Les gros préjugés des trotteurs

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1936 vues - 27 réponses - 1 j'aime - 5 abonnés

Prio

Expert
   

Trust : 436  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 831
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 12/04/2019 à 11h28

Salut tout le monde !
J'ai récemment pris un trotteur réformé en demi pension ( un jeune de 6 ans) adorable mais ma foi très fainéant ahah
En en parlant à des amies, car j'j'aimerais à terme m'entraîner pour le galop 7 avec (nécessaire pour la formation que je veux faire) on m'en a sorti des vertes et des pas mûres sur le ptit loulou :
- Il sautera jamais (la proprio dis qu'il aime ça et avec du travail je pense que il saura sauter un minimum, certes, pas des grosses barres)
-Les trotteurs c'est moches
-Les réformés sont cassés à vie
-courage pour galoper lors de ta reprise de dressage
-Y a pas plus mou qu'un trotteur, c'est pire qu'une mule
-Tu perds ton temps

etc.
Et vous on vous a sorti quoi comme préjugés sur vos loulou ?
En plus si je ne me trompe, on trouve pas mal de trotteurs en centre équestre, car ils sont plutôt polyvalents ^^

Ramboderetz

Membre d'honneur
  

Trust : 186  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2408
0 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 12/04/2019 à 15h52

A l'époque j'ai passé mon éperon d'argent, le galop 7 d'aujourd'hui, avec mon trotouille !
Non, en fait pas complètement, pour le dressage on m'avait prêté un cheval...

Mais pour l'obstacle, et le cross, il a été top !
Un vrai bon mental, j'avais une confiance aveugle en lui

J'aurais peut être pu faire le dressage avec lui, mais il fallait déjà qu'en 15 jours je sache utiliser une bride, il aurait fallu le débourrer lui aussi, donc je me mettais un peu des batons dans les roues... ceci dit, je pense que si j'avais vraiment voulu, avec un peu de boulot, ça aurait été jouable

Obsonine

Membre d'honneur
 

Trust : 235  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1900
0 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 13/04/2019 à 00h41


prio a écrit le 12/04/2019 à 12h53:
@dolimos Je ne dis pas le contraire bien sûr qu'ils sont fait pour trotter, mais tout individu a aussi sa part d'épigénétique ou de gènes masqués sur des générations qui peuvent se révéler être actif, et a aussi une part environnementale qui joue etc. (ahah faut pas me lancer dans la génétique, ce sont mes études et je pourrais en parler pendant des heures ^^)
Mais il n'empêche que la race ne fait pas comolètement l'individu :)


Mmh... Il y a de l'idée, mais je doute que l'épigénétique puisse jouer un rôle significatif sur de tels caractères fortement quantitatifs, régulés par un grand nombre de QTLs à effet faibles à très faibles. D'autant plus que la majorité des régulations épigénétiques se mettent en place lors de l’embryogenèse et lors du développement des individus à un stade juvénile et restent relativement stables à l'âge adulte...

Prio

Expert
   

Trust : 436  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 831
0 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 13/04/2019 à 13h26

obsonine
En effet mais il y a aussi des gènes plus ou moins masqués qui avec leur environnement peuvent se révéler ou non, sans parler des éléments transposables qui peuvent en se fixant avec certains promoteurs sur des régions codantes ou non peuvent modifier et amplifier ou masquer certains gènes etc.

Prio

Expert
   

Trust : 436  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 831
0 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 13/04/2019 à 14h11

obsonine
En effet mais il y a aussi des gènes plus ou moins masqués qui avec leur environnement peuvent se révéler ou non, sans parler des éléments transposables qui peuvent en se fixant avec certains promoteurs sur des régions codantes ou non peuvent modifier et amplifier ou masquer certains gènes etc.

