Problème avec parents

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
3654 vues - 49 réponses - 0 j'aime - 18 abonnés

Paulinee2

Initié
 

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 150
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 08h59

Bonjour CA !

Je sais que mon titre peut faire gamin mais je vais bientôt avoir 19 ans quand même x')

Alors voilà, je vis chez mes grands parents maternels et je ne vois mon père que lors de quelques occasions. Pourquoi? Car depuis mes 9 ans, je ne me suis jamais entendu avec ma belle mère. Non, ce n'est pas de la jalousie, c'est juste que j'étais une enfant et cette femme ne s'est jamais intéressée à moi. Elle s'était même mis à pleurer une fois, comme ça, puis à dit que c'était ma faute ( j'avais 11 ans --' ). Bref ! Depuis ils ont eut un enfant ( il a 6 ans ). Et depuis les conversations avec mon père ne tournent vraiment toujours qu'autour de lui. Il en a même oublié mes 18ans l'année dernière.... jamais il ne me demande comment va la fac ou autre. A chaque fois que je veux pouvoir parler tranquillement avec lui, il me reproche de ne pas m'intéresser à ma belle-mère.....

Il m'a proposé de venir au baptême du gamin pendant plusieurs jours. Je n'ai pas du tout envie d'y aller, je sais que je vais être malheureuse là bas.... Alors je lui ai expliqué gentiment qu'à 19 ans, les baptêmes et tout c'est pas trop mon truc. Et voilà, ce que je dessous comme réponse de ce côté de ma famille, ils ont décidé de ne plus me parler si je ne venais pas....
Je ne sais pas quoi faire, j'ai l'impression d'être une mauvaise fille mais en même temps je trouve ce chantage immonde

Paulinee2

Initié
 

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 150
2 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 11h55

carapace

Vous avez tout à fait raison! Je veux bien partagé des choses. Mais ça tourne toujours autour des mêmes personnes. Je ne penses pas être jalouse, c'est juste que j'ai l'impression de servir d'images et de ne pas pouvoir exister en étant moi même.

Oui je leur ai demandé si je pouvais venir avec mon copain. Ils ignorent. Bizarrement la personne qui compte énormément pour moi ils ne veulent pas en entendre parler ( ils ne le connaissent pas encore pourtant cela fait deux ans que je suis avec mon copain ).

Paulinee2

Initié
 

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 150
7 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 12h17

fresnedilla

Elle a été courageuse! :)

Moi je ne m'en sens pas capable, j'ai trop de ranc?ur....
Ils me sortent leur discours de famille, que c'est important....Mais ils n'ont jamais fêté mes 18ans, pourtant je ne demandais rien, simplement de se retrouver autour d'un gâteau....
Maintenant je vais avoir mes 19ans dans une semaine, je n'ai jamais eut d'excuses et je doute qu'ils pensent cette fois si à me le fêter, même pas un petit mot..
Leurs préoccupations c'est le baptême qui est dans 4 mois.

Alors je trouve ça franchement gonflé de leur part de venir me faire la morale sur les obligations familiales.

Ecuriessaglini

Membre VIP
   

Trust : 312  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5380
6 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 12h18

paulinee2 dit comme ça, ne serais tu pas la victime collatérale de la mauvaise relation entre ton père et ta mère ?
C'est dur pour les enfants quand les parents ne font pas d'effort.
Propose à toute la famille une thérapie, ça montre ta volonté de dynamique positive, s'ils refusent, pars.
Pars pour toi, pour construire ton bonheur dans un environnement sain.
Tes parents auraient du te protéger de tout ça, ils ont échoué, tu es adulte désormais, à toi d'oeuvrer pour toi même

Chaussette08

Expert
   

Trust : 230  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 591
5 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 12h50

Je te comprends. Si tu veux parler tu peux me mp. J'ai un passé a peut près similaire sauf que le mien a un soucis avec l'alcool et sa petite personne.

