Capa soigenur d'équidés

 Répondre au sujet
Auteur
2464 vues - 12 réponses - 0 j'aime - 0 abonné

Amarelys17

Maître
    

Trust : 306  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1175
Capa soigenur d'équidés
Posté le 07/02/2014 à 20h03

Bonjour, voila après la 3 ème je souhaiterai faire un CAPA soigneur d'équidés et je me pose quelque questions.
J'ai chercher un peu sur internet mais ce n'est pas très simple alors si quelqu'un pouvait m'aider ce serait vraiment sympa.
Merci
Les questions que je me pose :
- Faut il des galops pour faire un CAPA soigneur d'équidés ?

Je rajouterai surement des questions après car je les ai pas toutes en tête pour le moment.

Merci à ceux qui m'aideront

Walibie

Membre d'honneur
   

Trust : 171  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2858
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 07/02/2014 à 20h25

si je ne dit de bétise il me semble pas qu'il y ai des galops obligatoire pour l'admission

Antique

Apprenti
  

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 262
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 07/02/2014 à 21h20

Là où je vais aller c'est minimum Galop 2 il me semble.

Kiliadubignon

Apprenti
  

Trust : 28  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 426
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 08/02/2014 à 05h41

Le patron de mon fils demandait galop 7 et savoir manipuler des entiers et pour pas avoir de mauvaise surprise il faisait venir l'apprenti ou le stagiaire en stage 1 semaine avant de signer un contrat... après pour l'admission il me semble que rien n'est exigé tu peux ne pas avoir de galop et un très bon niveau quand même...

Amarelys17

Maître
    

Trust : 306  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1175
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 08/02/2014 à 09h37

Merci beaucoup,

Babouille73

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 09/02/2014 à 18h41

J'ai un CAPA soigneur-d'équidés, et non il n'y a pas de galop demandé. Tu as un test d'entrée à faire pour le CAPA, tu doit savoir:
-Faire un pansage
-Seller et Brider un cheval
-Etre capable de monter au trois allures (pas de saut)

Tu auras ensuite un petit entretien oral pour savoir ta motivation, pourquoi veux tu faire un CAPA et expliquer ce qu'est pour toi un/e palefrenier/ère.

Après cela peut peut-être changer suivant les lycées.
Si tu as d'autres questions hésite pas
( par mp si tu veux)

Valerie958

Compte supprimé


0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 14/02/2014 à 15h44

Bonjour,

Je peux prendre un stagiaire CAPA Palefrenier soigneur à la rentrée.

J'ai une Association d'attelage en Eure-Et-Loir (28500 - limitrophe 27) .

Avez-vous déjà trouvé votre centre de Formation ?

Nous sommes une petite écurie de 8 chevaux montés et attelés.
En outre des tâches quotidienne en rapport avec votre formation, vous aurez la possibilité de monter à cheval tous les jours et de faire des sorties en attelage.

Je n'exige pas un niveau particulier, mais que la personne soit à l'aise avec la manipulation des chevaux et sache un minimum monter.

Alors si vous êtes sérieuse et motivée, vous pouvez me contacter !

Valérie 0617746157
lescalechesdesaintcyr@hotmail.fr

Nous sommes une association loi de 1901 et ne pouvons prendre que des stagiaires, pas d'apprentis.

Tizazou

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 57
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 15/02/2014 à 06h15

Oui pour l ecole le niveau en équitation n'est pas un des critères majeur pour être accepté mais il est préférable de savoir où on met les pieds car c'est un travail fatiguant, parfois mal payé . Il faut être réellement passionné et ne pas avoir peur du travail. Ensuite où l expérience à cheval fera la différence c'est dans la recherche d'une entreprise, un patron sera plus tenté de prendre un apprentis qui sache déjà monter à cheval (les galops on peu d'importance, ce qui compte c'est le concret) on peu vous demander de monter différents chevaux pour evaluer vos capacités, un patron préférera une personne capable de satisfaire aux différents travaux d ecurie mais aussi c est un plus si cette même personne est capable de travailler les différents chevaux (jeunes) en l'occurrence. Donc non ce n'est pas grave si on n'a pas un super niveau à cheval pour intégrer une école mais pour la recherche d'une entreprise c'est handicant. Après rien n empêche d'apprendre sur place mais la c'est une autre histoire, tout dépendra de l'entreprise et des dispositions du patron d'écurie.
J'espère avoir été clair dans ma réponse, n'hésitez pas à me contacter en privé

