Équithérapie et licence : dérogation?

 Répondre au sujet
Auteur
1778 vues - 9 réponses - 0 j'aime - 0 abonné

Leapix

Expert
   

Trust : 196  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 562
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 17/04/2013 à 12h22

Bonjour!

Alors voila, depuis plusieurs années, j'ai deux choses dans la vie qui me tiennent à cœur : Le cheval et la psychologie.
J'ai alors trouvé LE parcours : l'équithérapie.

Je suis actuellement en première année pour une licence en psychologie, et j'ai pu lire sur le site site de la Fédération Française d'Equithérapie que la spécialisation était accessible avec un titre de psychologue (soit au bout d'un master : 5ans).

MAIS je viens de trouver une école, sur Paris qui propose aux licences avec une expérience de 5 semaines de stages avec un public en difficulté d’accéder à la formation (au même titre qu'un psychologue) mais, sous dérogation...

Je m'adresse donc à vous pour m'éclairer sur cette fameuse dérogation, je ne comprend pas ce qu'ils entendent par la. De qui doit elle venir ? Quelles en sont les critères si ce n'est l'expérience en stage ?

Ce projet me tiens réellement à cœur, c'est LE métier que je veux faire malgré le marché difficile du travail dans cette branche.

Merci beaucoup de votre écoute..... Et de vos réponse!

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7827
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 17/04/2013 à 14h01

Ben contacte l'école en question, c'est eux qui pourront te renseigner.

Roksane

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 200
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 17/04/2013 à 20h49

Tu parles de l'Université Pierre et Marie Curie à Paris V ?

Mimichamp56

Membre d'honneur
    

Trust : 165  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3376
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 17/04/2013 à 20h57

Personnellement j'ai du mal à comprendre comment, pour sa propre conscience, on peut devenir équithérapeute sans avoir un solide bagage de connaissances en psycho.

Leapix

Expert
   

Trust : 196  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 562
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 21/04/2013 à 14h21

Je parle de cette école ci : http://www.ifequitherapie.fr/. L'institut de formation en équithérapie.

Partant du principe que les psychos ne sont pas les seuls à avoir accès à cette formations, le bagages tel que tu l'entends n'est pas indispensable, sachant qu'un moniteur d'équitation ayant une expérience (5ans) avec un public en difficulté peut y avoir accès, tout comme une infirmière et j'en passe..

Mon but n'est pas de changer la vie des gens, et j'ai encore moins la prétention de les soigner. Ce que je recherche, c'est les aider dans la vie de tous les jours. Un coup de pouce, un sourire, par une méthode différente. Les handicapés moteurs par exemple, à par améliorer leur quotidien et leur faire découvrir quelque chose qui puisse les rendre heureux, on ne peut les changer du tout au tout. J'ai la réelle conviction que donner envie à quelqu'un d'aller de l'avant est la meilleure des solutions.

Le tout est de savoir pratiquer en toute sécurité avec toutes sortes de publics, et de savoir adapter une séance en fonction du patient. Et je ne pense pas avoir besoin d'un doctorat pour cela.

J'ai déjà prévu de demander directement à l'école. Mais peut être que quelqu'un connaissant la situation aurait pu m'éclairer. Quelqu'un de l'extérieur, hors école.

Tchoopie

Membre d'honneur
   

Trust : 226  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2671
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 21/04/2013 à 14h44

Je suis actuellement en études d'éduc spé, après avoir obtenu une licence en psycho. Au mois de février, j'ai passé une semaine avec une psychologue qui utilise le cheval ; elle est donc équithérapeute.

Sauf que équithérapie dit... thérapie. C'est pas pour avoir un sourire, mais pour construire une thérapie, l'animal se pose en tiers, il s'agit d'un médiateur. J'ai trouvé son approche très intéressante. Il ne faut pas confondre équithérapie et sport adapté équitation (que j'ai pu encadrer pendant mon stage cette année...).

Je te conseille de trouver un équithérapeute ou plusieurs et de faire des stages auprès d'eux pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants de ce boulot

Le diplôme d'équithérapeute n'est pas un diplôme d'état, le titre n'est donc pas reconnu... Donc ta "clientèle" ne pourra pas être prise en charge... Sauf si tu as un diplôme reconnu ex : psychologue...).
Ce n'est pas un diplôme d'état donc n'importe qui peut se proclamer équithérapeute. Tu n'es pas obligée de passer par une école qui te coutera cher pour ça.

Si tu as des questions, n'hésites pas, je peux essayer de te transmettre ce que la psychologue-équithérapeute m'a transmis pendant la semaine d'initiation

Leapix

Expert
   

Trust : 196  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 562
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 21/04/2013 à 15h41

Yes! je suis intéressée!

Je sais bien qu'il s'agit d'une thérapie à part entière, j'en ai parfaitement conscience, ceci étant, c'est la formation en équithérapie elle même qui nous fourni le savoir nécessaire pour pratiquer de façon convenable et efficace. C'est également la raison pour laquelle je ne me vois absolue pas me proclamer équithérapeute sans formation...!! C'est dangereux (à mon sens) et ça ne veut rien dire. Ce que j'ai voulu dire c'est que la formation elle même est censée nous apporter le "bagage". Raison pour laquelle un professeur d'équitation sans aucun bagage psycho peut se former.