J'ai bientôt 32 piges mais c'est toujours aussi délicat. Il m'a pourri toute mon enfance...je ne vais pas endurer ça toute ma vie. Là tu vois ça fais bientôt 4 mois que je n'ai aucunes nouvelles de mon père et que je n'en donne pas. La dernière fois qu'on s'est parlé au tel il était encore bourré il m'a reproché des choses fausses et non justifiées, à haussé le ton pour finir par me dire " t'es qu'une conne, je passe demain et vous allez voir.... " (mode menace), c'est parti en sucette et je l'ai envoyer balader avant de raccrocher.

Et depuis plus rien.
Même pas les couilles de rappeler pr s'excuser.... il fait le mort et attend que je revienne.
Marre.

Je l'avais prévenu que ça finirai comme ça.
C'est dur.
Car dans un coin de notre tête on se dit qu'on a qu'un père, qu'il faut être plus intelligent et passer outre, seulement voilà ça pèse ! Au moins quand je ne lui parle pas je ne reçois pas de méchanceté ! Il les déverse chez les autres..

J'ai eu du mal à passer Noël....pas reçu de message...
Premier de l'an.....pas reçu de message....
J'ai attendu le mois de janvier et me disant " il a jusqu'au 31 janvier pr souhaiter la bonne année, ça pourrait lui faire une excuse pr reprendre contact "....
Bah non ! Passé le 1er Fevrier je savais que c'était foutu, il ne bougera pas le petit doigt, même si je sais que ça doit le peiner sérieux. Mais monsieur a trop d'orgueil.
C'est bon je ne vais pas m'excuser à chaque fois qu'il est con.

Il y a environ 10 ans on avait eu cette crise. Pareil j'avais raccroché en disant un fameux " c'est plus la peine de m'appeler !!! "......il a passé 2 ans....sans nouvelles !! J'ai un jour pris mon tel et l'ai appellé en lui disant qu'il était bête parce que c'était lui l'adulte et là je faisais le premier pas. Sa réponse ??? :  " tu m'as dis de plus te tel...donc voilà ".
Ok donc si j'avais pas appellé pendant 30 ans je n'aurai plus eu de nouvelles ??? , réponse :  " bah non "..

Pffff je trouve ça tellement débile !!
Ma nouvelle belle mère a l'époque m'avait dit " en plus ça lui a tellement pesé de plus avoir de tes nouvelles, il pleurait quand il parlait de toi ". Il n'aurait pas pu prendre son tel !!!!!! Pffff

Et la pareil. Je l'avais prévenu qu'on allait recouper les ponts si il continuait à être méchant...
Ma belle mère est partie elle aussi car elle n'en pouvait plus. Du coup il fallait bien qu'il déverse son fiel...c'était donc pour moi, des qu'il avait bu, et comme plus personne pr l'en empêcher à la maison, autant vous dire que quand je voyais le téléphone sonner après 20h, je ne voulais plus décrocher sous peine d'y passer 2/3h a entendre des âneries et méchanceté sans pouvoir raccrocher sinon il harcelait sur tous les téléphones de la maison et laissait 35 messages haineux si on ne le rappelait pas de suite pour en prendre encore plein la tronche.

Pendant des années je laissais passer et quand je rappelais quelques jours après je changeais de sujet et lui aussi, on faisait semblant et ça passait crème.
Pas une excuse de sa part.
Lui dit que non il n'est pas méchant.
Parfois je me dis qu il doit vraiment penser ce qu il dit.

Ma mère , avec laquelle j'ai fuis quand j'avais 15 ans, car il devenait violent et sortait les fusils, avec menace de meurtre ou surtout de suicide, surtout à Noël, pour , Je cite " comme ça ça vous rappellera ma mort ", me dit de le fuir, qu'il est malsain, méchant foncièrement et que l'alcool lui fais dire certaines vérités.

Je suis partagée entre le fais qu'elle veuille me protéger, la Peur qu'elle en " rajoute ", en me disant " c'est pas possible, il peut pas penser réellement tout ce qu'il dit sur nous ". Si j'étais sure ...

