Cavalière débutante : équitation étho., galops pn

 Répondre au sujet
Auteur
917 vues - 13 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Karine_86

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 15h27

Bonjour à toutes et tous,

Je suis une "vieille" cavalière de 35 ans. J'ai débuté l'équitation il y a maintenant une année en club et j'ai passé mon galop 2 durant les vacances de pâques cette année. J'ai ensuite effectué des cours en galop 3/4 jusqu'aux vacances d'été. Je viens de changer de club et je suis actuellement dans une petite association proche de chez moi. J'effectue un cours adulte tous les mercredis matin après mon fils.

Depuis cet été, je dirais que j'ai eu une sorte de prise de conscience et que je ne me retrouve pas dans l'équitation dite "traditionnelle". Je peine a réellement expliquer ce que je ressens mais je sais que ce n'est pas en accord avec ce que je désire apprendre du cheval.

Mon but (ultime) est d'un jour est avoir mon propre cheval...de créer un lien de confiance avec lui afin de pouvoir faire partir de façon autonome en randonnée et éventuellement aussi faire du TREC ainsi que de l'endurance...de l'équitation "pleine nature" quoi. Sauf qu'il faut quand même avoir un minimum d'expérience pour avoir un cheval (ou même pour avoir une DP; ce que je comprends)

Je suis également très intéressée par l'équitation dite éthologique et j'ai déjà effectué en tant que "bénévole testeuse" un stage auprès d'une monitrice qui devait s'entrainer pour passer son brevet (elle était coachée par une monitrice ayant déjà son brevet). Cette approche m'a beaucoup plu car on ne pratique jamais le TAP dans les cours de club (pourtant je trouve tellement intéressant de connaître comment fonctionne un cheval...à pied)...encore une fois...sans être propriétaire d'un cheval, cela est complexe de pouvoir se former réellement à la méthode.

Je me sens un peu comme dans une impasse et je me sens obligé de continuer les cours. J'y vais presque avec une boule au ventre...

Je pensais également à passer les galops pleine nature mais il y a peu de clubs qui proposent de nous "entraîner" pour cela . Pourtant, ce sont les galops qui correspondraient le plus à ce que j'aimerais pratiquer ensuite. Pis ben pour l'éthologie...pareil...pas du tout développé dans les clubs... :(

J'aurais des pistes mais j'ai besoin de votre avis de propriétaires ou de cavalières expérimentées pour voir si cela est faisable ou si je suis complètement folle :

- avoir une DP et me former à l'éthologie avec une monitrice indépendante
- avoir une DP et me former aux critères nécessaires pour passer les galops pleine nature
- Trouver un club qui fait passer les galops PN et faire des cours privés pour cibler ce qu'il faut apprendre

Je vous remercie infiniment pour vos réponses et votre précieuse aide

Bel après-midi :)

Édité par karine_86 le 08-10-2021 à 15h42

Sweetydog

Membre d'honneur
 

Trust : 94  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1500
1 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 16h07

Coucou
J'ai commencé l'équitation il y a un an et un mois tout pile :) et quasi le meme age que toi ,

J'ai une DP depuis Mai de cette année et pas encore de galop

J'ai choisi une DP encadrée et bien éduquée afin de pouvoir partir en balade avec des copines, et la on commence à faire du TAP un peu plus sérieusement. Ca me fait du bien de pouvoir la travailler comme je veux en dehors des leçons, je ne monte pas 3 fois par semaine comme je pourrais le faire, je profite pour prendre du temps pour faire autre chose en dehors des jours de cours ^^

Pour les galops pleine nature je me suis acheté un livre pour le galop 1 a 4 et par chance j'ai un ranch pas très loin qui propose de les passer, ainsi que des stages TREC, TAC, Equifun ...
J'ai aussi du bol d'avoir de très bonnes personnes formées à l'éthologie dans ma région ( pas moins de 3 personnes a moins de 50 kms) , il faut se renseigner on ne sait jamais ^^

Adelineu

Apprenti
  

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 419
1 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 17h09

Je trouve déjà remarquable que vous ayez pris conscience rapidement que l'équitation dite classique ne vous correspondait pas. C'est un grand pas vers votre propre épanouissement.

