Dp très réactive a la voix

 Répondre au sujet
Auteur
678 vues - 14 réponses - 0 j'aime - 3 abonnés

Natt93

Membre d'honneur
 

Trust : 456  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1688
Dp très réactive a la voix
Posté le 12/07/2018 à 20h29

Bonjour :-)

J'ai essayé la jument qu'il y a de bonnes chances que j'aurais en demi pension lundi dernier.

On a fait une détente tranquille et j'ai remarqué que lors de mes transitions descendante je me suis trouvée très dure dans les mains.

Ma mono ne m'a rien dit mais moi je l'ai senti.

Cette jument réponds très bien a la voix, y aurait il la possibilité que nous mentions un code en place pour les demandes de transitions descendantes ?

J'ai essayé du trot au pas de bien m'assoir dans ma selle, me redresser et dire avec douceur lentement "auuuuu pas" et il y a du du mieux, le hic c'est qu'en m'assaillans ( ortho ?) dans me selle et ne sachant pas trotter assis je lui ai "tapé le dos". J'ai investi dans un amorticeur en mousse pour canaliser ma lourdeur.

Pour résumer, comment mettre en place mes demandes de transition avec pour objectif de ne presque pas mettre de main et comment gérer mon assiette pour soulager son dos ?

Leif

Membre VIP

Trust : 362  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3714
5 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 12/07/2018 à 21h24

Bonjour

Bosse ta position et ton équitation

on ne s'amuse pas à mettre des codes sur un cheval qui n'est pas le sien...

Natt93

Membre d'honneur
 

Trust : 456  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1688
0 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 12/07/2018 à 22h07

leif ha je suis pas partie du principe que je le ferais seule.

c'est dans le but de proposer des pistes de travail a la mono.

Leif

Membre VIP

Trust : 362  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3714
2 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 12/07/2018 à 22h31

natt93
les pistes sont simples

de la mise en selle et du boulot

le but n'est pas de palier tes défauts avec un gentil cheval qui va faire à ta place

il va falloir que tu travailles dur et que tu te fasses violence, pas le choix

par contre les exercices peuvent être précédés d'un échauffement pour toi

des exercices de la transitions marquées entre des plots par exemple

Natt93

Membre d'honneur
 

Trust : 456  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1688
0 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 12/07/2018 à 22h34

leif OK.

Corleone

Membre VIP
  

Trust : 210  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4864
6 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 09h10

Hello !

Premièrement, oublie l'amortisseur pour amortir les chocs : la selle, si elle est de bonne qualité et adaptée, suffit déjà à ceci, car elle permet de répartir le poids sur le dos, les panneaux ne sont pas en béton mais dans une matière "moëlleuse": et heureusement !
Pour avoir parcouru les différents sujets sur les amortisseurs, voici ce que j'en ai retenu : le mot "amortisseur" est trompeur, car ça sert d'avantage à mieux caler la selle dans le cas d'une selle pas totalement adaptée au cheval.
Les amortisseurs sans gouttière sont peu recommandés, car ils ne libèrent pas la colonne vertébrale et appuient donc dessus (la selle aussi à cette gouttière). Ils créent donc des points de compression.

Si tu souhaites soulager le dos de ton cheval, travaille sur ton équilibre plutôt que d'acheter un objet qui, en dehors du fait de ne pas améliorer le confort du cheval, ne va pas t'apprendre à faire du trot assis.
C'est encore et toujours un cache-misère.

C'est bien d'avoir pensé à son dos, mais ça n'était pas la bonne solution.


Deuxièmement, beaucoup de chevaux réagissent à la voix selon leur dressage, et mieux vaut éviter d'instaurer des codes sans en parler au proprio. Peut-être ce cheval en a-t-il déjà.
Après, il ne faut pas utiliser ces codes pour t'empêcher de travailler. Ma DP réagit très bien à la voix : je l'utilise comme aide pour qu'il comprenne mes actions de jambes (par exemple) ou lorsqu'il ne réagit plus à mes aides car il part comme un debilo.
C'est un plus, pas un code instauré en plus pour "éviter de".


Pour les petits soucis d'équilibre, il va falloir travailler sur toi-même !
Une chose m'a beaucoup aidée à l'obstacle, ce sont les sauts de puce en ligne.
Sur le plat, ça a été plus long, il m'a fallu trouver le bon instructeur. J'ai fais des progrès en comprenant qu'il fallait que je sois en équilibre sur mes étriers, comme si j'étais debout sur les pédales d'un vélo.
J'exagère parfois ma sensation en imaginant que je n'ai pas de cheval sous moi, et que mes jambes ne se tiennent que par mes étriers.

Petit à petit, je suis parvenue à trouver un meilleure équilibre, et je le sens vraiment à cheval.
Parles-en avec ton prof, elle pourra te donner des conseils adaptés.

Édité par corleone le 13-07-2018 à 09h14



La-rowane

Membre d'honneur
 

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1538
4 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 10h36

Tu as déjà pas mal de réponses intéressantes au-dessus, mais vais en rajouter une petite couche : si tu demandes mal tes transitions, la réponse du cheval est mauvaise. Si tu la demandes bien, la réponse sera bonne et ce sera bien pour le travail et la musculature du loulou.

