Maladie de lyme et cheval de sport

 Répondre au sujet
Auteur
968 vues - 14 réponses - 0 j'aime - 7 abonnés

Leafrz

Initié
 

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 50
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 01/12/2022 à 19h22

Bonsoir à tous,
Je suis entrain d'acheter un jeune selle français de 5 ans dans le but de faire de l'amateur 1/élite.

Lundi visite véto poussée, aujourd'hui les résultats des analyses de sang tombent :
-maladie de Lyme POSITIF à 3.37 réaction forte
-piro: NEGATIF taux à 30.75% ( pour être positif il faut être supérieur à 40%)

Je vous avoue que je suis vraiment déçue car cela remet fortement mon achat en cause.

J'attends des nouvelles du vétérinaire ce soir ou demain, afin d'avoir son avis, entre temps j'ai fais pas mal de recherches mais j'ai l'impression que l'on à peu de recul sur cette maladie.

Avez vous eu des expériences, sur des chevaux de sport atteints de cette maladie ?
merci à tous.

NB: il est au travail dans mes ecuries depuis 9 mois, aucun signes avant-coureurs, mit à part une difficulté à prendre du poids et de la masse musculaire. je sais qu'il a eu la teigne à 4 ans.

Édité par leafrz le 01-12-2022 à 19h25

Girly61

Membre d'honneur
 

Trust : 198  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1619
0 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 01/12/2022 à 21h12

Je pense que le mieux reste d’en discuter avec le véto qui a fait la visite. On voit sur ce forum un gros nombre de chevaux positifs à la piro ou assimilé, refuser un achat pour ça n’est donc pas forcément nécessaire car le suivant risque bien de l’être aussi. Je ne sais en revanche pas si Lyme peut être mise dans le même panier niveau gestion et évolution de la maladie.

Longscrinq

Expert
   

Trust : 107  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 640
0 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 01/12/2022 à 21h32

Moi perso pour avoir 2 chevaux avec Lyme (qui l'ont chopé chez moi) , c'est assez chiant à vivre et ils ont parfois des rechutes que jamais je achèterai un cheval en sachant qu'il l'a. Et pareil en cas de revente c'est plus compliqué.
Bon les miens ne sont que des chevaux de tourisme équestre alors j'aurai encore plus de réserve pour un cheval de sport .

Blindh

Membre d'honneur
 

Trust : 558  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1628
3 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 01/12/2022 à 21h44

Il semblerait qu'on diagnostique beaucoup Lyme à tort, notamment sur des sérologies et non des PCR.
Perso ça n'influencerait pas ma décision, éventuellement j'irai refaire une seconde sero un certain temps après pour regarder si les anticorps augmentent et si le cheval est vraiment atteint.
Sinon je pars du principe que un cheval dehors a de grandes chances de rencontrer la maladie donc pas de pb pour moi.

Wintershine

Membre VIP
   

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5688
1 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 01/12/2022 à 22h36

Lyme n'est jamais diagnostiqué à tord - c'est plutôt l'invers, que ce n'est pas diagnostiqué nombreuses fois, même quand les chevaux sont déjà grièvement malades.

Pour le cheval que leafrz compte acheter: pour moi ce serait un gros non, car ce cheval n'aura jamais assez de forme pour une carrière sportive (amateur élite n'est pas la lune nonplus, mais quand-même).

Hisatis39

Membre VIP

Trust : 278  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3897
1 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 01/12/2022 à 23h32

Lyme quand je vois les rechute malgré un traitement avec empêchement lymphatique dans les postérieurs qui deviennent des poteaux et finissent par éclater en pus, je met en recule surtout pour du sport. Cheval mis en retraite à cause de l'aggravation de la maladie à ses 17ans apres une carrière en 120. Ce serait loisir bon ba cheval pas montable 3 semaines tant pis, mais si tu prévois ta saison et bim rechute ...
Oui c'est courant mais quand on sait vaut mieux éviter.

Tonya

Membre ELITE Or
 

Trust : 270  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9897
1 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 02/12/2022 à 07h25

Je le laisse.

Tout les chevaux atteints de Lyme font des rechutes. Même en aillant été traité de façon adaptée.
C’est une belle m…e.

