Partir avec un cheval et laisser l'autre seul

 Répondre au sujet
Auteur
358 vues - 2 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Alexsansdraps

Expert
   

Trust : 234  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 451
Partir avec un cheval et laisser l'autre seul
Posté le 19/09/2020 à 10h50

Bonjour,
Je suis confrontée a un petit souci. Le contexte : je suis proprio d'une jument de 3 ans et demi et d'un hongre de 27 ans (en top forme), ils sont à deux en pâture à l'année en pension mais il y a deux autres hongres dans le pré d'en face.

Je pars toujours avec les deux que ce soit en dextre, en balade monté avec mon copain (rare, mais conseillé pour le vieux par l'ostéo) ou balade en main.

Mon hongre est très "étalon" avec les juments en général (castré tard d'après l'IFCE) et il ne supporte pas de se retrouver sans elle. J'ai déjà fait le test de partir en main un peu plus loin avec la jument, il en devenait fou et j'ai même cru qu'il allait sauter la clôture (il saute très bien) !

Vu son âge, j'ai peur qu'il s'excite/stress de trop et que ça soit mauvais pour lui mais j'aimerais tout de même pouvoir partir seule avec ma jument (surtout quand je viens seule, sans mon copain).

Connaissez vous une solution ?

Merci d'avance !

Édité par alexsansdraps le 19-09-2020 à 10h57

Pama

Expert
   

Trust : 220  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 497
2 j'aime    
Partir avec un cheval et laisser l'autre seul
Posté le 19/09/2020 à 11h24

C'est vraiment une question d'habitude. J'ai deux chevaux et au début c'était la crise quand j'en enlevais un, maintenant ça se passe très bien car celui qui reste au pré sait que son copain va revenir.
Pour les habituer, on s'est mis à deux. L'un partait à cheval pendant que l'autre restait avec le cheval qui restait au pré. Ainsi celui qui restait pouvait s'en occuper, le tenir à la longe si besoin. Petit à petit, la personne qui restait avec le cheval au pré s'en occupait de moins en moins et restait juste là au cas où, jusqu'à ce que le cheval qui reste au pré soit calme quand l'autre s'en va. C'est venu assez vite au final. Ca vient plus vite quand on le fait régulièrement, le temps qu'ils prennent le pli.

Ardennesacheval

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 620  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7041
1 j'aime    
Partir avec un cheval et laisser l'autre seul
Posté le 19/09/2020 à 12h07

mon cheval habite maintenant avec un autre , qui est très dépendant.
cheval nerveux et anxieux et qui n'est jamais resté seul depuis plein d'années ce qui n'arrange rien.

j'ai fait progressivement, mettant l'autre au paddock (bien clôturé, bien électrifié, bien sécurisé) :
faire des aller-retour de 10m en essayant de revenir quand il se calme (soit arrête d'hennir, soit arrête de galoper comme un taré...) en faisant "je m'en vais" s'il pique une crise ou une recrudescence de folie furieuse, "je reviens" s'il se calme.

après faire pareil à 15m, 20m etc. + + +

ensuite je suis sortie du pré. Le fait qu'on aille derrière la barrière mettait l'autre en stress dans son paddock même si on s'était juste éloigné de 50 cm de plus que la fois d'avant (dedans/ dehors mais contre la barrière)

ensuite même chose derrière la barrière. Le cheval restant pouvait toujours nous voir.

après j'ai travaillé la "perte de vue" : passer visuellement derrière la voiture.
passer derrière et rester quelques secondes
se cacher derrière la haie quelques/ plusieurs minutes

ensuite partir plus loin, hors de vue et revenir quand il est calme. Il y a un moment où il comprend que l'autre est parti, ça ne sert à rien de pleurer, mais il va revenir.
Revenir dès que tout est calme. Faire des sessions "hors de vue" de plus en plus longues (quelques minutes, plusieurs minutes, etc)

pour ma part j'ai compris que c'était bon quand je retrouvais le "restant" de moins en moins trempé en revenant (alors que les temps de "départ" hors de vue, étaient de plus en plus longs.)

une fois "habitué", que tu partes 1h ou 3h, le cheval n'a pas la notion du temps donc il attend.

pour celui en question ça a pris env 1 mois avec leçons quotidiennes pour qu'il hennisse juste un peu à notre départ, après il se met à un endroit où il voit les "voisins" dans un autre pré, et attend.

Il s'énerve de nouveau en nous entendant revenir (là encore : une fois où il se comportait comme un taré, de joie de nous voir revenir, on est reparti ! demi-tour et j'ai attendu le calme. Pas envie qu'il pète un cable, passe à travers les clôtures ou prenne l'habitude de s'énerver au détriment de sa santé.)

il y a aussi eu un truc bizarre : au début, quand on partait je laissais le panier Greenguard du mien (avec le licol bien "odorant" puisque porté H24) dans un coin par terre, le cheval le reniflait et se postait à côté, comme si l'odeur le rassurait. C'était étrange, comme un "doudou" !

l'idée de Pama, de laisser un humain avec le cheval "restant", est pas mal si tu peux le faire !
Partir avec un cheval et laisser l'autre seul
 Répondre au sujet