Simulies, ces petites mouches...

 Répondre au sujet
Auteur
506 vues - 9 réponses - 3 j'aime - 8 abonnés

Alma

Membre ELITE Or
  

Trust : 665  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 61511
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 10/05/2019 à 20h01

Ces derniers jours, j'ai répondu sur 2 topics et parlé des simulies.. ces petites mouches qui empoisonnent les chevaux, se nichent dans les oreilles, le fourreau, les mamelles etc..
Alma (la jument, pas moi) a du mal à les supporter et secoue beaucoup sa tête.. du coup, je nettoie (comme je peux car elle n'aime pas) je sèche et j'applique une pommade cicatrisante et répulsive (à une époque j'achetais Equi’baume Tea Tree de chez équinatura, cher mais vraiment efficace)

ensuite j'ai découvert (grâce à la naisseuse de ma jument) le Baume de warendorf (c'est ce qui a guéri Alma d'une ancienne plaie qui l'avait laissée sans poil du tout sur la moitié d'un postérieur avec desquamation terrible et engorgement régulier)

depuis l'année dernière j'utilise crinequin protect (prince) que je connaissais depuis qu'il existe.

tous ces baumes sont assez efficaces je trouve..

tout ça pour dire que je viens de lire un truc qui m'interpelle sur les simulies, voilà ce que ça peut provoquer chez les humains, alors pourquoi pas chez les chevaux..
on a souvent des sujets/topics sur la lymphangite ... peut-être une piste à creuser ...



Citation :
Les accidents dûs aux piqûres de simulies représentent un problème peu connu en France malgré leur désagrément. Une étude clinique et épidémiologique a été réalisée chez 30 patients qui ont présenté des réactions anormales après piqûres de simulies dans la région rémoise. On constate que les piqûres de simulies ont lieu au printemps essentiellement, au bord de rivières de petite ou moyenne importance voire de ruisseaux. Les réactions locales étendues, très inflammatoires et habituellement douloureuses, sont constantes, compliquées parfois de réaction générale (9 cas) de lymphangite (4 cas) ou d'impotence fonctionnelle importante (3 cas). Les femmes de 30 à 40 ans sont les plus fréquemment touchées, au niveau des membres inférieurs. Le terrain atopique ne représente pas un facteur de risque, en revanche, un patient sur 4 signale des réactions allergiques à d'autres insectes. Le mécanisme physiopathologique de ces accidents demeure très discuté entre des phénomènes toxiques ou des manifestations allergiques.


pardon si cela a déjà été dit sur CA ...

et je ne fais aucune pub pour les produits cités au dessus, je parle juste de mon expérience personnelle.
si vous avez d'autres produits à faire découvrir

Édité par alma le 10-05-2019 à 23h01

Alma

Membre ELITE Or
  

Trust : 665  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 61511
5 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 10/05/2019 à 20h02

http://s403403540.onlinehome.fr/pathologie/parasitaires/externes.htm



Citation :
Les moustiques et les simulies s'attaquent aux chevaux qu'ils piquent à la face interne des cuisses et à l'intérieur de l'oreille, provoquant une inflammation très vive.

Aux État-Unis, on appelle les simulies les "moucherons des oreilles", car elles se nourrissent de sang prélevé sur la face interne de la conque auriculaire. On les trouve partout, mais surtout le long des cours d'eau où elles se reproduisent. Les adultes parcourent de grandes distances atteignant 150 km, ce qui rend leur contrôle presque impossible.
Ce sont de petits insectes à l'aspect bossu, de 5 mm de long maximum, soit à peu près la paille d'un pépin de pomme.
Les simulies se nourrissent sur la peau fine des oreilles. Des toxines contenues dans leur salive augmentent la perméabilité des capillaires, ce qui facilite le repas de sang. Un suintement et des croûtes sanguinolentes se forment là où les simulies se sont nourries. La douleur provoquée par une violente réaction inflammatoire faire craindre aux chevaux qu'on leur touche la tête. Ce qui, au début, est une réaction instinctive destinée à éviter une douleur, peut devenir une habitude après la guérison des lésions des oreilles.


Réaction allergique
Les piqûres de simulies provoquent une réaction allergique grave chez certains chevaux car des plaques d'hyperkératose en chou-fleur se forment à l'intérieur des oreilles, mais elles s'éliminent facilement quand on les gratte avec le bout du doigt ou une compresse de gaze (si le cheval se laisse toucher la tête). Cette élimination facile les distingue des sarcoïdes souvent observées au niveau des oreilles.
Après élimination des plaques, l'application locale d'une pommade aux corticostéroïdes réduit la gravité de la réaction allergique. On peut faciliter le traitement local quotidien en détournant l'attention du cheval en lui offrant un seau de céréales tandis qu'on applique rapidement la pommade.

Effets sur les oreilles
L'inflammation durable provoquée par les simulies entraîne une décoloration de la peau de l'intérieur des oreilles. Les zones blanches en résultant n'ont qu'une importance esthétique et n'empêchent pas la peau de retrouver un fonctionnement normal.

