Cheval qui court après l'obstacle

 Répondre au sujet
Auteur
864 vues - 12 réponses - 0 j'aime - 5 abonnés

Kingsbridge

Expert
   

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 579
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 22/02/2021 à 22h20

Bonsoir,
Auriez vous des idées d'exercices pour un cheval qui court après l'obstacle ?
Je monte depuis 3 mois un cheval de 15 ans qui a fait des 130, donc de l'expérience a l'obstacle il en a. Sauf que clairement je manque de contrôle après les obstacles, et plus la séance avance pire c'est. Je ne fais que des séances de cavaletti, car je ne suis pas encadrée pour le moment, j'essaie de trouver un coach, mais pour plusieurs raisons (changement d'écurie entre autre) c'est compliqué.
Je le monte en filet simple, muserolle française. Sur le plat ça se passe super bien. Mais dès qu'il passe une barre je n'ai plus le même contrôle, il ne m'embarque pas du tout plein cul mais il chauffe, se met à l'envers quand je veux le reprendre, et met du temps à s'arrêter.
Je sais qu'il était monté en pelham muserolle croisée en concours, par un homme donc forcément ça doit jouer aussi. Je fais 1m63, 54kg c'est pas le même rapport de force..
Donc auriez vous des idées d'exercices sur cavaletti/barre au sol pour nous aider ?
Et j'ai toujours monté en filet simple, j'estime avoir une bonne main, en tout cas pas dure, mais au vu de comment il était monté à l'obstacle je me demande si un mors plus fort pourrait m'aider ?
Je sais que ce n'est pas trop la philosophie de CA et moi même je ne souhaite pas aller dans l'escalade des mors (encore moins jusqu'au pelham), mais pensez vous qu'un baucher par exemple pourrai aider, ou des canons plus fin ?

Pascalealberola

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9
1 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 06h56

Coucou,
Déjà est ce que le cheval est ok niveau ostheo ? Peut être il y a une douleur à la réception du saut ou autre (selle pas adapté par exemple). Petit Check au niveau des dents aussi.
Comme exercice, tu peux anticiper la réception, te redresser et demander l’arrêt après l’obstacle, normalement le cheval comprend vite et s’arrête de plus en plus facilement. Tu peux faire cela sur des cavaletti. Ne demande pas tout le temps l’arrêt pour ne pas que le cheval anticipe, tu peux ensuite faire des transitions au trot et si cela se passe bien pourquoi pas ensuite continuer le petit galop. Le cheval va savoir qu’il se passe quelque chose après l’obstacle et sera à l’écoute. Pour faciliter tu peux travailler les transitions en détente pour avoir plus de contrôle.
Changer de mort pourrait aider dans le sens où tu tireras peut être moins lorsque tu demanderas l’arrêt. Essaie déjà avec le mort actuel pour voir comment ça se passe

Lilice34000

Expert
   

Trust : 133  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 687
0 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 07h09

Il a eu un check-up osteo/veto/dentiste/maréchal récemment ? Et niveau saddlefittig et bitfitting ?

Si les problèmes de santé sont écartés, il faut travailler sur des barres au sol, éventuellement des cavalettis. Mais tu dis toi même que sur le plat, tout va bien. Ça ne semble pas être le cas puisque un parcours d'obstacles n'est rien d'autre qu'une séance de plat avec des sauts. Il faut reprendre le travail de fond, avec une arrivée sur les barres au sol, en avant, droit et dans le calme du début à la fin. Éventuellement demander une allure inférieure en sortant de ta barre au sol, en se redressant, avec aide à la voix. Ne pas hésiter à baliser son parcours (ex: couloir de barres après la barre au sol pour demander sa transition). Et dès que tu peux, fais toi à nouveau encadrer, c'est important !

Flosca

Maître
    

Trust : 374  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1024
0 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 07h58

Idéalement, ça serait bien de comprendre pourquoi il fait ça...ça peut être en réaction à une douleur, ou la mémoire d'une douleur qui n'est plus, ça peut aussi être une fuite par appréhension d'une main trop dure (s'il était monté en Pelham avant ça serait pas étonnant).
Moi je ne pense pas que durcir le mors ou l'action de main soit une bonne chose vu les défenses qu'il exprime.

