Forum Cheval Annonce
 Forums TECHNIQUES
 Equitations et cavaliers
Page(s) :  1  2    Répondre au sujet ]
Chloe208
Expert
   



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 450
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h32
 Répondre avec citation

Bonsoir tout le monde,

je pose cette question à des cavaliers niveau galop 3-4 et plus.
Je monte en privé chez une dame belge qui a un cheval KWPN spécialisé en drassage de 20 ans que je viens monté régulièrement (une fois par semaine). Il a fait 15 ans de concour de Dressage haut niveau avec sa proprio mais comme celle-ci a des problèmes de dos et qu'elle ne peux plus monter, elle me laise le monter. Comme c'est un assez vieux cheval on ne fait pas de grosses séances (45 minutes max.) mais grace à lui je progresse énormément en dressage. Moi même j'ai mon galop 4 et j'ai 14 ans. Comme la plupart des exercices que nous faisont sont au trot, je dois donc me mettre au trot assis. Mais c'est ça mon gros défaut quand je monte un cheval de plus d'1m70 (le cheval concerné fait 1m75), au trot assis, je rebondit !! :O J'essaye de bien rester assise au fond de ma selle, mais mes pieds rebondissent dans les étriers et je rebondit aussi !! ;( J'ai envisagé pour la prochaine séance de peut-être faire de la mise en selle sans étriers, peut-être que ça arrangera les choses mais auriez-vous d'autres conseils à me donner ?!
SVP, aidez-moi !! Que faire et surtout comment faire ??!! :O
Merci d'avance !! ;)
Loolita
Apprenti
  



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 239
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h34
  Répondre avec citation

Si tu veut faire avec les etriers il faut que tu baisse bien tes talon et que tu accompagne avec ton bassin les mouvement du cheval
Chloe208
Expert
   



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 450
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h38
  Répondre avec citation

Justement, j'essaye d'accompagner le cheval avec mon bassin mais je n'y arrive pas et je rebondit !! :( Des conseils ?!
Bagherra
Membre d'honneur
    



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3072
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h39
  Répondre avec citation

pour le trot assis, fais des séance sans étrier ... au début ...
quand tu est dans la selle avant de commencé un truc que je fais est de levé les genoux l'un apres l'autre ....
pourquoi ??
bin en fesant ainsi tu te "place" dans la selle surtout ne bouge plus de cette "assise" ... et au trot je sais que cela est dur au début mais essai d'accompagné les mouvements avec ton assiettes ...
normalement au bout de quelques séance tu devrai moins rebondir dans la selle... ...
Loolita
Apprenti
  



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 239
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h41
  Répondre avec citation


chloe208 a écrit le 26/02/2012 à 21h38:
Justement, j'essaye d'accompagner le cheval avec mon bassin mais je n'y arrive pas et je rebondit !! :( Des conseils ?!



bah moi sa a marcher mais j'arrive beaucoup mieux au galop
Touareg31
Maître
    



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1089
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h53
  Répondre avec citation

Mise en selle, et sinon pense à vien descendre tes talons, mais il faut vraiment que tu accompagne avec ton bassin, assis toi bien dans la selle
Melleclems
Membre d'honneur




 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1268
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h54
  Répondre avec citation

J'avais le même problème que toi, avec les étriers c'était une catastrophe !
J'ai fait beaucoup de séances sans étriers parce que le vrai problème c'est que je n'arrivais pas à descendre mes jambes avec les étriers, même si j'avais l'impression de le faire.
Maintenant ça va beaucoup mieux, même si ce n'est pas encore parfait mais j'y travaille ^^
Patriciadelbar
Apprenti
  



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 443
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h54
  Répondre avec citation

http://www.youtube.com/watch?v=_PttQT9286Y&feature=related ( Le fille , fesait des bonds dans sa selle 1 mois avant les exercices . )

Pour sentir le mouvement et " accompagner" avec ton bassin , passe tes jambes devant les quartiers . C'est radical , Si quelqu'un peu te longer ca serais encore mieu , car tu auras pas besoin de "piloter" le cheval et tu pourrais te concentrer sur ton trot assis ..

Tire tes épaules vers l'arrière pour que ton bassin soit plus devant .
(épaules derrière les hanches , exagère un peu dans un premier temps .. fait limite du penché en arrière ! )


Temps que tu sens pas le mouvement , tu pourras troter 2 heures ca changera rien ..
Donc multipli les exercices , pour SENTIR ton bassin .

Quand tu penses être à l'aise avec les jambes devant , remet les à leur place , mais en t'obligeant à soulevé tes etrillés avec tes pointes de pieds , ainsi tu soulèvera tes genoux .

