Des diététicien/ diététiciennes ici ?

 Répondre au sujet
Auteur
527 vues - 8 réponses - 0 j'aime - 8 abonnés

Majoune

Initié
 

Trust : 76  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 10/02/2020 à 16h58

Bonjour tout le monde,

Je suis actuellement en pleine réorientation, et je suis tombée sur le BTS diététique qui à vrai dire m'intéresse beaucoup, notamment par les matières proposées.

Cependant, je connais mal le métier et je dois avouer que je ne préfère pas trop croire les sites d'orientation scolaire car j'ai souvent l'impression qu'ils embellissent vachement la chose. ^^

Donc je suis à la recherche de témoignages de personnes exerçant cette profession: est-ce que vous-vous êtes "contentés" du BTS, ou avez vous continué avec une licence professionnelle derrière?
Dans quel secteur travaillez vous? (Hôpital, libéral, dans une collectivité,..?)
Pouvez-vous décrire une "journée type"?
Avez-vous eu du mal à trouver des stages pour votre formation?

Voilà,
Merci à vous !

Hannah59

Initié
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 120
1 j'aime    
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 10/02/2020 à 21h12

Bonsoir!
Alors je ne suis pas diététicienne, mais je travaille beaucoup avec le service diététique de mon lieu de travail (milieu hospitalier).
Déjà, sans vouloir être rabat-joie, il semble que ce milieu soit un peu bouché...dixit une amie diététicienne. Ou sinon tu finis chez Nature House qui n'est pas vraiment dans l'étique de la profession.
Pour ce qui est de l'activité de mes collègues à l'hôpital... il y a les interventions dans les différents services, adapter les cartes repas, gérer les diabètes, et les nutritions entérales.
Ensuite ils font des ateliers en diabéto. Et il y a un gros temps pour le diabète gestationnel (ça leur plaît bien en général). Il y a également des consultations en hôpital de jour.
Et beaucoup de réunions avec la cuisine, les prestataires, etc. Les cartes repas à faire tous les jours, des commandes de produits spéciaux.
Après j'ai une cousine diététicienne qui fait des interventions chez Carr***our, pour les journées "act for food". C'est plutôt bien payé je crois...
A l'hôpital public, tu commences avec un salaire à 1300-1400 euros.

Eilhya85

Membre d'honneur
    

Trust : 474  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3206
3 j'aime    
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 10/02/2020 à 21h31

Je suis diététicienne, depuis 13ans maintenant. Autant je ne dis rien à mes stagiaires pour ne pas les démoraliser, autant je te dirai : trouve un autre métier !
C'est pourtant un beau métier, très intéressant, en constante évolution, autant c'est devenu l'enfer pour trouver du travail.

En libéral ce n'est pas ou peu remboursé (à part avec certaines mutuelles), en milieu hospitalier les places sont chères, être titulaire ça devient le Graal maintenant. Ou alors faut enchaîner les CDD.
Il y a trop d'écoles sur le marché, trop de diplômés, et trop peu de postes.

Ou alors chez Natur House et ce genre de trucs. Mais clairement, quand on connaît son métier et qu'on a une conscience, on ne fait pas ça très longtemps.

Cumuler des petits boulots de diet à droite à gauche c'est possible, mais ce n'est vraiment pas évident, car trop de monde sur le marché.

J'ai des copines et collègues qui ont dû se réorienter. Je ne compte plus le nombre de titulaires du diplome qui au final se sont réorientées aussi faute de trouver du travail. Les places en milieu hospitalier sont très chères, et rares. Et en libéral, bonne chance pour avoir un bon salaire. Une de mes collègues remplissait son cabinet avec une autre collègue il y a plusieurs années. Elles étaient seules sur une grosse ville, elles avaient limite trop de monde. Maintenant, elles sont 12 diets dans la ville, personne ne gagne un salaire correct maintenant...