Concernant la question DP même débutante, moi cela ne me dérangerai pas en soit. Le tout c'est d'être encadrée dès le début et avoir suivi. Le travail à pied est un échange avec l'animal par le biais de code et du corps. Si une personne ce présente avec cette envie je dirais oui avec l'encadrement pour avoir les bases.

Sincèrement si tu propose ton profil je pense que tu aura des propositions de demi-pension.

Spiritdancer

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 1578  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7174
5 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 18h15

Sans vouloir péter le rêve, attention aux clichés !
Le truc qui m’a le plus servi en endurance ? Ma solide formation formation en équitation classique ! J’y ai appris à travailler un cheval dans le bon sens et une bonne position.
Mon mari n’a pas cette formation et, en course comme en endurance, on n’a clairement pas la même monte et le même impact sur les chevaux.

Yora29

Initié
 

Trust : 46  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 142
1 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 18h36

karine_86 bonjour ! Pour ma part je monte depuis environ 11 ans, et de la même manière, depuis quelques temps l'équitation classique ne me plaisait plus tellement.. je voyais des choses qui me dégoûtaient, je savais des choses qui me dégoûtaient.. donc je suis partie j'ai trouvé un centre à une petite heure de chez moi, proposant une approche plus dite "éthologique".. et j'adore ! Au début de chaque séance on "lâche" les poneys ou chevaux avec lesquels on va travailler dans la carrière et le manège, et on les observe, qui est le dominant, quel est le caractère de chacun, quelles interactions ils ont... C'est super intéressant, mais ça permet aussi de savoir que faire pour se mettre en sécurité et attirer l'attention de chacun quand on fait du travail en liberté ! Quant à la monte, sans en licol ^^ par contre c'est un fonctionnement différents, des cours de 2h à la carte, donc pas forcément toutes les semaines, dans lesquels on est 4 maximum pour avoir un cours presque personnalisé.. ça correspond beaucoup plus à mes valeurs, et n'ayant pas le temps (et peut-être pas le niveau en fonction des clubs) pour une dp.. c'est tout bénef ! Peut-être as tu une structure semblable près de chez toi ? ^^

Elicendi

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 233  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7161
2 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 19h16

Je rejoins spiritdancer pour le trec il faut savoir sauter et dresser, c'est très classique

Je pense qu'une formation "de base" à cheval que ce soit en galop pleine nature ou en club classique ce sera assez similaire.

Pour l'ethnologie il y a des clubs qui donnent cours tu peux te renseigner en regardant les moniteur diplômes ethos ou les instructeurs parelli

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 232  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11197
1 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 19h18

Au début, c'est vrai que c'est rebutant les clubs avec les cours collectifs.

Comme beaucoup d'adulte, tu recherches autre chose que le tourne en rond, proposé par les CE, pour les petites niveaux.

Pour le travail à pieds, des fois, il suffit d'émettre la demande, ça peut avoir un écho ou pas, auprès de ton CE. Tous les CE que j'ai fréquentés, proposaient la longe ou les LR, soit en activité du dimanche, soit intégré dans un stage de vacances scolaire.

Pour ma part, avec le recul, la fameuse équitation éthologique, et bien, tu l'apprends aussi en observant et sur le tas, en apprenant à approcher, manipuler ton cheval de club. Mais il est vrai que pour prendre cette expérience, il faut cotoyer les chevaux, et tu peux te sentir frustrée à ne le faire qu'une fois/semaine et juste seller, déseller et panser ton cheval (??). C'est un savoir-être et savoir-faire que tu apprends au fur et à mesure.
J'ai fait quelques stages d'éthologie, selon les enseignants, c'était plus ou moins intéressant. Perso, ayant déjà pas mal d'expérience classique, je n'ai pas eu de grandes révélations, c'est juste de la redite et une présentation plus "simple" et marketée de l'approche cheval.
Je comprends que pour toi, c'est plus intéressant, car tu découvres une autre façon de présenter le cheval et de le manipuler et de lui faire faire des choses. Il y a de bonnes choses à prendre, comme des mauvaises choses à éviter. Sans trop d'expérience, c'est après, que tu ouvres (parfois) les yeux sur l'effet néfaste de certaines actions sur le cheval. Avec de l'expérience, tu sais ce que tu ne veux pas, et si doute, tu questionnes et l'enseignant en face a intérêt à avoir de bons arguments pour expliquer le pourquoi de la chose.