Mllehyde
Membre VIP
   



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5474
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 21h56
  Répondre avec citation

Fais régulièrement des transitions galop-trot ça va te permettre de perfectionner ton assise. Des séances de mise en selle également, des exercices simples au trot qui vont te permettre de te décontracter et de trouver ta place dans la selle :

- Assieds toi, jambes au dessus des quartiers qui touchent les épaules.
- Jambes tendus vers l'avant, les fesses qui tendent à toucher le pommeau.

Se sont des exemples, qui plus est, je les expliques très mal
Moumounette
Initié
 



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 91
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 22h01
  Répondre avec citation

J'ai connu ce problème également, ce que tu peux faire c'est, comme tu l'as dit, faire de la mise en selle sans étriers. Sinon ce que je continue à faire c'est pendant ma séance je trouve un moment ou pendant 5mins je fais du trot assis sans étriers. Voilà si ça peut t'aider :)
Patriciadelbar
Apprenti
  



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 443
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 22h06
  Répondre avec citation


mllehyde a écrit le 26/02/2012 à 21h56:
Fais régulièrement des transitions galop-trot ça va te permettre de perfectionner ton assise. Des séances de mise en selle également, des exercices simples au trot qui vont te permettre de te décontracter et de trouver ta place dans la selle :

- Assieds toi, jambes au dessus des quartiers qui touchent les épaules.
- Jambes tendus vers l'avant, les fesses qui tendent à toucher le pommeau.

Se sont des exemples, qui plus est, je les expliques très mal


Nan nan , c'est bien expliquer , & ma vidéo au dessus image à merveille tes propos !
( CA , travail d'équipe ;) )
Mllehyde
Membre VIP
   



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5474
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 22h11
  Répondre avec citation


patriciadelbar a écrit le 26/02/2012 à 21h54:
http://www.youtube.com/watch?v=_PttQT9286Y&feature=related ( Le fille , fesait des bonds dans sa selle 1 mois avant les exercices . )

Pour sentir le mouvement et " accompagner" avec ton bassin , passe tes jambes devant les quartiers . C'est radical , Si quelqu'un peu te longer ca serais encore mieu , car tu auras pas besoin de "piloter" le cheval et tu pourrais te concentrer sur ton trot assis ..

Tire tes épaules vers l'arrière pour que ton bassin soit plus devant .
(épaules derrière les hanches , exagère un peu dans un premier temps .. fait limite du penché en arrière ! )


Temps que tu sens pas le mouvement , tu pourras troter 2 heures ca changera rien ..
Donc multipli les exercices , pour SENTIR ton bassin .

Quand tu penses être à l'aise avec les jambes devant , remet les à leur place , mais en t'obligeant à soulevé tes etrillés avec tes pointes de pieds , ainsi tu soulèvera tes genoux .



Bah voilà, c'est exactement ce que je voulais dire mais tu m'as devancé... en mieux

J'ai moi aussi, longtemps eu des problèmes pour être à l'aise au trot assis sur de grands chevaux maintenant ça va mieux grâce à ce genre d'exercices
Ladygodiva
Membre VIP
 



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4374
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 22h16
  Répondre avec citation

En fait, tu es normale
Sans rire, mon cheval fait 1m80 donc,je te soutiens.
La longe c'est bien mais si tu es seule,une fois ta détente terminée, travailles sans étriers en laissant bien tomber tes jambes, en te concentrant sur ton bassin en fermant les yeux pour ressentir le mouvement.Fais ça sur la moitié de ta seance et l'autre moitié tu travailles normalement avec tes etriers.

Edité par ladygodiva le 26-02-2012 à 23h04
Kyara84
Membre d'honneur
 



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1917
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 22h21
  Répondre avec citation

moi au début, avec ma jument de 1,70m, c'était pareil, c'était vraiment pas top au trot assis, j'étais toujours obligée de me mettre au trot enlevé pour pas nous arracher le dos (à elle et à moi) :s
au bout d'un moment, je me suis dit "il me faut une solution radicale", eh bien j'ai enlevé la selle, et j'ai monté à cru pendant plusieurs semaines, au début je glissais dans tous les sens (ben oui, elle est bien ronde et large la miss), et petit à petit j'ai progressé : je suis passée du stade "je serre les jambes tellement je menace de tomber au galop" à "j'ai trop mal au dos, parce que mon assiette s'est améliorée, mais au moins je tiens au grand galop" puis à "je trotte assis tendue à cru" et enfin "je trotte assis autant que je veux à cru et zen" et là, j'ai pu remettre la selle, et c'était gagné !
mais il m'a fallu bien 1 mois (en montant 3 ou 4 fois / semaine)

sinon, le truc de mettre les jambes devant les quartiers, ça aide beaucoup aussi, ça donne un peu la sensation de déséquilibre de la monte à cru

bon courage ! tu vas y arriver ! :)
Nicoepona
Initié
 



 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 26/02/2012 à 23h09
  Répondre avec citation

