Kouza, 12 ans, toutes ses dents et tous ses crins

 Répondre au sujet
Auteur
461 vues - 5 réponses - 9 j'aime - 11 abonnés

Larme

Expert
   

Trust : 40  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 579
Kouza, 12 ans, toutes ses dents et tous ses crins
Posté le 02/05/2019 à 03h33

Pour fêter les 12 ans de ma belle fille Kouza (aujourd'hui le 1er mai 2019), j'ouvre son propre topic! Rassurez-vous, elle a aussi reçu une carotte et pleins de gratouilles! Parce qu'un topic à son nom, elle s'en tamponne les oreilles avec une babouche (j'ai manifestement pris dix ans dans la tronche avec cette expression...)

Qui sommes-nous?
Kouza, jument de 12 ans, croisement entre un étalon de race canadien et une jument de race arabe. Petite jument qui mesure 14 mains 1 (1m43). Une jolie jument avec un caractère affirmé, qui sait ce qu'elle veut, sensible à la personne qui s'occupe d'elle et à son énergie. Parelli dirait d'elle qu'elle est une LBI, mais elle est tout de même assez centrée. Ma vétérinaire dirait plutôt qu'elle est totalement RBE, si elle parlait en mot Parelli, mais Kouza est phobique du vétérinaire...

Moi, c'est Marie-Pier, 30 ans. Québécoise (vous deviez vous en douter :P) Femme de 1m55 (je dépasse la taille poney, yé!). Sensible, anxieuse, quand même gentille. Parelli dirait que je suis une RBI, ma vétérinaire dirait sûrement la même chose XD Mais je ne suis pas phobique du vétérinaire...

Notre histoire à toutes les deux commence il y a de cela 4 ans et demi, fin novembre 2014, alors que je tentais de vendre ma première jument après un accident où j'aurais clairement pu me blesser beaucoup plus gravement. La confiance entre ma première jument et moi s'est brisée à ce moment et la meilleure décision que j'ai pu prendre est celle de la vendre. L'ancienne proprio de Kouza se trouvait dans la même situation que moi et après avoir chacune visité la jument de l'autre, nous convenons d'un échange pour le 5 décembre 2014. Kouza arrive donc à ma pension le 5 décembre.

En avril 2015, nous déménageons à 300 kilomètres de notre première pension, pour suivre mon amoureux dans son nouvel emploi. Évidemment, la jument allait suivre (comme le chat et le lapin!). La première année, il était impossible pour moi d'aller aussi souvent que je le désirais à l'écurie et notre relation stagnait un peu. Quand j'ai enfin eu mon permis de conduire, les choses ont changé! J'ai commencé à me présenter à l'écurie quasiment tous les jours.









Niveau relation, je crois qu'on peut sauter environ deux ans pour arriver en avril 2017. Je commence à reprendre confiance en moi, à avoir très envie de remonter (ce que je n’ai quasiment pas fait depuis l'accident, le 5 août 2014 et pas sur ma jument...). Fail total, mademoiselle cheval décide de se blesser le jarret gauche et de déclarer une bursite septique... Deux jours d'hospitalisation en clinique (il faut savoir qu'ici, on a qu'une seule clinique du genre, donc l'hospitalisation est moins fréquente. Heureusement pour moi, ma jument est maintenant en pension à moins de 45 minutes de route de ladite clinique!) S'ensuit un mois de contention au box pour la demoiselle, où cela a été très difficile pour elle. Très anxiogène pour elle (et pour moi!), elle a perdu du poids (bon, ce n'était pas un luxe dans son cas... et elle l'a repris...) , beaucoup de difficulté pour les injections d'antibiotiques. Heureusement, elle s'en est remise, mais on a aussi découvert de l'arthrose dans le même jarret.



Depuis, on a repris le travail au sol, en longe, à l'épaule, en longues rênes et un peu, monté, pendant l'été. Comme Kouza a un dos d'environ 45 cm, et que trouver une selle western pas trop longue dans laquelle mes fesses puissent se sentir à l'aise, ce n’est pas facile, je me suis retrouvée à pied . J'ai bien fini par trouver, chez Barefoot. Une arizona, taille 1. Elle est arrivée en septembre 2018 (l'Allemagne, c'est loin!) Depuis, j'ai quelque peu monté, mais mon anxiété étant ce qu'elle est, c'est encore difficile.

Je m'inscris à The Tack Room, on avance bien, les épaules qui bloquaient ont débloqué, la relation s'affirme, le lien devient plus fort.

On revient en 2019, en mars. Je suis de plus en plus motivée, j'ai de plus en plus envie de monter et je commence à travailler dans ce sens. Sauf que début mars, Kouza commence à saliver beaucoup, ça finit par m'inquiéter... Et fin mars, diagnostique. Elle a la bouche ulcérée au complet, elle peine à manger... Bon, ça ne l'empêche pas d'essayer. Et quand finalement les muqueuses des joues cicatrisent, c'est un oeil qui décide d'ulcérer... Ce n'est pas très grave, juste chiant, puisque je dois mettre de la crème deux fois par jour. On aura fait mentir les vétérinaires, parce que j'aurai réussi à faire ses traitements sans aucun problème, parfois même sans lui mettre son licou, dans son pré, avec les potes.

Et aujourd'hui? Les températures sont bizarres, chaud, froid, pluie, soleil. J'ai envie de remonter, mais j'ai peur. Et j'ai aussi une petite cavalière qui souhaite m'aider, la fille de la proprio de l'écurie. Une jeune cavalière, douée. On verra bien ce qui arrivera dimanche!

