Problème d'embarquement sur mon poney

 Répondre au sujet
Auteur
397 vues - 9 réponses - 0 j'aime - 3 abonnés

Laurita7289

Novice

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 12/10/2018 à 12h43

Bonjour,

Voici ma petite histoire.

J'ai acquis mon poney de 10ans il y a 3 semaines et je rencontre des problèmes pour l'embarquement.
En effet, lors de l'achat nous avons été a 4 a le monté dans le van "sans violence je précise bien", pas de problème avec le pont mais de rentrer la tête dedans. Au bout de 20min il a sauté dedans sans problème et nous avons voyagé 30min tranquillement pour rejoindre mon domicile.
Le poney est très gentil à pied mais nous sentons qu'il est quand même très têtu.
Nous avions besoin de le déplacer lundi et nous nous sommes retrouvés fasse à un mur. Cheval cabré, refusant toute approche de l'intérieur du van, aller-retour sur le pont en évitant de rentrer dedans bref la cata...
Nous avons du capituler au bout de 45min.
Je précise que j'ai un van deux places , que j'avais éclairé et ouvert la porte de devant, et qu'il n'y avait plus rien dedans (basflanc enlevé et les barres).
Nous avons fait venir un ami du milieu équin durant 3 soirs de suite qui après plusieurs techniques a réussi à faire rentrer le loulou dans le van ce qui ne pose plus de problème au poney (monte en deux secondes) mais qui a trouvé un nouveau tour de reculer comme une furie à peine monté. Nous le laissons faire sans contraintes en pensant qu'il se fatiguera mais quenini...
J'ai essayé de lui apprendre à rester dedans avec des pommes, granulés, l'occuper.. le féliciter mais rien ne fonctionne.
Dès qu'il voit que l'on est derrière ou que ça bouge il recule à fond.
Trop dangereux de mettre la barre de recule car assez haute pour un poney et non réglable 😔 en hauteur donc trop peur de la mettre. Impossible de relevé le pont même doucement.
J'ai essayé de le mettre avc son pote de pré qui aime lui voyager mais rien y fait il sort directement.
Le ralentir avec des sangles au cul il s'assoit dessus et casse tout.
Nous renouvelons l'exercice depuis bientôt 4 soirs, il descend moins violement mais ne reste pas plus de quelques secondes 5 max en place. Donc relever le pont est impossible.
J'ai bien conscience qu'il faudra du temps mais auriez vous des conseils svp?
Le poney n'a apparemment jamais eu d'accident en van.
Tout conseil est le bien venu 😇
Merci Pour votre aide

Plume29

Membre ELITE Or
  

Trust : 928  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18227
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 12/10/2018 à 13h03

Ben déjà lâcher sur le rythme de boulot, tout les soirs à mon avis c'est contreproductif.

Un jour sur deux serait déjà plus adapté.

Moi j'utilise la méthode du " j'attends". J'avance le cheval au maximum de ce qu'il veut bien avancer, et dès qu'il bloque j'attends.

Je prends un seau de bouffe que je secoue de temps en temps, le cheval a juste le droit de me regarder. Il broute pas, n'appelle pas les autres...Et dès qu'il fait un pas en avant hop récompense!

Et je découpe en plusieurs séances, la première par exemple je veux les 4 pieds sur le pont, la deuxième dans le van, la troisième on met le bas-flanc....

On demande pas tout dès la première séance, et surtout on le fait de manière régulière mais sans gaver le cheval. Donc 2 ou 3 fois dans la semaine max!

Et dans ton cas faut pas oublier que le poney est là depuis peu de temps, il n'a pas prit et ses marques et n'a pas confiance en toi pour le moment tu n'es personne pour lui...Lui demander ça tout les jours c'est le meilleur moyen pour qu'il ait une image pas top de toi, t'es la relou qui le gave avec le truc qu'il aime pas.

