Travail du ps réformé

 Répondre au sujet
Auteur
759 vues - 13 réponses - 0 j'aime - 5 abonnés

Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 147  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2888
Travail du ps réformé
Posté le 12/11/2018 à 21h39

Bonjour tout le monde,

Je poste rarement dans cette partie du forum. J’ai envie d'échanger avec vous sur le travail du réformé de course. J’ai trouvé quelques posts sur le forum mais avec peu de réponses/échanges.

Je suis propriétaire d’un PS de 9 ans qui sort des courses. Il a été castré il y a un mois car était encore entier et dans le but de lui offrir une vie adaptée. Il est en box ouvert sur grand paddock individuel pour l’instant. A voir par la suite. Il découvre tranquillement sa nouvelle vie et ça a l’air de lui plaire. Il est rapidement devenu serein.

J’ai commencé par bosser à pieds sur le respect de la bulle, bouger les 4 membres sur demande/suggestion et céder aux pressions. Il avait tendance à tirer et prendre appui sur le licol pour aller où il décidait ainsi qu’à dépasser en main. Il a une sale habitude de partir plein balle et arracher la longe quand on arrive sur un terrain en sable (carrière, rond de longe, manège). Je suis en train de bosser là dessus pour lui faire passer... Pas de balades en main pour le moment comme je le trouve encore imprévisible de ce côté là.

Nous avons également fait du travail en liberté aux 3 allures. La longe a été plus compliquée. Autant dans le rond de longe il a directement pris sa place sur le cercle en liberté, autant avec la longe ça le « perturbe » et il a du mal à comprendre. Néanmoins c’est en cours de réglage.

Je viens vers vous car j’ai remarqué qu’il avait des difficultés au trot. Au pas tout est OK. Quand je demande une transition montante, il trotte 2-3 foulées mais enchaîne rapidement sur du galop. De même si je demande d’accélérer le trot, il va tomber dans le galop. Les premières foulées de trot, je le trouve sur la retenue, limite raide. Mais après on dirait qu’il se cale et l’allure devient fluide.

Je me demandais si c’était :

- Par habitude ? Il est réformé de course de plat.
- Par facilité ? Je pensais à un manque d'équilibre.
- À cause de sa musculature liée aux courses ?
- La castration qui lui a tiré sur la couenne ?

Je suis bien sûr encadrée par une monitrice mais je trouve toujours cela intéressant d’échanger avec d’autres personnes. D’ailleurs nous commencerons prochainement les cours montés, au pas dans un premier temps pour remuscler. Il a pas mal perdu suite à la castration.

RAS au niveau vétérinaire. Il a eu une visite très complète avec radios dos, jarrets et pieds. Ostéopathe prévu début décembre.

N’hésitez pas à partager vos expériences

Mallauryy

Apprenti
  

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 449
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 12/11/2018 à 21h42

Le trot est une allure quand même assez nouvelle je pense qu'il ne faut pas spécialement s'inquiéter.. Si ça perdure éventuellement se poser des questions oui.

Après ne le bloque tu pas dans ta transition montante ?

Édité par mallauryy le 12-11-2018 à 21h42



Callysto

Apprenti
  

Trust : 40  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 271
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 12/11/2018 à 22h02

Continue à le muscler et à le rééquilibrer doucement, ça viendra je pense. Au pire tu peux le longer sur quelque barres au sol au trot pour l'amener à bouger correctement au trot, récompenser beaucoup quand il trotte, et ne pas le laisser galoper quand tu cherches le trot.

Surtout toujours dans le calme, en étant très claire sur ce que tu recherches, se contenter de peu au début, même quelque foulées, félicite et lâche la pression, pour vraiment ancrer que c'est le trot que tu recherches, et demander de plus en plus longtemps au fil du temps.

Lui inculquer des demandes très précises, chaque allure a un mot ou un geste différent, pour qu'il n'y ai aucune confusions pour lui, qui pourrait éventuellement créer de la frustration s'il n'arrive pas à comprendre.

Éventuellement l'échauffer au pas et au galop avant le trot, histoire qu'il se défoule un peu s'il a trop d'énergie ? Il sera plus a même de se concentrer s'il a moins de gaz.

Et comme dit Mallauryy, si ça ne s'arrange pas, faire venir un ostéo ou véto pour revérifier que tout est OK.