Ils font le yoyo niveau poids, ont une immunité plus basse, parfois des raideurs musculaires…etc

Leafrz

Initié
 

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 50
2 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 02/12/2022 à 07h57

Bonjour, merci pour vos réponses!

J’ai eu la nuit pour réfléchir et je vais me rétracter. Je ne me sens pas de partir avec ce «  poids » sur les épaules… craindre une crise et devoir faire cette lourde cure d’antibios ne sachant pas quand cela peut arriver. Même si il est fort probable que bcp d’autres l’ai aussi je préfère acheter un cheval qui ne l’aura pas le jour de l’achat.. même si je suis assez déçue car gros coup de cœur

Brax

Membre VIP
   

Trust : 250  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5668
1 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 02/12/2022 à 10h38

leafrz
Tu as bien raison de te rétracter
Ce type de maladie, ça peut être vraiment la galère quand le cheval est en crise...

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 492  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19100
4 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 02/12/2022 à 11h39

Pareil, j’aurais laissé tomber …
Si le diagnostic est fait quand on a déjà le cheval, bon bah on assume (activité adaptée, retraite, revente pour une activité plus adaptée etc…) mais si on peut éviter les problèmes, autant le faire.

J’ai des copines qui sortent / sortaient en amateur, avec des chevaux avec lyme c’est compliqué, parfois ça va super, mais tu marches sur des œufs, au moindre coup de moins bien tu te demandes si c’est une rechute, veto et compagnie..

Blindh

Membre d'honneur
 

Trust : 558  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1628
6 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 02/12/2022 à 12h39

Franchement heureusement qu'on a des études un peu plus scientifiques que l'expérience de chacun. Les vraies formes sont sous diagnostiquées car ne peuvent l'être que par PCR avec prélèvement dans la zone lésée. Symptômes vraiment reliés à Lyme : pododermatite, uvéite (sous diagnostiquée parce qu'on pense lepto) et formes neuros.
Sont extrêmement sur diagnostiquées les formes magiques où on s'imagine que Lyme explique toutes les petites choses qui vont pas bien.

Tout simplement on teste en fait juste plus les chevaux qui sont pas en forme. On testerait tous nos chevaux en forme qu'on en trouverait 15000 positifs à Lyme pour la simple raison qu'une sero isolée n'a AUCUNE valeur.

Rajoutons que le traitement n'est pas du tout ciblé. D'ailleurs c'est le même pour la lepto et l'erhlichiose. Et qu'il a un effet antioxydant donc coup de boost peu importe la pathologie. Du coup on est content le cheval va mieux, on se dit qu'on lui a certes flingué la flore mais il est guéri. Puis la fameuse rechute. Parce qu'on a rien soigné.

Pour info la dernière étude qui a vraiment innoculé Lyme date de plusieurs décennies et déjà ils avaient constaté qu'en augmentant la " dose " ça changeait pas grand chose. J'en parlais à ma veto qui est généraliste donc pas épidémio hein, mais qui disait elle même (tout en traitant à la pelle) que ses collègues doutent de plus en plus de l'existence d'un Lyme symptomatique puisqu'on ne l'isole quasiment jamais.

Mon vieux a été traité deux fois. Il a failli en claquer. Du traitement hein. Par contre quand j'ai mis en marche le cerveau j'ai fait un PCR, négatif. Fortement positif à Lyme aux mêmes taux à la sero par contre. Le veto qui était passé à l'époque avait un peu ri jaune en m'expliquant que les symptômes qu'on reliait à Lyme avaient probablement 15000 autres causes. Bon ça va, papi serait probablement encore positif à la sero mais il s'en fout il a 23 ans, je l'ai plus jamais " soigné ", il distance encore les petits jeunes parce qu'il a toujours conservé une pêche d'enfer, et ses petits problèmes de dos et de boiteries il s'avère qu'une exploration en locomoteur c'est + utile. Par contre mon jeune qui a des baisses de forme, la diarrhée, de l'asthme, perte d'état etc, manque de bol il était négatif à tout ça la première fois, il le serait peut être plus maintenant mais ça voudrait pas dire que Lyme est la cause :).