Les3c

Initié
 

Trust : 238  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 157
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 12/10/2018 à 13h34

j'ai u le même problème avec ma grosse. D’abord , elle ne voulait pas monter et si par miracle elle montait elle redescendait aussitôt. j'avais trouvé la solution de la longe derrière pour la garder de dans le temps de mettre la barres. Puis, j'ai fait venir un éthologue, et maintenant elle monte seule, la longe sur le dos et reste tranquille dedans.

Marj1981

Membre VIP
 

Trust : 27  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4115
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 12/10/2018 à 14h26

Avant de l'avoir, elle avait bougé d'endroit?

Le cheval de mon mari est pareil.

As-tu essayé de couvrir ses yeux, le tourner en rond et ensuite rentrer dans le van? Après pour nous ça reste du très occasionnel (changement d'écurie).
Si tu dois le bouger souvent, l'option éthologie semble plus adaptée.

Bon courage

Jennifer17

Expert
   

Trust : 90  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 559
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 12/10/2018 à 14h39

La méthode Blondeau est vraiment bien pour monter dans le van , nous on applique sur tous et pour l'instant ça fonctionne sur tous

Laurita7289

Novice

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 12/10/2018 à 15h01

Alors on a essayé les yeux bandés, de lui mette le filet, de le faire tourner en rond mais rien a fonctionner à par le bloquer plus ce n'est pas la peine.
Il allait avant en concours donc connait le voyage. Son ancienne propriétaire m'a dit qu'elle avait déjà fait venir un éthologue mais ça a marché 2 fois et rebelote.
Oui nous allons espacer et faire durer les séances d'une 15aine de min pas plus.
Je ne connais pas la methode Blondeau pouvez-vous m'en dire plus svp?
Nous avons besoin de déplacer régulièrement nos chevaux et il n'est pas possible de rester bloquer ainsi.

Laurita7289

Novice

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 12/10/2018 à 16h27

Ardennesacheval

Membre d'honneur
   

Trust : 82  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2552
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 13/10/2018 à 09h58

Le poney est très gentil à pied mais nous sentons qu'il est quand même très têtu.
déjà travailler à pied, oubliant le van, s'il n'est pas absolument nickel en main, en longe, se poussant juste quand tu pointes ton index, reculant sur un geste discret, que tu ne maîtrises pas les parties du corps dans n'importe quelle direction, dans le calme et la légèreté, tu ne mets pas les chances de ton côté pour l'amener dans le van.

[b]Nous avions besoin de le déplacer lundi et nous nous sommes retrouvés fasse à un mur. Cheval cabré, refusant toute approche de l'intérieur du van, aller-retour sur le pont en évitant de rentrer dedans bref la cata...
Nous avons du capituler au bout de 45min.[/b]
faut comprendre ce cheval, si déjà chez lui, il n'avait pas confiance en le van, a fait des difficultés pour monter, à plus forte raison chez vous puisque vous êtes encore pour lui des "inconnus" qui tentez de l'enfermer dans une boite de conserve ! Imagine quelqu'un que tu connais à peine qui te dit qu'il va t'enfermer dans un cercueil pour Halloween = tu ne trouverais pas la plaisanterie très drôle...

Nous avons fait venir un ami du milieu équin durant 3 soirs de suite qui après plusieurs techniques a réussi à faire rentrer le loulou dans le van ce qui ne pose plus de problème au poney (monte en deux secondes) mais qui a trouvé un nouveau tour de reculer comme une furie à peine monté. Nous le laissons faire sans contraintes en pensant qu'il se fatiguera mais quenini...
avec le van faut y aller doucement, c'est un travail de fond, travailler tous les jours n'est pas un souci mais il faut rester sur des mini-séances et des micro-progrès.... Un cm d'avancée pour le cheval représente pour lui une énorme victoire alors que pour nous c'est minuscule...

[b]J'ai essayé de lui apprendre à rester dedans avec des pommes, granulés, l'occuper.. le féliciter mais rien ne fonctionne.
Dès qu'il voit que l'on est derrière ou que ça bouge il recule à fond.[/b]
il monte pour faire plaisir et parce qu'il est sympa mais craint d'être enfermé dans la mini-boîte...

