Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale

 Répondre au sujet
Auteur
373 vues - 11 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Dubbe

Novice

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 27/08/2019 à 09h26

Bonjour à tous,

Je viens vers vous car je suis très inquiète. Je vais vous raconter toute l'histoire de mon chat, ça risque d'être un peu long. Je ne m'attends pas forcément à recevoir des réponses, des conseils ou des avis. Mais j'ai besoin de l'écrire. D'en parler. Mon chat, c'est toute ma vie.

Elle a déclaré, lors de son contrôle de santé annuel en août 2017, une hyperthyroïdie. Elle avait 13 ans. Nous avons donc commencé un traitement au félimazole. Quelques semaines après, elle a commencé à se sentir très mal. Elle ne mangeait plus, ne touchait plus à son lait ni à son eau, et maigrissait à vue d’œil. De ses 4,3kg, son poids de santé, elle était passée en l'espace de quelques mois à 2,8kg. Elle s'est également mise à perdre du sang par le nez.
Nous l'avons menée en urgence chez le vétérinaire qui l'a hospitalisée 4 jours pour soigner une pneumonie. Il ne pouvait nous dire si elle avait été développée suite au traitement ou si le traitement avait uniquement mis en évidence cette maladie sous-jacente.
Bref, elle a réussi à survivre et a pu rentrer à la maison. Il va de soi que le traitement de l'hyperthyroïdie a été changé suite à cela. Elle est donc passée à l'alimentation médicalisée pendant une bonne année.

L'ennui était qu'elle ne pouvait plus sortir, elle qui a toujours vécu avec la possibilité de se promener comme bon lui semble, alors nous avons choisi, en commun accord avec le vétérinaire, de la passer à un nouveau médicament, l'Apelca, qui la réussit très bien. Elle avait repris du poids et se portait à merveille. Et, difficile comme elle est avec la nourriture, pouvoir manger autre chose que ses croquettes et pâtés adaptés était un soulagement pour elle et pour son poids.

Nous avons bien entendu réalisé de nombreuses prises de sang pour contrôler l'évolution de sa maladie, qui justement, n'évolue plus. Le vétérinaire effectuait également un contrôle régulier de ses reins et de son foie, qui pouvaient être touchés par la suite. Son hyperthyroïdie est tellement bien contrôlée que lors de son dernier contrôle, en avril 2019, à 15 ans, le vétérinaire annonçait à la miss un poids de 4,1kg et une forme du feu de Dieu. Il m'avait également rassurée en me disant qu'elle ne mourrait pas de sa maladie mais de ses reins. Enfin, je croyais qu'il m'avait rassurée.

Début août, ma mère et moi décelons un changement assez important chez mon chat. Elle maigrit et ne se nourrit plus aussi bien. Mes vacances étant prévues, réservées et payées, je suis un peu poussée à partir malgré tout par mes parents qui me disent que je verrais son état à mon retour et que j'aviserai à ce moment-là.
Je rentre donc de vacances rassurée, une amie passant deux fois par jour pour sortir ma loute de son garage, l'emmener dans sa chambre, la nourrir, l'abreuver et lui donner ses médicaments. Elle me dit qu'elle va bien, qu'elle est très câline.
Ça, ce n'est pas normal. Mon chat est un mix entre un tigré et une écaille de tortue et on peut dire qu'elle représentait à merveille le vieux cliché : chat grognon, qui n'aime pas les câlins ou uniquement quand ELLE l'a décidé, très indépendante.
Elle a commencé à devenir plus câline vers ses 12-13 ans, puis cela s'est grandement accentué après sa pneumonie, mais elle conservait malgré tout son indépendance.

Je rentre donc de vacances et découvre un chat hyyyper câlin, presque dépendant de la présence humaine. Elle me suit partout, hurle à la mort quand je ne suis pas là, se frotte contre moi. Bref, son comportement devenu plus ou moins habituel depuis 2 ans mais exacerbé à son paroxysme.
Je la retrouve également maigre. Creusée d'une manière qui me rappelle sa pneumonie.