Bonsoir
voici qq exos qui m'ont bien aidés:

AVANT DE TROTTER ASSIS...
(résumé)
Petit rappel pour un bon positionnement : à partir de la position debout, posez vous sur vos deux ischions dans la partie la plus creuse de votre selle, puis reculez votre dos jusqu'à la verticale sans la dépasser. Comme lorsque vous etes debout, votre tête est le prolongement direct de votre colonne vertébrale.

Le bassin est la charnière entre le haut du corps et le bas du corps. Pour cette raison, vérifiez le placement de votre bassin au pas avant de commencer les exercices. Ensuite, suivez les mouvements de votre monture : l'accompagner sans l'influencer. Pour se faire, vous devez relâcher vos abdominaux et vos muscles fessiers. Ne craignez pas de "gesticuler" comme un pantin, au bénéfice de votre décontraction.
Puis vous pourrez chercher à intervenir avec vos mouvements de bassin pour agir sur la locomotion de votre cheval. Cette fois-ci, vous contracterez abdo et fessiers en fonction des besoins. N'hésitez pas à bouger énergiquement votre bassin dans le sens du mouvement. Comme si vous vouliez que votre ventre passe entre vos mains. En cherchant à étirer votre dos, vous pouvez vous dire que votre haut du corps doit rester en un point fixe et que seul votre bassin bouge. SI le bassin bloque, les mouvements du haut du corps vont être modifiés. Il n'est pas rare d'observer des cavaliers confirmés agiter les mains ou la tête au lieu de mobiliser leur bassin. Aussi, le relâchement des jambes et primordial pour la liberté du bassni.

Pour résoudre les difficultés liées à l'accompagnement du bassin beaucoup de cavaliers ont appris à se pencher à arriere. Ce type de comportement signifie que le cavalier n'est pas encore suffisament équilibré sur ses étriers pour aborder le travail assis. Pratiquées trop longtemps, les épaules en arrière interdisent toute possibilité de descendre les jambes et de grandir son haut du corps. Mieux vaut garder son haut du corps à la vertical et trotter assis moins longtemps que d'être contraint de placer ses épaules en arrière pour "tenir" assis.

Souvent présenté comme le meilleur exercice de mise en selle, le trot assis sans étrier mal dosé peut provoquer beaucoup de dégâts. Mieux vaut trotter assis sans étrier 3 minutes par séance qu'en "manger" des séances entières.
  

10 EXERCICES POUR PERFECTIONNER VOTRE TROT ASSIS
  
Nicolas Sanson
(complet)
1. MARCHEZ AU PAS SANS ÉTRIERS AVANT DE TROTTER ASSIS AVEC ÉTRIERS

Cet exercice de mise en selle douce vous aidera à éliminer les tensions bassin/jambes. Marchez au moins 15 minutes au pas actif (cravache plus voix).Vous pouvez relâcher vos jambes complètement, comme si elles pouvaient se détacher de vos hanches par leur propre poids. Puis, rechaussez vos étriers pour trotter assis. Vous aurez souvent envie de rallonger car le travail sans étrier au pas aura produit un véritable étirement de vos jambes grâce au relâchement de vos hanches. Vous pouvez volontairement mettre de coté le travail sans étriers au trot et au galop pour ne le pratiquer qu'au pas en début de séance et à chaque pause.

2. TROTTEZ ENLEVÉ EN RESTANT ASSIS PLUSIEURS TEMPS

Cet exercice est plus courant au galop (galop enlevé) mais il est également très efficace au tro. A partir du trot enlevé, asseyez-vous régulièrement en augmentant le nombre de temps assis. Ces micros temps de trot assis vont limiter votre fatigue et celle de votre cheval. Les temps de trot assis trop longs vont à l'encontre du perfectionnement. Si vous avez appris à trotter assis en vous penchant en arrière, cet exercice pourra vous rééduquer.