J'hésite à reprendre contact, comme d'autres ont dit, on pense être de mauvais enfants. J'ai fais tout ce que je pouvais pr lui. Je l'ai aidé à plein de choses quand il s'est retrouvé seul. Nous n'avons plus les mêmes valeurs.
C'est quelqu'un qui a bossé 25 piges au ritz à paris, luxe et prestige....et puis il en a eu marre de vivre à paris et nous dans la vienne, il est revenu et a ouvert...un bar ! La blague. Puis c'est parti en sucette, il l'a admis , à vendu le commerce et depuis a attendu la retraite !

A bouffé tout son pognon, et vivait du rsa....
Je ne reconnaissais plus mon père.
Lui vivre avec 400? par mois, mais quand pôle emploi l'appelait il refusait le boulot, parce que non mais lui il voulait tel boulot, de nuit, tant d'heures et puis si possible à 300m de la maison....j'enrageais !!!!! Comment on peut vivre comme ça ????? Yen a qui cherchent du taff !!! Et lui non, ça il veut pas, ça il peut pas, ça non parce que imagine si les gens savent que moi, monsieur je bosse à l'usine.,..
Bah oui papa mais en attendant ça paierais tes factures, ça te permettrais de mettre du chauffage dans la maison parce que là il fait 10 degrés et que les murs moisissent......

Il preferait nous faire pitié et nous dire qu'il fallait qu'il fasse gaffe parce qu'il avait pas de tunes... mais il refusait du boulot. Donc hors de question pr moi de lui donner des sous (Même si il a jamais demandé).
Je lui ai cherché tous les taffs possibles qui auraient pu l'intéresser, mais non. Il préférait économiser sur le gaz pour se payer des cartouches de chasse et mettre l'essence dans le 4x4 pr aller faire son pacha devant ses copains, genre mes comptes sont pleins, et je vous fais baver.

C'est la première fois que je raconte ça.
J'ai peut être l'air de le détester.
Je sais que c'est quelqu'un qui peut être gentil et serviable. Mais la, je ne sais plus quoi y faire.

Je sais que rien ne changera.
Je me demande ce qu'il devient et en même temps ne plus avoir de nouvelles ça me libère car je ne reçois plus de méchancetés. Et d'un autre côté je sais qu'il doit se morfondre car il n'a que moi. Mais il ne fais rien pr améliorer ou s'excuser.

On habite à moins de 2km. Je sais qu'on jour je vais le recroiser dans un magasin...que ferais je ??? Va t'on s'ignorer ???

Dur dur la vie parfois

Reiter_max

Novice

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 46
6 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 12h57


ecuriessaglini a écrit le 09/02/2019 à 12h18:
@paulinee2 dit comme ça, ne serais tu pas la victime collatérale de la mauvaise relation entre ton père et ta mère ?
C'est dur pour les enfants quand les parents ne font pas d'effort.
Propose à toute la famille une thérapie, ça montre ta volonté de dynamique positive, s'ils refusent, pars.
Pars pour toi, pour construire ton bonheur dans un environnement sain.
Tes parents auraient du te protéger de tout ça, ils ont échoué, tu es adulte désormais, à toi d'oeuvrer pour toi même


J'aurai pas mieux dit.

Le problème de parents / beaux parents en "carton", c'est qu'ils ont tendance à inverser les rôles, à jouer sur la culpabilité. SAUF que les adultes/parents se sont bien eux et pas toi ! On ne doit pas être les parents de ses parents...
Ce n 'est pas à toi de faire des efforts pour tous. On ne change pas les gens, surtout si consciemment, ils en ont pas envie.
Nous ne connaissons tes difficultés qu'a travers quelques lignes, mais une des meilleurs choses que tu peux faire, c'est de bien comprendre que tu n'es pas responsable des choix/non choix faits par les parents.