Je l'emmène donc chez le vétérinaire, mardi dernier. Verdict : 3.150kg. Pour rappel, à peine 4 mois avant, elle en faisait 4.1. 1kg de perdu. Déjà, ça m'inquiète au plus haut point. La vétérinaire arrive et lui fait une prise de sang. 15 minutes après, le résultat tombe : ses reins lâchent. Imaginez l'horreur que j'ai ressenti. Fin avril 2019, le vétérinaire me dit qu'elle ne partira pas à cause de sa maladie mais de ses reins. Mi-août 2019, ses reins lâchent.
Elle est donc en début d'insuffisance rénale. Sa créatinine est à 25.1mg, son urée à 0.8g. Son urée à toujours été un peu au dessus de la norme, sa dernière prise de sang indiquait 0.9g.
Si je m'en referre à internet, elle en est au stade 2.

Bref, on me donne des médicaments (dont le nom m'échappe) et des gelées adaptées à son nouveau régime.
Evidemment, vous vous en doutez, la miss déjà si difficile à nourrir ne veut pas de ces gelées, que je mélangeait pourtant avec ses anciennes gelées. Bon, je ne vais pas vous mentir, elle n'a jamais trop aimé ça, les gelées. Alors je lui donne des croquettes et des pâtés en mousse. Parce que l'urgence est qu'elle mange et qu'elle se réhydrate. Mais elle ne fait que grignoter.
Elle mange une demi cuillère à une cuillère pleine de pâtée de mousse par jour. Quelques croquettes par-ci par-là. Je lui donne donc quelques biscuits qu'elle adore, mais ne les dévore pas non plus. Je lui donne du lait pour chat qu'elle refuse de toucher (elle y est passée il y a quelques années, jusque-là elle avait du lait de vache). Je lui donne donc du lait de vache, dans un dernier espoir de la nourrir un peu et surtout de l'hydrater. Elle le boit.
J'ai fait le test hier soir et à nouveau ce matin de pincer et tourner sa peau au niveau du cou. Elle est déshydratée.

J'ai donc rappelé la clinique ce matin. Cela fera, ce soir, une semaine que je lui donne son médicament et une prise de sang est prévue dans une semaine. J'appelais pour des conseils pour la nourrir, l'hydrater, et l'assistante vétérinaire qui prends mon appel me programme un rendez-vous à 14h20 aujourd'hui, avec le vétérinaire habituel de mon chat, qui lui a sauvé la vie. Elle me dit que ce n'est pas normal qu'elle soit déshydratée. Franchement, je suis paumée. J'ai réussi à m'arranger avec le boulot, donc je l'emmène à la clinique tout à l'heure. Je prie pour que ce soit une fausse alerte, qu'ils ne me la gardent pas. Je ne veux pas la laisser là-bas, elle déteste ça.

Voilà, donc en résumé je suis en stress, je veux sauver mon chat, je ne veux pas la laisser là-bas. J'en viens même à me demander si je n'ai pas rêvé et si elle est bel et bien déshydratée. Limite, je préférerais attendre mardi prochain en priant pour que la prise de sang soi bonne. En somme, j'avoue que je ne sais pas trop quoi faire, si je dois l'emmener ou attendre.

Enfin, ça fait du bien de l'écrire, même si ça rend la chose encore plus réelle. Je sais qu'elle n'est pas éternelle, mais je ne suis pas prête à la laisser partir. Il y a une histoire derrière notre relation, qui fait que je me suis accrochée à elle comme à une bouée de sauvetage.
Je vais m'arrêter là, sinon je pense que je pourrais passer la journée à écrire à quel point je l'aime, je tiens à elle et je ne veux pas qu'elle me laisse. Merci à ceux qui m'auront lue.

Eldeilla

Apprenti
  

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 292
1 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 27/08/2019 à 11h45

Plein de courage pour cette épreuve.

Helsinky

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 185
1 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 27/08/2019 à 12h02

Je te souhaite tout plein de courage dans cette épreuve.

J’ai connu ça récemment et c’est très difficile de devoir les laisser partir...

Jinssa

Membre d'honneur
    

Trust : 1600  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3079
1 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 27/08/2019 à 13h31

dubbe

Même si elle n aime pas être hospitalisé vu ce que tu décris ça me semble inévitable... il peuvent la mettre sous perfusion pour la réhydrater ce serait déjà pas mal.

Dans son état elle DOIT avoir une nourriture adaptée (je comprends que tu aies essayé d autres choses en désespoir de cause mais sans le régime spécial sa PDS ne reviendra pas meilleure que la fois précédente).

