Chutes, peur puis doutes

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1069 vues - 25 réponses - 0 j'aime - 3 abonnés

Marcky

Initié
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 185
Chutes, peur puis doutes
Posté le 22/02/2019 à 22h54

Bonsoir C.A ,

Depuis plusieurs jours, j'hésite à poster, mais ce soir j'ai besoin, besoin de parler, besoin d'avis, besoin de conseils...

Je suis propriétaire d'un pur sang depuis bientôt 7 ans, je l'ai acheté il avait 5 ans. Galop 4 en poche, ma monitrice de l'époque sortait en jeunes chevaux, je trouvais ça sympa, elle m'à orienté dans l'achat de ce jeune.
L'essai s'est globalement bien passé.

Il est arrivé au club en avril 2012. Un vrai bonheur, mon rêve se réalise enfin !

A l'adolescence, il s'est révélé joueur et testeur, il m'à valu plusieurs chutes sans gravité. Il commençait à charger les barres, mon manque de niveau s'est tout de suite fait sentir.
Malgré tout nous avons travaillé et avons fait plusieurs CCE, CSO et dressage.

En septembre 2013, nous changeons de pension. On va découvrir de nouvelles pistes de travail. Un cheval devenu calme, une assurance vie en balade, un pur sang qui ne chauffe plus.
En décembre 2015, sur un cercle au galop, il m'éjecté complètement : 1ere chute, tassement important d'une vertebre lombaire.
Il est au travail avec la mono du club pendant 1 mois.

Puis nous changeons de nouveau de pension où la il va en pension travail pendant 3 mois. J'ai le temps de me remettre de ma chute.
Entre temps le cheval devient aveugle de l'oeil gauche (suite à mauvais traitement veterinaire).
J'ai la chance de pouvoir avoir mon cheval chez moi, il me rejoind donc en juin 2016. En septembre 2016, j'acheté une pouliche paint.
Je monte mon cheval une 20aine de fois en 2 ans. Toutes les fois se passent à merveille, mon cheval est un amour.

Suite à des changements personnels, je vends la pouliche en mai 2018 et ramène mon cheval dans notre écurie actuelle ce même mois.
Nous reprenons le travail tout doucement en longe, le cheval est calme et content de reprendre le travail.
Les mois se passent avec bonheur.

Je trouve le cheval un peu bloqué, rdv avec l'ostéopathe pris, je fais une séance de travail légère. Je demande un allongement au trot, il m'ejecte : 2 ème chute, entorse des cervicales.

Pendant 3 mois, nous avons travaillé à pieds, longe, longues rênes et travail en filet. Début février je me remets à cheval, de bonnes sensations, ça fait du bien.
On monte dans le manège, dans la carrière, rien ne change, le cheval est agréable.

Je contacte l'ostéô pour un rdv mercredi dernier. Je monte mardi, cheval détendu, décontracté, on se met au galop, renes lâches, on prend la piste une voiture passe et bim : 3eme chute. Douleur atroce, la vertebre à de nouveau pris un coup,

Alors voilà, mon amour de cheval m'a éjecté 3 fois. Le cheval d'une vie gentil, volontaire au travail, respectueux de l'homme et non vicieux m'à blessé.
J'ai perdu confiance. J'ai mis tellement de temps à me remettre à cheval, à retrouver confiance en lui.
Voir qu'une séance ou il est décontracté, peut se transformer en chute...
J'aimais sauter, j'ai arrêté. Les balades on aimait ça aussi, son côté plein de gaz m'à fait arrêter aussi par peur.

Je montais mon cheval à cru dans la carrière, maintenant il est hors de question que je monte sans mon gilet air bag.

Bien évidement j'ai pensé à la vente, a de multiples reprises, mais le fait que ce soit mon cheval, l'affect se met au milieu et à chaque fois je me dis que ça va passer.
Sauf que cette fois ci, j'ai bien peur que ce soit la fois de trop. Je ne veux pas prendre de nouveaux risques, je ne peux pas me permettre pour ma santé" d'essayer de voir ce que ça va donner".

J'aime le travail à pieds, mais pas de la à ne faire plus que ça, j'ai envie de monter, de continuer à apprendre.. mon cheval aime travailler, et a besoin de travailler.

Là où la question arrive : que faire ?
-vendre ? Mon coeur se brise rien qu'a y penser
-garder et persister malgré mes peurs ?
-confier? Mais à qui..

Tant de questions, et de doutes pour notre avenir à nous 2...

Marcky

Initié
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 185
0 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 23/02/2019 à 20h04

altaii non ce sont des paddock individuel, mais il peut sentir les copains.
Je ne suis pas sûr que cela ait un rapport ...
qu'en penses tu ?