En gros si tu instaures un code vocal, le loulou fait la transition (sans tes mains, sans tes jambes, l'assiette etc) mais tu perds tout l'intérêt d'une transition faite proprement par un cheval tendu et en équilibre :). En gros tu as le côté utilitaire (=ralentir), mais pas du tout l'intérêt pour le physique du cheval, ni même pour ton équitation ;) !

Narce

Membre d'honneur
    

Trust : 103  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3234
1 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 16h59

Post intéressant qui m'amène à un questionnement technique.

Ma jument a été éduquée à la voix. Peu de jambes et peu de mains. Toujours rênes longues. Quand on dit « trotte » elle trotte. Quand on dit « ooooh » elle s'arrête net. « Marcher » elle passe au pas.

Mes monitrices m’ont toujours dit qu’elles trouvaient que ma jument avait un bon équilibre sur les transitions-arrêt. Or, si j’ai bien compris vos interventions, il est tout de même préconisé de garde un contact lors de la demande. Mais même si le cheval n’en a pas besoin ?

Après pour répondre à l’auteur du post, ma jument avait parfaitement assimilé le « ooooh » à l'arrêt en main et en longe. Quand on a fait le débourrage, elle a directement compris nos demandes alors que c'était nouveau pour elle.

Couagga

Membre VIP
 

Trust : 85  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4099
1 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 17h09

narce

La difficulté réside peut-être justement en la capacité du cavalier ou de son encadrement à identifier la qualité de la transition pour savoir où se situe l'intervention (ou pas) de quelle aide.

Craignant une interprétation erronée de mon propos, je précise que je ne remets personne en cause, pas de sous entendu dans mon avis, juste une point de vigilance qui me semble déterminant

Personnellement, rares sont les chevaux que j'ai vu effectuer des transitions correctes rênes longues sans avoir au préalable bénéficier d'un travail sérieux et encadré (usages des aides). Transition correcte = usage de leur dos, attitude de portance du cavalier, stabilité de l'attitude, aucune rupture d'équilibre, préservation de la décontraction...

Les transitions font partie des exercices les plus délicats si on les souhaite de qualité. L'important n'étant finalement pas forcément d'avoir un cheval qui s'arrête au centimètre près mais plutôt qui s'arrête en s'employant bien.

Natt93

Membre d'honneur
 

Trust : 456  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1688
0 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 17h55

merci pour vos réponses ! ça me donne de bonnes piste de travail avec ma mono :-)

mais comment s'assoir dans sa selle pour demander des transitoire trot pas sans être gigote comme un prunier ? idem, pour le moment je galope le plus souvent EB équilibre pour soulager le dos du cheval, quelle posture adopter pour se rassoir doucement dans sa selle ?

parce que j'ai vraiment la sensation d'être lourde et de Faure boum sur le dos des chevaux

Corleone

Membre VIP
  

Trust : 210  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4864
1 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 18h14

Ahah, une grosse partie du travail, ce sont les abdos et tenir son dos.
Ça va conditionner le reste : le but n'est pas de se raidir, mais d'être suffisamment solide pour que ton haut de corps ne soit pas tout flagada.
Respirer également, se décontracter.

Et........... Mise en selle !

Pour le rester ça peut venir d'un souci de jambes trop au contact, si par exemple tu t'agrippes avec les genoux.... Là-dessis je ne suis pas trop experte.

Ce sont des petits conseils qui m'ont aidé, mais je ne suis pas parole d'évangile, loin de là !

Couagga

Membre VIP
 

Trust : 85  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4099
2 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 22h01

natt93

Idem Corleone. Il faut tenir son dos et rester décontracté. C'est toute la difficulté pour le cavalier. Tenir son dos et laisser fonctionner librement les articulations coxo-fémorales pour que le corps suive le mouvement.

Il faut aussi s’entraîner à freiner avec son dos et son assiette et ceci à toutes les allures.
Afin de limiter la crispation, on peut aussi commencer à s’entraîner à enchaîner trot enlevé, trot assis en ne restant que quelques foulées dans chaque posture, histoire d'éviter la détérioration de l'équilibre...
Respirer, c'est important.
Lorsque tu trottes enlevé ou galope en équilibre, concentre-toi à ne pas être trop éloignée de ta selle. Le trot enlevé c'est juste une élévation limitée à la verticale de la selle et non rejeter le bassin d'avant en arrière. PLus tu restes proche de la selle moins tu risques de te désynchroniser du mouvement de balancier du cheval et donc ton changement de posture sera moins "brutale" pour toi donc plus gérable.
Ne t'impose pas des tours et des tours assise dans la selle si tu sens venir des crispations et une détérioration de l'attitude de ton cheval. Il faut y aller progressivement.

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 54  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4039
3 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 22h44

C'est vrai qu'on parle souvent de "muscler le dos" du cheval, mais rarement de muscler le dos du cavalier. Pourtant pouvoir être souple et tonique ça fait la différence

Corleone

Membre VIP
  

Trust : 210  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4864
1 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 13/07/2018 à 22h50

J'ai vu une très grande différence dès que j'ai commencé à monter avec les abdos.
Ça n'est pas encore un réflexe, hélas...

Natt93

Membre d'honneur
 

Trust : 456  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1688
0 j'aime    
Dp très réactive a la voix
Posté le 16/07/2018 à 17h52

MErci pour vos réponses, vous confirmez ce a quoi j'avais pensé :-)
Dp très réactive a la voix
 Répondre au sujet