J espère que tu pourras la garder encore un peu avec toi. On n est jamais prêt à les laisser partir.

Tiens nous au courant

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 886  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14372
1 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 27/08/2019 à 15h09

On est jamais prêt à la laisser partir ... j'ai du laisser partir mon chat hier alors qu'à la base c'était juste un petit abcès ...
grosse dégradation de son état général ce que je croyais être une insuffisance rénale vendredi était en fait un gros diabète.

Pour avoir eu un chat avec une insuffisance rénale je refuse de m'acharner et de les prolonger juste pour les garder auprès de moi.

Pour moi un animal à qui l'on ne peut pas " expliquer " les choses doit avoir une vie en rapport avec ses besoins et surtout ne pas souffrir. Voir mon chat ne plus sortir de mon lit, uniquement s'hydrater, gémir des qu'il bougeait et être complètement amorphe ce n'était plus possible et pourtant la semaine d'avant il petait le feu ...

Édité par quiebro13 le 27-08-2019 à 15h10



So_fifie

Apprenti
  

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 227
1 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 27/08/2019 à 17h24

Courage à toi, on s'y attache à nos bestioles
Pour le moment tu fais tout ce qui est possible et raisonnable, mais n'oublie pas de penser à elle avant votre relation si jamais une décision difficile est à prendre

Dubbe

Novice

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25
1 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 27/08/2019 à 18h01

Merci à tous pour vos réponses et vos encouragements. J'y suis très sensible.

Je vais tout d'abord répondre plus ou moins à vos remarques : je sais bien qu'un jour, il y aura très certainement une décision à prendre et ce jour là, j'espère savoir faire preuve de suffisamment de discernement. Je ne veux pas qu'elle souffre, pas même une seconde. Je me fie entièrement à mon ressenti et à l'avis de mon vétérinaire pour ça. Je ne veux pas pour elle d'une fin dans la souffrance, mais d'une belle fin ou je serais avec elle pour l'accompagner. J'essaie de ne pas y penser (vous connaissez ce truc, repousser le mauvais il ne vous atteindra pas) mais j'ai du mal à m'y empêcher.

Concernant la visite de tout à l'heure, son état n'est pas suffisamment grave pour obliger une hospitalisation. Son vétérinaire, qui la connaît très bien, m'a dit que dans les circonstances actuelles (elle est très bien, ce matin encore elle courrait dans les escaliers et est alerte), une hospitalisation ne ferait qu'aggraver les choses en la stressant.
Seulement, du fait du mauvais état de ses reins, elle " s'empoisonne " le sang, ce qui provoque des nausées et des douleurs au ventre. Cela expliquerait qu'elle ne mangeait presque plus. Elle a donc eu deux injections et doit prendre du phosphaluvet trois fois par jour jusque jeudi (pour le moment). Le mot d'ordre, c'est à voir au jour le jour. Je dois rappeler demain pour donner des nouvelles et surtout dire si elle mange plus. Et deuxième appel jeudi. Une seconde prise de sang était prévue mardi et sera conservée dans le cas où elle remange. Si ce n'est pas le cas, la seconde prise de sang se fera plus rapidement.

Elle a encore perdu 50g depuis mardi.

Concernant la suite, on en saura plus au moment de la seconde prise de sang. Deux options : soit ses résultats se sont stabilisés, auquel cas on avisera pour un traitement de long terme, soit ses résultats ont continué à se dégrader, auquel cas il faudra malheureusement prendre une décision.

Là, elle est dehors depuis notre retour, vers 15h. Elle a eu sa première dose de phosphaluvet et je vais lui administrer la seconde dans quelques minutes. Elle se repose à l'ombre, dans les haies du jardin.
Elle voyage toujours hors de la caisse depuis deux ans : elle stress moins ainsi, est plus attentive (en caisse c'est un enfer, elle miaule, fait ses besoins et bave). Elle a un peu bavé aujourd'hui aussi, signe qu'elle était assez nauséeuse. J'attends de voir comment elle va manger ce soir et comment elle aura mangé demain. Je croise les doigts pour une amélioration de son état.

En tout cas, merci encore pour tous vos messages et votre soutient. Ils me vont droit au c?ur. Je vous tiendrez informés de la suite.