Altaii

Apprenti
  

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 267
0 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 24/02/2019 à 10h22

marcky ça peut être un facteur de stress pour le cheval. Tu lui enlève toute la dimension sociale ( gratouilles, chasse mouche... etc) dont il a besoin pour être bien.

Certains chevaux l'expriment plus que d'autres, et certains cavaliers ferment un peu les yeux sur les symptômes du mal être, de l'inconfort, mais un cheval au pré avec des potes, c'est la base pour les avoir bien dans leur tête.

Après ce n'est qu'une piste, mais peut être que lui permettre d'avoir de vraies interactions sociales lui permettrait de se poser. Dans tous les cas, ça ne pourra pas lui faire de mal..

Expar

Membre ELITE Argent

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7608
0 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 24/02/2019 à 12h08

En effet, j'ai vu la différence avec le mien, quand je l'ai mis au pré en groupe, plutôt que paddock individuel. Mais bon, s'il était mieux dans sa tête, il n'a pas fondamentalement changé de comportement non plus, sous la selle.
Parce que là, ton loulou, il semble être correct en terme de caractère (pas de signe de mal-être, genre mal luné, tentative de morsure, etc.). Idem sous la selle, sauf qu'il donne un bon coup de c*l qui dégage sa cavalière de temps en temps.

Bloops29

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 149  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7077
1 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 24/02/2019 à 12h52

Je me reconnais un peu dans tes écrits.

Ma jument est assez explosive également, elle peut passer d'un état décontracté à un enchaînement de bonds, coups de cul, et revenir à un état décontracté, que ce soit à pied ou monté. C'est ce côté imprévisible qui me fait peur.
Je me suis fait quelques frayeurs et la peur s'est installée petit à petit. J'en suis venue à me crisper, anticiper… Ce qui, évidemment, n'arrange rien. C'est le serpent qui se mord la queue.
Des chutes, des "explosions", j'en ai connu avec d'autres chevaux, sans que ça ne m'atteigne mais avec ma jument, c'est différent.
Je précise qu'elle a toujours vécu H24 au pré avec des copains.

Aujourd'hui, ça s'arrange, mais j'ai encore beaucoup de travail à faire sur moi.

Il y a un séance, en particulier, qui m'a pas mal débloquée et m'a servi de déclic : ma jument était particulièrement susceptible et explosive ce jour-là. Et tant mieux puisque ma prof a pu "voir" et elle s'est complètement adaptée : objectifs de séance revus à la baisse, zen-attitude, …
J'ai appris à faire abstraction de ce qui se passe en-dessous, en me focalisant sur les conseils de ma prof, tout en "lâchant la grappe" de ma jument.
Et malgré les frasques de ma jument, en suivant les conseils de ma prof, je me suis rendue compte que… ça marche et que je suis capable d'essuyer ses explosions sans tomber, sans paniquer. En fait, avec le recul, ça a été une aubaine qu'elle ait eu ce comportement ce jour-là.
Cette séance, en plus de me donner des clés en cas "d'explosion" m'a donné un peu plus confiance en moi.
Depuis je m'applique à garder cet état d'esprit sur chaque séance, et même si la peur n'a pas disparu, je gère mieux.
Et c'est tout bête, en gros, quand elle explose, c'est "redresse-toi", "regarde loin devant", "pose tes mains et n'accorde pas d'importance à ce que fait ta jument". Bref, les choses basiques qu'on oublie quand tu es secouée dans tous les sens et la peur fait que tu te refermes comme une huître.

J'évite aussi de mettre ma jument dans le rouge quand que je bosse seule.
Le fait de très bien la connaître aide à cela. Rien qu'au pansage, je sais dans quelle disposition elle est.
Travailler à pied, avant de monter, me permet également de prendre la température. Pendant la détente, à cheval, je ne touche absolument pas aux rênes.
En fait, c'est clairement ELLE qui va fixer mes objectifs de séance et jusqu'où je peux aller.

J'ai de la chance également d'avoir une autre jument à la maison, qui a du carafon mais qui est plus "froide". Le fait de la monter, en parallèle, m'aide également à reprendre confiance en moi.

Édité par bloops29 le 24-02-2019 à 12h58



Museane

Membre VIP

Trust : 1317  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3853
2 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 24/02/2019 à 13h05

L'ostéo a ses limites.
A ta place, j'emmènerais le cheval chez un bon véto pour un check-up complet au niveau locomotion, histoire de s'assurer que ton cheval n'a pas mal quelque part.

C'est pas normal qu'il t'éjecte lors d'un allongement au trot ou d'un cercle au galop

Le meilleur des ostéos ne remplacera jamais l'?il d'un bon véto, surtout appuyé de radios et d'échographie.

Ensuite tu pourras envisager d'autres pistes.