Pour info, en épistémologie on dit qu'un principe qui explique tout ne peut pas être scientifique ; la science apparaît en se donnant les conditions de sa propre refutabilité. Donc le Lyme magique qui explique les baisses de forme et autres faut arrêter. Quand on a un cheval avec de la fièvre, des engorgements importants, là on peut penser au piro like et si on veut que ça soit utile faut faire deux seros pour voir si les taux augmentent.
Ensuite ce discours n'est pas valable pour l'ehrlichiose qui a priori s'isole d'ailleurs mieux et se soigne, idem pour la lepto.

Bref ce pavé pour dire : faut parfois creuser un peu plus loin qu'un traitement qui peut de toute façon soigner 15000 autres trucs en + de Lyme. La cause peut être toute autre. Les rechutes aussi.
On a deux chevaux de sport aux écuries qui en sont soit disant atteint, y'en a un qui sort en 2* mais il a des problèmes de pied (Lyme!!) l'autre il a pas d'appétit et il est mou mou parfois (souvent quand il crache ses poumons vu qu'il doit bien avoir un petit asthme equin), sûrement Lyme et rien à voir avec une autre cause (genre le fait que ça soit un cheval qui supporte pas le box).

Et oui il y a des formes symptomatiques. Et oui il y a des chevaux vraiment malades et souffrants. On arrivera peut être (y'a des études qui sont lancées) à relier d'autres symptômes à la maladie. Mais y'a aussi 15000 chevaux qui se tapent un traitement dur parce qu'on constate une baisse de forme ou des petits symptômes qui peuvent avoir plein d'autres causes et par biais de confirmation on voit que le système immunitaire du cheval a un jour rencontré Lyme donc on se dit que c'est ça.
Donc non, un cheval positif à la sero, sans en faire une autre et sans voir de symptômes, je passerai clairement pas. Mais bon yaura bien un cheval qui l'a pas encore rencontré hein.

Emma88

Initié
 

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 182
0 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 02/12/2022 à 13h09

blindh Très intéressant. Merci

Leafrz

Initié
 

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 50
0 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 02/12/2022 à 14h44

blindh merci c’est top ! Mais du coup je devrais le tester avec un pcr et après ? Je ne connais pas du tout cette maladie… je suis un peu perdue honnêtement

Emma88

Initié
 

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 182
0 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 02/12/2022 à 15h39

leafrz Après test PCR et quand positif. Il faut faire un teste Elisa quelque mois après qui va te donner le nombre des bactéries restantes dans le sang.

Lutin01

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 795  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7292
3 j'aime    
Maladie de lyme et cheval de sport
Posté le 04/12/2022 à 19h33

leafrz Le problème de Lyme, c'est que le cheval peut apparaître positif des années après avoir été traité. Pourtant il n'est pas forcément malade. Comme pour nous, le corps ayant déjà été face à cette pathologie, il en garde le "souvenir" si je peux dire ça comme ça.

J'en discute régulièrement pour avoir un cheval positif à ça. On m'a répondu qu'à l'heure actuelle, c'était presque un truc inévitable chez tous les chevaux. J'ai participé à l'étude pirogotick dont ils ont donné des résultats il y a peu. Ils disaient texto qu'il y avait "de quoi s'inquiéter" car parmi les milliers d'échantillons étudiés dans toute la France, les tiques responsables de la transmission de la piro étaient absolument partout. Peu de chance d'y échapper !

D'autres pros qui disaient qu'il y avait certainement beaucoup plus de chevaux atteint sans le savoir car ils vont bien et personne ne songe à les faire tester.

Juste pour dire qu'au final, on peut acheter le cheval le plus clean du monde, rien ne dit qu'il ne te déclenchera pas une piro ou un Lyme 1 an après. Surtout s'il vit dehors et qu'il est pas checké au centimètre carré tous les jours.

Pour exemple, le mien ne m'a jamais fait de fièvre ni de perte d'état ni de poteaux... J'essaie juste de gérer les changements de saison avec des compléments, du shiatsu... Mais comme pour n'importe quel cheval au fond.

Donc au fond, c'est à toi de voir si tu acceptes de courir le risque
Maladie de lyme et cheval de sport
 Répondre au sujet