Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied

 Répondre au sujet
Auteur
814 vues - 13 réponses - 0 j'aime - 7 abonnés

Poons71

Membre d'honneur

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1273
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 13h13

Bonjour CA

Je vous suis maintenant en sous-marin depuis plusieurs années. Ça faisait très longtemps que je ne me suis pas connectée sur mon compte, j'ai été surprise que mon compte existe encore et de me souvenir de mes codes. Je m’excuse d’avance du pavé qui va suivre…

Pour présenter la situation : ça fait 15 ans que je monte à cheval, principalement en club. J’ai fait plusieurs clubs différents et je n’ai jamais eu beaucoup confiance en moi à cheval. Mais ces derniers temps c’est vraiment la cata… J’ai monté quelques années dans un club, au début ça se passait super bien. Et puis ça s’est dégradé petit à petit, notamment au niveau du traitement des chevaux mais aussi je ne m’entendais plus du tout avec la mono. Elle s’énervait beaucoup et criait pas mal, tu pouvais te faire engueuler pour avoir fait une barre sur un parcours en concours. J’adorais une ponette, du coup elle me la laissait monter souvent : si ça se passait mal, elle me disait que j’étais trop nulle et si ça se passait bien, j’avais de la chance de monter une ponette si gentille, en gros. Du coup, j’ai complètement perdu confiance en moi même si à l’époque ma coach m’a fait passer mon G7 je ne me sentais pas du tout au niveau. J’ai arrêté pendant un temps pour plusieurs raisons et notamment car je ne prenais plus de plaisir à cheval.

Un an plus tard, j’ai déménagé pour mes études et j’ai repris l’équitation en club une fois par semaine. J’avais pas trop perdu d'un point de vue "technique", par contre aucune confiance en moi. J’ai commencé dans un cours je dirai niveau G4-5 et j’ai fini par passer dans le cours G6-7, je commençais à retrouver un petit peu confiance. Et le 1er confinement est arrivé… Je suis retournée vivre chez mes parents et je me suis blessée en course à pied (déchirure musculaire et double tendinites à la cheville). Donc arrêt de tous les sports et limitation même de la marche au maximum pendant presque 2 mois où je me suis pas mal démusclée, j'ai perdu en force et en souplesse.

Quand je suis chez mes parents, je m’occupe régulièrement depuis plusieurs années de deux chevaux avec qui je fais de la balade. Leur propriétaire voulait ressortir en balade seul avec l’un des deux chevaux, le plus jeune. Du coup, il m’avait demandé de tester la balade seul car j’en avais fait plusieurs fois un an auparavant avec le cheval en question. J’ai pas été assez prudente sur le coup : j’ai commencé la balade à pied et il semblait un peu stressé mais pas tant que ça, et comme j’avais mal à la cheville j’ai décidé de monter dessus. J’avais à peine basculer ma jambe de l’autre côté qu’il est parti au grand galop en direction de son pré. Je me suis fait très peur ce jour-là car du coup on est arrivé depuis une petite route pas prioritaire sur une départementale au grand galop. J’ai eu de la chance le cheval n’a pas glissé et aucune voiture ne passait à ce moment-là. C’était un cheval assez compliqué à gérer de base mais il est devenu encore plus stressé suite à cet incident. On a essayé de le sortir avec sa copine de pré mais il m’a quand même embarqué sur une vingtaine de mètre (dans un champ heureusement). Donc on a décidé de se mettre au balade à pied, en commençant par des toutes petites boucles, en le laissant brouter pour que ça soit associé à du positif…

Parallèlement à ça, j’ai perdu une amie avec qui j’ai monté à cheval plusieurs années suite à un accident à pied avec son mulet… Ça m’a vraiment fait prendre conscience que les chevaux restent imprévisibles et que le danger est bien réel, que la peur qu’on peut ressentir est en fait justifiée (même si les accidents graves restent rares, ils peuvent arriver)…

Au mois de septembre, j’ai repris la monte en club dans ma ville d’étude. Sauf que là, non seulement j’avais pas confiance en moi mais j’angoissais pas mal suite à ces deux événements... Et en plus j’ai beaucoup perdu car à cheval je n’avais pas fait autre chose que quelques balades pendant 6 mois, et, suite à ma blessure, comme je l’expliquais j’ai pas mal perdu en muscles et souplesse, donc ça se ressent dans mon assiette, ma posture en général.