Shiho

Expert
   

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 593
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 12/11/2018 à 22h03

Pour certains leur morphologie les y prédispose j'ai l'impression, notamment les sprinteurs voire les milers (chevaux qui sont performants jusqu'à 1600m).

Après dans pas mal d'écuries, les lads laissent faire les chevaux. S'ils veulent galoper pendant que les autres trottent, tant qu'ils sont à la bonne vitesse ils ne les embêtent pas.

Ce que je trouve efficace c'est de les cadencer montés au trot enlevé une fois qu'ils se sont échauffés au galop. En longe par contre je ne sais pas.

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 767  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12795
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 12/11/2018 à 23h41

Certains sont plus à l'aise au galop pour différentes raisons, on un lusitanien de 2 ans aux écuries bah le trot c'est compliqué, il ne sait pas où mettre ses grandes jambes a du mal avec la gestion de son corps il tombe vite dans le galop (bien evidement pas de travail à son age il évolue comme cela naturellement).
Maintenant on a inculqué au tient de galoper donc c'est une allure naturelle plus facile pour lui.

Je trouve ça rude de lui demander de trotter en plus de tourner, les chevaux de courses sont rarement longé et ont une musculature pour s'étendre, qui plus est qu'il en récemment perdu ça demande quand même vachement d'efforts. Attention aussi à préserver ses articulations (débourrage précoce, longue carrière de courses ça comment à faire beaucoup) d'ailleurs tu as fait des radios ?

Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 147  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2888
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 13/11/2018 à 15h25

Merci pour ces premières réponses. Je vais tenter de répondre à tout le monde.

Comme mentionné dans mon post de départ, il a eu une visite d’achat complète avec divers clichés radios par un vétérinaire très regardant et méticuleux. Et RAS, les radios étaient nickelles pour un réformé avec une telle carrière. Il a juste quelques molettes aux antérieurs et postérieurs. Le véto a tout de même validé l’achat sans réserve au vue du reste de la visite. Il a précisé en effet qu’il faudra surveiller les tendons dans les années futures.

Il a fait 2 séances en liberté aux 3 allures et une mini séance de longe au pas puisqu’il ne comprenait pas le principe. Je prends le temps de l’observer et voir ce qui peut être contraignant pour pouvoir adapter mon travail. Et oui, j’ai l’impression que trotter en rond est assez difficile pour le moment. Donc je réfléchis différemment.

J’ai également penser à commencer par des barres en sol. Après je me dis qu'enchaîner direct sur du galop ça ne réglera pas le problème de fond. Car pour pouvoir galoper équilibré, il faut un minimum de muscle et tonus. Galoper parce que c’est plus facile ne me parait pas pertinent. Je pense qu’il y a un travail de fond à faire.

Je suis en train de lui apprendre à travailler dans le calme. Au début il paniquait et montait en pression quand il ne comprenait pas. Là ça commence à aller mieux. Je travaille beaucoup à la voix oui. Un mot = une action précise.

J’essaie aussi de le faire sortir de sa bulle. Je bosse pas mal à pieds sur des exercices qui l’incitent à réfléchir de lui même et à prendre des décisions. On dirait qu’il est complètement déconnecté du monde. C’est dû au conditionnement j’imagine...

Himaliae

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 103  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7077
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 13/11/2018 à 16h17

narce
Ah, le faire sortir de sa bulle sera probablement le travail le plus intéressant à faire!

Il sont tous différents bien entendu, mais effectivement j'aurais tendance à penser que les courses les conditionnement vraiment dans un moule de routine et cassent un peu leur personnalité. Surtout qu'ils sont finalement en général assez froids dans leur tête.

J'ai bien mis 5 ans à ce que le mien ose vraiment s'exprimer.
(Bon, OK, il était cassé physiquement et perclus de douleurs, mais en plus il n'osait pas sortir de sa coquille)

j'ai beaucoup bossé à pied, proposé des exos type equifeel pour qu'il prenne conscience de son corps (déplacement hanches et épaules, etc), soit en contact avec des éléments étrangers (parapluie, bâches, frites, passerelles, etc etc).

Et après, il n'y a pas que le coté relation avec les humains, il y a les relations entre chevaux. Il va être en troupeau après?
Car souvent ils n'ont pas les codes sociaux, et là le travail à pied avec nous peut les aider, mais il faut aussi qu'ils comprennent les codes donnés par les autres, et c'est encore un apprentissage parfois dur pour eux, car les autres ne sont pas tendres

Édité par himaliae le 13-11-2018 à 16h18



Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 147  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2888
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 25/11/2018 à 18h01

himaliae désolée de ne te répondre que maintenant mais peu de temps pour passer sur CA.