Ensuite, j'ai cru comprendre qu'équithérapeute était que très rarement un boulot à part entière. Il intervient souvent en complément d'un autre job (en lien), si il n'est pas fait sur le bénévolat ( assez répandu à ce que j'ai pu voir ).

Cependant, je suis toujours partie dans l'idée de faire mon master et ensuite, faire la formation en équithérapie, mais j'avoue qu'en ayant découvert la formation accessible aux licence, j'ai difficilement pu m’empêcher de me dire que c'était génial....

Peut être me suis-je emballer un peut trop vite, alors je reformule ma question.... Pourquoi la formation est elle accessible dès la licence alors qu'il est normalement demandé d'avoir le titre de psycho? ( et justement, peut etre est-ce la tout le mystère de la dérogation...? ).

Tchoopie

Membre d'honneur
   

Trust : 226  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2671
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 21/04/2013 à 18h59


leapix a écrit le 21/04/2013 à 15h41:

Ensuite, j'ai cru comprendre qu'équithérapeute était que très rarement un boulot à part entière. Il intervient souvent en complément d'un autre job (en lien), si il n'est pas fait sur le bénévolat ( assez répandu à ce que j'ai pu voir ).

La nana dont je parle travaille en tant que psychologue. Elle a un partenariat avec un IME et un ITEP, et elle reçoit dans son cabinet des jeunes à titre perso... Sauf que son cabinet, c'est son écurie ^^ Elle est over-bookée, et n'a que ce boulot. Elle peut en vivre, elle a actuellement 2 shets et 2 mérens. Elle est déclarée en autoo-entrepreneur ou en libéral, je sais plus


Citation :
Cependant, je suis toujours partie dans l'idée de faire mon master et ensuite, faire la formation en équithérapie, mais j'avoue qu'en ayant découvert la formation accessible aux licence, j'ai difficilement pu m’empêcher de me dire que c'était génial....


Pour être franche... école privée, qui forme à un métier qui n'a pas de diplôme d'état, personnellement, je n'adhère pas, tu n'apprends jamais aussi bien que sur le terrain. L'équithérapeute que j'ai rencontré a fait son mémoire de master sur la médiation par le cheval. Il y a de plus en plus de travaux sur la médiation animale.

Du coup pour moi, l'accessibilité dès la licence n'est qu'une histoire d'argent hein (je suis peut être médisante, mais pour moi, tu n'auras pas forcément de valeur sur le marché en tant qu'équithérapeute avec juste une licence de psycho et une formation dans une école ou rien n'est chapeauté par l'état). La nana que j'ai rencontré, dès qu'elle a eu sa Licence, a bossé avec un kiné équithérapeute qui se servait du cheval pour aider à tisser une relation mais aussi à but thérapeutique physique, avec du handicap moteur. C'est la qu'elle a appris, et qu'elle a conceptualisé sa vision de l'équithérapie.

Il n'y a pas de psycho équithérapeute avec lequel tu pourrais faire un stage dans ton coin ? La psycho que je connais est dans le 35 est elle a en continu plusieurs stagiaires...

http://therapieaveclecheval.com/
Elle est super dispo, très pédagogue et elle donne vraiment envie de bosser la dedans...


Edité par tchoopie le 22-04-2013 à 10h29



Leapix

Expert
   

Trust : 196  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 562
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 23/04/2013 à 12h52

Le 35 ça fait un peu beaucoup loin pour moi..! ^^. Mais je crois en effet en avoir un pas loin si mes souvenirs sont bons. Reste à savoir si ils prennent des stagiaires.

Tu me dis qu'elle à bosser avec un équithérapeute après sa licence ? En fait, c'est vrai que je n'avais pas pensé à ça, mais j'avais peur de ne pas pouvoir approcher la discipline avant la fin d'un master... voila qui est rassurant!

Je ne m'étais pas encore intéressée aux tarifs jusque là, et puis je suis aller voir (pour la spécialisation) .... Ouch! Douloureux!

Merci beaucoup de tes réponses, elles sont super intéressantes! Je me suis précipitée, comme à mon habitude... .

Je vais continuer à murir tout ça, et me renseigner pour faire un max de stage dans le domaine!

Tchoopie

Membre d'honneur
   

Trust : 226  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2671
0 j'aime    
Équithérapie et licence : dérogation?
Posté le 26/04/2013 à 10h05

Bah oui c'est pas un diplôme donc pas besoin de formation... ^^

Pour la précipitation, c'est le risque : quand un truc nous semble passionnant on a tendance à foncer tête baissée alors qu'il faudrait au contraire lever les yeux pour voir toutes les perspectives que l'on a, et tous les chemins que l'on peut prendre pour arriver à notre but.

Bon courage dans la suite de tes études, et surtout n'hésites pas si tu as d'autres questions
Équithérapie et licence : dérogation?
 Répondre au sujet