3. TROTTEZ ENLEVE SANS ÉTRIERS PUIS AVEC ÉTRIERS

Cet exercice reprend le principe contraction/relâchement. Pour éliminer les tensions bassin/jambes au trot, il ne suffit pas d'y penser. Le trot enlevé sans étriers va provoquer une phase de contraction musculaire importante qui facilitera une phase de relâchement pendant laquelle vous allez pouvoir apprécier un meilleur fonctionnement bassin/jambes.

4. RALENTISSEZ LE TROT

Osez ralentir le trot tout simplement pour le rendre plus confortable. Vous pouvez même aller jusqu'à l'allure du pas pour revenir dans un trot très lent., etc. Vous inventez une allure intermédiaire entre le pas et le trot, le trot et le pas. Ainsi, vous vous relâchez beaucoup plus facilement. Répétez cet exercice jusqu'à éprouver le besoin de monter le trot avec votre assiette. Vous serez alors avec votre cheval et vous augmenterez sa vitesse progressivement. Vous prenez l'initiative du mouvement par rapport à celui de votre cheval.

5. TENEZ UNE POIGNEE

Installez une poignée à votre selle en passant un noseband dans les deux anneaux de votre pommeau. Vous travaillez ensuite avec une main ou deux mains dans la poignée. L'immobilité de vos mains, ou de l'une de vos mains contribuera à stabiliser le reste de votre corps. Vous pourrez également vous servir de la poignée pour rechercher plus d'adhérence à la selle en tirant verticalement. En effet, l'exercice n'a plus aucun sens si vous vous servez de la poignée en tirant vers votre vendre et en plaçant vos épaules en arrière.

6. PLACEZ UN BRAS DANS LE DOS,  LES DEUX RENES DANS UNE MAIN

Pour vous redresser, vous grandir, pensez simplement à soutenir votre rein et votre regard, ne bombez pas le torse, ne ressortez pas la poitrine, car cela ne ferait que durcir votre main. Le bras dans le dos vous aidera à conserver un rein souple et soutenu. les deux rênes dans une main stabiliseront votre main.

7. PORTEZ VOTRE CRAVACHE EN CHANDELLE

De la même manière que dans l'exercice précédent, il s'agit ici de mettre d'abord l'accent sur la fixité des mains pour stabiliser le reste du corps. Si une bonne assiette permet d'obtenir uen main fixe, la réciproque est vraie aussi : une main fixe favorise une bonne assiette. Portez votre cravache en chandelle et veillez à la maintenir à la verticale avec le moins d'agitation possible. Vous vous rendrez vite compte que vos efforts pour fixer votre main se répercuteront positivement sur la qualité de votre assiette et le placement de votre dos à la verticale.

8. GALOPEZ ASSIS AVANT DE TROTTER ASSIS

Sauf exception, chez la plupart des chevaux, le galop est plus confortable que le trot. Commencez par galoper assis puis entamez votre travail au trot assis seulement à partir de la transition galop-trot. Dans la transition galop-trot, ramenez votre cheval le plus vite possible dans un petit trot.

9. EXAGÉREZ L'OUVERTURE DU GENOU

Après avoir pris conscience d'une certaine "détonification" des jambes, vous allez profiter de ce relâchement pour pouvoir les fixer en alternant à chaque foulée des phases d'ouverture et des phases de maintien. Vous devez garder votre bas de jambe au contact du cheval avec votre cheville, le bas du mollet collé contre le cheval en permanence sans qu'il ne s'écarte. Exagérez l'ouverture de votre genou en cadence avec l'allure.

10. CONTROLEZ VOTRE EQUILIBRE LATERAL

Pour être capable d'accompagner sons cheval sur le plan longitudinal, il faut être équilibré latéralement. L'équilibre latéral du cavalier est trop souvent négligé. Demandez à un assistant de vous faire trotter à la longe. VOus en profiterez alors pour lâcher vos rênes et laisser vos bras ballants. Ensuite, fermez les yeux et prenez conscience de votre équilibre latéral (ischion droit, ischion gauche). Vous pourrez également alterner les positions : bras toniques en croix et bras relâchés le long du corps.
Atoll
Membre d'honneur
 


 Mon site internet
 M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1501
Une cavalière, un gros défaut !
Posté le 27/02/2012 à 08h26
  Répondre avec citation

mise en selle, encore encore et encore.....j'ai l'impression que les cavaliers de maintenant n'en font quasiment plus, alors que c'est le ba.ba dune bonne position.Sauter, dresser, partir en ballade, faire un cross sans étriers, après on a une assiette en béton des jambes fixes
Page(s) :  1  2    Répondre au sujet ]

 Sujet normal
 Sujet très visité - Plus de 15 réponses
 Sujet brûlant - Plus de 25 réponses