Donc, si tu n'es pas vraiment épanouie dans ton équitation, je te conseillerais de trouver un compromis.
Soit un CE qui te corresponde plus. Donc qui fasse plus d'extérieur, des découvertes TREC pratiques, du travail à pieds, voltige, éthologie, etc.
Soit en complémentant tes cours actuels, avec des stages dans d'autres structures, qui te feraient découvrir, toucher à ces activités qui t'attirent.

Elicendi

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 233  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7161
1 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 19h31

un autre truc aussi, peut être de t'inscrire à des balades à cheval pour pratiquer l'équitation différemment

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
7 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 20h07

Pauvre équitation classique qui prend chère à cause d'une équitation de très basse qualité enseignée majoritairement en club et qui n'a rien a voir avec la vraie équitation classique

ça me déprime de voir à quel point les termes "équitation classique" et "éthologie" sont totalement dévoyés
Oliveira a tellement du se retourner dans sa tombe qu'elle doit faire 120m2 !!!!

Lakchmi

Membre VIP

Trust : 528  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3530
4 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 22h12

Pour que tu comprennes que "je comprends" le sens de tes propos, je suis majoritairement cavalière d'extérieure (le dernier galop passé est de PN, je pratique intensément l'équitation d'extérieur, j'organise mes randonnées, j'ai fait plusieurs TREC et d'autres disciplines d'extérieur, etc...), je fais aussi du travail à pied depuis plusieurs années (donc je prends aussi des cours d'équitation "éthologique"...), mais... Bah... Je continue à prendre des cours de dressage classique. Parce que sans eux, je ne progresserai plus depuis longtemps .


karine_86 a écrit le 08/10/2021 à 15h27:
je ne me retrouve pas dans l'équitation dite "traditionnelle". Je peine a réellement expliquer ce que je ressens mais je sais que ce n'est pas en accord avec ce que je désire apprendre du cheval.

A vrai dire, cette sensation est généralement due à un mauvais enseignement, malheureusement... Je ne sais pas comment tu définis "équitation traditionnelle" mais j'ai peur que cette définition soit loin de la façon dont beaucoup ici la voient . Ca n'est pas ta faute, c'est l'image que te donnent les endroits où tu montes à cheval, et c'est tellement dommage qu'ils fassent si mal leur travail.



karine_86 a écrit le 08/10/2021 à 15h27:
créer un lien de confiance avec lui afin de pouvoir faire partir de façon autonome en randonnée et éventuellement aussi faire du TREC ainsi que de l'endurance...de l'équitation "pleine nature" quoi. Sauf qu'il faut quand même avoir un minimum d'expérience pour avoir un cheval (ou même pour avoir une DP; ce que je comprends)

Il faut même un niveau solide en équitation "technique" (donc traditionnelle).



karine_86 a écrit le 08/10/2021 à 15h27:
Cette approche m'a beaucoup plu car on ne pratique jamais le TAP dans les cours de club (pourtant je trouve tellement intéressant de connaître comment fonctionne un cheval...à pied)...encore une fois...sans être propriétaire d'un cheval, cela est complexe de pouvoir se former réellement à la méthode.

Tu ne montes que depuis un an, et tu sais déjà dire qu'on ne pratique jamais le TAP dans les cours de club ? Tu y vas fort dans la généralisation, toi... C'est juste que "ton" club n'a pas choisi de l'enseigner... Mais si, ça se pratique en club. "L'équitation éthologie" également, d'ailleurs.


karine_86 a écrit le 08/10/2021 à 15h27:
Je me sens un peu comme dans une impasse et je me sens obligé de continuer les cours. J'y vais presque avec une boule au ventre...

