Doutes : faire une pause ?

 Répondre au sujet
Auteur
634 vues - 10 réponses - 1 j'aime - 4 abonnés

Zope

Novice

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 41
Doutes : faire une pause ?
Posté le 12/01/2021 à 21h42

Bonjour tout le monde ! Je tiens à m'excuser pour la longueur du message à venir, je vais essayer de faire au plus cours.

Depuis plusieurs semaines maintenant, je suis emplie de doute. Doutes sur l'équitation, l'éthique de la pratique, les clubs et leurs pratiques plus que douteuses. J'ai été dégoutée, et le suis toujours un peu, mais ensuite est venue le temps de trouver de nouvelles voies, une nouvelle équitation, plus respectueuse, plus juste.
Cela fait bien longtemps que j'ai abandonné l'idée de performances sportives incroyables, non mon objectif est de travailler avec le cheval pour lui amener quelque chose, dans son respect physique et mental. Cela fait d'ailleurs des années que je me renseigne plus que ce que me propose l'équitation en club (c'est-à-dire quasiment rien pour ce qu'il y a à savoir). Aujourd'hui j'ai revu mes objectifs à la baisse : pas de direction de club, pas d'écurie de valorisation, pas de grand élevage. Non simplement un cheval avec qui apprendre la vie de proprio, cette relation unique et la belle équitation. J'aime toujours le saut et le dressage (surtout le dressage maintenant à vrai dire) et je veux continuer de progresser, mais pas à n'importe quel prix.

Je suis étudiante, dans une grande ville. J'arrive à continuer l'équitation grâce à mes parents. Le but pour moi est déjà de pouvoir décompresser et maintenir une santé mentale correcte en faisant ce qui me plaît à côté des cours (j'ai une santé fragile, l'équitation m'aide vraiment sur ce point). Le second objectif est de m'améliorer pour pouvoir offrir la meilleure vie possible et être le moins possible un fardeau pour mon futur cheval.

Seulement voilà le nœud du problème : je ne suis pas du tout en accord avec le nouveau club où je monte. J'ai fait la grossière erreur de changer à la va vite, sans vraiment analyser ce qu'on me proposait. Je me retrouve dans un centre où les chevaux vivent aux box en sortant très très rarement en dehors des cours. Plusieurs tiquent. Quand un cheval montre un signe de détresse "il fait son cirque". (Sans parler des mesures sanitaires absolument pas respectées mais c'est un tout autre sujet).

Les contenus des cours sont très différents de ce que j'avais connu jusque là : en plat on passe une heure à tourner en rond à la file indienne en alternant cessions et épaule en dedans. Au début j'étais convaincue que ce nouveau format allait m'aider car il demandait un effort physique beaucoup plus soutenu que ce à quoi j'étais habitué. J'ai du m'adapter et progresser dans ce sens, je me suis lancée dans le sport à la maison et la course à pied pour combler mon niveau. Seulement il y a très peu d'accompagnement "individuel", on tourne en rond à chaque séance en nous répétant nos mêmes défauts chaque semaine que je m'efforce de corriger. Seulement voilà en plus de ça je régresse depuis un an et demi. J'ai un galop 6 mais vraiment il n'a aucune valeur à mes yeux quand je vois ce que je fais. Pour le coup je sais que ça vient de moi et là dessus seules abnégation et pratique saura y combler.

Aujourd'hui ma question est : que faire ? Où aller ?
Je ne veux pas continuer dans un endroit qui n'offre pas de bonnes conditions de vie à l'animal. Je ne peux pas jeter l'argent de mes parents par les fenêtres alors je finirais mon année là-bas. Mais après ? Les autres clubs ne correspondent pas pour diverses raisons (accès, tarifs, philosophie équestre). Je suis exigeante c'est un fait, mais j'estime être en droit de le faire puisqu'il s'agit de l'argent qui n'est pas le moyen, du temps consacré à mes études et du bien-être des chevaux. Les demi-pensions pourraient être une option, mais pour pouvoir palier à une plus grande sortie d'argent, je vais devoir travailler et est-ce que j'aurais le temps de tout faire avec mon master? Alors peut-être arrêter et combler toutes mes lacunes sur le plan théorique en attendant de pouvoir reprendre où je veux en ayant le pouvoir financier et pratique de choisir mes enseignants ?