Merci pour ton message ! Alors depuis une semaine je trouve qu’il commence à communiquer ponctuellement avec moi. Mais très vite il se renferme. C’est assez étrange en fait, je n’ai jamais connu ça. Tout à coup il est connecté avec moi, et 2 minutes après il est de nouveau dans sa bulle et son monde, et bon courage pour le reconnecter.

Pour l’instant j’avoue que j’ai laissé la longe de côté On travaille plutôt à pieds sur divers exercices comme tu l’as fait. Il doit vraiment apprendre qu’en cas de stress ou d’exercice incompris, il est inutile de monter en pression. Bon ça commence à venir doucement car il observe mes réactions en cas de peur. Parfois il se cale, parfois il m’oublie. Ça va venir avec le temps, ça ne fait que 2 mois après tout.

Par contre effectivement je le trouve assez froid. Il a du jus, il monte très vite en pression mais redescend rapidement. Quand quelque chose l’inquiète, il va rapidement vers la chose pour l’analyser voire la toucher. Pour l’instant je n’ai pas eu de demi tour au grand galop ni de démarrage plein cul. Puis dans l’ensemble il n’est pas craintif de son environnement. Les humains en revanche c’est autre chose...

Sinon aujourd’hui c’est la première fois qu’il est venu me voir alors que j’étais assise dans son paddock D’habitude il m’ignore voire m'évite en s'éloignant au trot/galop quand il est en liberté. Ça progresse tranquillement !

Il sera mis progressivement avec un autre cheval pour commencer d’ici quelques semaines.

Himaliae

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 103  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7077
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 25/11/2018 à 21h19

narce
Je pense aussi qu'il faut leur laisser le temps de laisser derrière eux leur vie d'avant. Surtout si tu lui offre une vie "de cheval", au pré avec un copain, et que tu lui propose des activités variées

Leur vie en course est HYPER routinière. Alors quand ils se retrouvent à faire du travail à pied, du plat, de l'extérieur, de l'obstacle, cela les stimule, mais ça fait aussi beaucoup beaucoup de nouvelles choses.
(Je dis pas qu'il ne faut pas le faire hein! moi j'ai tout fait sans prendre trop de précautions... juste que pour un cheval autant conditionné, cela fait beaucoup à ingérer)

J'ai passé des années à le féliciter quand il décrochait un coup de cul en liberté, parce qu'enfin!! il osait faire un truc, même si c'était pour me dire "merde, tu me saoules avec ta demande!"
Je l'ai gavé de friandises (il est ultra-gourmand et fonctionne beaucoup avec la bouffe) pour lui faire comprendre que c'était bien (maintenant quand je dis "ouuuiiiii", il se lèche les babines... cherchez l'erreur d'éducation...)
Je suis allée au conflit (souvent) pour qu'il se bouge, parce qu'ils sont en majorités très froids et très têtus, et pas habitués à être contraints (vu qu'ils suivent toujours la même routine), et j'ai beaucoup de pros qui m'ont dit que les PS étaient réputés pour cela, être très durs au conflit.
Le mien se donne à 300% s'il a envie, mais s'il a décidé qu'il n'avait pas envie... il me poussera dans mes retranchements pour ne pas faire.
Les premières années, parfois je faisais un parallèle avec l'autisme, tellement j'avais l'impression qu'il ne comprenait pas ces congénères. Parfois les 30 autres pensionnaires galopaient dans tous les prés attenants, et pas lui... Et au final le faire sortir de sa coquille dans le travail l'a fait sortir de sa coquille avec les autres: On lui a enlevé les douleurs, on a mis du muscle, on a mis de l'énergie, et il a utilisé ça au pré.

Après à voir s'il monte en pression parce qu'il ne comprend pas (le mien déteste quand il ne comprends pas et qu'il ne peut pas faire bien du coup, alors qu'avant il se serait éteint - je comprends pas, c'est pas intéressant, je m'éteins et je t'ignore) ou s'il est plutôt peureux de nature car il n'a pas vu beaucoup de choses malgré son âge?

