Le box

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
1655 vues - 47 réponses - 7 j'aime - 13 abonnés

Brise_du_louet

Apprenti
  

Trust : 316  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 386
Le box
Posté le 12/01/2018 à 23h25

Bonsoir !

Je viens de tomber sur un article que j'ai trouvé très intéressant, et je tenais à vous le partager. Comme je sais que ça va très vite sur ce forum, je tiens à préciser que je ne souhaite pas lancer un débat sans nom, mais juste partager un article qui selon moi est assez intéressant et invite à réfléchir.


Citation :
Le cheval est par définition un animal grégaire qui marche toute la journée à l'état naturel... et qui a besoin de manière physiologique de manger toute la journée. Est ce considérer son individualité que de lui imposer un milieu de vie niant ses besoins fondamentaux??
D'aucuns rétorqueront que le box assure un abri pensé chaud et confortable pour le cheval, qu'il permet d'éviter d'aller crapahuter dans la boue avant de le monter, que les prés ne sont pas disponibles dans toutes les régions, que ce système permet de concentrer beaucoup d'animaux sur une petite surface. D'autres cloitrent leurs chevaux pour des raisons bien moins avouables...

"Mon cheval sera mieux au chaud dans son box". La domestication a t-elle dénaturé nos chevaux à tel point qu'ils ne sont plus capables de supporter les intempéries disons le modérées sous nos lattitudes? Il me semble bien que non. Ne peut on pas envisager de couvrir son cheval au pré, si les conditions climatiques s'avèrent si difficiles?
Oublie t'on que si les températures descendent vraiment, le cheval ne pourra pas se réchauffer activement en piquant une pointe au galop dans son pré?

"Mon cheval s'ennuie au pré"! N'attend il pas tout simplement sa ration dans son box? A t'il un copain avec qui passer partager son pré?

"Au pré il va se blesser"...S'il se blesse au pré, c'est bien qu'il n'y va pas assez souvent.... au point d'oublier comment poser un pied devant l'autre sans son cavalier?

Arguments économiques? Ils sont bien entendu recevables... Mais n'est on pas là en train de parler de bien etre animal? Plaçons nous, pour une fois du point de vue du cheval!

Sans apport substantiel de fourrage, en box le comportement alimentaire du cheval est largement modifié puisqu'il ingère en peu de temps une ration concentrée. En liberté un cheval mange près de 16h par jour. Comment peut il alors bien occuper sa journée quand ses activités alimentaires sont réduites à une heure par jour en comptant large. Lui offrir du fourrage à volonté serait dès lors la moindre des politesses!
D'un point de vue physiologique le cheval est un animal au transit continu "programmé" pour manger une grande partie du temps. La restriction du temps d'alimentation, l'ingestion excessive de litière, la surcharge en concentrés sont autant de causes directes ou facteurs favorisant l'apparition de coliques. S'est on interrogé sur l'incidence des coliques sur les chevaux vivant au box par rapport à leurs homologues au pré? Il me semble qu'aucune étude n'a été menée sur le sujet...De manière tout à fait empirique, il me semble pouvoir affirmer que le constat serait alarmant et criant de vérité...ou alos qu'on vienne me prouver le contraire.

Comme je l'ai déjà mentionné, un cheval ca bouge! Par la force des choses, le box ca limite les mouvements. Le comportement locomoteur et exploratoire s'en retrouvent grandement atteints. Le cheval en surpression dans cette cocotte minute ne manque généralement pas de faire partager à son cavalier son trop plein d'énergie... Les pétages de plombs et pétarades en tous genre font partie du paysage quotidien des cavaliers. Quelle terreur vais je monter aujourd'hui? Le noeud au ventre du novice avant son cours hebdomadaire, priant que sa monture lui épargne quelques unes de ses bottes secrètes...L'attention émerveillée de ce même novice devant l'habileté de ses pairs plus confirmés à tenir sur le dos des démons de l'écurie. A défaut de pallier à tous les bonds de gaieté de nos montures à fleur de peau, la mise au pré épargnerait bien des ulcères à nos jeunes pratiquants souhaitant faire leur entrée dans le monde équestre sans pour autant passer par les 50 chutes nécéssaires à leur voyage initiatique... Chacun y gagnerait en serenité... et en sécurité!
La limitation d'exercice physique a bien évidemment des répercusions sur l'appareil locomoteur au sens général. L'herbergement en box contraint le cheval à alterner des plages de repos total à des périodes d'exercices plus ou moins violents et intenses. Il parait presque logique de voir un cheval engorger au lendemain d'un concours; certains chevaux passent même toutes leurs nuits sous bandes de repos pour parer à cet engorgement devenu coutumier. Constatation bien plus anecdotique chez leurs congénères de pré.