Si tu es hyper passionnée par le métier depuis toujours, prête à changer totalement de région (1 ou plusieurs fois) et que tu as les moyens d'être nourrie logée un certain nombre de mois voire d'années avant d'avoir un bon job et/ou un bon salaire régulier, fonce. Sinon, essaie de trouver un métier plus fiable sur le marché du travail.

J'ai la chance d'être fonctionnaire titulaire de mon poste depuis plus de 10 ans. Seulement maintenant, c'est très compliqué si je devais déménager, car pour obtenir une mutation, il faut trouver un poste libre de titulaire. Le Saint Graal quoi... EN gros je suis plus ou moins coincée dans mon hôpital, quasiment impossible de trouver un autre poste ailleurs. bah oui, titulaire échelon 5, je coûte plus cher qu'une jeune sortie de l'école qu'on embaucherait en CDD au SMIC sans prime ni avancement (c'est du vécu).

Majoune

Initié
 

Trust : 76  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
0 j'aime    
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 11/02/2020 à 18h38

Merci pour vos réponses !

Et bien j'ai bien fait de ne pas croire les sites d'orientation, car ils disaient que le métier de diététicienne n'était pas bouché.

C'est vraiment dommage car comme tu l'as dit eilhya85, c'est réellement intéressant. J'aime aussi beaucoup les matières proposées lors du cursus.
Mais je m'attendais bien à cette réponse. Surtout que ce BTS est proposé par correspondance, donc beaucoup de personnes en réorientation en profite, afin de garder leur travail et reprendre leur études.

En tout cas merci pour vos réponses !

Eilhya85

Membre d'honneur
    

Trust : 474  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3206
1 j'aime    
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 11/02/2020 à 18h49

majoune oui j'ai chaque années des stagiaires qui passent leur diplôme par correspondance. Honnêtement, le % de réussite est très bas. J'ai même certaine stagiaires qui ont intégré une école après pour pouvoir réussir leur BTS, malgré les 2 ans par correspondance.
Et oui, le secteur est bouché, quoi qu'ils peuvent dire. Peut-être que certaines régions sont mieux loties que d'autres, mais sincèrement, ce n'est pas un cursus qui permet de trouver du travail facilement. J'ai des stagiaires, malgré l'obtention de leur diplome, qui ont fait autre chose après pour avoir un job.
Alors oui j'en ai certains qui ont eu leur diplome et qui ont trouvé un taff, mais pas beaucoup. Plus maintenant. Il y a trop d'écoles, peu de postes en hôpital, le libéral est archi plein. Et en plus maintenant, il y a de plus en plus de coach en nutrition qui n'ont pas de réeelle formation en nutrition à part 2-3 jours et qui animent des ateliers par-ci par-là, via des associations ou à leur propre compte, et qui racontent de belles âneries. Sur un public malade ou âge ou femmes enceintes, ça la fout mal. On en parlait avec mes collègues tout à l'heure justement.
Tu peux aller regarder un peu sur le groupe Facebok "je suis diététicien(ne) et j'aime manger", ou un truc du genre.
Et oui les matières sont intéressantes, j'avais beaucoup aimé. Mais honnêtement, le métier est bien différent du diplome (les calculs de ration par exemple, j'adorais ça en cours ! Dans la réalité, ça fait 10 ans qu'on a arrêté mes collègues et moi, car c'est totalement absurde dans la réalité en fait.
La biochimie est assez poussée pour un BTS, on te demande d'apprendre des trucs par coeur pour l'examen, et ça ne te servira jamais.

Enfin bref, j'adore mon métier, mes collègues aussi, mais on est dépitées. Vraiment. Rien n'est fait pour aider le libéral (et puis, trop de monde en libéral), les "coachs en nutrition" ne sont pas règlementés, n'importe quelle personne qui a la tchatche peut se lancer en toute légalité et animer des ateliers nutrition auprès des patients, au détriment des andouilles qui ont payer leurs années d'études...