Si des efforts tu dois faire, essaye de le faire surtout pour toi, ce que ça t'apporte. Si tu trouves qu'il y a une certaine injustice, parle en 1 fois... deux fois... puis si tu vois que rien ne bouge....
Alors, construit toi, à ton rythme, trouve toi des personnes " support ", amies, sport, équitation

Paulinee2

Initié
 

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 150
2 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 13h03

ecuriessaglini

Je ne sais pas, cela fait 11 ans maintenant. A leur séparation ma mère m'a complètement rejetée et mon père c'était beaucoup rapproché de moi. Jusqu'à ce qu'il rencontre ma belle-mère. Lá il a complètement changé et n'a pas cessé de me comparer à ma belle-mère alors que je n'avais que 13 ans.
Une thérapie serait une bonne idée mais c'est impossible. Cela reviendrait à dire pour eux qu'ils ont tort.

Comme je suis maintenant chez mes grands parents c'est déjà un soulagement pour moi. Je compte construire ma propre famille, faire mon propre chemin.

Merci pour votre réponse :)

Fresnedilla

Membre d'honneur
  

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2137
0 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 13h21

paulinee2

Elle a fait abstraction de toutes les méchantes attitudes. Elle n'a rien non plus depuis 13 ans de son père. Rien de chez rien.

Après l'achat de tous les vêtements pour cette cérémonie, elle ne voulait pas y aller le jour même! Elle faisait un blocage.

Je lui ai alors parlé, j'ai expliqué que tôt où tard, les parents, grand parents, famille proche éloignée ou accolée allait disparaître de ce monde.

Et à ce moment-là, il ne lui restera que ses frères de sang ou de demi sang.

Alors voilà pourquoi parfois il faut être dans le présent mais aussi penser à soi pour le futur.

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 21114
13 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 14h14

Et bonjour.
Alors, déjà, plein de
Car la situation est difficile... Et très douloureuse.

Je ne vais pas répéter ce que tout le monde a dit à propos du baptême etc... Tu feras ce qui te semble le mieux
Une question... Est-ce qu'il y a des membres de ta famille paternelle avec qui tu t'entends bien? Grand-mère, tante, oncle, cousin? Une personne à qui tu pourrais expliquer tout ce que tu as sur le coeur afin que ce soit cette personne qui amorce une discussion avec ton père.
Ta belle-mère (qui semble aussi tarée que mon ex-belle-mère aussi)(dieu merci, elle et mon père ne se sont pas reproduit!) Semble vouloir empêcher toute forme de contact entre toi et ton père. Probable jalousie de sa part... A ses yeux tu représentes la vie «d'avant» de ton père et la preuve indéfectible qu'il y a eu un grand amour dans sa vie et ce, avant elle.
Ce n'est pas une excuse pour son comportement mais une explication (peut-être fausse, va savoir). Et oui, c'est con et immature de vouloir te faire sortir de la vie de ton père.

Mais sur ce coup, ton père est assez con aussi, sans vouloir te blesser. Ma belle-mère était profondément jalouse de moi, elle ne supportait pas que je passe des moments avec mon père et quand il n'était pas là elle était infecte, insultante... Devant lui, juste indifférente. Jusqu'au jours où mon père l'a surprise en train de me houspiller. Et c'est là qu'il devait jouer son rôle de père, chose qu'il a faite: il a assis ma place dans la famille. Ma place c'est d'être sa fille, ce n'est ni négociable ni modifiable. Je suis sa fille, si je fais des conneries on peut m' engueuler mais il est inconcevable qu'on s'en prenne gratuitement à moi et qu'on essaye de me sortir de la famille. En gros «j'étais là avant».

Et ça, ton père ne l'a pas fait. Alors que c'était son rôle. Et c'est extrêmement douloureux que de se sentir rejeté par l'un de ses parents...
Je vois que tout le monde dit que ton demi-frère n'y est pour rien, que ce n'est qu'un enfant et... C'est vrai. Ce n'est qu'un enfant qui n'a rien à voir avec tout ça. Mais, comme tu n'as pas eu de place dans cette nouvelle famille, il est légitime que tu ne te sentes pas sœur. L'arrivée d'un autre enfant est toujours déstabilisante pour un ainé qui voit sa place se modifier. Même dans les familles où tout se passe bien, c'est difficile de voir qu'on n'est plus tout seul au centre du monde...
Alors quand en plus l'arrivée du nouvel enfant coïncide avec notre rejet... Comment ne pas se sentir peiné? Voir, pire, remplacé comme un jouet devenu trop vieux?
A ta place, je sais que je serais dans une vraie souffrance et une puissante colère... Pas contre l'enfant mais contre mon père qui aurait cessé de l'être.