En isolant chaque individu dans une loge qui lui est réservée, on prive le cheval de la plupart des contacts sociaux. Dans les meilleurs des cas, les boxes permettent un contact visuel limité...et tactile très restreint si les parois sont barreaudées. Le box contraint le cheval à un isolement social forcé. Une étude a d'ailleurs montré que le cloisonnement individuel, même avec des cloisons barreaudées, entraine à long terme des modifications du comportement social chez de jeunes entiers.

Ennui, modifications du comportement locomoteur et exploratoire, pertubations du comportement social, environnement peu stimulant... Autant de facteurs favorables à l'apparition de stéréotypies (plus communément appelés "tics"). Il s'agit de séquences de mouvements répétés sans fonction apparente. Ils trouvent leur origine principalement dans les frustrations engendrées par le confinement imposé.
Usure prématurée des dents pour le tic à l'appui, fatigue ostéoarticulaire liée au balancement incessant lors de tic à l'ours, blessures parfois lourdes conséquences s'il s'agit d'automutilation: les conséquences du dévéloppement des stéréotypies ne sont pas sans répercusion sur la santé et même l'intégrité du cheval.

D'autre part, si l'on espère construire une relation basée sur la coopération avec son cheval, il me semble primordial de lui offrir un cadre de vie correspondant aux besoins de son espèce. Ce n'est qu'en lui permettant d'exprimer ses instincts sans entrave dans les moments qui lui sont propres qu'on pourra commencer à attendre un semblant de disponibilité de la part de son cheval.

Dans quelques rares cas, l'hébergement en box peut s'avérer "justifiable": déplacement pour divers concours, immobilisation d'un cheval accidenté ou malade, prise en charge d'un individu agé. Il est alors bénéfique de l'y l'habituer progressivement, "au cas où".

Beaucoup m'entendront dire, ou m'ont déjà entendu prononcer ces 5 mots "AU PRE AVEC DES POTES". Il ne s'agit pas là d'une vision idéaliste, utopique ou bisounours comme on a pu me le reprocher mais d'un raccourci réfléchi et pondéré d'une reflexion centrée sur le bien etre du cheval. Négation pure et simple de la liberté et des besoins fondamentaux du cheval: le box reste pour moi un moyen bien trop humain de confiner nos équidés.

A bon entendeur...
http://elevagedemirand.e-monsite.com/pages/reflexions-equestres/le-box-une-heresie-humaine.html#WeGgYcQJXxPxqL7F.01

Anaislink

Expert
   

Trust : 154  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 890
8 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 00h16

Chacun sa vision des choses. Mais pour ma part, je suis entièrement d'accord avec se qui a été dit.
Bien sur il y a une différence entre un cheval qui passe sa vie au box et celui qui y passe sa nuit...

Ladygodiva

Membre ELITE Or
  

Trust : 222  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 41109
5 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h01

J'adore le grand discours moralisateur qui se termine par :à bon entendeur

Lalie34

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12110
1 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h12

Ca doit être le 100 000 ieme sujet sur un discours sur le même thème.

Lotiriel

Membre VIP
  

Trust : 263  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4816
5 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h17

Et le box n'est pas toujours que négatif, par exemple si , suite à un souci de santé, le cheval doit être immobilisé....