Pourquoi est-ce que tu y es obligée, tu t'es engagée financièrement sur l'année ? Si c'est le cas, je comprends que ça soit compliqué d'abandonner en cours de route.
Mais au vu de ton discours, je te dirais d'essayer de changer d'endroit d'apprentissage, surtout . C'est quand même dommage d'y aller la boule au ventre !



karine_86 a écrit le 08/10/2021 à 15h27:
Je pensais également à passer les galops pleine nature mais il y a peu de clubs qui proposent de nous "entraîner" pour cela . Pourtant, ce sont les galops qui correspondraient le plus à ce que j'aimerais pratiquer ensuite. Pis ben pour l'éthologie...pareil...pas du tout développé dans les clubs... :(

Il "faut" simplement trouver un centre équestre plus tourné vers l'équitation d'extérieur, et/ou un centre équestre qui enseigne également l'équitation éthologique. (j'entends que selon la région, "simplement", c'est vite dit...)



karine_86 a écrit le 08/10/2021 à 15h27:

- avoir une DP et me former à l'éthologie avec une monitrice indépendante
- avoir une DP et me former aux critères nécessaires pour passer les galops pleine nature
- Trouver un club qui fait passer les galops PN et faire des cours privés pour cibler ce qu'il faut apprendre
.
Concrètement, tu vas apprendre la même chose en prépa galop 3 "standard" et en galop 3 "pleine nature", le vernis par dessus sera différent, il y a des choses en plus sur la théorie, mais globalement, ton axe de progression ne va pas changer. Le niveau à atteindre est grosso-modo le même.
Par contre, il est certain que tu progresseras davantage en cours particulier qu'en cours collectif. Ensuite, l'ambiance n'est pas la même non plus, il y a de l'émulation en moins, et je trouve aussi que les cours collectifs ont cet avantage de "former l'oeil" du cavalier, du moins ils y contribuent. Voir évoluer des gens qui ont approximativement notre niveau, repérer leurs défauts, comprendre quelles difficultés ils ont à l'instant T, regarder leur cheval répondre (ou ne pas répondre), ça apprend énormément.

Si tu trouves une demi-pension avec un encadrement de qualité, c'est toujours une bonne option .


Si tu n'as pas d'offres suffisantes dans ton coin, regarde des stages "vacances" à faire pendant tes congés, de deux jours ou une semaine. On trouve plutôt facilement des stages de travail à pied pour les débutants, on trouve aussi des stages de TREC (il va falloir progresser un peu avant de pouvoir t'y inscrire, par contre), et tu peux aussi t'inscrire à une randonnée (ça existe pour tous les niveaux)

Édité par lakchmi le 08-10-2021 à 22h15



Sweetydog

Membre d'honneur
 

Trust : 94  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1500
3 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 08/10/2021 à 23h54

Autre chose pour progresser en matière de soin etc , je me suis proposée pour aider au nourrissage, nettoyage des box quand j'ai du temps libre. Depuis je suis capable de reconnaitre la majorité des chevaux de l'écurie, d'aller mettre ou chercher des chevaux au paddock , de prendre soin des chevaux de proprios absents un ou deux jours (avec leur accord bien sur ) en les pansant, en les sortant prendre l'air, dans la mesure ou ces chevaux la sont bien dressés et manipulable par un petit niveau. Je ne m'amuse pas avec les jeunes en formations, ou les chevaux en cours de rééducation par exemple.
Certes parfois les cours "classiques" sont compliqués, mais a coté je me fais plaisir en apprenant beaucoup sur les comportements en regardant les chevaux vivre, les soins en étant présente assez souvent pour filer un coup de main . En un an, je n'ai pas encore acquis assez d'assiette ou d'experience pour pouvoir me débrouiller seule mais je continue de vouloir progresser :)

Globs

Expert
   

Trust : 59  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 810
2 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 09/10/2021 à 08h43

Bonjour.
Je te fais part de ma propre expérience et de mon ressenti de cavalière. Je plussoie lakchmi. J'ai aussi un fort tropisme pour l'équitation d'extérieur. Parce que c'est ce que j'ai majoritairement fait au poney club gamine. Déjà j'ai eu la chance que ce soit un poney club spécial où, nous, les adhérents, participions à toutes les tâches selon nos capacités. Il n'y avait pas de professionnel encadrant

Après mes études j'ai repris l'équitation en centre "classique". J'ai fait aussi quelques randonnées. Et je me suis lancée à acheter mon poney. Mis en pension dans une ferme equestre. J'ai pu faire quelques trecs, j'ai beaucoup aimé.
Puis j'ai déménagé, et j'j'ai complètement arrêté les cours. J'ai monté seule mon poney pendant 19 ans. À rebours je pense que j'aurais dû continuer les cours de temps en temps.