Le deuxième confinement arrive. Je retourne à nouveau chez mes parents et je continue à travailler à pied le cheval dont je parlais plus haut qui est assez stressé de sortir seule. Lors d’une balade à pied, je le tenais en main sur une route à une centaine de mètre de son pré et on a croisé des motos qui se sont « levées » en nous croisant… Le cheval a paniqué, il s’est mis debout et ses deux antérieurs ont atterri sur ma main et mon dos, heureusement je m’écartais en même temps donc finalement l’impact a été très peu fort et je n’ai rien eu. Je sais que j’ai fait pas mal d’erreurs en essayant d'apprendre à ce cheval à sortir seul, mais le résultat c’est que je me suis fait peur. Le propriétaire ayant un certain âge, il ne voulait pas garder un cheval qu’il ne se sentait pas capable de monter (sachant qu’il l’avait fait tomber et qu’il s’était cassé plusieurs côtes) et il a choisi de le vendre à quelqu’un qui serait prêt à investir le travail nécessaire dont le cheval avait besoin. Même si c’était pour des bonnes raisons, j’ai été triste de perdre ce cheval dont je m’étais occupée plusieurs années et auquel du coup je m’étais pas mal attachée…

Après Noël, je suis de nouveau retournée dans ma ville d’études où j’ai repris les cours en club une fois par semaine. Je me sentais super nulle et très angoissée quand je monte. Et je vois passer une annonce de DP pour travailler une jument principalement à pied, une jument calme qui a du métier. Je me dis que c’est parfait, que ça me permettra de reprendre confiance et de retrouver une relation avec un cheval. Les premières semaines se passent super bien. J'ai fait du travail à pied et des balades avec et elle s’est montrée toujours très calme, tranquille.

On arrive donc à cette semaine. La proprio de la jument s’est cassé le poignet suite à une chute avec sa jument. En attendant la visité de l’ostéo pour vérifier que la juju n’a rien suite à sa chute, on s’en occupe de manière tranquille. Donc mardi, je décide d’emmener la jument brouter mais y a pas trop d’herbe autour des écuries donc je l’ai emmené à un endroit où il y avait plus d’herbe. Pour ça, il faut longer une route sur 300m, la jument broute pendant plusieurs minutes tout se passe bien. Sauf qu’elle a dû avoir peur d’un truc, elle est partie d’un coup au galop sur la route et elle m’a fait tomber lors de son départ en tirant sur la longe. Elle a donc galopé sur la route mais elle n’a heureusement rien eu et s’est arrêté sur le chemin des écuries. J’avoue avoir pas mal paniqué pour la jument. Mais bon, avec le recul, ça fait aussi deux incidents à pied où moi-même j’aurai pu me faire très mal.
Hier, cours en club : je monte l’un des chevaux les plus calmes des écuries, et on fait un cours de cross. Je n’ai pas fait de cross depuis plus de 3 ans donc je stressais pas mal. Détente au galop à gauche, le cheval n’aime pas trop qu’on arrive par derrière lui mais une fille s’est un peu faite embarquée par son cheval et arrive juste derrière, le cheval me fait quelques sauts de mouton. J’arrive à refaire un tour plus tranquille de galop à gauche, et ensuite on galope à droite… Et le cheval que je montais ne voulait pas prendre le galop à droite, j’ai dû le faire repasser plusieurs fois au trot pour changer de pied alors qu’il voyait les autres galoper. Donc il a commencé à m’embarquer, sauts de mouton… Jusqu’au moment où après un saut de mouton il a carrément fait demi-tour et je suis tombée. J’ai quand-même réussi à remonter et à faire quelques enchaînements au cours de la séance mais j’étais assez angoissée. En fait je n’ai pas seulement peur de tomber, j’ai aussi peur de mal faire et ça me paralyse complètement. C’est un cheval super franc en cross on m’a dit… Mais j’ai quand même pris trois refus au cours de la séance sans doute car je lui transmettais trop mon stress et que je montais n'importe comment… Sur certains obstacle, j'ai même pris la crinière tellement je stressais, pour essayer d'éviter que le cheval prenne trop de coups dans la bouche. Du coup le dernier enchaînement sur plus haut j’ai choisi de ne pas le faire et je me suis sentie vraiment nulle de pas oser mais en même temps si c’est pour faire n’importe quoi ça n’en vaut pas la peine…

