Travailler un cheval froid pour le rendre réactif

 Répondre au sujet
Auteur
936 vues - 12 réponses - 0 j'aime - 3 abonnés

Sarah35bis

Novice

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 09/08/2018 à 13h39

Bonjour,

Une question : Est-il réellement possible de rendre réactif un cheval très froid (mou) et à quel point ?

Egalement, de quelle façon ?


Merci beaucoup.


P.S. : je n'ai pas de cheval. C'est une question purement théorique pour le moment.

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1046  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22241
1 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 09/08/2018 à 13h52

travailler sur les transitions montantes, les variations dans l'allure, varier les exercices : pas de tours de piste au trot de travail sans rien faire

en club avec un cheval mou, je fais une grosse leçon de jambes en début de cours, au milieu de la détente

Air_at_na

Initié
 

Trust : 109  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 153
0 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 09/08/2018 à 14h10

En soit oui, c'est possible, mais avec ces chevaux il faut mettre les choses au clair dès le début.
A titre d'exemple, notre monitrice nous fait en ce moment monter les poneys que montent les galops 1/2 et qui donc, font royalement ce qu'ils ont envie. Du coup la plupart de ces poneys sont de vrais sacs, lourds, et que l'on doit porter tout le long du cours si on ne met rien en place au début.
Donc, bien évidemment, tu commences par faire des transitions, des excerices, plein de choses qui necessitent son attention, il ne faut surtout pas qu'il tombe dans l'ennui.
Mais pour tous ces poneys, si ça ne suffit pas, comme dit plus haut, une bonne leçon de jambes voir des petits coups de cravaches si toujours pas de réponse, et je peux te dire qu'en l'espace de quelques secondes ils sont reveillés et prêt à faire ce que tu leur demande.

Les chevaux sont malins, ils savent à quels cavaliers ils ont affaire

Édité par air_at_na le 09-08-2018 à 16h19



Nimue

Membre d'honneur
 

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1915
2 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 09/08/2018 à 14h50

Au sol, il faut surprendre, demander des départs au trot, stopper, virer, éveiller leur attention. Donner un "petit coup d'adrénaline" pour qu'il fasse attention. C'est étonnant comme on passe vite en liberté une fois compris. Demander des choses où ils peuvent s'exprimer, se réveiller. Mon gros est un "moins j'en fais mieux je suis" qui peut entrer en opposition de façon très… immobile. Un vrai rocher. Le faire "jouer" l'a réveillé. Il est attentif à mes mouvements et très réceptif à ma gestuelle (même la parasite…). Un gros mou du genou n'est pas une cause perdue, il faut lui montrer l'intérêt de se bouger et trouver la bonne motivation.

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 60  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4109
2 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 09/08/2018 à 15h04

J'ai un faux mou qui est en faite du genre doucement le matin, pas trop vite l'après midi, moins j'en fais et mieux ça va. Mais qui peut se braquer et paniquer si on s'énerve. Et sur les jour où il est joyeux ça peut secouer. C'est juste une mollesse mentale chez lui.

Donc oui être réactif en carrière, beaucoup varier les exercices sur une séance. Je demande quelques fois un truc, puis je passe à autre chose, puis encore à autre chose, pour revenir au premier si besoin.
Beaucoup d'extérieur pour le mettre en avant, et on en profite pour bosser aussi, trottings, mais aussi séance balades cool pour glander dehors.

Je cherche toujours à l'intéresser, lui rendre les choses agréables. Plus lui laisser le temps de comprendre à son rythme en cas de nouvelle demande. Beaucoup de renforcement positif aussi.

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 782  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15168
3 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 09/08/2018 à 15h30

Déjà s'inquiéter de savoir si c'est son comportement normal ou si ça vient du cause physique
Carence ? Mauvaise alimentation ? Maladie style piro/lepto/lyme ou autre ...

Ensuite oui il faut faire des séances dynamiques avec beaucoup de transitions , demander de la réactivité, on fait une demande on doit avoir une réponse.

La dernière fois que j'ai eu à bosser un cheval comme ça rien que de l'amener de son paddock à la barre d'attache je marchais plus vite que lui
Monté il fallait un minimum respecter ses allures sinon on perdait en décontraction et en amplitude du coup fallait rester vigilant !

Je me rappelle d'une séance de longe où il se traînait, c'était franchement pénible, j'ai fait beaucoup de transitions très rapprochées, pas/trot trot/pas quitte à faire claquer la chambrière sans le toucher.
Ça a finit par lui monter à la tête il à explosé, mais au moins après ça j'avais un cheval tendu, au bout de la longe qui se déplaçait vraiment et bien plus fin !