Essai plutôt de le mettre en difficulté lorsqu'il charge, demande lui des exercices qu'il connaît, pas forcément tres difficile, mais qui lui demanderont de se tenir et de régler sa vitesse.
(un petit cercle, une épaule en dedans, une cession... Etc...).

Tu peux travailler aussi les transitions. Ce que tu peux faire pour l'aider à anticiper ta demande et donc ne pas avoir à lui arracher une dent pour qu'il repasse au trot ou pas :
Commence par symboliser sur une ligne droite tes points de transition : un plot pour là ou on passe au trot, un plot pour là ou on passe au pas etc...
Tu répète l'exercice d'abord sans barre pour que le cheval imprime bien le schéma et qu'il puisse anticiper et tu rajoute barre au sol dans un 1er temps et un cavaletti ensuite avec la même ligne de transitions et les mêmes plots. Ça l'aidera à anticiper ce que tu vas lui demander.

Tu peux aussi le travailler à la longe par exemple avec deux barres au sol à chaque demi cercle : tu franchis une barre /transition au trot/une barre/transition au pas etc...

Ne le laisse surtout pas en roues libre après ta barre, occupe le et montre lui que ce n'était pas la finalité de l'exercice, il y a encore autre chose derrière qui lui demande de la concentration.

Dolimos

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 547  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7151
7 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 09h25

Tout soucis veto (douleurs , gêne , lié au saut ) etant ecarté , pour le travail c'est juste de la rigueur a la réception comme cela doit (devrait ..) etre fait SYSTEMATIQUEMENT apres chaque saut quelle que soit la hauteur et chaque passage de barre au sol .

Le gros defaut de bcp de cavaliers amateurs , c'est qu'une fois l'obstacle passé , c'est "youhou rintintin" , on est content, on pense plus a caresser son cheval qu'a le récupérer et donc on le laisse se décaler , accélérer , débrayer , se rependre etc etc ... bref on laisse son cheval faire ce qu'il veut ... Donc faut pas venir se plaindre si apres , on ne controle plus rien a la reception et que ça part en cacahouète !

Donc revenir aux basiques fondamentaux :
- droit avant / droit apres : on ne tourne que quand on l'a decidé ! Ne pas laisser le cheval tomber sur une epaule ou tourner tout seul . La RECTUTUDE c'est primordial !
- on reccupere son cheval le plus rapidement possible une fois la reception faite : on attend pas 5 foulées pour se demander si on fait qlq chose , on reste pas le nez dans les oreilles . On reconnecte son cheval a soi , on retravaille le galop puis rapidement transition au pas . Eviter de trop diluer avec du trot qui va ouvrir le cheval au lieu de le refermer .

Avec les chevaux qui courent derrière , les arrêter droit après l'obstacle dans un 1er temps . Et répéter tant que ça court . Au bout d'un moment , ils s'attendent a s'arrêter donc vont anticiper en étant a l'écoute et redressés . en profiter a ce moment là pour continuer dans un galop calme et structuré puis demander la transition au pas .

Et après , s'astreindre a une discipline de fer et une rigueur extrême a chaque saut : tracé , rectitude , contrôle , avant et après chaque saut , aussi petit qu'il soit . Chaque saut doit doit être utile comme disent les pros.

Et on ne caresse que quand on a récupéré un cheval droit , connecté , calme et qu'on a fait sa transition au pas : la réception fait partie intégrante du saut , or elle est bien souvent negligée ....

Rectifier un cheval qui a pris l'habitude de courrir peut prendre du temps . Il faut s'y atteler avec patience et rigeur . Il faut vraiment s'attacher a retrouver le plus rapidement possible apres le saut controle et connexion avec son cheval , le tout dans le calme et le relâchement . Ca sous entend bcp travailler sur des petits enchainements !!
Y a qu'a voir les champions de CSO dans leurs videos de travail d'hiver : des enchainements longs mais de faible hauteur dans un contrôle , une régularité , une rectitude , un tracé et un relâchement quasi parfait a tous les instants ! C'est du caviar ! Mais comme tout c'est le fruit d'une longue construction et d'un travail de tous les jours !

Comme je dis toujours : pas d'astuces , pas de "trucs" , juste un travail rigoureux , régulier et bien mené !