Bref, déjà ça m’a fait du bien d’écrire tout ça. Merci à ceux qui ont pris le temps de me lire jusqu'ici. Je ne sais pas vraiment ce que j’attends, peut-être des expériences de personnes qui ont angoissé à cheval et même à côte des chevaux ? Qui ont perdu confiance à cheval et/ou à pied, qui se sont senties nulles ? Comment vous avez fait pour surmonter ça ? La meilleure solution serait peut-être d’arrêter tout simplement le contact avec les chevaux vu que ça m’angoisse trop mais bon en même temps je crois que ça me manquerait (oui c’est vraiment paradoxal je sais)… La coach que j’ai actuellement est très patiente et essaie de me mettre des chevaux relativement calmes et facile à gérer, et la jument que j’ai en DP est adorable. Donc bon vraiment le problème vient de moi… En plus je ne me suis jamais fait mal en tombant de cheval (je touche du bois) donc c'est une peur qui n'est pas relié à un accident ou une douleur particulière, c'est vraiment dans ma tête...

Édité par poons71 le 09-04-2021 à 16h08

Scarlett1511

Maître
    

Trust : 292  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1063
1 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 18h27

Alors, je ne suis pas psy mais de ce que tu nous dis là mon ressenti c’est que tu as perdu toute confiance en toi au delà du fait d’avoir perdu confiance en les chevaux. Peut-être faire quelque chose à côté qui te fait reprendre confiance à toi et qui n’a rien à voir avec les chevaux, pour essayer de dissocier ces deux problèmes? (Style danse, activité manuelle, être avec des gens qui te valorisent, et surtout dans le milieu équestre t’entourer de coach bienveillant et qui ont de l’estime pour toi)

De plus tu te mets sans t’en rendre compte dans des situations dangereuses. Par exemple le cheval qui était pas sortit depuis longtemps qu’on te demande de monter direct seule en balade. Perso je suis dans cette situation et j’aurais pas mis mes fesses sur le cheval en question direct en balade. Je le longe d’abord, puis travail à pieds le temps de faire connaissance et de remettre les bases de respect, puis monte en carrière, et quand je le sens, que j’ai un bon feeling et que le cheval est dans un bon jour, petite balade de 20min max avec un parcourt que je connais et sécuritaire. Pareil pour la jument qui broute au bord de la route. Si elle t’arrache la longe c’est qu’il y a de base un problème de confiance et de respect, même quand il a peur tu dois pouvoir faire redescendre le cheval de pression ou au moins le stopper. Après bien sûr un accident peut arriver et on peut être surprit et tomber ou lâcher la longe mais ça semble quand même faire pas mal « d’accidents » en peu de temps, fait attention à toi

Vegas132

Membre d'honneur
    

Trust : 810  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3165
1 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 18h56

Je pense que malheureusement tu as eu bcp de malchance...

Pour ton incident avec la DP, je pense que tu as commis une imprudence de la monter. On juge après l'erreur, sur le coup tu as surement cru bien faire...

Tu es en cours niveau galop 6-7 mais au final n'est pas trop pour toi?
Il n'y a pas de honte à reprendre des cours avec un niveau plus faible pour confirmer tes bases. Les rappels de font jamais de mal et en plus c'est gratifiant de voir ce qu'on sait faire.

Tes incidents arrivent toujours à l'extérieur, et malheureusement c'est souvent le cas des cavaliers de club. On apprend à monter mais uniquement à monter pas à s'occuper du cheval, réagir aux imprévus etc...

Peux être trouver un club plus rural qui t'apporte ce coté manquant de ta formation? Une écurie où le travail à pied fait partie des cours.
Trouver peut être une approche différente, moins compét' ?