(Bon au final après 8ans, lui qui était ultra dominé au pré à ce laisser coincer dans un coin et tabasser sans rien dire, ou rester toute la journée sous la flotte parce qu'il n'osait pas passer à côté du copain pour rentrer dans l'abri, maintenant il est ultra-dominant et limite en ce moment il attaque tout ce qu'il bouge.. comme quoi, on a encore du travail!)

Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 147  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2888
2 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 07/02/2019 à 13h40

Hello,

Je reposte quelques mois après pour échanger à nouveau avec vous.

himaliae en effet j’ai compris très vite qu’il fallait lui laisser du temps. Chose faite par la force des choses car j’ai fait une grosse fin d’annee au travail et je ne pouvais venir le voir que le dimanche. Étant KO, je n’allais le voir que pour passer du temps avec lui.

J’ai tenté la reprise d’un léger travail fin décembre mais fiasco complet. Je voulais juste longer au pas pour apprendre l’arret. Il était dans un grand état de stress donc j’ai préféré laisser tomber.

J’ai repris à nouveau il y a 2 semaines par du TAP et toujours longe au pas dans le calme. Même si ce n’est pas optimal, il est plus à l’écoute et semble plus serein. Il appréhende moins les nouveautés et commence tout doucement à communiquer avec moi.

Ex : passage d’une bâche. Il repère la bâche au loin et fait une fixette dessus (ronfle et ne voit que ça dans tout le manège). On s’approche, on s’arrete, on regarde. Durant ces phases, il me regarde, me « questionne » pour finalement finir par marcher sur la bâche de lui même sans aucune incitation de ma part. Pour moi c’est un grand pas en avant car il y a encore quelques semaines plus tôt, il m’aurait oublié dans son stress et j’aurai perdu la connexion.

Bon par contre j’ai du mal à le cerner. A l’attache, j’hésite entre éteint ou apaisé. Il se met au repos avec un postérieur, tête basse. Pour info j’apprends toujours à mes chevaux à rester à l’attache sans être attaché et il ne bouge pas tant que je reste dans les parages.il regarde juste où je suis si je m'éloigne.

Il commence à avoir ce type de comportement au travail quand je le récompense par des caresses et que j’accorde des temps de pause. En fait ce me perturbe énormément car je passe d’un cheval censé être nerveux/sanguin à un cheval très calme... Donc je n’arrive pas à savoir si c’est parce qu’il souffre de quelque chose ou si c’est vraiment parce qu’il se stabilise dans sa tête

Je lui apprends également à réfléchir par lui même. J’ai remarqué que si je ne prends pas une décision (genre passer dans un passage étroit), il attendra mon indication et ne le fera pas de lui même. C’est assez étonnant, je n’ai jamais connu ça. Donc on fait pas mal de petits exos qui l’oblige à utiliser son cerveau. Ça semble porter ses fruits quand je vois la progression et en plus il a l’air satisfait de « réussir ». c’est même rigolo car il s'étonne lui même quand il fait quelque chose.

Ne m’en voulez pas pour les mots employés, c’est difficile d’exposer des sentiments par écrits

Himaliae

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 103  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7077
1 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 07/02/2019 à 13h53

narce pourquoi dis-tu qu'il est sensé être nerveux?

Au contraire, tous les connaisseurs de PS te le diront: ce sont des chevaux très zen, très flegmatiques, très froids, à l'opposé des clichés... Tous mes profs m'ont toujours dit: les PS sont fainéants!

Oui ils ont du sang, mais pas n'importe comment. Et quand ils ont des conditions de vie de cheval (pré H24), beaucoup sont très plan-plan hors travail (et même dans le travail si tant est que celui ci ne les intéresse pas...)

Au début mon PS était vraiment apathique (il avait mal, et il a eu besoin de pas mal de temps pour se stabiliser dans sa nouvelle vie, notamment socialement entre chevaux - à postériori j'ai du merder qq part là-dessus).
Maintenant, il est zen et vraiment froid, MAIS il peut être énergique. Il peut me ramener au pré au passage et foutre le bazar en excitant tous les copains en passant devant leurs prés, mais une fois dans son pré il peut regarder les 40 chevaux de la pension faire des tours plein cul galop et rester avec sa meilleur amie la botte de foin. Il est hyper flegmatique.

Ce côté bipolaire est parfois agaçant, fatiguant, mais on s'y fait!
Typiquement nombreuses sont les détentes de CSO où il est mou, mourant, il fait tomber toutes les barres, je lui casserais la cravache sur le cul que ca ne lui ferait aucun effet. On rentre sur la piste, il se redresse, se met en avant, et fait son taff genre poney parfait. C'est usant!

