Profil

  Erzi BATHORY  

  Dernière connexion le 01/12/2019

  18/09/1985 - 34 ans

  FRANCE Cher (18)

  Château de csejthe

  1 abonné

  Membre depuis le 28 janvier 2006

Discipline favorite : Loisirs

Années d'équitation : 20 ans

Propriétaire d'un cheval : Oui

Chieuse et solitaire à mes heures.

Un premier Rêve réalisé. Mille merci à Eliza Dushku pour sa gentillesse, son sourire, et ces cours superbes souvenirs.
C'était si magique...

Effacer le passé ? Oh oui si je pouvais.......... tellement frappantes comme paroles, aussi stupide que ça puisse être :(

Si 2017 est la dernière, je vends mon âme au diable sans problème.

Vieille chanson et pourtant si véridique depuis quelques années (mais je ne le prends pas au premier degré pour autant!) :
VAE VICTIS - Mon Enfant :
"Mon enfant, tu me demandes
Pourquoi je suis triste en ce jour
C'est que derrière tes yeux amandes
Je vois le monde qui t'entoure

Un voile sombre a recouvert
Le pays qui t'as vu naître
On a passé la camisole
A la Liberté cette folle

Comment serais-je radieux
Quand la censure crève les yeux
Que l'on baillonne des musiciens
Que l'on agresse des écrivains

À coup de lois liberticides
Des historiens partent en exil
On cède aux croyances stupides
On appelle à la guerre civile.

Mon enfant, reste pauvre de coeur
Mais ne mêle pas tes pleurs
Aux larmes des profiteurs
Car ces larmes sont des armes
Vois dans cette impudeur
La grimace des voleurs.

Aujourd'hui il faut que tu saches
Que ta famille est menacée,
Parce qu'elle refuse d'être Lâche,
De Mentir et de s'Abaisser.

Tu subiras maintes brimades,
Calomnies et flots de haine,
Reniements de camarades,
Persécutions et blasphèmes.

Mon enfant garde-toi de trembler
Un jour c'est sûr, Babylone va tomber.
Fort et sage, résiste aux menaces
Loin du grand brassage
Des sexes et des races.

Hélas, malgré ton joli sourire
Mon enfant, je ne peux t'offrir
En ce jour, la liberté
En plus de mon amour."


Bientôt onze ans que mon bébé d'amour est parti (un des poons connu en club, mon bb).
Dix ans de tristesse car je n'arrive pas à l'oublier ... petit à petit oui mais il me manque toujours énormément.

Je t'aime et je t'aimerais toujours mon Bébé d'amour.
C'est le cri du désespoir, jamais je ne pourrais t'oublier.
Cette cicatrice qui ne se refermera jamais.
Je t'aime et je t'aimerais toujours mon Bébé.

Merci à certaines personnes...