Tizazou

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 57
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 15/02/2014 à 07h02

Oui pour l ecole le niveau en équitation n'est pas un des critères majeur pour être accepté mais il est préférable de savoir où on met les pieds car c'est un travail fatiguant, parfois mal payé . Il faut être réellement passionné et ne pas avoir peur du travail. Ensuite où l expérience à cheval fera la différence c'est dans la recherche d'une entreprise, un patron sera plus tenté de prendre un apprentis qui sache déjà monter à cheval (les galops on peu d'importance, ce qui compte c'est le concret) on peu vous demander de monter différents chevaux pour evaluer vos capacités, un patron préférera une personne capable de satisfaire aux différents travaux d ecurie mais aussi c est un plus si cette même personne est capable de travailler les différents chevaux (jeunes) en l'occurrence. Donc non ce n'est pas grave si on n'a pas un super niveau à cheval pour intégrer une école mais pour la recherche d'une entreprise c'est handicant. Après rien n empêche d'apprendre sur place mais la c'est une autre histoire, tout dépendra de l'entreprise et des dispositions du patron d'écurie.
J'espère avoir été clair dans ma réponse, n'hésitez pas à me contacter en privé

Valerie958

Compte supprimé


0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 15/02/2014 à 08h08


tizazou a écrit le 15/02/2014 à 06h15:
Oui pour l ecole le niveau en équitation n'est pas un des critères majeur pour être accepté mais il est préférable de savoir où on met les pieds car c'est un travail fatiguant, parfois mal payé . Il faut être réellement passionné et ne pas avoir peur du travail. Ensuite où l expérience à cheval fera la différence c'est dans la recherche d'une entreprise, un patron sera plus tenté de prendre un apprentis qui sache déjà monter à cheval (les galops on peu d'importance, ce qui compte c'est le concret) on peu vous demander de monter différents chevaux pour evaluer vos capacités, un patron préférera une personne capable de satisfaire aux différents travaux d ecurie mais aussi c est un plus si cette même personne est capable de travailler les différents chevaux (jeunes) en l'occurrence. Donc non ce n'est pas grave si on n'a pas un super niveau à cheval pour intégrer une école mais pour la recherche d'une entreprise c'est handicant. Après rien n empêche d'apprendre sur place mais la c'est une autre histoire, tout dépendra de l'entreprise et des dispositions du patron d'écurie.
J'espère avoir été clair dans ma réponse, n'hésitez pas à me contacter en privé


Je confirme c'est un travail fatiguant sur le long terme dans les grosses structures et pas des mieux payés du monde, comme beaucoup de métier malheureusement.
Mais dans l'équitation, en plus, il faut être très courageux car les chevaux, c'est 7 / 7 tous les jours de l'année. Et oui, ils sont vivants, ils mangent et ont besoins de soins tous les jours !
Maintenant certains patrons en abusent et j'ai connu des jeunes qui montaient à peine 1 heure/semaine (et encore certains ne montent pas du tout dans certains stages... entre promesse et réalité il y a parfois un monde...) et passaient donc leur temps à ne faire que les "basses besognes", tâches qu'il faut bien faire, c'est sur, mais un peu de contre-partie agréable pour des jeunes, c'est sympa quand même et cela motive !
Enfin le monde des chevaux est très dur... mais quand on les aime !
Moi mon fils en apprentissage de maréchalerie a fait ses journées de 12h de travail + 2 h de transport par jour pour aller chez son patron, et là c'est sur, il ne faut pas avoir un poil dans la main !!!!

Pour ma part j'ai une petite structure de 8 chevaux dont 6 sont au box en hiver mais qui peuvent dormir dehors aux beaux jours car 3 hectares de terrain dispo. Pour leur bien être j'évite de les laisser au box 23h/24h toute l'année !
C'est un peu la belle vie dans mon association, alors je ne prends des stagiaires que s'ils sont sérieux, motivés, bien éduqués, polis, et vraiment désireux de se perfectionner.
Car ici, comme dirait ma dernière stagiaire de décembre dernier, les "corvées", ce n'est même pas un mi-temps, et le reste, ce n'est que du plaisir avec des chevaux sympas.
Il y a une vrai contre-partie avec moi : Le stagiaire m'aide dans les tâches quotidiennes de son futur métier, et moi, en échange, il peut monter tous les jours (carrière, promenades pour le moral des loulous), je peux former au travail à pied également, la longe, les longues rênes, et faire découvrir l'attelage car je fais des prestations en attelage. Et comme les stagiaires ne sont pas rémunérés, si le jeune est consciencieux et sérieux, je lui paye son logement en chambre d'hôte juste à côté de chez moi.
Cela représente un sacrifice pour moi car moi-même je ne suis pas payée (asso loi 1901), les bénéfices étant pour les chevaux !
J'ai du temps à accorder à un jeune, la formation et le partage de notre passion commune me plait.
J'insiste juste sur le fait que je ne prends que des jeunes SERIEUX/POLIS... car moi, je n'ai pas besoin d'un salarié à "pas cher" vu la taille de ma structure !!!!