Après chaque cheval est différent, mais je trouve que les PS sont nombreux à avoir ce "switch" entre "zébulon" et "mollusque", qui est parfois compliqué à gérer.

Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 147  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2888
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 11/02/2019 à 17h06

himaliae Hello !

Parce que les PS réformés que j’ai eu l’occasion de croiser étaient assez speed et chauds. Il y en a d’autres que le mien à l’ecurie et ce n’est pas comparable. Ils sont aussi calmes à l’attache mais au travail ça monte en pression et ça chauffe facilement.

Alors c’est rigolo de lire ton message, j’apprends quelque chose ! Mais comme tu le dis, « il avait mal ». C’est pour ça que son comportement m’interpelle. Bon après les professionnels de santé qui le suivent le trouvent en bon état et sain...

D’ailleurs je veux bien ton (vos pour ceux qui suivent en sous marin) avis sur le début du travail. Comme dit j’ai repris des bases à pieds. Je recommence progressivement la longe dans le calme. Mais niveau monte par quoi commencer ?

Je pensais faire essentiellement du pas en carrière avec des transitions pas-arrêt et pas mal de cercles. Débuter les barres au sol également. Bien sûr également du pas à l’exterieur pour le remuscler.

Je précise que je suis encadrée mais pour l’instant je n’ai pas pris de cours monté (uniquement a pieds). Mes monitrices n’ont pas l’habitude de travailler un réformé et je ne veux pas lui imposer un cours de 1 heure tant que je ne le sens pas « prêt » à se concentrer aussi longtemps.

Himaliae

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 103  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7077
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 11/02/2019 à 19h21

narce oui mais le cheval réagit aussi beaucoup en fonction de comment on lui demande... la logique et le progression du travail, la façon dont on demande, son état physique, bref trop de paramètres pour s'arrêter sur la race ;-)

Personnellement dans le travail monté j'avais commencé par des bases en carrière (frein, direction, accélérateur), directement aux trois allures par contre (mais parce que je me sentais en sécurité et lui était également , puis beaucoup beaucoup d'extérieur pour le mental.

Après je ne peux qu'approuver le fait de ne pas lui imposer une heure... mais bon, de toute façon n'importe quel prof doit savoir s'arrêter avant une heure si le cheval se comporte bien, non? Même avec mon cheval qui a montant 14ans, il nous arrive fréquemment de faire 35/40min de cours, pas plus.
Tes monos ont déjà travaillé des jeunes chevaux? savent-elles "dresser" un cheval? Parce qu'au final, le réformé, c'est seulement un jeune cheval non vierge. Ce qui complique encore plus la chose...

Surtout que le tien est réformé mais pas si jeune, il a donc beaucoup de choses bien ancrées, ton encadrement sera vraiment primordial...

Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 147  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2888
0 j'aime    
Travail du ps réformé
Posté le 11/02/2019 à 21h03

himaliae ah mais je suis totalement d’accord avec toi ! C’est pour ça que je tiens à faire les choses dans l’ordre et dans un esprit serein. Je cherche à ce que mon cheval apprécie ma présence pour les moments qu’on passe ensemble et pas juste pour les quelques carottes que je lui donne. J’ai réussi à obtenir ce type de relation avec ma jument et ça change la vie !

Oui elles ont toutes travaillé des jeunes. Ma mono de travail à pieds a l’habitude d’eduquer les poulains et de les débourrer. Je voulais lui confier mon cheval en pension travail mais elle ne monte que en western et selle western. Or, ce n’est pas ce que je cherche, à mon grand regret car nous avons la même vision des choses Donc elle m’aide déjà pas mal sur les bases au sol.

Pour les 2 autres, l’une est spécialisée en dressage et l’autre en obstacle. Techniquement j’apprends avec elles mais nous sommes en désaccord sur certaines choses. Tant que je n’ai pas un cheval un minimum dressé ça n’ira pas. Et pour l’instant je n’ai pas trouvé d’autre monitrice pour la partie montée...

Et tu as entièrement raison, je ne vois pas beaucoup de différence entre ma jument qu’on a débourré et mon réformé J’ai l’impression de devoir lui apprendre pas mal de bases et en décomposant le tout comme avec un jeune.
Travail du ps réformé
 Répondre au sujet