Enrenement le barnum ?

 Répondre au sujet
Auteur
4124 vues - 15 réponses - 0 j'aime - 2 abonnés

Netincelle

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 375
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 18h41

bonjour,
en faisant des cherches je suis tomber sur un enrênement appeler le barnum

a quoi ressemble til ?
quelle est l'interet?
ses avantages et inconvenients?

merci

Twenty20

Membre VIP

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3819
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 18h47


netincelle a écrit le 18/03/2013 à 18h41:
bonjour,
en faisant des cherches je suis tomber sur un enrênement appeler le barnum

a quoi ressemble til ?
quelle est l'interet?
ses avantages et inconvenients?

merci


Je ne connais pas.
Tu aurais une photo, un lien ?

Mariepropolis

Compte supprimé


0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 18h57

j'ai cherché sur internet .. ba y a pas grand chose j'ai pas trouvé de photos
seulement des sites qui disaient que c'était sévère mais c'est tout :/

Hermitage3

Expert
   

Trust : 67  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 885
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 18h57


le barnum est un enrénement du nom de son créateur qui s'utilise en main et a pour but de punir le cheval en cas de recul...
utilisé par les ladds du cirque du même nom dans le but de favoriser un embarquement de la cavalerie du cirque dans un délais très court.
Il s'agit d'un demi filet (un montant de filet avec un mord)
le principe, une longe fine et longue qui part de l'anneau "libre" du mord, passe par le demi montant de filet, passe au niveau du garrot pour revenir dans le deuxième montant du filet.
Si le cheval recul, la longe se serre et la sanction immédiate dans la bouche du cheval(cisaillement de la bouche...
vraiment pas cool.....même si efficace...


Texte pris sur un post qui parlait du barnum

Edité par hermitage3 le 18-03-2013 à 18h59



Netincelle

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 375
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 19h02

je n'ai pas trouvé de photo sur cet enrênement quelqu'un en aurai ?
merci pour les explications

Lizzia

Apprenti
  

Trust : 5  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 371
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 19h29

Kinthoa

Apprenti
  

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 310
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 22h56


lizzia a écrit le 18/03/2013 à 19h29:
https://www.chevalannonce.com/forums-662713-salon-du-cheval-enrenement-barbare
franchement, si c'est ça....

Je crois que ça, c'est plutôt une sorte d'équilonge très mal utilisé avec abus... Avec des attaches sur les côtés au lieu d'en dessus la sangle.

Quand à l'enrênement barnum,je vais faire des recherches

Kinthoa

Apprenti
  

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 310
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 23h01

Après réflexion, cela doit ressembler à une longe mise en colbert associée à une longe mise en gourmette (en gros, colbert, avec la longe qui passe en prime entre les deux anneaux du mors.) Ca doit décupler la séverité et comprimer la bouche et la nuque du cheval. Aïe...

Lenahaha

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 637  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6988
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 18/03/2013 à 23h33


Citation :
Le barnum est composé d'un "montant" de 70 cm, reliant un anneau au mors, et d'une longe de 5 m. Le tout maintenu par des anneaux : anneau-montant-mors-longe.
Pour le mettre au cheval, on place le mors dans la bouche, le montant remonte et passe derrière les oreilles (en têtière), à droite de la tête du cheval par exemple. La longe, qui est alors attaché à l'anneau gauche du mors, passe sur l'encolure (en rêne colbert), redescend vers l'anneau droite, puis retourne vers l'anneau gauche, en gourmette. Elle fait ensuite un aller-retour vers le dernier anneau du montant avant de repasser dans l'anneau gauche.

Principe :
Il n'est utilisé qu'à pieds. Lorsque l'on tire sur la longe, le mors remonte et comprime la commissure des lèvres. Tension qui ne peut se desserrer que à la main, détendre la longe ne suffisant pas.

Intérêt :
Dresser un cheval rétif, méchant ou qui tire au renard. Il suffit généralement d'une seule séance.

Inconvénient :
TRES sévère ! Et dangereux car, utilisé violemment, il peut provoquer une fracture des vertèbres cervicales. Sa présentation dans cette page est donc surtout destinée à attirer l'attention sur ce danger.