Je n'attends pas de réponses particulières à mes questions, c'est à moi de faire la balance. Je voulais simplement partager mon ressenti avec des personnes du milieu qui ont de l'expérience, parce que je n'en ai pas beaucoup dans mon entourage. Peut-être que beaucoup sont déjà passé.e.s par là en réalité ?

PS : Je ne tiens pas à juger les personnes chez qui je pratique actuellement en leur lançant la pierre, tout le monde n'a pas eu le milieu de vie et l'éducation qui permet d'être curieux et de s'ouvrir à de nouvelles voies. Chacun fait, parfois mal, avec ses moyens.

Capu00

Initié
 

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
1 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 12/01/2021 à 22h24

zope Je comprend ... Je me fais les mêmes réflexions ... je suis allée faire un tour du côté des DP et en ce moment je vais sur un confiage. J'ai beaucoup aimé les DP de chevaux de propriétaire, on était sur la même longueur d'onde, et franchement niveau tarif c'est abordable.

Deasby

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 64
1 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 12/01/2021 à 22h49

Si vous êtes dans un grande ville, pas véhiculée (?) il va être difficile de trouver une écurie correspondant à vos critères.
Peut être faire une pause en attendant d'avoir fini vos études et trouvé un emploi qui vous donne plus de possibilités financières ?
Vous pouvez monter occasionnellement pendant les vacances ou le week-end à la campagne, en ayant plus de latitude sur le choix de l'endroit.

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 407  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14393
3 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 12/01/2021 à 22h52

Déjà je pense que tu as raison de ne pas continuer dans ce club. Quand les clients changeront, les CE seront obligés de s'adapter, et de respecter un minimum le bien être des chevaux.

Si les autres clubs sont trop chers ou trop loin pour y aller à l'année, tu peux peut être économiser pour y faire des stages pendant les vacances ?

Liteulorce

Membre VIP

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3821
1 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 12/01/2021 à 22h52

zope

Dans ton discours il semble y avoir une cervelle sous cette tignasse, malheureusement comme tu as pu le constater ce n'est pas le cas de tous le peuple.

Je dirais que toute décision se pèse et se soupèse, mais il faut pas t'inquiéter chaque monte est une expérience et chaque échange. Perso j'ai débuté à six ans ou avant et j'ai pas toujours été extra-ordinaire; le tout étant de faire son chemin et laisser le temps aux infos de décanter. Il faut apprendre à prendre du recul et avoir la critique pour tout ,pour décortiquer.

Renoncer te fera pas progresser ,nul doute que les opportunités se présenteront si tu laisse ta porte (arriere ça marche aussi!) ,ouverte!

Corbeau_bleu

Membre d'honneur
   

Trust : 176  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2604
1 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 12/01/2021 à 23h13

Et prendre une demi/quart/tiers de pension dans un autre club ça n'irait pas ? Avec des cours particuliers
Faut que ça passe niveau tarif et accès

Globs

Initié
 

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 93
1 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 13/01/2021 à 07h16

J'ai commencé à monter quand j'avais 10 ans. Dans un poney club assez hors norme (pas de véritable moniteur, aujourd'hui cela ne serait plus possible).
Pendant que j'étais étudiante j'ai dû arrêter. Je n'avais pas les moyens financiers. La question ne se posait même pas. Bien sûr cela me manquait, mais mes études étaient prenantes et je savais que c'était une pause à durée déterminée.
J'ai pu faire un stage ou deux l'été pour combler le manque. Et dès que j'ai eu un travail je suis retournée m'inscrire en club. Comme je n'avais pas de réel niveau, c'est là que j'ai commencé à améliorer ma technique.
Tout cela pour dire que quelle que soit la raison de la pause, si tu sais que ce n'est pas un arrêt définitif, il n'y a pas à regretter quoi que ce soit. Tu retrouveras ailleurs, plus tard, lorsque tu auras les moyens financiers et matériels de chercher l'endroit qui te correspond.