Obsonine

Membre d'honneur
 

Trust : 235  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1900
2 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 13/04/2019 à 16h17


Citation :
En effet mais il y a aussi des gènes plus ou moins masqués qui avec leur environnement peuvent se révéler ou non

Mais là tu me parles encore d'épigénétique, le problème reste le même...
Pour les éléments transposables, ceux-ci interviennent au moment de la réplication cellulaire. Ils peuvent éventuellement jouer un rôle d'une génération à l'autre en intervenant lors de la gamétogénèse ou lors des stades les plus précoces de l'embryogénèse cependant je doute fort qu'ils puissent avoir une quelconque incidence sur un individu déjà formé.
De toute façon, encore une fois, on parle de caractères régulés par un nombre considérable de gènes (probablement plus d'une centaine) et même si la régulation de 3 ou 4 est modifiée par de tels phénomènes, l'effet reste négligeable.

Pardon pour ce HS, moi aussi je suis passionnée de génétique et je pourrais en parler pendant des heures

Prio

Expert
   

Trust : 436  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 831
0 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 13/04/2019 à 17h03

obsonine
Oui ke vois ce que tu veux dire, je suis plus ou moins d'accord avec toi sur la généralité mais certains facteurs environnementaux agissent certes, tôt dans la croissance mais pas lors de l'embryogénèse meme si ça ne reste qu'une infime quantité je te l'accorde :)

Pas de soucis pour les HS ;)

Un_poney_relou

Apprenti
  

Trust : 63  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 359
3 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 15/04/2019 à 08h54

Ah oui les trotteurs il sont souvent mal vue (comme les shetlands, les PRE et tout ça) mais en général ils sont incroyable !
Quelle est une trotteuse elle saute très bien et a déjà fait des Club 1 et peut-être des préparatoire 1m a vérifier.
Quelle c'est la plus belle. Non on peut pas dire qu'elle est moche.
Mou ? Je peu t'assurer que moi elle avance ! Et enfin elle galope !
Ce ne sont que des préjugés !
J'espère que tu vas rentrer dans ton école et passer ton G7 avec ton trottou !

Couagga

Membre ELITE Argent
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8876
3 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 17/04/2019 à 12h20





Sans travail les trotteurs ont des allures...de trotteurs Pour moi ce n'est pas un préjugé c'est un fait. Tout comme dans le saut, à la base la plupart sont des franchisseurs d'obstacle plutôt que des sauteurs.
Il est typique aussi ce petit galop rapide aplati à 4 temps du trotteur brute de pomme. On pourrait tenir un verre remplit d'eau à ras bord qu'il n'en tomberait pas une goutte.

A mon sens, le préjugé c'est de dire qu'ils n'ont pas la capacité à sortir de ça. Avec un travail adapté, prenant en compte la morpho assez typique et éventuellement un passé en course. Personnellement je les identifie de loin rien qu'à l'inclinaison de leur croupe Je les adore

ça me fait bizarre d'ailleurs de lire que tu as un trotteur "mou" prio car pour moi, ce sont des assoiffés de l'accélération. J'ai encore le souvenir de ma trotteuse en extérieur, lorsqu'elle adoptait sa position caractéristique et qu'elle enclenchait ce trot fabuleux, si difficile à tenir enlevé, assis n'en parlons même pas,.... quelle sensation ! Et ce trotteur américain supersonic ... lui aussi quelle énergie, je l'ai adoré. Pour moi, ils sont vraiment très généreux et d'une gentillesse qui se retourne souvent contre eux.

Ils font partie de ces races parfois très typées (Ibérique, arabe, ...) qui, pour les individus très dans le modèle, ne peuvent pas être travailler comme les autres. Il faut tenir compte de leurs particularités morphologiques et bioméca pour justement pourvoir les en sortir et réussir très honorablement là où peu de gens miseraient sur eux.

Édité par couagga le 17-04-2019 à 14h34



Prio

Expert
   

Trust : 436  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 831
0 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 17/04/2019 à 13h21

couagga
j'étais étonnée moi aussi du trotteur "mou" mais il est comme ça c'est toi d'ailleurs qui m'a répondu sur le sujet : leçon de jambe, avec mon trottou
Mais hier en liberté quand il c'est laché il n'était pas mou, mais ça n'a pas duré, je pense qu'il est hésitant suite à ses pr9blèmes de pieds ;)

Hurlley

Membre ELITE Bronze

Trust : 124  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6048
1 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 17/04/2019 à 13h46

Mon cheval était un trotteur, un vrai coup de coeur !