J'ai rien compris mais ça a l'air d’être un truc a la con ...

Netincelle

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 375
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 19/03/2013 à 19h56

merci pour vos réponse
existe t'il d'autre enrênement a pars cela:
-la martingale fixe, a anneaux
-le gogue fixe, commandé
- les rennes allemandes
-l'alliance back lift
-les élastiques
- pessoa
- chambon

Lenahaha

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 637  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6988
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 19/03/2013 à 20h10


netincelle a écrit le 19/03/2013 à 19h56:
merci pour vos réponse
existe t'il d'autre enrênement a pars cela:
-la martingale fixe, a anneaux
-le gogue fixe, commandé
- les rennes allemandes
-l'alliance back lift
-les élastiques
- pessoa
- chambon


-Howlett
-Renes fixes
-Rene Colbert
-Pirelli
-Nathe
-Wauters
-Renes viennoises

Edité par lenahaha le 19-03-2013 à 20h13



Netincelle

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 375
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 19/03/2013 à 20h21

merci :D

Humph87

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 10/10/2016 à 10h05

Là meilleure description, sur ce si te, de cet enrênement et le meilleur discours sont ceux de lenahaha postés le 18.03.2013 à 23h23.
Vous trouverez une bonne description de son usage dans l'ouvrage de Maurice HONTANG : La Psychologie du Cheval, et un bon dessin (de mémoire).
On l'appelle aussi Longe Norton-Smith et non Gag comme je l'ai vu il y a peu dans le très bon livre du Dr Pradier.
C'est un remarquable outil dans de bonnes mains.
On peut se former soi-même, mais une initiation serait préférable si les savants utilisateurs étaient plus nombreux.
Il faut conditionner le cheval ayant un problème difficile à résoudre autrement, toujours en dehors du contexte de la difficulté. En procédant autrement, on va droit à l'échec et à l'accident. En un mot, Il faut dresser le cheval à comprendre le barnum.
Il est idéal pour règler des difficultés graves d'embarquement, de chevaux qui ne respectent pas le licol l et vous larguent, de sujets difficiles au ferrage, qui tirent au renard à l'attache, pour le dressage au bruit du canon, au feu, à toutes les peurs, au passage de l'eau, pour résoudre le problème des chevaux qui passent les portes trop vite, etc.....
Bien qu'il soit si utile et commode, je vois pas personnellement l'intérêt de l'utiliser systématiquement, mais on pourrait très bien avoir une autre appréciation en initiant tous ses chevaux dès le débourrage, que je conçois rapide et en douceur.
OBSERVATIONS ET CONSEILS PERSONNELS :
- On peut le concevoir, en cas de nécessité avec une seule longe, mais il est plus rationnel d'utiliser deux grands anneaux s'il lequel on forme un mors en cordeau de coton.
- Pour maintenir ce mors en place, il est commode de monter une têtière en drisse de nylon avec une coulisse de réglage. Cette têtière n'intervient pas dans l'action du barnum.
- On peut tout à fait utiliser un mors brisé en métal ou un en résine muni éventuellement d'un abaisse-langue. Peut-être serait-il même prudent de le mettre systématiquement.
- La longe principale doit assez grosse pour pouvoir être tenue en main, du moins dans son extrémité.
- Le retour en gourmette, plus sévère, est rarement utile. Il gêne la détente de l'action.
- La grosse difficulté (mentionnée) causée par le fait que l'enrêmenent ne se détent pas spontanément (récompense) peut se résoudre de la façon suivante : j'utilise pour la longe principale une drisse de nylon de 8 mm que jefais coulisser dans un petit mousqueton pompier fixé en haut d'un surfait de travail. J'utilisé une poignée réglable en bout de drisse pour pouvoir la tenir en main.
- Il n'est pas d'usage d'utiliser cet enrênement monté. Cependant, à priori rien ne s'y opposerait. Il pourrait très bien s'utiliser en action de sécurité pour les chevaux qui ont tendance à s'emballer, en étant monté sur le bridon. Le résultat resterait sans doute fragile.
CONCLUSION
Ne rejettez pas le barnum. Seul un usage inconsidéré et maladroit est à proscrire.
Le résultat du dressage au barnum sur un jeune cheval est quasi définitif. Sur un vieux cheval il est plus susceptible de ne pas l'être.