Alors il y a plusieurs solutions... Soit tu peux en effet couper les ponts... Mais c'est tout aussi difficile car on peut avoir l'impression de briser tout ce qui restait. Soit, tu peux tout essayer.
Et l'une des solutions, si la thérapie n'est pas possible c'est dd'en PARLER au reste de la famille.
En parler à tes grands-parents déjà. S'ils sont toujours en contact avec leur fille, ils pourront amorcer une discussion avec elle... Pour que elle aussi te laisse revenir à ta place.
Tu vis avec eux, tu sembles bien t'entendre avec eux. Et peut-être qu'ils voient la situation de l'extérieur sans savoir comment aider cette famille toute cassée... Parles-en avec eux. Et puis ils auront sûrement des bons conseils

Et enfin, trouver quelqu'un dans la famille de ton père à qui parler, en face à face ou au téléphone. Pour lui exposer la situation calmement et dire, tout simplement, que tu aimerais te sentir aimé par ton papa. Car, si la belle-mère souhaite te mettre à l'écart pour éviter cette discussion entre toi et ton père, elle ne peut pas évincer toute la famille. Ton père est obnubilé par cette femme mais, si le début de discussion vient de quelqu'un d'autre (par exemple au baptême...), ton père pourra sûrement prendre plus de recul et... Décider de lui-même de tirer ça au clair.
Quand ma belle-mère me faisait chier, ma grand-mère a été un grand soutient. Et je sais (bien qu'elle ne me l'ai jamais dit) qu'elle a énormément parlé à mon père pour lui dire qu'elle ne tolérait pas que sa petite fille souffre d'une mégère.

Peut-être que ton père ne se rend même pas compte de ce qu'ils t'infligent car tu es une «grande», une jeune femme qui sera bientôt indépendante. Mais à tout âge, on a besoin du soutient de parents aimants et respectueux.
Et là, c'est dur de se sentir aimé et respecté.

Si rien ne fonctionne... Alors il faudra faire sans lui...

Pour ce qui est de la thérapie, même si ce n'est pas possible d'un point de vue familial, d'un point de vue individuel ça peut peut-être te faire du bien. Tu encaisses beaucoup de choses difficiles et à 19 ans, on se construit encore (j'ai quatre ans de plus que toi et je me sens bien loin d'être adulte tant il reste à construire!). N'hésite pas à trouver un psy pour te confier et lâcher ce que tu as sur le coeur


Courage!

Édité par klavel le 09-02-2019 à 14h15



Paulinee2

Initié
 

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 150
5 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 15h18

klavel

Merci pour votre réponse! Ça me donne une forme de courage de voir que vous avez tout compris de mon ressenti :).

Et je ne suis pas la seule à en souffrir, mon petit frère de 12 ans ( de ma mère et de mon père ) est allé vivre chez mon père cette année. Je crois qu'il est déçu, il ressent une énorme différence entre lui et notre demi frère.

Ma belle mère ne m'a jamais aimé mais mon père n'a jamais voulu me croire et a toujours dit que c'était ma faute, que j'étais jalouse... je n'avais que 12 ans quand elle a fait croire que je l'avais fait pleuré, personne n'a voulu me croire....

J'en ai parlé à mon oncle mais bizarrement il n'est pas invité au baptême, il n'y aura que la famille de ma belle mère....
C'est pour ça que je voulais y aller avec mon copain, passer quelques jours la bas toute seule me ferait beaucoup de mal...

