Douleurs en talon

 Répondre au sujet
Auteur
245 vues - 1 réponse - 0 j'aime - 2 abonnés

Altheria

Novice

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 27
Douleurs en talon
Posté le 24/02/2019 à 10h54

Bonjour à tous! vendredi matin mon poney était légèrement engorgé et boitait fortement. Le véto m'a conseillé de faire un pansement sec pour voir si cela s'avérait être juste une sensibilité de la sole (Poney pieds nus depuis début novembre suite à un gros abcès qui a mis du temps à guérir). Le véto était déjà passé le samedi d'avant car mon poney avait présenté une sensibilité après le parage du maréchal. Nous avons refait des radios du pied sous tous les angles, et à part la cavité d'abces non cicatrisée il n'y avait rien de visible.
Il est donc repassé hier, et au test de la pince, mon poney s'est avéré très douloureux sur le talon externe. L'abcès avait été percé en mamelle sur le même côté et je pensais que c'était lui qui repartait mais en fait non.
Du fait de ses talons fuyants, le v3to pense plus à une déchirure à l'intérieur du pied au niveau du talon. Ou bien une contusion genre bleime, mais quand il a gratté un peu pas de trace de sang.
Il me conseille une ferrure orthopédique pour soulager les talons le temps d'une cicatrisation. Il lui a également donné 4 jours d'equipalazone.
Savez vous si un cheval peut se faire une bleime en talon et qu'on ne voit pas la trace en superficie?
Merci de vos réponses

Kaskade

Membre d'honneur
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1652
3 j'aime    
Douleurs en talon
Posté le 24/02/2019 à 12h11

Bleimes ou contusions talons, il s’agit de lésions contuses ou inflammatoires de la membrane kératogène dans la partie inférieure des talons, se présentent avec des localisations et des caractères anatomiques bien divers. On les appelle podophyliennes ou veloutées, solaires ou plantaires. Elles peuvent être primitives ou secondaires. La plupart des bleimes sont localisées dans les tissus lamellaires « bleime pariétale, bleime du talon ou de l’arc-boutant, bleime de la barre ». On en voit qui naisse dans le tissu velouté de la sole.
Exceptés les rares origines dues à des contusions (caillou sur la sole) ou des pincements des arcs-boutants les autres ont pour origines un parage inadéquat, une ferrure mal posée ou mal pensée.
Les signes ne sont pas toujours évidents.
La boiterie peut évoluer, elle est en revanche toujours d’appui.
La peception du pouls dégité, la percussion au marteau, l’examen à la pince à sonder nous indiquent l’endroit. Un léger parage à cet endroit peut nous signaler une coloration de la corne, noire lorsqu’elle est ancienne et prête à « percer ». Le pus noir est coulant voire stratifié. Ou rose si on découvre de la corne veloutée ou lamellaire tachée de sang. On ne cherchera qu’à ôter la pression et protéger le site.
« et à part la cavité d'abcès non cicatrisée » !!!!
une cavité s’élimine avec l’avalure (pousse de la corne) si cette cavité est présente c’est que l’abcès n’est pas éliminé.
En pareils cas : emmaillotements / cataplasmes de graines de lin chaud à renouveler toutes les 24 heures. Comme d’autres l’ont dit : antiinflammatoires et antibiotiques ne sont pas intéressants, voire contre productifs.





Douleurs en talon
 Répondre au sujet