Traitement
Une détection rapide du problème aide à le régler avant l'apparition de troubles du comportement ou de plaques blanches. Normalement les poils de l'oreille protègent la partie profonde du conduit auditif contre une accumulation de poussières et de débris ou la pénétration de tiques ou d'insectes.
Si le cheval est attaqué par les simulies, la coupe ou le rasage des poils fins de la conque auriculaire favorise la guérison de l'oreille. Avant la coupe, il faut introduire, dans le conduit auditif, un tampon de coton pour empêcher les poils et les débris de tomber au fond car ils pourraient favoriser une infection. Il peut être nécessaire que le vétérinaire tranquillise un cheval craignant qu'on lui touche la tête. Les sédatifs lui font également baisser la tête et permettent un nettoyage soigneux de la peau des oreilles. Après la coupe des poils, il ne faut pas oublier de retirer les tampons de coton.
L'élimination des poils de l'intérieur de l'oreille permet une inspection des croûtes. La peau délicate guérit rapidement lorsqu'il n'y a plus de poils pour retenir les sérosités et les croûtes. Du sang n'étant plus présent pour attirer les simulies vers un festin, il est plus facile de soulager le cheval. On peut alors facilement appliquer localement une pommade anti-inflammatoire aux corticostéroïdes ou un répulsif des insectes sur la peau nue. Les pulvérisations d'insecticides dans les oreilles doivent se faire avec prudence, en veillant à ne pas projeter de produit irritant dans l'œil.
Une fois les poils éliminés, l'application d'une légère couche de pommade à base de vaseline empêche également les simulies d'atteindre la peau pour se nourrir. Il ne faut utiliser que des produits à usage auriculaire ou consulter le vétérinaire. La chaleur du corps fait fondre la pommade et la fait pénétrer plus profondément dans le conduit auditif.

Prévention
Pour prévenir une irritation par les simulies, on applique au cheval un masque protégeant aussi les oreilles. La moustiquaire constituant le masque couver la face et les yeux et s'étend au-dessus de la nuque et des oreilles qui se trouvent ainsi protégées.
Les simulies se nourrissent surtout le jour. Dans les régions fortement infestées, on peut rentrer les chevaux allergiques à l'écurie pendant la journée, mais d'autres insectes comme les culicoïdes y apparaissent au crépuscule.

Mo56

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 232  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6997
1 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 10/05/2019 à 21h17

Le mien est pas mal dérangé par les simulies dans la région où je suis (il l'est beaucoup moins pendant mes vacances d'été en Bretagne.) et la peau à l'intérieur des oreille s'est effectivement décolorée...

Je lui met de la crème pour fessier irrité des bébés en très fine couche dans les oreilles (il ne faut pas non plus que ça coule dans le conduit auditif...), en couche plus importante sur le nombril et le fourreau. La pellicule que forme la crème empêche les bestioles de le piquer.

Il n'aime pas vraiment que je lui touche les oreilles, mais il se laisse faire quand il s'est fait piquer. Il doit avoir compris que la crème le soulage.

B.chr

Maître
    

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1062
2 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 10/05/2019 à 23h56

Je ne sais pas si ce sont des simulies, mais moi pour les petits insectes qui leur attaquent les oreilles et leur font des croutes sanguinolentes, je mets de l'huile de neem. ça doit vraiment leur faire du bien car ils viennent pour que je leur applique le produit, alors qu'à la base ils ne voulaient pas que je touche à leurs oreilles. Pour que ça marche bien il faut que j'en mette 2 fois par semaine.

Superponey74

Expert
   

Trust : 113  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 826
1 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 11/05/2019 à 11h09

Je suis passée au masque et de manière systématique quand elle est dehors (jument en pré/box). Ça devenait infernal.

Elle s'est aussi faite bouffer aux cuisses et a fait des réactions violentes. Elle est déjà sensible aux piqûres de base (il a fallu la mettre sous cortisone 2 fois), je prends plus de risque maintenant.
Pour sous le ventre/poitrail/cuisses/mamelles, je mets une bonne couche de vaseline. Radical, les bestioles se prennent dedans et ne peuvent pas piquer. C'est galère à enlever et j'aime pas spécialement la vaseline pour la composition mais c'est pas cher et c'est le seul moyen trouvé pour soulager la jument.

En revanche, je ne savais pas que des humains pouvaient aussi avoir des grosses réactions. C'est logique finalement. Merci pour le partage!

Emanuquite

Expert
   

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 571
1 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 11/05/2019 à 12h57

Un jour par hasard j'ai tenté le vinaigre de cidre, maintenant j'en mets systématiquement à tout mon troupeau sur le poitrail et j ai beaucoup moins de grattage à cette période

Ça fait un bon répulsif

Limbecile

Membre d'honneur
    

Trust : 120  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3096
1 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 11/05/2019 à 19h39

Chez nous c'est vaseline et cie. Il se fait piquer sous le ventre et dans les oreilles, il ne supporte pas ça...

B.chr

Maître
    

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1062
1 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 11/05/2019 à 22h46

Je mets aussi de l'huile de neem pure sur les zones abimées qui sont sur le ventre; ça les soulage bien aussi.

Sarahpre

Membre d'honneur
  

Trust : 279  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2377
0 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 11/05/2019 à 22h58

Ah bah tiens !!! Pile poil au moment où je me rend compte que mon Cholito vient me chercher pour que je lui gratte les oreilles ! Et je suis en pleine recherche ...

Merci alma je vais voir un peu les produits dont tu parles, ça se trouve que sur internet je suppose :/ ?

Par contre j'ai une question, il a l'intérieur des oreilles déjà bien croûtées et en sang, je peux faire quoi pour le soulager en attendant ?

Alma

Membre ELITE Or
  

Trust : 665  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 61511
1 j'aime    
Simulies, ces petites mouches...
Posté le 11/05/2019 à 23h26

sarahpre
équibaume sur le net chez équinatura.

crinéquin protect chez decathlon

et le baume de warendorf sur le net et il me semble que certains décathlon le distribuent aussi.

sinon en attendant tu peux nettoyer avec un gant de toilette et du savon de Marseille, tu rinces (attention de ne pas laisser couler de l'eau dans les oreilles, sécher et appliquer un peu d'huile d'amande douce ou de vaseline.

Édité par alma le 12-05-2019 à 11h07



Simulies, ces petites mouches...
 Répondre au sujet