Avec cette femme il y a aussi eut beaucoup de comparaisons
J'avais 14 ans et comme toute ado' je ne me sentais pas bien dans ma peau. Voilà ce qu'on me disait ( mon père et m'a grand mère paternelle )" Tu as vu comme Léna est fine ? " "Regarde elle lisse ses cheveux et prend soin de ses ongle"" elle, elle a des résons d'être triste, elle a vécu une vie très difficile ". C'était très douloureux t'entendre ça car on me disait souvent que je ne prenais pas soins de moi, que mes cheveux devaient être lissés car ondulé ça fait sale ect...
Notre demi frère est chatain claire et plutôt mince. Mon frère a un problème de poids et pourtant devant lui mon père et sa femme ne cesse de glorifier la beauté de mon demi frère et son intelligence. J'en ai mal au coeur quand je vois ça. Je ne vais d'ailleurs plus chez eux car c'est une atmosphère qui me rend presque malade.

J'ai toute la vie devant moi, je suis loin d'être malheureuse, je fais les études qui me plaisent, j'ai une jument en demi pension adorable, je suis chez mes grands parents, lá où j'ai toujours voulu être. En revanche j'en garde des "séquelles ", j'ai une immense peur de l'abandon au point que je garde toujours mes distances avec mes amies car je ne veux pas y être trop attaché. Je fais des insomnies le soir quand je me retrouve seule. Et ça a été très dur d'arriver à me trouver jolie, c'est grâce aux garçons ça x').
Je ne fais pas non plus confiance aux femmes, je déteste les mariages et...les familles trop soudées J'en suis jalouse rien que le mot "famille" m'agace maintenant.

Alors oui peut être que je devrais aller voir un spécialiste. Mais j'aimerai surtout qu'un jour quelqu'un fasse comprendre à mon père qu'il s'esttoujours trompé, et qu'il m'a fait énormément souffrir.

Corbeau_bleu

Initié
 

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 135
8 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 15h32


klavel a écrit le 09/02/2019 à 14h14:
Jusqu'au jours où mon père l'a surprise en train de me houspiller. Et c'est là qu'il devait jouer son rôle de père, chose qu'il a faite: il a assis ma place dans la famille. Ma place c'est d'être sa fille, ce n'est ni négociable ni modifiable. Je suis sa fille, si je fais des conneries on peut m' engueuler mais il est inconcevable qu'on s'en prenne gratuitement à moi et qu'on essaye de me sortir de la famille. En gros «j'étais là avant».


ça me fait un peu penser à ce qui m'est arrivé. Sauf que mon père n'a rien fait, sa femme a fait des choses qui sont clairement de la maltraitance sur des enfants, lui était là, regardait et n'a jamais rien fait... J'ai attendu longtemps en espérant que les choses changent, qu'il se rende compte que quelque chose, mais pour lui c'est cette femme qui a raison sur tout, il ne faisait rien sans demander son avis et ne faisais des trucs seulement quand elle lui donnait la permission. J'ai fini par couper les ponts avec lui, dans un cas comme ça c'est la seule chose à faire je crois. Un moment après, ma soeur lui a envoyé un mot où elle lui demandait des explications sur pourquoi il avait laissé faire des choses comme ça : il lui a répondu que sa femme n'avais jamais fait ça...
A sa famille il a dit que c'est notre mère qui nous avait monté contre lui. Une de mes tantes m'avait demandé pourquoi je ne voulais plus le voir, je lui ait dit sans donner les détails que sa femme nous frappait moi et mes soeurs. Elle m'a à peine crue en disant "Mais pourtant elle est si gentille blablabla"
Désolée d'avoir raconté ma vie, mais ce passage m'a fait remonter ça d'un coup, j'avais besoin d'en parler. Maintenant j'ai du mal avec les gens qui disent qu'il ne faut pas perdre contact avec un père, qu'on va le regretter etc. ll y a des cas où il FAUT continuer sa vie sans les personnes qui nous font du mal, il faut penser à soi d'abord

Pour l'auteur du poste : tu n'es pas une mauvaise fille, c'est lui qui est un mauvais père en faisant un chantage comme ça juste pour un baptême ! Oublier tes anniversaires c'est quand même grave, c'est ton père quoi. J'ai pas vraiment de conseil, à part avoir une conversation privée avec lui en expliquant ce que tu ressens depuis toutes ces années, mais d'expérience, je peux dire que si il est vraiment obnubilé par sa femme, ça changera pas grand chose...