Poons71

Membre d'honneur

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1273
1 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 19h51


scarlett1511 a écrit le 09/04/2021 à 18h27:
Alors, je ne suis pas psy mais de ce que tu nous dis là mon ressenti c’est que tu as perdu toute confiance en toi au delà du fait d’avoir perdu confiance en les chevaux. Peut-être faire quelque chose à côté qui te fait reprendre confiance à toi et qui n’a rien à voir avec les chevaux, pour essayer de dissocier ces deux problèmes? (Style danse, activité manuelle, être avec des gens qui te valorisent, et surtout dans le milieu équestre t’entourer de coach bienveillant et qui ont de l’estime pour toi)
Oui il y aussi le fait que j'ai pas trop confiance en moi, et ça s'est dégradé ces derniers temps mais ce manque de confiance est encore plus fort avec les chevaux. Un peu compliqué de faire des activités ou de voir des gens avec la crise sanitaire... Mais je me suis lancée dans un challenge de fitness en ligne, de base pour regagner un peu en force et endurance mais si j'arrive à l'accomplir ça me redonnera peut être un peu confiance en moi. Sinon je me sens plutôt bien entourée dans ma vie de tous les jours mais dans le milieu équestre c'est plus compliqué... Je trouve pas ça facile de trouver un bon coach, bienveillant surtout c'est un qualité qui semble assez rare dans le monde du cheval ou c'est moi qui suis toujours mal tombée je ne sais pas.

De plus tu te mets sans t’en rendre compte dans des situations dangereuses. Par exemple le cheval qui était pas sortit depuis longtemps qu’on te demande de monter direct seule en balade. Perso je suis dans cette situation et j’aurais pas mis mes fesses sur le cheval en question direct en balade. Je le longe d’abord, puis travail à pieds le temps de faire connaissance et de remettre les bases de respect, puis monte en carrière, et quand je le sens, que j’ai un bon feeling et que le cheval est dans un bon jour, petite balade de 20min max avec un parcourt que je connais et sécuritaire. Pareil pour la jument qui broute au bord de la route. Si elle t’arrache la longe c’est qu’il y a de base un problème de confiance et de respect, même quand il a peur tu dois pouvoir faire redescendre le cheval de pression ou au moins le stopper. Après bien sûr un accident peut arriver et on peut être surprit et tomber ou lâcher la longe mais ça semble quand même faire pas mal « d’accidents » en peu de temps, fait attention à toi


Alors ici je me rends compte que j'ai sans doute mal expliqué : c'est la première fois que le cheval sortait seul monté. A la sortie du confinement, on l'a travaillé à pied avec une amie pour qu'il se remuscle puis on a fait des balades montées mais on était toujours à deux chevaux. Puis j'étais censée le monter en balade seule mais oui j'ai voulu trop vite ce jour là (pas d'infrastructures à disposition type carrière/manège pour monter, mais j'aurai dû effectivement y aller plus progressivement).
Pour la jument que j'ai en DP. Effectivement elle ne me connait pas encore assez pour me faire confiance et je n'ai pas suffisamment de réflexe, et ça a dû pas mal joué. C'est une jument qui est beaucoup travaillé à pied depuis des années par sa proprio. C'est moi qui me suis laissé surprendre. Après sa proprio n'avait pas l'air très étonné, apparemment la jument a très rarement peur mais c'est son truc quand elle panique, arracher la longe et fuir. Encore une fois j'ai voulu aller trop vite, je pensais que brouter sur un chemin qu'elle connait depuis des années ne poserait pas de souci mais j'ai mal analysé la situation. Je pense que je n'ai pas encore assez travaillé à pied avec, ce que je compte faire ces prochaines semaines. Merci pour ta réponse

Édité par poons71 le 09-04-2021 à 20h02



Bighorse22

Novice

Trust : 58  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 34
1 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 19h55

Hello,

Ma pauvre, tu as eu vraiment beaucoup de mauvaises expériences... et de malchance !

Pour ma part je te dirais d'essayer de voir si pour le moment monter à cheval t'apportes plus de positif que de négatif : franchement si tu arrives stressée aux écuries et que tu ne prends pas de plaisir pendant tes séances pour cause de stress et de peur de tomber, ça ne vaut peut être pas le coup.

Si tu veux quand même continuer à monter et être proches des chevaux (ce qu'on dirait être le cas, eh oui c'est dur d'arrêter quand on est mordue.. ) :
- essaye de te concentrer sur le TAP et bons moments à pied passés avec ta DP, en essayant de toujours sécuriser ces moments (on ne passe pas par la route, on met son casque.. )
- parles en a ta mono en club : qu'elle te donne des conseils (changer de cours par ex, faire que du dressage) et qu'elle te mette uniquement des chevaux faciles et pratiques dans un premier temps.