[b]Le ralentir avec des sangles au cul il s'assoit dessus et casse tout.
Nous renouvelons l'exercice depuis bientôt 4 soirs, il descend moins violement mais ne reste pas plus de quelques secondes 5 max en place. Donc relever le pont est impossible.[/b]
vous vous fourvoyez car vous êtes en train d'utiliser la force plutôt que la persuasion, et le cheval est toujours plus fort que nous !
En faisant ça tu lui apprends à s'asseoir sur une pression arrière et à sortir en force ! A comprendre qu'il est plus fort et peut tout casser en pétant un cable !
De plus vous vous mettez en danger d'être piétinés, écrasés, renversés !

J'ai bien conscience qu'il faudra du temps mais auriez vous des conseils svp?
travail au sol pour que le cheval soit nickel au quotidien, dans un environnement normal.
le travailler le plus possible près du van, autour du van, le panser en l'attachant au van.
lui montrer le van en le laissant renifler sans rien lui demander.

En parallèle travailler les différents éléments du van :
le pont (marcher sur des bâches, des planches, des trucs qui font du bruit, ...) franchir des plans inclinés (buttes) en marche avant ou arrière, dans n'importe quel sens

le passage étroit : passer entre des bottes de foin, des couloirs de barres, des arbres serrés... de plus en plus étroit/ long/ "fermé" dans le calme

la petite marche en bas du pont : passer des barres au sol en marche avant et arrière

travailler le reculer pour que le cheval recule droit, calme et sur un ordre léger (geste, voix, contact subtil)

plafond : passer sous des barres, branches basses, rideaux de rubalises, toits en tissu tendus sur 4 piquets... de plus en plus bas.

pour le travail; sur le van à proprement parler, faire des mini séances et arrêter au moindre progrès, en félicitant/ récompensant/ comme s'il avait décroché la lune :
1) s'approcher en face du pont, bien droit et renifler
2) s'approcher et renifler un peu plus loin que le bord du pont (s'il explore tout le pont c'est encore mieux : à droite, à gauche, les parois du van etc)
3) ensuite, pareil que Plume : attendre. La moindre marche avant est récompensée, + arrêt de la séance. Il peut avancer son encolure au-dessus du pont
toucher le bord du pont avec un antérieur
pour poser l'antérieur tu peux l'aider en lui prenant en main et posant le pied sur le pont.
une fois 1 pied posé faut tracer une marque à la craie car les séances suivantes peuvent être exaspérantes de "lenteur" avec une impression de stagner mais si tu fais ces marques sur le pont tu verras si le cheval gagne 1 ou 2 cm ce qui est pour vous 2 une victoire.

Dès qu'il fait 1 pas en avant, il faut demander un pas de reculer, et le faire descendre droit : ça dédramatise la montée "elle ne veut pas me coincer finalement" et la descente (reculer droit est important pour ne pas chuter du pont)

Dès qu'il recule sans ordre, tu lui demandes juste de remonter sans t'énerver.

après la montée des 2 antérieurs il y a une phase où il a peur de mettre la tête dans le van, va renifler partout, l'encadrement de la porte, hésiter...

la montée des postérieurs pareil, crée une stagnation : il ne voit pas le pont sous son ventre donc peut craindre d'y poser les pieds. Tu peux encore l'aider en lui prenant et lui mettant dessus.

La grosse difficulté suivante c'est mettre les 4 pieds dedans : en général ils laissent le bout d'un talon postérieur juste à la charnière de la porte, pour pas se faire enfermer.

une fois là tu peux nourrir quotidiennement dans le van, pour décontracter l'atmosphère.

Et lors des leçons tu le fais monter, tu bouges autour de lui, devant, sur les côtés, derrière (avec précaution) il doit apprendre à rester zen comme sur une aire de pansage par ex.