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 21114
3 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 16h58

paulinee2 peut-être que ce jours où ton père verra son erreur viendra. Mais n'oublie pas qu'il faudra énormément de temps pour te remettre seule du trauma que représente cet abandon... Car oui c'est normal que tu le ressentes comme un abandon.
Mais tu ne dois pas t'éloigner des autres dans le but de ne plus revivre ça. Ça va te rendre malheureuse et, en grandissant, cela pourrait te faire manquer beaucoup d'opportunité. Tout le monde a peur d'être abandonné. Et c'est normal de vouloir se protéger en évitant de s'ouvrir totalement et trop tôt aux autres. Mais si ta protection t'empêche de vivre des amours et des amitiés, c'est qu'elle devient délétère.
Il y a un juste milieu à trouver entre l'indifférence et la dépendance affective.
Et quand on vit un traumatisme du genre, ce juste milieu peut être encore plus difficile à trouver. La peur peut finir par tout paralyser... Et créer la solitude, ce qui n'est pas plus enviable.

N'hésite pas à te faire aider, n'attend pas que ton père te demande pardon. Ça viendra mais ça peut prendre du temps... Tu ne dois pas arrêter de vivre.
Vis, vis pleinement. Deviens l'adulte que tu as envie d'être. Tu es la seule personne avec qui tu es certaine de vivre toute ta vie. Avance. Ton père te rattrapera le moment venu.
Prends soin de toi, ça va aller

Édité par klavel le 09-02-2019 à 17h07



Monprince

Maître
    

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1207
3 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 17h40

Plus personne ne te parlera si tu n'y va pas
Tu dis qu'il y a que la famille de ta belle-mère ça n'est pas la tienne alors ce n'est pas grave
Peux être pour ton demi frère et frère si tu en a envie

Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 272  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 48179
9 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 17h53


klavel a écrit le 09/02/2019 à 16h58:

Vis, vis pleinement. Deviens l'adulte que tu as envie d'être. Tu es la seule personne avec qui tu es certaine de vivre toute ta vie. Avance. Ton père te rattrapera le moment venu.
Prends soin de toi, ça va aller

paulinee2 ça, c'est des mots importants

Frederique3560

Membre ELITE Bronze

Trust : 54  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6196
2 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 09/02/2019 à 22h22

Je ne reviens pas sur l'aspect relation avec votre père et belle mère .
C'est difficile, complexe , avec un petit résumé de toutes ces années , mais il est évident qu'il y a beaucoup de non dits, des rancœurs accumulées, je ne sents aucune réelle volonté d'apaisement, mais ça viendra peut être un jour, je devine plutôt un grand besoin de prendre du recul et une lassitude de porter le poids de cette situation.
À défaut de pouvoir envisager une démarche familiale votre propre sauvegarde passe sans doute par une aide extérieure, professionnelle ou à minima sans parti pris, qui ne portera aucun jugement sur personne, un regard neutre qui vous aidera à comprendre les mécanismes qui se sont mis en place entre vous tous, à comprendre ( pas forcément être d'accord ) le point de vue de chacun .

Ça c'est pour les adultes.

Mais les petits frères ?