Si tu sens que la perte de confiance en toi est plus large que le domaine de l'équitation : fais toi aider.

Bon courage et j'espère sincèrement que tu retrouveras le plaisir de monter à cheval !

Poons71

Membre d'honneur

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1273
0 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 20h00

vegas132

Merci bcp pour ta réponse

Le niveau du cours est effectivement trop élevé pour moi... Mais les autres cours sont complets ou bien des horaires incompatibles avec mes disponibilités. Et oui je m'en rends compte clairement qu'en tant que cavalière de club on m'a pas trop appris à gérer un cheval seul en extérieur, les imprévus... C'est aussi pour ça que j'ai envie d'avoir une DP, et pourtant même si là j'ai choisi une jument froide et bien éduquée j'ai réussi à provoquer un accident qui aurait pu être grave...

Peut-être qu'effectivement changer de club pourrait être une idée. Après comme je le disais, je trouve difficile de trouver un bon club et un bon coach. Et j'ai choisi celui où je suis actuellement car c'est le CE qui traite le mieux les chevaux dans les environs et je suis pas trop prête à faire de concession là dessus donc ça rend tout de suite plus compliqué la recherche. Je vais essayer de regarder à nouveau quand même les clubs dans le coin. La proprio de ma DP me donne des cours de travail à pied et ça m'aide pas mal. D'où le fait que j'ai pris un peu la confiance et ai voulu faire brouter la jument en extérieur, car j'avais l'impression que ça se passait bien et que j'avais commencé à intégrer les codes de base avec la jument en question, apparemment non. Mais comme tu le dis on juge après l'erreur. Du coup, j'ai à nouveau perdu le peu de confiance que je commençais à avoir...

Scarlett1511

Maître
    

Trust : 292  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1063
1 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 20h03

poons71

C’est vrai que j’ai aussi connu plus de coach « à la dur » que délicats. Certains cavaliers ça leur donne la niaque, d’autres ça les déprime.

J’avais aussi tendance à « mal le prendre » et me rabaisser, dû également à un manque de confiance : ce qui me met à l’aise c’est qu’on valorise ce que je fais bien, tout en disant avec respect et objectivité ce que je fais mal. Sauf que je me rend compte maintenant que c’est juste leur façon de vouloir de la rigueur et nous motiver, pas de la méchanceté. Même si la première coach que tu décris a réellement l’air malveillante. Mais si tu tombe à nouveau sur ce genre de coach et que ce n’est pas ce que tu apprécies et qui te fais avancer tu peux leur expliquer.

Vegas132

Membre d'honneur
    

Trust : 810  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3165
2 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 20h06

poons71 Après mon message n'est pas là pour te blesser.
Des erreurs nous en faisons tous et c'est comme ça qu'on apprend.

Pareil est ce que cette jument est habituée à l'extérieure?

La fois dernière je baladais mon vieux, un tracteur et une remorque passe à coté de nous, il ne dit rien. Un vélo avec une charette pour enfant nous croise c'était la crise... Donc pour l'incident peut vite arriver.

Poons71

Membre d'honneur

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1273
0 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 09/04/2021 à 20h19

bighorse22

Je manque de confiance en moi en général, mais avec les chevaux c'est vraiment beaucoup plus fort et ça s'est amplifié depuis les événements que j'ai racontés donc je sais que c'est vraiment lié à des mauvaises expériences avec les chevaux en particulier.
Mais effectivement je n'ai pas envie d'arrêter même si ça peut paraître assez paradoxal, j'ai envie de dépasser ces angoisses car le contact avec les chevaux compte énormément pour moi. Merci pour tes conseils, je vais me concentrer au max sur le TAP avec ma DP Ma coach en club met des chevaux relativement calmes et qui connaissent leur boulot mais bon ça reste des animaux donc avec la part d’imprévisibilité qui va avec... Après dans ce club il n'y aucun cheval vraiment très calme. Etant donné que la coach fait en sorte qu'ils soient peu montés et de faire des trucs variés pour pas les blaser, c'est les chevaux de club les plus énergiques que j'ai connus et ils supportent moins les erreurs. Par exemple hier, quand le cheval m'a embarqué je me suis complètement crispée, le cheval a pris un taquet dans la bouche il a pas apprécié d'où le saut de mouton, demi-tour...