Si c'est acquis tu t'occupes soigneusement de l'arrière-main, à l'extérieur puis à l'intérieur du van : remuer la queue, appuyer sur les fesses, toucher les jarrets voire curer les pieds.

Après tu désensibilises à la barre arrière, hors du van (lui montrer, la manipuler devant lui, puis derrière lui, puis lui pousser au c** en tant qu'aide impulsive (contact de la barre = un pas en avant)
Puis dans le van.

Une fois qu'il est zen avec tout ça vient le grand moment de fermer la barre, récompenser et le relâcher.
Ensuite le faire monter/ fermer/ nourrir en augmentant le temps d'enfermement.

Ensuite travail du pont, en lui montrant de l'extérieur, hors du van : soulever, faire bouger de bas en haut, remonter, fermer.
puis dans le van, en dosant délicatement les mouvements : bien fermer la barre,
passer derrière lui sur le pont,
se pencher plusieurs fois pour saisir le pont
saisir le pont et commencer à remonter, de quelques cm, puis reposer
et ainsi de suite jusqu'à la fermeture complète.

Régulièrement nourrir pont fermé.

Pour le 1er voyage , partir d'un paddock cramé pour se rendre à un pré bien vert et bien juteux est recommandé.

Bon le programme semble contraignant mais une fois "blindé" au van tu pourras charger ton cheval seule, l'emmener n'importe où, le laisser attendre dans le van si besoin, bref ça sera un "pro" du van, le pb c'est que cette façon de faire prend du temps (mais elle est sûre et durable)

la durée des séances ne se compte pas en minutes mais en cm ! Si d'emblée il pose résolument son antérieur d'un pas magistral en gagnant 25 cm sur le pont, par rapport à la fois précédente, tu peux arrêter la séance, ça a duré quelques secondes.

S'il chipote avant/ arrière sans vouloir poser un pied 1 cm plus avant que la fois d'avant, ça peut durer 30 min. Par contre faut rester calme, paisible, serein, lui dire "tu as peur, je vais t'aider" et pas "gros trouillard, j'ai envie de te coller un coup de pied aux fesses !" (même si c'est tentant ! ! ! ) lol

Ardennesacheval

Membre d'honneur
   

Trust : 82  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2552
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 13/10/2018 à 10h04

si vous êtes vraiment pressés ya une méthode très efficace à court terme :
le join-up
je l'ai fait sur un jeune pas manipulé qu'on devait absolument emmener .... tourner en rond (cercles en longe ou rond de longe avec changements de sens brutaux et réguliers) en lui proposant le repos devant le pont, puis sur le pont, puis dans le van...

le cheval en tarde pas à être en "résignation acquise" et à monter par dépit, abrutissement et soumission.

mais ce n'est pas une solution à long terme car ça le FAIT monter sans lui apprendre à monter, sans le désensibiliser au van, sans lui apprendre à descendre en sécurité, sans dédramatiser le van, sans lui apprendre à avoir confiance en toi ....

le poulain en question n'a pas été traumatisé, il a vécu plusieurs mois au pré, puis a été manipulé, commencé à débourrer, puis a été vendu et est monté gentiment dans le van (pas grâce à "ma" séance mais grace au travail de débourrage fait sur le long terme bien sûr)

Laurita7289

Novice

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4
0 j'aime    
Problème d'embarquement sur mon poney
Posté le 16/10/2018 à 12h01

Le cheval montait sans difficulté depuis 2jours mais recul toujours parfois
Après plusieurs essais sans reculer nous avons pu Progressivement mettre la barre dans le calme plusieurs fois, fermer le pont, il essaie parfois de reculer violement mais arrête de lui même. Mais hier soir après avoir fermé le pont dans le calme nous l'avons rouvert doucement puis d'un coup il s'est jeté en arrière et a fini par passer en dessous... En cassant tout... Nous ne comprenons pas qu'il soit aussi instable et surtout sans prévenir. Il aurait pu se tuer...
La barre a pied il s'en fiche... On peut tt lui faire
Problème d'embarquement sur mon poney
 Répondre au sujet