Déjà le plus grand, qui a une place vraiment pas facile : non seulement il est le n°2 entre vous 3 , donc pas l'aîné et ce qui va avec ce rôle, pas le petit dernier non plus . Avec en plus un pb de poids, donc visible h24 et par tous . Une grande sœur pour l'aider à se faire beau pour ce jour là, à ses côtés au milieu de toute une famille où il doit trouver sa place de frère, une personne qui sera là pour lui dire qu'il est génial , que sa tenue lui va bien, qui s'intéressera à lui, lui demandera de lui parler de ce qu'il aime, posera des questions sur ce qu'il fait alors que toute l'attention sera portée sur son petit frère ... jouer votre rôle de grande sœur, attentionnée, rassurante sera sûrement bienvenu pour lui ET posera / imposera au sein de la famille votre vraie place .
Peut importe que les adultes aient bien ou pas agit envers vous, cela ne change rien à votre fraterie.
Et ces liens de frère et sœur vous unissent pour la vie . Ne vous en privez pas , ne l'en privez pas non plus. Vous avez beaucoup à y gagner tous les deux.
Et au delà de ce baptême, emmenez votre frère faire une petite balade de temps en temps, pourquoi pas du velo ou commencer des petits footing ensemble ?


Pour votre petit frère , demi ou pas c'est un frère, les liens sont à tisser, le passif avec sa maman à sans aucun doute mis de la distance entre vous .
C'est l'occasion , dites lui que vous venez pour lui, c'est sa journée . Même a 6 ans il comprendra.
Dites lui que c'est votre petit frère, qu'il compte pour vous et que maintenant qu'il est grand vous avez envie de profiter de ce petit séjour pour jouer avec lui et son frère . Et que s'il veut vous passsez du temps avec lui et son frère maintenant .

Consacrez ces quelques jours à vos frères . Oubliez les adultes . Soyez juste leur sœur, une grande enfant comme vous disiez au début . C'est cette place qui vous revient.

Si vous refusez l'invitation il faudra leur expliquer pourquoi, même si c'est plus tard. Ils vont sans aucun doute entendre dire que leur sœur n'a pas voulu venir, ne fait aucun effort etc etc et sera encore plus déstabilisant pour votre frère, renforcera encore l'instabilité de sa place par rapport à son petit frère.
Pour le petit cela fera encore plus de vous un sœur absente .

Vous avez envie de construire vous même votre famille , c'est l'occasion de commencer avec vos frères. Un jours ils seront les tontons de vos enfants,c'est important de poser les bases. Créez les liens qui vous manquent tellement .


Bien sûr ce ne sont que des conseils .

Bonne soirée

Agentmulder

Membre d'honneur
 

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1844
6 j'aime    
Problème avec parents
Posté le 10/02/2019 à 00h24

Bonsoir, écoute sans entrer dans les détails, j'ai un vécu assez semblable avec une belle-mère. J'ai pris mes distances pendant mes études avec la sensation que ça arrangeait tout le monde. Quand je rentrais, on me signifiait que j'étais trop présente, un jour j'ai cessé de rentrer et j'ai fait de très longues études qui m'ont amenée à partir de plus en plus loin.La relation que j'ai avec ma demi-soeur cadette est assez lointaine, c'est plus un rapport tante-nièce. Mon père s'est rendu compte de choses avec la distance et ma BM qui est morte ajd, n'a pas eu le temps de faire les nombreuses excuses que j'aurais aimé entendre de sa part mais on vit sans. M'éloigner a été très salvateur.
On ne choisit pas sa famille, encore moins quand elle est recomposée. Les liens et les relations famiiales peuvent être ceux auxquels on tient et seulement cela. Il n'y a aucune obligation à trainer des fardeaux de ce genre, la tradition c'est du pipo. Tu ne veux pas aller à cette fête parce qu'elle ne représente rien pour toi et que ta présence n'est exigée que par convention sociale? Et bien n'y vas pas. C'est une communion après tout hein, ni un mariage, ni un anniversaire, ni une commémoration nationale. Ca se fera très bien sans toi. Vis ta vie, développe la, épanouis toi, et à un moment dans ta vie, ton père qui compte pour toi viendra te chercher, ou toi, et ta belle-mère n'aura pas de prise sur ça, mieux elle pourra même avoir réfléchi à ce qu'implique le fait de tenter d'extraire de son environnement ceux qu'elle accuse d'être des souvenirs indésirables des relations passées de son conjoint.
Tu n'as aucun compte à rendre à personne ;-)
Page(s) : 1 2 3 4
Problème avec parents
 Répondre au sujet