Dolimos

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 547  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7151
4 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 10h02

Pour la question du mors , mettre un mors simple de préférence pour le travail quotidien . Choisir des canons plus fin peu permettre d'avoir plus de contrôle . L'important c'est de trouver le mors qui va permettre un dialogue constructif avec la bouche , un contact sain et confortable , sans "leurrer" sur les sensations ( fausse legereté , faux equilibre que peuvent donner des mors comme pelham ou releveur si mal utilisés ) .

On peut tout a fait mettre ponctuellement un mors particulier pour essayer le faire passer le message , ça peut aider a faire comprendre au cheval ce qu'on attend de lui et etre constructif . Mais il ne faut pas que ça soit sur la durée : qlqs seances et on repasse au mors basique de travail . L'important c'est que le cheval ai compris ce qu'on attendait de lui .

Si le message ne passe pas , en chercher les causes avant de se ruer sur la facile solution "materiel" .
Le mors est rarement la (seule ) solution aux problemes .... mais c'est la plus facile pour le cavalier ...
Plus facile que de travailler dur ou se remettre en cause ...

Et dernière chose : bcp de cavalier se disent qu'ils ont une bonne main parce que douce et discrète , voir inexistante . C'est pas ça une bonne main . Une bonne main ça doit agir et ceder a bon escient et au bon moment .
Et parfois il faut agir ou resister fort pour avoir une action claire qui sera comprise et prise en compte par le cheval !
On voit bcp de cavalier se faire trimballer par leurs chevaux et rester passifs en faisant des actions trop discrètes , sous couvert de "bonne main " . Résultat le cheval ne les calcule même pas , ignore les demandes et ca donne après des chevaux a la bouche anesthésiée .
Même combat pour les chevaux qui se couchent sur les virages d'ailleurs , en non respect de la jambe intérieure !!! C'est mêmes chevaux qui couperont le virage a la réception d'un saut au lieu de rester droit et a l'écoute .

Pour pouvoir se permettre d'avoir des actions tres fines il faut souvent avant en avoir eu 1 un peu plus appuyée ! Ca veut pas dire arracher 3 molaire ou faire du cisaillage . Ca veut juste dire agir plus fort avec des rênes ajustées .

La 1ere chose a rechercher quand on fait une demande , c'est quand même d'avoir une réponse a cette demande . Chaque non réponse tolérée rend le cheval un peu plus sourd et obligera a augmenter l'intensité de la demande pour avoir une réponse .
Le but est d'alléger au fur et a mesure ses aides . Mais ca ne sert a rien d'avoir des aides discrètes si a la base le cheval n'y répond pas correctement .

Kaywest

Membre d'honneur
 

Trust : 216  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1707
0 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 10h39

les réponses de dolimos sont ultra complètes,

je rajouterais juste qu'il est possible qu'il y ai un soucis d'équilibre.
J'ai le cas avec mon 7 ans qui est top en dress avec un bon équilibre mais en ce moment, dès qu'on passe a l'obstacle c'est compliqué. il a la force et la technique pour de la hauteur/ largeur. néanmoins je me fais trimballée derrière (bouche en plus délicate donc c'est compliqué de l'emboucher un peu dur, il est capable de se débattre jusqu'à se casser la binette).
l'équilibre peut beaucoup jouer, même si le cheval a l'expérience, s'il est le nez par terre à la réception ou loin devant, il ne peut mécaniquement pas se rassembler donc il va courir après sa tête. D'où l'impression de se faire trimballer.

Il y a un donc potentiellement un soucis de soumission couplé à un soucis d'équilibre.

Pour ma part je saute souvent pas trop loin d'une haie ou de la barrière. ainsi, le cheval en continuant droit, le cheval va ralentir de lui même face au mur/ barrière/ haie. il se "puni" lui même de se laisser déborder par son énergie et son refus d'écouter les demandes du cavalier. (et je n'ai pas a lui casser 3 dents pour éviter la débandade type course de longchamps)

En général, il me faut quelques sauts pour que le cheval se recale de lui même après les obstacles. A partir de là, je peux retravailler sur des courbes après mes obstacles.

faire aussi des transitions régulières ou se mettre des dispositifs (cercle matérialisé par des plots/ couloir de barres) ... les chevaux ne sont pas idiots, après quelques passages parfois sportifs, ils comprennent l'exo

Kaywest

Membre d'honneur
 

Trust : 216  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1707
1 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 10h51

Petit ajout également sur le mors.

