Ibuprofene et covid ?

 Répondre au sujet
Auteur
838 vues - 12 réponses - 0 j'aime - 3 abonnés

Twobo

Membre VIP
 

Trust : 606  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4133
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 01h24

Hello CA!

On en est où sur la prise d'anti inflammatoires et le covid ?
Je me suis coincée le dos et j'aurais besoin de prendre de l'ibuprofene, mais est ce toujours déconseille ou ça a changé depuis ?

Mon réadaptateur me dit que je peux en prendre, mais lui étant pro anti inflammatoires super puissants pour tout et rien, je me pose la question tout de même ^^

Merci pour vos réponses 😊

Andiamo

Expert
   

Trust : 32  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 812
0 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 06h13

Bonjour,
J ai une pathologie dont les douleurs sont traitées par anti inflammatoires. Les différents médecins m’ont conseillé de prendre ma température le matin avant la prise de l anti inflammatoire.
En effet le risque est que l ains masque une fièvre.
Par contre pendant la première vague d épidémie je me suis abstenue de prendre mon cacheton magique car personne n était d accord sur le sujet donc j ai bien souffert car je ne prenais que du paracetamol ou le soir un opioide..
Bon courage

Avicenne

Apprenti
  

Trust : 174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 298
0 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 08h43

mon medecin a prescrit mon anti inflammatoire en gel local au lieu de per os, mais je ne sais pas si cela peut te convenir

Kasan

Membre d'honneur
  

Trust : 38  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2064
0 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 09h10

Hello,

Mes médecins m'ont dit d'éviter d'en prendre si ça n'est pas forcément nécessaire ou que je peux remplacer par du paracetamol. Par contre, si j'en ai besoin d'en prendre. Mais faut dire que je peux les contacter par mail si j'ai un doute.

Nadaye

Initié
 

Trust : 30  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 111
0 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 09h29

Bonjour,
Ma gynéco continue à me dire de ne pas en prendre.

Twobo

Membre VIP
 

Trust : 606  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4133
0 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 10h50

D'accord je vous remercie :)
Je vais prendre ma fièvre avant d'en prendre alors, et j'attendrais vraiment de ne plus tenir afin d'éviter le + possible la prise on ne sait jamais

On lit un peu tout et n'importe quoi à ce sujet du coup on ne sait plus ^^

Anecdote

Membre d'honneur
 

Trust : 145  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1828
3 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 12h25

Sous anti inflammatoire régulièrement, pas de précaution particulière demandée par mon médecin. Juste qu’en cas de symptômes du covid, il faut cesser.

Prendre sa température est un bon moyen je pense pour être sûr. Mais bon ça fait bientôt un an qu’il est là et certaines pathologies doivent être traitées. On peut pas s’arrêter de prendre des anti inflammatoires pendant des années. Il faut juste être vigilant +++. Au moindre doute, cesser les anti inflammatoires.

Tam89

Membre VIP
  

Trust : 46  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4862
1 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 12h46

Mon medecin m'en a prescrit la semaine dernière, aucun problème pour en prendre si on n'a aucun symptômes et surtout pas de fièvre.

Brei_zh

Maître
    

Trust : 102  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1145
2 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 13h05

twobo Plus tu attends, plus le médicament a du mal à "rattraper" la douleur, donc si tu sais que tu vas devoir en prendre, il vaut mieux en prendre quand tu n'as pas trop mal plutôt que d'attendre le moment où tu n'en peux plus, ça sera plus efficace.

Twobo

Membre VIP
 

Trust : 606  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4133
0 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 13h09

brei_zh oui je sais bien... Mais j'ai pas osé...

Je vais faire attention alors et au moindre symptôme j'arrêterais si jamais

Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 374  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 55287
1 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 13h09

twobo si tu doute, un coup de fil au médecin de garde (ou au 15) et tu seras fixée

Pcql

Membre d'honneur
    

Trust : 39  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3189
0 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 13h45

L'état des lieux des connaissances au 10 Septembre : https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/pandemie-anti-inflammatoires-naggraveraient-pas-pronostic-covid-19-82884/

Des observations très préliminaires avaient suggéré que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pouvaient potentiellement aggraver l'état d'un patient infecté par le SARS-CoV-2. Selon une récente étude d'observation, ce n'est pas le cas.

Selon une récente étude d'observation danoise publiée dans PLOS Medicine, il n'existerait pas de corrélation entre la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les formes graves de la Covid-19. Autrement dit, les personnes qui ont pris des AINS ne seraient pas plus à risque de développer une forme grave de la Covid-19 que celles qui n'en ont pas pris. Mais l'étude comporte tout de même quelques biais. Voyons tout cela ensemble.

