Bac pro cgeh

 Répondre au sujet
Auteur
176 vues - 2 réponses - 0 j'aime - 3 abonnés

Easy.horse

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4
Bac pro cgeh
Posté le 23/02/2021 à 04h41

Bonjour,
Je vous explique ma situation.. Je suis actuellement dans un lycée agricole en seconde G&T mais ça ne me convient absolument pas, en 3eme je regardais déjà pour aller en bac pro mais je préférais tester la filière général avant, au cas où je regretterais... Je peux entrer directement en classe de première si je vais en cgeh, mais ne vais-je pas "louper" des choses importante si je n'entre pas directement en seconde ?
Merci d'avance

Deasby

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 133
1 j'aime    
Bac pro cgeh
Posté le 23/02/2021 à 08h40


easy.horse a écrit le 23/02/2021 à 04h41:
mais ça ne me convient absolument pas,


Qu'est ce qui "ne convient pas" exactement (ambiance, profs, résultats...) ?

Le lycée est un passage ennuyeux pour beaucoup de gens.
Mais c'est vraiment le moment de faire un effort.
Ensuite le supérieur est plus souple.

Je déconseille fortement d'aller en bac pro : vous êtes très jeune, le bac pro est trop spécialisé et vous enferme dans votre choix.
Quand vous aurez envie de faire autre chose dans 2, 3, 4 ans vous serez complètement coincée.

Faites au moins un bac techno, STAV par exemple si c'est le domaine qui vous intéresse. Vous pouvez ensuite faire un BTS dans le domaine, ou un BUT option agronomie.

Briser

Apprenti
  

Trust : 201  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 399
1 j'aime    
Bac pro cgeh
Posté le 23/02/2021 à 09h46

deasby
Hello,
J'ai plusieurs amies qui ont fait ça. Apparemment c'est possible donc si ça se fait c'est que tu ne dois pas passer à côté de tant de choses.

Toutefois,
Comme le post précédent, je ne peux que te mettre en garde. Ça peut paraître vraiment cool de faire un baccalauréat qui tourne essentiellement autour de notre passion, mais cela devient vite moins rose ;
D'une part car, qui dit travailler dans le cheval, dit horaire qui vont avec. Selon les maîtres de stages ou d'apprentissages les horaires et les tâches à effectuer seront variables, d'autant que tu ne feras sans doute pas que monter et sortir des chevaux, mais également toutes les tâches associés (boxes, balais, clôtures,...). C'est une formation extrêmement physique et parfois le corps lâche de fatigue.
Dans certaines écuries, l'apprenti ou le stagiaire n'aura pas à curer de boxes tandis que dans d'autres ce sera tâches quotidiennes. Dans certaines écuries, l'apprenti ou le stagiaire montera tous les jours, tandis que dans d'autres, moins souvent.

D'autre part, de nos jours c'est une formation dans laquelle sont orientés beaucoup de gens qui, sous prétexte qu'ils n'ont pas le niveau pour rester en général ou en technologique (et encore ça, c'est très subjectif selon les établissements) vont être orienté dans ce bac pro car ils aiment les chevaux et ont le niveau pratique.
La complexité de la chose c'est que ça fait beaucoup de gens qui rentrent pour trop peu de débouchés (bien qu'il y en ai tout de même), car en dehors des métiers dans le cheval ou en lien, c'est extrêmement compliqué de reprendre des études qui n'ont que très peu à voir avec ce bac.
À mon sens, ce n'est pas le bac qui t'apportera le plus, même si ça t'intéresse (et c'est bien compréhensible) car les apprentissages et les connaissances restes très orientés, et malheureusement, de nos jours en France, les bac pros sont assez mal perçut. À tort, certes. Mais mal perçut quand même (en Allemagne c'est tout l'inverse) .