Sans être violent/méchant/injuste il faut les faire sortir de leur zone de confort pour ensuite faire redescendre la pression

Sarah35bis

Novice

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16
0 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 10/08/2018 à 14h05

Je vous remercie de vos réponses. Donc c'est réalisable avec de la rigueur de la part du cavalier, ça me rassure.

;)

Liti33

Membre d'honneur
  

Trust : 30  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2161
1 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 10/08/2018 à 14h35

Bien sur que c'est possible, et ça peut même devenir des chevaux actifs et reactifs. Il faut surtout ètre coherent, aller au bout de la demande, ne jamais laisser passer une non-reponse, et par contre, par contre, cesser de demander continuellement, relàcher les aides une fois ce qu'on veut obtenu. La pression motive, le relàchement enseigne.

Liti33

Membre d'honneur
  

Trust : 30  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2161
0 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 10/08/2018 à 16h57

Et pour casser les clichés, nous avons un fjord très vif, et un mérens qui bouge ses fesses ;)... tout s'éduque...

Jktm

Apprenti
  

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 244
1 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 17/08/2018 à 12h09

Ca dépend des individus aussi.
Il faut aussi faire les différences entre mou et blasé. Bon nombre de chevaux de club sont plus blasés que mous.
Il faut bien sur varier les exercices, changer d'allures, demander des exercices très courts, récompenser chaque foulée motivée.
Et au cavalier de s'adapter. Rien de sert de presser comme un citron un cheval qui ne répond pas à la jambe, et une graduation rapide dans l'intensité de la demande ne me choque pas.
Plutôt que de presser, il vaut mieux tapoter, puis s'aider du stick. Je ne dis pas "cravacher", ce qui ne sert strictement à rien.
La mise en place de code en particulier vocaux peut-être d'une grande aide pour attirer son attention "attention, tu es prêt, galop", le cheval aura alors le temps de se préparer.

Perso j'ai eu un cheval plutôt mou et ensuite un cheval plutôt très tonique, je ne les montais pas du tout pareil.
J'ai beaucoup utilisé la voix, on avait nos codes.
Enormément de variation d'allures inter et intra allures.
Un bon départ au galop tonique récompensé par 4 foulées de galop, pas plus.
Demander un allongement du trot et pareil que quelques foulées.

Et de l'ext; car globalement les chevaux sont plus motivés en ext. Pareil pas la peine de faire 5km de trot en portant chaque foulée. Oublier les longues plages de pas, hop dès qu'on peut un petit trot, ou un petit galop. Même sur 50m peu importe.
Et parfois sortir avec un copain, ca fait des miracles!

Comme je disais, savoir si le cheval est mou ou blasé. Si il est blasé, il faudrait lui changer ses conditions de vie: mise au pré, diminuer l'intensité du travail (un cheval qui enchaîne les reprises de débutant),
le faire maigrir (et oui le brave gros poney obèse n'est certainement pas au mieux pour se bouger. Excusez le cliché un peu caricatural).
Donc il faut comprendre avant tout la raison de ce manque de motivation.

Édité par jktm le 17-08-2018 à 12h18



Sarah35bis

Novice

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16
0 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 17/08/2018 à 14h09

Merci pour vos réponse.

En l'occurence, ce serait un cheval tout frais jamais encore monté car trop jeune pour cela.
Donc un tout neuf.

Museane

Membre d'honneur
    

Trust : 1013  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3362
0 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 17/08/2018 à 14h41

J'ai toujours entendu mes coachs dire qu'il fallait monter un cheval "chaud" avec des jambes et au contraire un cheval "froid" sans jambes = si le cheval est froid à la jambe, il faut faire attention à ne surtout pas passer son temps à mettre des jambes car ça va le désensibiliser encore plus.

Nimue

Membre d'honneur
 

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1915
0 j'aime    
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
Posté le 17/08/2018 à 16h47

museane exact. Mon gros, je peux faire le Dalton dessus quand il ne veut pas. Mais il suffit que je l'effleure avec le stick de dressage pour le voir bouger (et bien en plus). Il n'a jamais été frappé ni rien, il est très sensible mais il SAIT mettre sa sensibilité en mode OFF quand il entre en opposition ou "essaye de" pour ne pas faire.
Travailler un cheval froid pour le rendre réactif
 Répondre au sujet