Pourquoi ce post?
Parce que je vois, en lisant d'autres journaux, la motivation que cela semble donner aux auteurs, l'entraide, etc. Ça me donne envie de partager cela aussi. Je développerai peut-être plus tard mon parcours équestre, je crois que ça pourrait être intéressant... mais pour le moment, il est tard!
Et si vous avez tout lu, vous remportez une médaille!

Anaalkan

Membre d'honneur
   

Trust : 102  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2551
0 j'aime    
Kouza, 12 ans, toutes ses dents et tous ses crins
Posté le 02/05/2019 à 05h36

Très jolie histoire ! J'espère que tout ce passera bien dimanche et hâte d'avoir la suite

Missvery

Initié
 

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 130
1 j'aime    
Kouza, 12 ans, toutes ses dents et tous ses crins
Posté le 02/05/2019 à 13h47

Une médaille pour anaalkan et moi alors

Je suis ton topic, ta jument est très belle, j'attends de lire la suite

Édité par missvery le 02-05-2019 à 13h47



Arinna

Initié
 

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 95
0 j'aime    
Kouza, 12 ans, toutes ses dents et tous ses crins
Posté le 02/05/2019 à 18h51

larme


Tiens une Québécoise et une jument croisée Canadien-Arabe. J'ai la même ou presque!

Même mélange, même robe, même taille, même phobie des vétérinaires, grande anxieuse...
Elle est juste plus typée arabe. J'ai mis un an à gagner sa confiance; c'est encore dur certains jours, mais on progresse...
Ici aussi, Dame Nature est peu conciliante, mais nous sommes enfin sur le sable et on peut retourner se promener dans le bois. C'est donc l'occasion de remettre la machine en route après plus de trois mois à ne presque rien faire pour cause de conditions météo difficiles et de sols glissants. Et c'est du sport!

Larme

Expert
   

Trust : 40  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 579
0 j'aime    
Kouza, 12 ans, toutes ses dents et tous ses crins
Posté le 03/05/2019 à 15h35

arinna

J'ai de la chance, ma puce n'est pas si anxieuse que ça. En vieillissant, elle s'est beaucoup posée dans sa tête et le fait de vivre en troupeau et d'être bien dans son troupeau aussi doit aider. Pour le sable, nous aussi on est enfin sur le sable, mais bon avec la pluie qui ne nous lâche pas, c'est surtout de la boue... Une chance, vu que la région est très sableuse, ça draine super bien et je suis persuadée que dimanche le manège extérieur va être super beau. On a quand même de la chance, j'ai accès à un manège intérieur et comme je vais à l'écurie en journée, j'ai souvent le manège pour moi seule. Donc, on a quand même continué à travailler.

missvery et anaalkan, merci d'avoir lu ^^

Et sinon, grande nouvelle, je peux prendre un jour de congé de cheval, l'oeil est guéri Pas de dada aujourd'hui (il pleut de toute façon...) On va juste espérer que la demoiselle ne se blesse pas parce que je viens pas la voir aujourd'hui...

Larme

Expert
   

Trust : 40  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 579
1 j'aime    
Kouza, 12 ans, toutes ses dents et tous ses crins
Posté le 13/05/2019 à 00h52

Une semaine plus tard ^^"

On peut déjà dire que la demoiselle ne s'est pas reblessée, ce qui est déjà une excellente nouvelle!

Je vous avais laissé sur l'attente du dimanche 5 mai, où la fille de la propriétaire de l'écurie devait monter Kouza. Ce fut chose faite et de très belle façon. J. (on va l'appeler comme ça) est montée environ 15 ou 20 minutes, pas et trot. Clairement, ma jument manque d'endurance, mais elle a très bien fait cela, une vrai pro :P (les deux, la cavalière et la jument). J'ai même pu monter quelques minutes par la suite. En fait, c'était exactement de cela dont j'avais besoin, puisque le mardi suivant, j'ai remonté. Pas très longtemps, mais j'ai tout de même réussi à poser mes fesses sans tomber en panique.

Le jeudi, j'ai voulu monter aussi... je ne l'ai finalement pas fait, ma selle ayant tournée au montoir, Kouza a bougée avant que j'ai le temps de monter (mais pas de casse pour personne). J'ai préféré retravailler le montoir sans qu'elle ne bouge et on est allé faire une petite promenade à pied, où elle a pu renouer avec son passé de cheval de balade en montagne.

(oui, chez moi c'est très plat, mais ma jument a grandi dans une région montagneuse :P)

Samedi a été un petit moment de fierté, quand elle a prit le galop en longe à ma demande, sans charger, de façon zen (enfin, en main droite. À gauche, elle tentait de se transformer en chevreuil croisé avec un dragon... mais elle reste toujours respectueuse de la longue ). Et pour terminer, une petite balade, sur la rue cette fois.


(juste parce que c'est la plus belle)

Et dimanche, aujourd'hui... cette fois c'est un grand moment de fierté pour moi. Après presque cinq ans de peur, de tentatives de remonter, d'envie, d'essai sur d'autres chevaux (qui ont été fructueux), j'ai enfin trotter sur ma jument, à ma demande, sans stress, sans peur. Clairement, malgré ses douze ans, j'ai un jeune cheval sous la selle, mais grâce à ses douze ans, j'ai un jeune cheval mature. La direction avait beau être approximative, les chevaux dans le paddock à côté du manège tout de même intéressant, je n'ai ressenti aucun danger et c'était clairement suffisant pour que ce soit une réussite pour moi. Malheureusement, pas de photos, mais je peux vous assurer que mon sourire valait tout l'or du monde!

Je retourne voler sur mon petit nuage
Kouza, 12 ans, toutes ses dents et tous ses crins
 Répondre au sujet