Tizazou

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 57
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 15/02/2014 à 19h51

Oui pour l ecole le niveau en équitation n'est pas un des critères majeur pour être accepté mais il est préférable de savoir où on met les pieds car c'est un travail fatiguant, parfois mal payé . Il faut être réellement passionné et ne pas avoir peur du travail. Ensuite où l expérience à cheval fera la différence c'est dans la recherche d'une entreprise, un patron sera plus tenté de prendre un apprentis qui sache déjà monter à cheval (les galops on peu d'importance, ce qui compte c'est le concret) on peu vous demander de monter différents chevaux pour evaluer vos capacités, un patron préférera une personne capable de satisfaire aux différents travaux d ecurie mais aussi c est un plus si cette même personne est capable de travailler les différents chevaux (jeunes) en l'occurrence. Donc non ce n'est pas grave si on n'a pas un super niveau à cheval pour intégrer une école mais pour la recherche d'une entreprise c'est handicant. Après rien n empêche d'apprendre sur place mais la c'est une autre histoire, tout dépendra de l'entreprise et des dispositions du patron d'écurie.
J'espère avoir été clair dans ma réponse, n'hésitez pas à me contacter en privé

Tizazou

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 57
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 15/02/2014 à 19h52

Oui pour l ecole le niveau en équitation n'est pas un des critères majeur pour être accepté mais il est préférable de savoir où on met les pieds car c'est un travail fatiguant, parfois mal payé . Il faut être réellement passionné et ne pas avoir peur du travail. Ensuite où l expérience à cheval fera la différence c'est dans la recherche d'une entreprise, un patron sera plus tenté de prendre un apprentis qui sache déjà monter à cheval (les galops on peu d'importance, ce qui compte c'est le concret) on peu vous demander de monter différents chevaux pour evaluer vos capacités, un patron préférera une personne capable de satisfaire aux différents travaux d ecurie mais aussi c est un plus si cette même personne est capable de travailler les différents chevaux (jeunes) en l'occurrence. Donc non ce n'est pas grave si on n'a pas un super niveau à cheval pour intégrer une école mais pour la recherche d'une entreprise c'est handicant. Après rien n empêche d'apprendre sur place mais la c'est une autre histoire, tout dépendra de l'entreprise et des dispositions du patron d'écurie.
J'espère avoir été clair dans ma réponse, n'hésitez pas à me contacter en privé

Tizazou

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 57
0 j'aime    
Capa soigenur d'équidés
Posté le 15/02/2014 à 20h40

Oui pour l ecole le niveau en équitation n'est pas un des critères majeur pour être accepté mais il est préférable de savoir où on met les pieds car c'est un travail fatiguant, parfois mal payé . Il faut être réellement passionné et ne pas avoir peur du travail. Ensuite où l expérience à cheval fera la différence c'est dans la recherche d'une entreprise, un patron sera plus tenté de prendre un apprentis qui sache déjà monter à cheval (les galops on peu d'importance, ce qui compte c'est le concret) on peu vous demander de monter différents chevaux pour evaluer vos capacités, un patron préférera une personne capable de satisfaire aux différents travaux d ecurie mais aussi c est un plus si cette même personne est capable de travailler les différents chevaux (jeunes) en l'occurrence. Donc non ce n'est pas grave si on n'a pas un super niveau à cheval pour intégrer une école mais pour la recherche d'une entreprise c'est handicant. Après rien n empêche d'apprendre sur place mais la c'est une autre histoire, tout dépendra de l'entreprise et des dispositions du patron d'écurie.
J'espère avoir été clair dans ma réponse, n'hésitez pas à me contacter en privé
Capa soigenur d'équidés
 Répondre au sujet