scarlett1511
Oui la coach que j'ai eu auparavant a fait pleurer pas mal de monde, donc même si je suis sensible ça me fait dire que la coach manquait aussi beaucoup de pédagogie et de patience. La coach que j'ai actuellement est vraiment patiente, elle essaie de me dire quand je fais bien et elle ne s'énerve pas quand ça fait 45 fois qu'elle m'explique un truc et j'y arrive pas Mais je crois qu'elle ne voit pas trop comment m'aider autrement... Mais bon en même temps elle met un petit peu la pression des fois en mode tu vas quand même pas flipper pour ça, et ça ça m'aide pas du tout.


vegas132
Pas de souci, je ne l'ai pas mal pris Je sais que j'ai fait mes erreurs et c'est aussi pour ça qu'en plus de la peur se rajoute le manque de confiance en moi car je n'arrive plus à me fier à mon jugement ou mes réflexes.
La jument fait essentiellement du TAP où elle est désensibilisée à plein d'objets et de la balade donc elle connaît bien l'extérieur. Je pense qu'elle a eu peur d'un truc dans un jardin à côté qui est clôturé donc on ne voyait pas ce qui se passe et il y a dû avoir un bruit qui lui a fait peur.

Édité par poons71 le 09-04-2021 à 20h51



Bighorse22

Novice

Trust : 58  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 34
1 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 10/04/2021 à 12h00

Coucou,

Cool que tu continues perso j'ai aussi eu un moment de grosse remise en question à un moment, en étant stressée et angoissée à chaque fois, j'ai changé de club et de type de monture et ça m'a personnellement beaucoup aidé mais je comprends tout à fait ce que tu racontes :)

Si tu penses que tu es dans un niveau trop élevé, tu n'es pas obligé de faire tous les exercices, ou à toi de demander à la prof de les adapter pour toi. Typique sur le cross, c'est pas si grave de pas faire le dernier parcours plus élevé. L'important, pour nous comme pour les chevaux, c'est de rester sur un bon passage, sur lequel on a bien fait et surtout on s'est fait plaisir !

Pour ta prof, c'est dur de s'adapter à la pédagogie de chacun quand on a qu'une heure de cours et 10 élèves en même temps. Bon elle, elle a quand même l'air de faire l'effort ce qui est déjà trop cool ! Essaye de te trouver des petites parades mentales, par ex moi quand je m'élance sur un parcours haut qui me fait un peu stresser, j'essaye de me chanter une chanson qui me donne la niaque pour me donner du courage (ça vient d'un conseil du psy qui me suivait étant enfant !) quitte à meme chanter à voix haute ! Et quand elle te dit que c'est facile et qu'il ne faut pas stresser pour ça, essaye de te dire " ok elle me fait confiance, elle me connaît, elle sait que je peux me faire ! "

Je suis sure que ça va revenir vite la confiance en soi a cheval ! L'important est de trouver une monture sur laquelle tu te sens bien ! (Si jamais il y a un cheval au club assez calme qui connaît son métier, pq pas le prendre en DP ou autre formule similaire ? Tu apprendras à savoir ce qu'il aime ou pas et a mieux anticiper ses réactions, ce qui pourrait te rassurer

Ardennesacheval

Membre ELITE Argent
 

Trust : 649  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8239
2 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 10/04/2021 à 14h47

si tu aimes les chevaux ce qu'il te faut ce n'est pas t'en &éloigner mais progresser.

Ce que je vois comme erreur dans ton parcours c'est que tu restes à "bidouiller" dans ton coin, toute seule, manquant de confiance (ce qui inquiète les chevaux) et te conduit à l'échec (chevaux échappés, chutes)

Tu dis que ton prof actuel est très bien, commence par prendre des cours particuliers.
Déjà tu stresses "physiquement" de ne pas pouvoir y arriver (manque de tonus, muscle dûs à ta convalescence)
"mentalement" aussi (peur de mal faire, peur que le cheval t'échappe, peur de te faire embarquer etc)

il te faut des leçons centrées sur toi, tes demandes, tes craintes, tes objectifs particuliers, ton rythme qui est différent des autres élèves du cours même si vous avez, théoriquement le même niveau.