Humph87

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 10/10/2016 à 10h09

PS : désolé pour quelques fautes dans le texte, j'ai un correcteur qui me corrige à tort.

Humph87

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 11/10/2016 à 23h25

J'apporte quelques précisions au sujet du Barnum. Je serais intéressé de savoir l'histoire de son autre nom : longe Norton-Smitt (plutôt que Smith, comme je l'ai écrit précédemment grâce à mon fichu correcteur)
Je persiste à dire que cet enrênement n'est pas particulièrement sévère s'il est bien utilisé, et qu'il peut être fort utile et même quelquefois être Le meilleur ou le seul recours.
J'ai dit que le retour en gourmette, très sévère, et qui empêche une détente facile, donc à ce titre néfaste, ne m'avait jamais paru indispensable. Lorsque l'on installe un barnum sans cette option, on commence par la gauche, dans le cas contraire, par la droite.
Le problème de sa dangerosité, tout à fait réelle, est résolu par l'emploi d'un surfait de travail et d'un mousqueton pompier. Ainsi l'enrênement se détend immédiatement pour récompenser ou par nécessité en cas de rébellion et défense. Cela n'est pas possible dans sa version initiale.
Bien que je n'ai pas eu à l'utiliser monté, je pense qu'il pourrait l'être pour arrêter un cheval qui a le défaut de s'emballer ( avec doigté cependant, tout comme avec l'effet d'ensemble, sans sentiment ces moyens puissants pourraient facilement vous mettre sur le dos). Cela, aussi à condition d'avoir soumis le dit cheval à cet enrênement auparavant à pied, c'est strictement indispensable.
Cet enrênement empêche la fuite, le plus généralement vers l'arrière (acculement), mais il est aisé de se rendre compte lors de son utilisation, par exemple, pour dresser un cheval à embarquer, qu'il s'oppose très bien aux débordements latéraux et à la fuite en avant. Il peut donc parfaitement être utilisé monté ( en plus du bridon ) pour l'usage précité, et empêcher la fuite en avant qu'est l'emballement. Le mousqueton pompier, au rôle de poulie, serait fixé au pommeau de la selle.
Les autres usages montés ne pourraient s'envisager qu'en utilisant un aide compétent qui tiendrait le barnum.
Lorsque vous soumettez pour la première fois un cheval au barnum, en très peu d'instants, le sujet vous colle à la jambe comme un berger allemand dressé, et il donne alors le sentiment que c'est l'endroit où il est le mieux, le plus confortable comme disent les anglais. C'est assez stupéfiant.

Humph87

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5
0 j'aime    
Enrenement le barnum ?
Posté le 03/03/2019 à 11h35

Addendum / BARNUM :
On peut fort bien concevoir son matériel pour le travail à pied de la manière suivante :
- Soit un mors avec 2 grands anneaux, éventuellement muni d'un dispositif abaisse-langue, soit un mors en cordeau de coton torsadé pour obtenir un diamètre suffisant (jamais de synthétique), ou encore un mors en résine assez flexible.
- Pour la commodité de mise en place et pour tenir le mors : soit une têtière de bridon, soit une têtière à réglage unilatéral par coulisse à friction en drisse de nylon de 5mm.
- Pour la longe, une drisse tressée ou toronnée de diamètre de 12 à 14 mm, munie à une extrémité d'un mousqueton.
- Il faut absolument utiliser un surfaix de travail, éventuellement associé à un culeron pour les chevaux sans garrot bien sorti. Il faudra y fixer en haut et au centre une poulie de marine à roulement à billes de diamètre convenable pour y faire passer le second tour du montage. Ainsi l'appareil peut se détendre de lui-même facilement, effaçant sa dangerosité.
- Il faut garnir le surfaix d'un chabraque placé assez en avant pour empêcher la crinière d'entraver le fonctionnement de la poulie.
- Toujours penser à mettre des gants avec une longe synthétique, et penser à ôter ses éperons.
Lire absolument l'ouvrage : LA PSYCHOLOGIE DU CHEVAL de Maurice HONTANG.
Enrenement le barnum ?
 Répondre au sujet