Ender

Membre d'honneur
   

Trust : 154  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2677
1 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 24/02/2019 à 13h23


marcky a écrit le 23/02/2019 à 13h36:
@ender non j'ai eu d'autres chutes avec lui, mais ces 3 là sont les + importantes, les + dures et douloureuses.

J'ai travaillé à pieds pendant plusieurs semaines pour réapprendre à voir que c'était un cheval calme, c'est un cheval calme. Plusieurs séances l'ont également montré, sauf qu'elles ont aussi montré que je ne pouvais pas avoir un cheval " sûr "


Simplement, il bondit en l'air, en balançant le cul. Mais pas un simple coup de cul.


Ah d'accord, effectivement, si les chutes sont regulières, il est certain qu'au bout d'un moment, la peur arrive et tu deviens de moins en moins sereine pendant les séances.

Dans tout les cas, je laisserai passer le mois de travail sous la selle du pro, de voir ce qu'il en pense et d'avoir des cours encadrés à la suite.

D'autre part, est-ce que tu te filmes pendant les séances ? Car en cas de chute, ça peut permettre de comprendre ce qu'il s'est passé. Et comme le dit Museane, ce n'est pas normal qu'il ait de telles reactions, peut-être qu'il ressent une douleur ?

Marcky

Initié
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 185
0 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 27/02/2019 à 12h34

Pour répondre à tout le monde, en essayant de ne rien oublier.
Je doute quand même que le cheval soit gêné au point de vouloir me dégager.

Il voit l'osteo tous les 3 mois, est top sur toutes les séances, décontracté et fin aux aides.
Il devait avoir un peu gaz ce jour là et me sentant plus à l'aise, il en profite.

Je l'ai longe dimanche ou il était très en forme.
Ma coach l'a monté lundi, la séance s'est très bien passée. Pas une seule bêtise, un cheval exemplaire.
Elle le prend au travail tous le mois de Mars.

De mon côté, après avoir longuement discuté et ne prenant plus de plaisir, malgré les 7 années passées ensemble, je n'ai plus confiance en mon cheval, je n'ai plus les meme objectifs de concours qu'au début, j'ai pris la décision de mettre en vente.
Il fera le plaisir d'un ou d'une autre cavalière.
Il s'agit d'une décision, malheureusement, réfléchie et douloureuse, mais pour notre bien à tous les 2, je pense que c'est la plus sage ?

Museane

Membre VIP

Trust : 1317  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3853
0 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 27/02/2019 à 13h04

marcky un cheval n'est pas censé voir un ostéo tous les 3 mois et une fois de plus, un ostéo n'est pas un véto.
Pour le prix de toutes tes consultations ostéo, tu pourrais lui offrir un vrai bilan locomoteur chez un bon véto qui permettrait de savoir si oui ou non il n'a pas mal quelque part.
Un cheval avec du gaz peut balancer quelques coups de cul de temps à autre mais tu dis toi-même que c'est au-delà du coup de cul ce qu'il fait.

Si tu es partie pour le vendre, je te conseille en tout cas de bien préciser ce problème à l'acheteur, si tu ne veux pas avoir des problèmes ensuite..

Elicendi

Membre d'honneur
   

Trust : 56  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2925
0 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 27/02/2019 à 13h19

Le vendre, si tu le souhaites ok.

Mais retrouver un cheval plus safe, ce ne sera pas facile ... parce que mine de rien, ok il a fait deux accidents, mais c'est surtout que tu es mal tombée. Aucun cheval ne peut te garantir le zéro chutes.

Et d'après ce que tu décris, en dehors de ça, il était plutôt cool.

A côté de ça, je trouve assez suspect d'avoir besoin de l'ostéo 3x par an. Avec une selle correcte et un travail bien encadré ça ne devrait être que occasionnel. Avant de le vendre, je pense qu'il faudrait faire un bilan véto (pas ostéo) pour savoir ce qu'il en est exactement et le proposer à la vente en toute transparence.

Marcky

Initié
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 185
0 j'aime    
Chutes, peur puis doutes
Posté le 15/03/2019 à 18h05

Hello,
Je reviens donner quelques nouvelles.
Mon cheval est donc au travail avec notre coach, tout le mois de Mars. Elle se régale avec, cheval à l'écoute, pas de fantaisie, pas chaud non plus,intéressé par le travail.

Il a également eu une séance de shiatsu, qui s'est très bien passé. Le praticien m'a conseille pour moi de travailler sur le côté émotionnel et sur le côté émotionnel de mon cheval.

De mon côté, je m'occupe de la jument Irish cob d'une amie, ça me permet d'être en contact avec d'autres chevaux et de "tester" mon appréhension.
Bilan : il y a bien un problème de confiance entre mon cheval et moi.. je n'ai pas confiance en lui, il n'à plus confiance en moi..
Page(s) : 1 2
Chutes, peur puis doutes
 Répondre au sujet