même si c'est 2 fois plus cher il vaut mieux monter une fois sur 2 sereinement que toutes les semaines la boule au ventre.

je prends l'exemple du "super cheval de cross" : si tu avais été seule avec le prof tu aurais pu faire une reconnaissance de quelques obstacles faciles pour te donner confiance, ensuite détente avec conseils personnalisés pour gérer le départ au galop si le cheval ne part pas sur le bon pied (voire faire une leçon pour réviser tout ça dans le calme ? car galop = vitesse = crainte de perdre le contrôle ce qui peut ajouter à ton stress qui déjà énerve le cheval...)
pas d'autres chevaux/ cavaliers "parasites" pour vous déconcentrer/ exciter...
pas de chute
situation de maîtrise, réussite = prise de confiance...

Pareil pour la tap : prendre des cours, affiner ton positionnement, ta façon de te comporter.
En parallèle tu acquerras plus de mâitrise du cheval donc plus de confiance en toi = cercle vertueux.

faut vraiment un prof qui adapte la leçon à TOI tes besoins...
En + sous le regard "protecteur" d'un prof, avec de bons conseil,s tu te sentiras plus "forte" pour affronter les imprévus car tu auras une aide technique .

ds le ranch western près de chez moi ils peuvent faire "à la carte" 30 min de manipulation du cheval, licoler au pré/ pansage/ sellage / exercices à pied, pour que la personne soit en confiance, ensuite 30 min à cheval pour juste exécuter proprement quelques figures de manège dans le calme, le contrôle et la décontraction. C'est une sorte de programme "grands stressés de l'équitation" mais les cavaliers repartent relax avec le sourire, pcq'on est allé à leur rythme en prenant en compte leurs besoins du moment.

Édité par ardennesacheval le 11-04-2021 à 21h12



Marlin

Membre d'honneur
 

Trust : 527  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1525
2 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 10/04/2021 à 15h26

Vu ton ressenti, pourquoi ne pas prendre des cours d'hippothérapie ou quelque chose y approchant?
Il y a des formations travaillant avec les chevaux faites pour aider les personnes en manque de confiance.

Tu pourrais y faire quelques séances, les chevaux y sont sélectionnés spécialement et les accompagnants aussi.
Tu auras un suivi personnalisé dans ces séances, ensuite tu pourras te recentrer sur la technique dans un club standard.

C

Poons71

Membre d'honneur

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1273
0 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 11/04/2021 à 19h30

Merci à tous pour vos réponses et conseils

Les cours particuliers ça pourrait être une piste, ça me permettrait de faire les choses à mon rythme et de mieux comprendre d'où viennent mes erreurs.
L'hippothérapie je ne connaissais pas et je ne sais pas s'il y a des centres qui en font près de chez moi, il faut que je me renseigne.

Shitori

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19
1 j'aime    
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
Posté le 11/04/2021 à 21h50

Salut,
J’ai eu il y a peu des angoisses aussi à cheval. J’avoue qu’avec l’âge j’ai aussi beaucoup plus peur de tomber / me faire mal.
Je trouve que les autres t’ont déjà donné plein de bons conseils, mais j’aimerai juste dire :
1. Si tu as peur, n’hésites pas à ne pas faire un exercice. Le regard des autres n’est pas important! Et on progresse tous à notre manière. Parfois la monitrice baisse tout les sauts pour que je puisse le faire au trot car j’ai peur au galop... j’ai changé de cheval pour sauter car la jument que je monte habituellement va trop en avant et comme j’ai peur je me crispe et donc je ferme les jambes!! Franchement le cours tu le fais pour toi, si tu n’oses pas il n’y a rien de grave et si les autres ne comprennent pas, rien de grave non plus.
2. Je te trouve dure avec toi-même. Tu sembles réfléchie, tu as eu de mauvaises aventures mais tu ne sembles pas casse cou. Tu as la technique, la réflexion, la motivation... ça viendra! Ne te mets pas trop la pression.

Sinon si tu parles anglais et que tu es sur Facebook il y a des groupes de riders angoissés, parfois ça fait juste du bien de lire d’autres témoignages et de ne pas se sentir seul dans cette situation.
Perte de confiance et angoisse à cheval et à pied
 Répondre au sujet