Conseil pour un métier et ma ponette

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
1574 vues - 48 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Melanie078

Novice

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 37
Conseil pour un métier et ma ponette
Posté le 20/06/2019 à 02h33

Bonjour à tous, je suis propriétaire de puis plus d’un ans d’une ponette très compliqué. Elle est âgée de 11 ans et est polyvalente, elle pratique le saut, le dressage, la balade, l’attelage, l'éthologie, le cross... Cependant dans tout ce qu’elle fait, son caractère de ponette ressort. Elle n’est pas méchante mais cherche beaucoup à dominer. Au travail à pied, elle sera irrespectueuse ( embarquée ou se mettre debout(si elle n’arrive pas résoudre le problème)), à la monte, elle sera vraiment dans l’objectif d’embeter le monde comme de souvent refuser ou de s’arreter au milieu... En balade, des qu’elle est seule, elle aura peur de beaucoup de choses comme d’une voiture qui roule vite. Les concours avec elle sont très compliqué et même insupportable. Je ne cherche pas à en faire puisque je ne suis pas du tout compétitrice. Je ne sais plus vraiment quoi faire avec elle, j’aimerais le meilleure pour elle.. J’ai déjà pensé au pré mais elle deviendrait sauvage. Je m’adapte en fonction d’elle puisque malgré nos galères au quotidien, c’est ce que j’ai de plus cher et pour rien au monde, je voudrais m’en séparer. Cependant, mon problème c’est que je voudrais être comportementaliste équin mais pour cela je me demande s’il faut avoir des galops. Comme je ne peut plus faire de concours avec ma ponette je ne peux plus passer mes galops (j’ai le galop 4 et je prépare le 5 ) car il faut sortir en extérieur. Est ce obligé d’avoir ces galops pour être comportementaliste équin ? On m’a proposé de faire des concours avec un autre cheval mais ce n’est pas mon souhait. Je sais que je ne suis plus en mesure de progresser avec ma ponette mais ce n’est pas grave tant que je continue à me faire plaisir... J’aimerais avoir des conseils sur le metier de comportementaliste ainsi que comment réussi à y devenir...( je fais déjà une formation dans ce domaine). Avez vous des conseils pour ce genre d’equidé compliqué, qu’est ce que vous ferez à ma place ? Merci pour vos réponses !

Lakchmi

Membre d'honneur
 

Trust : 255  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1537
2 j'aime    
Conseil pour un métier et ma ponette
Posté le 21/06/2019 à 17h12

fandada #attention mode relou pointilleuse

fandada a écrit le 20/06/2019 à 15h20:
@hurlley je voulais dire que ce sont 2 métiers différents. L'un est un théoricien l'autre un " technicien "
Pour faire une comparaison foireuse un peu comme un ingénieur en mécanique des fluides qui conçoit les carrosseries de voiture et le carrossier qui les répare. Ils ont chacun leurs compétences propres.

En fait un ingénieur en mécanique des fluides qui conçoit des carrosseries de voiture, c'est un peu comme un maréchal ferrant qui soigne les dents de ton cheval . Pour concevoir une carosserie, moi j'embaucherai plutôt un ingénieur en conception mécanique (spécialisé lui, en mécanique des solides)

#déso de l'incursion, et fin du mode relou.

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19808
1 j'aime    
Conseil pour un métier et ma ponette
Posté le 21/06/2019 à 18h43


lakchmi a écrit le 21/06/2019 à 17h12:
@fandada #attention mode relou pointilleuse

En fait un ingénieur en mécanique des fluides qui conçoit des carrosseries de voiture, c'est un peu comme un maréchal ferrant qui soigne les dents de ton cheval . Pour concevoir une carosserie, moi j'embaucherai plutôt un ingénieur en conception mécanique (spécialisé lui, en mécanique des solides)

#déso de l'incursion, et fin du mode relou.

méeuhhh j'ai bien dit que c'est une comparaison foireuse !!!
pis mécanique des fluides, c'est pour l'écoulement de l'air sur la carrosserie, na !

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 67  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5509
0 j'aime    
Conseil pour un métier et ma ponette
Posté le 21/06/2019 à 23h17

Je ne crois pas qu'on puisse considérer un éthologue comme un théoricien d'ailleurs. Il a surtout un bagage scientifique étayé et pluraliste qui lui permet ensuite d'apporter sur le terrain une expertise réelle et objective. Ce qu'un comportementaliste n'a pas forcément.

Il faut rappeler je pense que l'éthologie est une science qui se situe au carrefour de nombreux domaines sur lesquels elle s'appuie : neuro-sciences, sciences cognitives, psychologie, biologie, archéologie, l'écologie, la zoologie.... C'est un point de jonction qui met en lumière le pourquoi du comment des comportements de toutes les espèces et de leurs interactions.
C'est loin d'être théorique à mon sens… La théorie c'est quand même très… abstrait
Page(s) : 1 2 3 4
Conseil pour un métier et ma ponette
 Répondre au sujet