Carnet de bord d'une permapote

 Répondre au sujet
Auteur
728 vues - 6 réponses - 1 j'aime - 6 abonnés

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1180  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2209
Carnet de bord d'une permapote
Posté le 19/06/2019 à 17h42

Il y a 5 ans, je découvrais la permaculture. Encore trop jeune, je n'imaginais pas du tout que cette découverte allait être une graine devenue arbre... Et pourtant !

Après avoir fait des travaux à la maison et après la création du paddock stabilisé d'hiver pour les juments, j'ai réalisé à quel point le terrain était mort.



Pas une seule herbe, pas un seul vers de terre, aucune vie.

NOVEMBRE 2018
Le fumier des box (paille/foin/crottin) est étalé sur les deux parties avant du jardin. 40cm de mélange composte accompagné de terre. On commence, en a peine un mois, à découvrir une nouvelle génération de vie avec de petits lombrics. On est contente.

Nous avons la chance savoir une voisine en OR ! Tout en bio, naturel et perma, elle souhaite absolument me partager ses plants. Sont donc arrivés un rosier, un pommier d'ornement, des saules, des charmulles, des lilas.

JANVIER 2019
Rien ne bouge beaucoup mais nous rajoutons des plants jusque mis mars...
Le gèle nous pète presque tous nos plants et tout est brûlé. Je perds espoir malgré le bon paillis. La voisine me demande de patienter. Ce que je fais. Et fin mars début Avril, la nature reprend vie et explose. Heureusement que je n'avais rien coupé.



MAI ET JUIN 2019
Un ami nous donne deux pieds de tomates coeur de boeuf. Je ne voulais pas de jardin mais tant lis. Une palette récupérée, on aménage, on fait deux juges et voilà que notre jardinet tient en une palette de deux allées. On plantes quelques aromates et on voit deux limaces apparaître. Heureusement, elles ont trouvé mieux ailleurs et sûrement des prédateurs.

La voisine me donne deux glycines. Elles se font dévorer des leur mise en terre. Encore une fois il faut attendre. On verra bien. Les pucerons et les fourmis sont en masse mais hors de question de traiter ou de tuer. On s'adapte. La nature étant bien faite, deux pieds de rumex ont poussé le long du paddock, en bord de terrain. Les fourmis y ont trouvé THE refuge pour faire leur élevage de pucerons et ainsi, laissent mes plants tranquilles. Il est évident que nous avons laissé le rumex tour en le contrôlant pour éviter qui L ne devienne invasif.

Un carnet de jardin. Une.nouvelle aventure pleine de projets.

Édité par tartine88 le 19-06-2019 à 20h22

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1180  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2209
1 j'aime    
Carnet de bord d'une permapote
Posté le 19/06/2019 à 17h51

19 JUIN 2019

En rentrant du travail je fais un tour de jardin. Les deux petites pousses d'aubepines que j'ai repiqué en pot semble vivre et s'adapter. Je remarque aussi qu'entre mon compost et le grillage de ma merveilleuse voisine pousse un noyer. Faute de l'avoir vu avant et maintenant trop "grand et gros" pour être déplacé, je vais devoir ENCORE, déplacer mon compost. Mais hors de question pour nous de perdre le noyer. S'il est bien là, qu'il y reste.

Voilà que ma voisine arrive, deux pots dans les mains. Deux frênes. Toute heureuse me voilà à les abreuver et les observer. En toute fin d'après midi, quand le soleil diminue d'intensité, je le repique. Le second reste en pot pour le moment ne sachant où l'installer. J'arrose abondamment et fais un paillis de fortune (le temos de recevoir mes petites bottes de paille.). Comme il va pleuvoir toute la nuit et demain, je ne m'inquiète pas. Un dernier tour dans mon jardin ce soir avant daller voir les juments et on pourra dormir tranquille.

Mais c est sans compter sur l'idée qui nous excite beaucoup de créer une mare. Je dois freiner tout le monde (surtout monsieur) pour ne.pas aller trop vite et tomber dans l'achat compppulsif. Le choix de l'emplacement est trouvé, les matériaux aussi et la base de plants aussi. MAIS je ne veux pas aller trop vite d'un coup. Sans comprendre pourquoi, me voilà à m'inquiéter. Pourtant l'idée n'est que bonne et...elle vient de moi


Édité par tartine88 le 19-06-2019 à 20h20



Firenight

Membre VIP

Trust : 159  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3565
0 j'aime    
Carnet de bord d'une permapote
Posté le 19/06/2019 à 19h03

Joli projet !

mais attention, il faut des autorisations pour créer des mares. Renseignez vous auprès de votre mairie et de la DDT.
Et faire attention à sa situation, il y a eu plusieurs problème entre voisins à cause desmares (moustiques, grenouilles... et obligation de combler la mare).

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1180  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2209
0 j'aime    
Carnet de bord d'une permapote
Posté le 19/06/2019 à 20h09

firenight en deçà de 1000L il n'y a pas besoin d'autorisation et l'emplacement choisi est éloigné des voisins. J'ai un bon voisinage, nous discutons, personne n'est contre l'idée, bien au contraire. Et c'est chouette. Mais c'est effectivement bien de préciser que ce n'est pas une décision à prendre seul dans son coin et qu'il y a des réglementations à suivre. Pas près d'une route, au delà de 1000L il faut faire une demande d'autorisation, etc...

Firenight

Membre VIP

Trust : 159  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3565
0 j'aime    
Carnet de bord d'une permapote
Posté le 19/06/2019 à 20h27

A priori, il faut quand même une autorisation de la mairie. Demandez la, si pas de réponse dans les deux mois, ça vaut accord, si il y a des observations, au moins vous serez dans les clous.
Bons travaux !

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1180  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2209
0 j'aime    
Carnet de bord d'une permapote
Posté le 19/06/2019 à 20h43

firenight j'irai, au cas où. Mais il n'y a pas raison que ce soit refuse Merci ! J'ai hâte de voir tout ça pousser et prendre tldoucelent forme.

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1180  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2209
0 j'aime    
Carnet de bord d'une permapote
Posté le 21/06/2019 à 22h00

21 JUIN 2019



Ce matin, j'ai fait le tour de mon jardin, avec un peu d'appréhension. La veille, un énorme orage (ou plutôt deux) se sont abattu sur nous et nos terrains. Moi qui venait de planter mon jeune frêne, je me suis immiscé en douce et peu sereine ce matin dans le jardinet... ET TOUT EST NICKEL ! L'orage a rafraîchi la terre, 10cm d'eau sont tombé (c'est juste énorme) et tout revit.

Même les limaces, qui jusque là se faisaient timides, n'ont pas hésité un seul instant à venir manger mes aromates. Je les ai simplement déplacées pour leur montrer d'autres centres d'intérêts. Et puis j'ai constaté que de la bourrache poussait. C'est incroyable, moi qui avait acheté des semences, qui hésitais à les planter, voilà qu'elles viennent d'elles mêmes à la maison. Pour mon plus grand bonheur.

La semaine prochaine, il annonce entre 39 et 42°C à l'ombre. Je vais donc devoir pailler tous mes arbres mes surtout mes saules d'osier qui risquent de ne pas supporter. Lundi donc, je vais devoir pailler, arroser abondamment et surveiller de très près jusqu'à la fin de la semaine !
Carnet de bord d'une permapote
 Répondre au sujet