Jinssa

Membre d'honneur
    

Trust : 1600  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3079
0 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 27/08/2019 à 21h39

dubbe

Je ne veux surtout pas être l oiseau de mauvaise augure mais pour être passé par là avec ma chienne les nausées n annoncent rien de bon...

Le problème de l insuffisance rénale c est que quand elle est détectée les reins sont déjà atteints à au moins 70%. C est irréversible et ça continue à se dégrader.

A t elle réussi à manger ce soir?

Lutin01

Membre VIP
  

Trust : 628  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4642
0 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 28/08/2019 à 00h02

dubbe J'ai vécu la même chose il y a un an et demi avec ma chatte exactement comme la tienne: tricolore, indépendante, "sale caractère", problème de thyroïde, problème cardiaque ... mais à la différence de la tienne, insoignable. Même une friandise elle refusait, trop suspect ! Elle a toujours été difficile pour la nourriture.

Bref, je vais faire court, ça ne s'est pas bien terminé. Mais parce qu'on ne pouvait pas soigner sa thyroîde. Ma véto était à peu près sûre que le reste de ses soucis venaient de ça, mais nous étions dans l'impossibilité totale de lui donner un traitement, encore moins sur du long terme ... Ses reins ont lâché de façon très subite, elle réclamait sans cesse à manger mais ne mangeait rien => l'insuffisance rénale leur donne la nausée ... Après 4 jours d'hospi, une prise de sang terriblement mauvaise ... Elle s'est endormie chez le véto, avec nous ... La véto a su trouver les mots, je ne voulais pas la voir mourir de faim, ce qui était en train de se produire.

Je te souhaite que ton chat puisse encore vivre avec cette maladie mais autrement plein de courage, c'est vraiment pas drôle !

Dubbe

Novice

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25
1 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 28/08/2019 à 08h33

Bonjour à tous !

Mon chat a bien mangé, le phosphaluvet a l'air d'avoir eu un bon effet ! Deux cuillères à café de pâté hier soir et très exactement 63 croquettes (je les compte quand je lui donne et, voyant qu'elle avait de l'appétit, je lui en avait mis 100). Quand je suis partie me coucher, elle n'avait pas encore fini le pâté mais l'a fini dans la nuit.
Je suis super contente de ce bon début, au moins elle mange.

Ce matin, je lui ai remis deux cuillères à café de pâté dans sa chambre ainsi que 100 croquettes. Elle a de l'eau fraîche et il lui reste quelques bonbons, de quoi tenir toute la journée.

Elle a fait sa toilette ce matin, signe qu'elle se sent bien. Je l'aie également trouvée plus apaisée, moins en demande d'attention que ces derniers jours. Heureusement que je l'aie portée chez le vétérinaire, cela lui a fait du bien.

Maintenant, nous verrons. Au jour le jour. Aujourd'hui, elle est bien et mange bien, c'est le principal pour moi.

Jinssa

Membre d'honneur
    

Trust : 1600  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3079
0 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 28/08/2019 à 11h06

dubbe

Tu as raison de voir au jour le jour. Au moins tu peux profiter d elle.

Dubbe

Novice

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25
1 j'aime    
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
Posté le 29/08/2019 à 09h34

Bonjour à tous !

Nouvelles du jour, mon chat a conservé son bon caractère et est redevenue comme avant (moins dépendante de l'homme, câline sans en faire de trop, de bonne humeur si on ne la dérange pas trop). Elle a mangé hier dans la journée 2 nouvelles cuillères de pâté et hier soir quatre cuillères et une dizaine de croquettes.
Je lui ai remis du pâté ce matin et elle a à nouveau mangé une cuillère et demie. Il lui en reste autant pour la journée avec quelques croquettes.

Je repasserai progressivement à partir de ce soir à ses gelées spéciales pour ses reins, à voir comment elle les accepte. J'ai déjà vu les croquettes et pâtés en mousse de la marque Royal Canin Renal Special (je crois) qui sont apparemment super appétant donc je verrais pour lui donner ça dans le cas où ça ne passe pas.

J'ai eu le vétérinaire ce matin, je dois continuer le phosphaluvet jusque samedi et donner à nouveau des nouvelles le même jour.
La prise de sang est à nouveau confirmée pour mardi tant qu'il n'y a pas de changement.

Voilà, bonne journée à vous !
Chat, hyperthyroïdie et insuffisance rénale
 Répondre au sujet