Il est vraiment propre à chaque cavalier en duo avec son cheval. Un pelham peut fonctionner nickel avec un cavalier et être une cata dans les main d'un autre avec le même cheval.

un mors, ça peut être amené à changer en fonction de l'évolution du cheval. Il peut permettre de palier au manque de technique du cavalier et/ou du cheval (typiquement mon cheval a bcp de force pour moi, je n'ai pas assez d'arguments convaincants quand il a décidé de tracer)

J'ai opté pour un mors olive torsadé brisure simple. C'est un bon compromis car on a pas d'action abaissante qui peuvent enfermer ou agacer les chevaux, pas de gourmette non plus (je ne suis pas fan de l'idée de compresser un nerf à chaque action de main) MAIS la torsade empêche le cheval de trop s'appuyer donc pas besoin de mettre une tonne de main.
Idem, tu peux tester le mors à brisures multiples qui a cet effet là.

tout dépend de ta main, de la bouche du cheval, de l'équilibre, de l’énergie.

Kingsbridge

Expert
   

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 579
0 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 11h02

Merci beaucoup pour vos réponses ultra complète ! Je suis au travail donc je développerai ce soir.
Le loulou voit l'osteo demain et a vu le dentiste cet été il me semble. Je confirmerai avec la proprio.
Je vais le monter ce soir, je testerai les transitions dans une ligne de barre au sol, conseillée par l'une d'entre vous.

Kingsbridge

Expert
   

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 579
2 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 23/02/2021 à 20h07

Alors pour répondre aux questions sur le plat ça se passe vraiment très bien, les transitions descendantes il le fait au poids du corps/voix. Par contre c'est vrai que je mets peu de main dans les transitions descendantes sinon il s'ouvre et tire un peu. Mais à part là il est très léger dans la bouche et a un bon équilibre.
C'est vrai que j'ai sûrement une main trop douce, et que je ne suis pas assez exigeante pendant ma détente.
J'ai essayé de régler ça ce soir, j'ai essayé d'être plus exigeante, de faire attention à la rectitude, a avoir une vraie immobilité à l'arrêt. J'ai travaillé sur une ligne de barre au sol espacée de 15m avec deux barrières au milieu pour encadrer l'arrêt. Au pas d'abord, puis au trot puis au galop, il a très bien compris l'exercice. Puis j'ai fini sur une petite croix deux fois, en lui demandant l'arrêt en ligne droite, il l'a très bien fait, je l'ai laissé sur ça !
Donc vraiment contente, c'est pas grand chose mais il y a du mieux !

Brax

Membre VIP
  

Trust : 237  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4795
0 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 24/02/2021 à 09h32

Un jour mon moniteur m'a expliqué qu'il était parfois très dur de bien sauter des cavaletti avec un cheval habitué à de grosses hauteurs.
En effet, souvent le cheval a bien compris que sur les grosses hauteurs il avait intérêt à être bien équilibré, donc il revient bien, il se rééquilibre facilement. Alors que sur des cavaletti, il ne se tiendra pas de lui-même et le travail sera beaucoup plus dur.

Flosca

Maître
    

Trust : 374  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1024
0 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 25/02/2021 à 18h14

Je viens de tomber la dessus si jamais ça peut t'aider :

https://m.youtube.com/watch?v=GQIE4YXkvMM&t=1144s

Kingsbridge

Expert
   

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 579
2 j'aime    
Cheval qui court après l'obstacle
Posté le 25/02/2021 à 18h27

brax
Oui ce serait pas étonnant ! Je te confirmerai ça le jour où on sautera plus gros si ça arrive

flosca Merci pour le lien, je vais regarder ça !

Et pour les news, le loulou a vu l'ostéo hier, quelques petits blocages mais vraiment rien d'alarmant. Il l'a trouvé en forme. Il a deux jours de repos, ce weekend stretching et reprise du travail normal à partir de lundi.
Cheval qui court après l'obstacle
 Répondre au sujet