Emeline9555

Maître
    

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1114
5 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h18

C'est bien beau tout ça, mais comment on fait si aucune pension autour de nous ne propose de 100% pré (encore plus si entier)? On ne prends pas de cheval? Ou on fait 2h aller et retour de route une fois par semaine ?
Je suis à la campagne pourtant, les prés sont légions mais appartiennent à des agris ( et clôtures en barbelés), souvent inondés dans la région. Et les pensions n'ont que rarement des pâtures, quand c'est le cas, elles ne sont ouvertes qu'à partir des beaux jours, et encore il faut trouver la pension ok entiers... Et que ce dernier ne soit pas isolé des copains.

Ce que j'ai trouvé de mieux, c'est donc pré été entre entiers et hongres, l'hiver ben c'est box la nuit, la gérante le met au paddock en herbe avec un copain à la demie journée, et je le sors moi au paddock l'après midi aussi ou balade en main, histoire qu'il soit le plus possible en dehors de son box. Mais on est loin des 16h à manger/bouger...

Floboli

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 167
0 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h31

Bonjour, je suis entièrement d'accord.
Je voudrais aussi vous dire que ferrer son cheval est très mauvais aussi et peux avoir de très graves répercussions à long terme: le niveau de vie du cheval est diminué entre autres et bien autre encore.
l'action du mors dans la bouche de cheval est très douloureuse pour lui, même avec un mors simple, peut importe le mors, le cheval souffre. Il faut plutôt monter son cheval en licol ou en side pull. pour les fers, c'est bcp mieux de laisser son cheval pied nu ou alors mettre des chaussures scoots boots .

Floboli

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 167
0 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h38

Aller voir https://youtu.be/PqTqH0A4LhM

Floboli

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 167
0 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h40

Aller voir aussi https://youtu.be/Bli5hGYaMOU

Museane

Membre d'honneur
  

Trust : 686  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2348
20 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h43

floboli Ne t'arrête pas en si bon chemin, va au bout de ton raisonnement : monter à cheval est très douloureux pour le cheval, il faut les laisser dans leur pré et se contenter de leur faire des gratouilles derrière les oreilles.

Emeline9555

Maître
    

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1114
0 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h46

museane monter à cheval c'est Maaaaaal!

Ladygodiva

Membre ELITE Or
  

Trust : 222  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 41109
0 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 09h47

Lotiriel

Membre VIP
  

Trust : 263  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4816
3 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 10h21

Même domestiqué le cheval c'est mal. Aller hop ont les remet tous en liberté, youpi.

Emeline9555

Maître
    

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1114
0 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 10h29

lotiriel ben oui comme ça ca fera du gibier supplémentaire pour les chasseurs, faudra bien réguler leur nombre aussi. Ils se croiront aux États Unis les mecs. Et cette fois ci y aura personne pour se plaindre d'avoir perdu son cheval à cause d'un chasseur éméché ou mal intentionné.

Emeline9555

Maître
    

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1114
0 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 10h31

candos vous êtes dans le 76, je suis à la frontière du 57... Donc je dois me résoudre à faire plus de 5h de route pour le bien être de mon cheval? Vous prenez les entiers au pré? Vous les mettez avec d'autres chevaux? ;-)

Édité par emeline9555 le 13-01-2018 à 10h32



Candos

Novice

Trust : 18  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 40
0 j'aime    
Le box
Posté le 13/01/2018 à 10h38

Bien sûr que non ! Je e voulais juste signaler qu'un certain nombre de propriétaires mettent volontairement leurs chevaux en box et non parce qu'ils n'ont pas d'autre choix.

Par ailleurs, nous avons aussi régulièrement des propriétaires qui nous mettent des chevaux en pension qui étaient jusque-là en box: ils nous disent que leur cheval est un peu chaud, a du jus... Et après 15 jours de pré, nous disent qu'ils ne reconnaissent pas leur cheval, qu'il est beaucoup plus calme...
Bah oui, si le cheval est avec ses congénères et peut se dépenser toute la journée son comportement change!
Page(s) : 1 2 3 4
Le box
 Répondre au sujet