Lakchmi

Membre d'honneur
  

Trust : 416  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2388
1 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 13/01/2021 à 08h15

Bonjour,

Est-ce que tu as regardé les prix réels des demi-pensions autour de chez toi ?
Je te dis ça parce qu'on trouve de tous et à tous les prix. Tu peux aussi déposer une annonce en donnant explicitement un budget max. Le profil de cavalier loisirs galop 6 petit budget c'est "classique" en demi-pension à vrai dire.
(ça m'est arrivé de choisir le prix en fonction du budget de la DP...)

Si ça n'est pas possible / que tu ne trouves pas : je suis globalement d'avis que donner de l'argent à un endroit maltraitant c'est le cautionner. Cependant, j'entends ce que tu dis sur ta santé, et c'est entièrement normal que tu en prennes soin, tu n'as pas à culpabiliser de ça. Tu es la seule à pouvoir faire ce choix

Liteulorce

Membre VIP

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3821
1 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 13/01/2021 à 09h34

Ouaip, je crois que l'idéal serait de commencer par ne pas être maltraitant soi-même et quand je me retourne sur mes plus de 40 années d'équit' je me doute bien n'avoir pas été idéal tous les jours. L'honnêteté doit commencer par soi-même.

Si c'est le cas ,effectivement on ne ramasse pas la pierre.

Ardennesacheval

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 624  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7306
1 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 13/01/2021 à 13h30

tu peux aussi changer de rythme.
pdt mes études je montais ds un club "sport" en ville, chevaux en box bien "sanguins" chaque séance était sportive pour moi aussi... jk'ai bien progressé en dress mais "plantée" à l'obstacle car leur seule vue rendait les chevaux fin fous.

ensuite je n'ai plus eu de temps ni d'argent donc "pause forcée" un an.

qd j'ai repris, j'avais envie de détente plus que de "sport"... toujours pas bcp de temps donc je montais pdt les vacances, en stages ans un petit club de campagne sympa, des chevaux d'instruction paisibles et ça m'a permis de combler mes lacunes (notamment en saut) ! et j'alternais avec des balades de 1 à 3h dans une ferme équestre. Je prenais l'équitation "au jour le jour" comme un loisir et une évasion, avec légèreté.

Ensuite j'ai passé le cap de l'objectif "propriétaire" et là je suis repartie de plus belle dans ma pratique.

Mais "consommer" autrement l'équitation ne me semble pas anormal. On a des phases dans la vie, plus ou moins de temps,d e moyens financiers, des envies de podiums, de progression technique, de balades bucoliques...

Zope

Novice

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 41
0 j'aime    
Doutes : faire une pause ?
Posté le 13/01/2021 à 17h40

Merci à tous pour vos réponses ! C'est agréable d'avoir des retours dans ce genres de situations !

capu00 corbeau_bleu En effet les tarifs des demi-pensions sont raisonnables de manière générale ! Seulement ça reviendra forcément plus cher que des cours en club (et c'est normal). Et comme dit deasby sans véhicule ça va vite être compliqué... Mon objectif de cette année était d'obtenir le permis, mais avec la situation sanitaire actuelle tout est compromis et il est difficile de se projeter... Je crois que c'est ce côté-ci qui joue aussi beaucoup dans mon incertitude. Quand j'aurais le permis (on y croit toujours même après deux échecs ) et mon véhicule ce sera plus simple pour prendre une décision. Je pourrais me rendre compte des frais d'essence + assurance et voir ce que je peux me permettre de débourser en plus ou pas dans l'équitation.

lakchmi C'est vrai que j'ai du mal à "démarcher", j'ai toujours peur de proposer un prix indécent, n'ayant pas de cheval à charge pour me rendre compte réellement du prix, mais au final c'est sûrement le plus simple si je veux me lancer, merci pour ce conseil

Globalement oui ralentir le rythme et ne monter qu'occasionnellement pendant les vacances n'ai pas une catastrophe, j'ai simplement du mal à "relâcher le morceau" après avoir déjà testé une pause durant ma première année d'études sup'
Doutes : faire une pause ?
 Répondre au sujet