Enfin bref, honnêtement, si tu veux trouver du travail sans galérer pendant des lustres après ton diplome, trouve un autre métier. PAr exemple, kiné et orthophoniste, on en manque ++++ ! On est obligé de les faire venir de l'étranger sous contrat pendant plusieurs années, parfois même obligés de payer une société "chasseuse de tête" pour nous les trouver tellement il y a pénurie !

Majoune

Initié
 

Trust : 76  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
1 j'aime    
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 12/02/2020 à 18h46

eilhya85 Je te remercie pour ces précisions, c'est très intéressant !

Concernant les études par correspondance, je comprends totalement car je l'ai vécu (passé mon brevet + bac grâce au CNED ^^). C'est vrai que le taux de réussite est pas incroyable. Disons que ça peut très vite être démoralisant. Mais voilà étant habituée à ce mode de vie d'études par correspondance, ça ne me faisait pas peur.

En tout cas merci à toi, tes réponses ont été très complètes et vraiment intéressantes. C'est dommage que ce soit bouché comme cela :/ Mais je me doutais aussi que toutes les personnes qui s'auto-proclament pro de la nutrition juste grâce à des mini formations, rien que sur les réseaux sociaux, devaient causer du tord aux diététiciens.

Eilhya85

Membre d'honneur
    

Trust : 474  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3206
1 j'aime    
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 12/02/2020 à 18h51

majoune oui c'est tellement dommage ! C'est un super métier, et j'ai la chance d'avoir un travail fixe (titulaire), mais je sais aussi que je ne peux quasiment plus changer de lieu de travail, ça sera quasiment impossible de retrouver le même taff ailleurs (à moins d'un miracle XD).
Moi aussi on m'avait dit qu'on n'aurait aucun souci pour trouver du taff, mais une fois sur le marché du travail, j'ai vite compris qu'il n'en était rien.

Majoune

Initié
 

Trust : 76  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 102
1 j'aime    
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 12/02/2020 à 20h41

eilhya85 C'est vraiment dommage d'avoir cette contrainte, ne pas vraiment pouvoir déménager au risque de ne pas retrouver de travail, ou alors ne pas avoir de travail "fixe" et stable..

En tout cas c'est très enrichissant ce que tu as expliqué. Je préfère vraiment me fier directement aux personnes qui exercent la profession plutôt qu'aux sites que l'on peut trouver qui parlent d'orientation. Je trouve qu'à chaque fois ils enjolivent la chose.. Les métiers sont tous bien payés même pour un débutant, le marché du travail est génial pour tous,... moui ^^

Eilhya85

Membre d'honneur
    

Trust : 474  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3206
0 j'aime    
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
Posté le 12/02/2020 à 20h51

majoune niveau salaire je ne me plains pas, j'ai commencé à 1200€ net. Avec la titularisation et les échelons, je suis pas loin des 1650-1700€ nets (en fait je suis à 80%, donc un salaire de 1400€ nets). C'est pas mirobolant, mais avec presque 1000€ de prime par an en plus, je trouve que ce n'est pas si mal. J'ai des horaires fixes, pas de week end, pas de nuit, pas de jour férié.
J'avais eu une proposition d'emploi il y a plus de 10 ans dans une grosse boîte, le travail consistait à s'occuper des patients à domicile (nutrition par sonde), et à démarcher les hôpitaux du secteur. Débutant accepté, mais grosses journées et beaucoup de route : 1800€ nets avec voiture de fonction. J'ai refusé car je préférais rester aux 35h et avoir une vie à côté de mon travail.

Bref niveau salaire, c'est pas extravagant, mais c'est correct. Après, j'habite à la campagne. C'est sûr que dans une grosse ville où les loyers ou les maisons sont chères, c'est sûrement plus difficile.
Des diététicien/ diététiciennes ici ?
 Répondre au sujet