Le contexte de la pandémie
Au début de la pandémie, les anti-inflammatoires non stéroïdiens étaient suspectés d'être responsables de certaines formes graves de la Covid-19. Cela avait donné lieu à des articles de presse, un rapport de pharmacovigilance de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et à des recommandations de sociétés savantes telles que la Société française d'anesthésie réanimation (SFAR) et de la Société française d'étude et de traitement de la douleur (SFETD). En dehors de la France, peu de pays avaient pris des mesures de précautions identiques. Notamment en arguant que le manque de données était trop conséquent pour tirer des conclusions. C'était notamment le cas du Canada et des États-Unis.

Ce n'est pas la première fois que les AINS voient leurs prescriptions limitées sur la base de peu de données. C'est notamment le cas pour certaines infections bactériennes. Ils sont suspectés de masquer les symptômes et d'entraver la réponse immunitaire dans certaines pathologies. Mais, comme le souligne la Revue Médicale Suisse dans un récent article, toutes les données justifiant l'arrêt de prescription sont peu robustes, souvent basées sur des données mécanistes ou des cas cliniques.
Les données justifiant l'arrêt de la prescription d'AINS sont généralement peu robustes.
© Gorodenkoff, Adobe Stock
Les données justifiant l'arrêt de la prescription d'AINS sont généralement peu robustes. © Gorodenkoff, Adobe Stock

Pas de corrélation entre consommation d'AINS et forme grave de la Covid
Dans cette récente étude donc, les scientifiques ont cherché à savoir si ces inquiétudes que nous avions à propos des AINS, au début de la pandémie, étaient réellement justifiées. Ils ont pour ce faire utilisé les registres administratifs et sanitaires danois, en prenant en compte les informations de tous les patients positifs au SARS-CoV-2 du 27 février au 29 avril 2020. Au total, les données de plus de 9.000 patients, d'une moyenne d'âge de 50 ans et composés à 58 % de femmes, ont été incluses.

Les consommateurs d'AINS ont été définis comme tels, grâce à des informations sur les prescriptions d'AINS reçus. C'est un premier biais que les auteurs reconnaissent pleinement : « l'une des principales limites de l'étude, ce sont les erreurs de classification possibles de l'exposition, car toutes les personnes qui remplissent une prescription d'AINS n'utilisent pas le médicament en continu. » De plus, certains facteurs de confusion résiduels peuvent encore interférer avec les résultats de l'étude. Cela mis à part, aucune corrélation significative n'est observée entre consommation d'AINS et non-consommation concernant la mortalité à 30 jours, l'hospitalisation, le transfert en unité de soins intensifs, la ventilation mécanique et la thérapie de remplacement rénale à 14 jours. Les intervalles d'incertitude sont néanmoins assez grands pour chaque variable mais rien ne laisse penser qu'une association existe réellement.


Cela change-t-il la pratique médicale ?
L'auteur principal de l'étude, Anton Pottegard, l'affirme lui-même dans un tweet : « Cela ne change pas les recommandations. L'ibuprofène - et les autres AINS - doivent pour d'autres raisons être utilisés à la dose la plus faible possible pendant la durée la plus courte possible, et le paracétamol doit être utilisé si possible. »

Les avis de certains médecins interrogés divergent. Certains considèrent qu'il ne faut jamais prescrire d'AINS en cas d'infection, d'autres que cette étude vient entériner les recommandations de précaution ou qu'il n'y a aucune preuve pour considérer que les AINS ne doivent pas être prescrits dans le cadre de la Covid-19, et d'autres encore, que c'est l'utilisation prolongée et régulière sans surveillance accrue compte tenu de l'effet immunosuppresseur qui est problématique. Si vous êtes infecté par la Covid-19 et que vous présentez des symptômes, tenez-vous-en au paracétamol avant d'avoir consulté votre médecin traitant puis suivez ses conseils.

[b]Ce qu'il faut retenir :
Au début de la pandémie, les AINS étaient suspectés de favoriser les formes graves de Covid-19.
Selon une récente étude d'observation, ce n'est pas le cas.
La pratique médicale reste malgré tout mitigée et les médecins semblent continuer d'éviter ces médicaments chez les patients présentant une infection quelconque.[/b]

Elicendi

Membre VIP
   

Trust : 129  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5121
1 j'aime    
Ibuprofene et covid ?
Posté le 11/10/2020 à 16h40

Entre mon accouchement et un petit arrachage de dent, j'ai pris régulièrement de l'ibuprofen au cours des derniers mois et personne (gynecoS, dentiste, pharmaciens de la ville ou pharmacien que j'ai épousé) ne m'a jamais déconseillé d'en prendre à cause du covid.

Si on a le covid, on peut douter de l'utilisation de l'ibuprofen mais si on est pas malade, je ne comprends pas pourquoi il faudrait s'abstenir.
Ibuprofene et covid ?
 Répondre au sujet