Mais oui, il est indéniable qu'un trotteur trottera toujours mieux qu'il ne galopera, ce qui ne veut pas dire qu'il sera incapable de galoper ou qu'il le fera mal. Il faudra surtout beaucoup beaucoup de travail et de patience.

Pour le côté mou, le mien l'était un peu ! Très très zen dans sa tête, une force tranquille qu'il fallait un peu réveiller en carrière sinon, en tant que bonne feignasse qui se respecte, il en faisait le moins possible. Même en liberté il ne bougeait pas! Au pré c'était drôle, quand ses copains se faisaient un galop pour jouer, il faisait quelques foulées avec eux avant de trouver que finalement, c'était moins fatiguant de mettre la tête dans l'herbe ! Un sacré phénomène celui là ! Par contre quand il voyait les barres ou quand on était en extérieur et qu'il avait compris qu'on allait galoper c'était tout autre chose ! Sur le cross n'en parlons pas, ça regroupait ses 2 disciplines favorites et c'était une vraie machine de guerre !

Sur les barres, au vu de sa morpho et de sa légère ataxie, on le préservait et enchaînait rarement au delà d'1m-1m05, mais il avait une vraie intelligence de la barre, ses places étaient justes et il savait monter son dos. Si je faisais une faute qu'il pouvait sauver, il le faisait, s'il comprenait qu'il risquait de se planter, il s'arrêtait.

Pour moi les trotteurs en règle générale sont de bons chevaux de loisir, relativement polyvalents, avec un coeur énorme.
Et comme pour n'importe quel race de chevaux, il y en a qui sont très bons dans leur discipline. Si ça t'intéresse, regarde l'association "Je trotte donc je suis", ils sont sur FB, ils mettent régulièrement les résultats en concours de leurs ambassadrices, quelques unes sortent en club et les autres en amateur jusqu'à 115.

Elicendi

Membre VIP
   

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5695
0 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 23/04/2019 à 12h50

Je n'ai jamais eu de préjugés sur mes trotteurs parce que peu de gens savent du premier coup d'oeil qu'ils en sont.

La plupart des gens imaginent des chevaux au nez busqué, qui ne galopent pas. Or les miens ne sont pas vraiment dans ce cas.

Personne ne m'a jamais dit qu'un trotteur pouvait être mou. C'est même plutôt l'inverse en général, ça reste un cheval de course.

En saut ils se débrouillent généralement bien, même s'ils manquent de puissance.

En dressage, c'est là que le bat blesse... Evidemment un trotteur peut être bien dressé, mais les efforts qu'on met dans ce dressage sont vraiment plus importants par rapport à une race de sport plus classique.

Et je trouve que c'est difficile de trouver des enseignants qui connaissent ce travail. Parce que ceux qui ont du niveau sont habitués à des chevaux de sport qui n'ont pas les mêmes difficultés.

Passer un g7 avec un trotteur pourquoi pas, bien sur qu'ils peuvent en avoir le niveau. Mais si tu dois tout faire toi même, ça risque de prendre un certains temps.

Prio

Expert
   

Trust : 436  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 831
0 j'aime    
Les gros préjugés des trotteurs
Posté le 23/04/2019 à 13h54

elicendi
C'est surtout qu'on m'a fait une remarque que j'ai mal pris sur le fait que j'ai dis que mon trottou était certes "mou" comme si cela était impossible, pourtant oui c'est un trotteur et oui, si il peut ne rien foutre il le fera ^^

En effet pour passer mon galop 7 avrc lui ça va me demander beaucoup de travail, mais bien sûr c'est possible, pas tout de suite, mais il a les capacités :)
Page(s) : 1 2
Les gros préjugés des trotteurs
 Répondre au sujet