Mon poney est mort il y a plusieurs années. J'ai arrêté l'équitation. Je ne me voyais pas retourner au manège en groupe. Je n'avais pas le temps disponible pour reprendre un cheval.
J'ai recommencé à essayer de monter ponctuellement il y a deux ans. J'ai forcément cherché les centres orienté équitation d'extérieur. Je n'ai pas trouvé mon compte. À cause des horaires, de l'éloignement, mais aussi de l'ambiance du groupe (je parle des autres élèves, pas des enseignants). J'ai fini par m'inscrire dans le centre classique à côté de chez moi. Et je progresse, je retrouve mon niveau, celui que j'avais avant d'acheter mon poney. Comme une heure de cours par semaine ne me suffisait pas j'ai cherché une demi pension. J'en ai trouvé une qui s'est arrêtée (confinement, éloignement, horaires imposés) puis trouvé une autre juste à côté de chez moi. Je monte deux fois ce petit cheval. En général une fois je fais de la carrière et "révise" mon cours du CE. Une autre fois je pars en balade. Mais ce cheval n'aime pas trop partir seul, je suis donc un peu frustrée en extérieur avec lui. Peut être deviendrai je de nouveau propriétaire mais je me dit que j'essaierai de conserver des cours au moins une fois par mois.

Je rajouterai que l'équitation classique sert en extérieur. La posture du cavalier pour aider le cheval (par exemple je suis nulle en équilibre, j'essaie donc de m'entraîner avec mon DP), une petite demande de cession pour éviter de se prendre un tronc dans un genou...

Autre réflexion contradictoire, le saut en TREC je n'ai jamais trop compris. Suis partie seule en rando avec mon poney. Je lui avais soigneusement appris à enjamber des obstacles, parce que sauter avec sacoches et boudins

Karine_86

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2
4 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 09/10/2021 à 12h08

Merci pour toutes vos réponses. C'est super riche et cela me met les idées plus au clair. Je suis navrée d'avoir eu des paroles maladroites quant à l'équitation classique. Ce n'était pas mon but :(. Il y a un club un peu plus loin de chez moi qui propose des stages pour passer les galops PN, il y a des stages TREC pendant les vacances scolaires et la monitrice a également son brevet d'équitation éthologique. Je vais creuser. Cela peut être intéressant. Merci encore et belle journée.

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 232  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11197
1 j'aime    
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
Posté le 09/10/2021 à 12h54


globs a écrit le 09/10/2021 à 08h43:
Autre réflexion contradictoire, le saut en TREC je n'ai jamais trop compris. Suis partie seule en rando avec mon poney. Je lui avais soigneusement appris à enjamber des obstacles, parce que sauter avec sacoches et boudins


globs
Ca ne m'est arrivé à devoir sauter, de "vrais" sauts.

Une fois, on s'est retrouvées face à un gros tronc de 90 cm/1 m parterre, qui barrait le chemin, bordé à droite et à gauche par des ronciers depuis "longtemps" en terme de longueur de chemin. Ben, on était contentes d'avoir des poneys/chevaux qui sautaient sans se poser de question. Parce que faire une heure de rebrousse chemin, ça nous bottait pas du tout.
Une deuxième fois, en sortant de forêt et suivant un chemin, on n'avait rien vu, mais les chevaux ont assuré à leur habitude, en fait. Il y avait un fossé pas très visible. Eux, l'avaient vu, et ont sauté, sans nous prévenir. On marchait tranquille, on tourne pour la sortie et dans le tournant, on a droit au saut, plutôt qu'à un arrêt.
Les chevaux tire-fesse en extérieur, c'est sympa, mais du coup, il faut bien les suivre, et ne pas les gêner quand ils font leur boulot, en nous surprenant un peu...
Le coup du fossé, j'ai bien aimé m'être mise en suspension rapidement, et de ne pas avoir eu peur de lâcher les rênes pour laisser la ponette tout gérer, et savoir les reprendre derrière, sans me poser plus de question que ça.

karine_86
Si tu as un CE qui te correspond plus à proximité, n'hésite pas à aller voir.
Voire tester avec un stage d'un jour ou plus, pour voir s'il te correspondrait plus.
Cavalière débutante : équitation étho., galops pn
 Répondre au sujet