En outre, si par la suite tu t'aperçois qu'il y'a d'autres domaines qui t'intéressent, tu auras plus de difficultés à les atteindre qu'avec un bac techno et général qui peuvent s'appliquer à un plus large panel de domaines.
Je te donne l'exemple d'une amie qui est en baccalauréat CGEH. Elle est entrée, passionnée par les chevaux, voulant devenir monitrice, avec plein de projets. La rudesse du "métier" faisant, elle a changé d'avis depuis. Elle avait pensé faire infirmière, mais les algorithmes e Parcoursup et les difficultés d'accès à l'IFSI après un bac pro CGEH l'ont dissuader. Alors peut être qu'un jour elle le fera, mais pour l'instant elle ne sait pas trop quoi faire.

C'est dommage que beaucoup s'oriente dans cette voie sans trop savoir ce qu'ils vont faire après ...
Après, si tu as un projet construit, why not. Mais garde en tête que si tu changes d'avis les choses pourront être un peu compliquée.

Sinon, tu peux toujours faire un baccalauréat technologique, qui est beaucoup moins étriqué et plus orienté qu'un bac général, en continuant ta passion et en t'organisant de sorte à ce que tu puisses continuer d'en profiter à fond. Certains Lycées agricoles proposent le bac STAV avec une option Hippologie Équitation.
Les bacs technologiques sont moins connus que les bacs généraux ou les bacs pros, mais peuvent être super chouette.

À titre personnel, c'est ce que j'ai fait. Dans le lycée dans lequel j'étais en seconde, ils m'ont dit que je ne ferais rien de ma vie et qu'ils ne me laisseraient pas prendre les spécialités que je voulais (Svt, Hist-geopo, Littérature) car j'étais, soit disant, trop effacée, et que je ne pourrai jamais faire STAPS (après le lycée) car je n'avais pas le niveau.

J'avais trois choix :
1- Redoubler et rester dans ce lycée
2- Partir en filière techno ( j'ai choisi ST2S car c'était celui qui semblait le plus cohérent avec mon projet)
3- Partir en Bac pro CGEH, sans avoir le recul nécessaire par rapport à mon projet.

Après réflexion :

Redoubler : Hors de question ! Dans le lycée où j'étais jamais de la vie.

Filière techno ST2S :
J'ai postulé dans 2 Lycées

Filière pro :
J'avais vaguement entamé les démarches, mais rien de plus car j'ai appris que j'étais prise pour les deux lycées que j'avais demandé, et ça me laissait un peu plus d'espoir par rapport à mon projet.

J'ai choisi le Baccalauréat Technologiques ST2S, et je ne regrette rien ! J'ai acquéri des connaissances scientifiques, sociales, et bien d'autres que je pourrai facilement ressortir dans le supérieur ou dans le futur de façon plus générale.
En parallèle de ma terminale, je passe un AAE en "séquentielle" ce qui me permet d'animer des séances d'équitation et d'emmener des balades et randos, donc de transmettre ma passion. Mais je ne transmets pas juste ma passion, je fais aussi les boxes, les divers travaux d'écuries, sur mes week-ends et pendants mes vacances scolaires. Et bien évidemment, je continue à monter.
Alors aujourd'hui je ne peux pas te dire si mon projet se concretisera mais en tout cas je ferai tout pour. Car même si mon projet à un petit peu bougé (Je veux toujours faire STAPS, mais c'est la finalité qui a un peu bougée ), mon parcours m'a permis de commencer à le construire. Maintenant, y'a plus qu'à...

Par là, je veux simplement te dire que quoi que tu fasses, ce qui compte réellement c'est ce que tu veux faire plus tard, et ce que tu peux faire pour y arriver sans te planter de clous dans le pieds, qui ralentiraient ta progression.

En tous cas, je te souhaite beaucoup de courage dans ce que tu feras. Accroche toi.
Et surtout si tu as besoin, n'hésite pas à venir en MP, ma porte sera toujours ouverte.

À bientôt :)
Bac pro cgeh
 Répondre au sujet