Action de mains pour placer un cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1556 vues - 24 réponses - 3 j'aime - 12 abonnés

Lau7796

Apprenti
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 242
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 19/07/2019 à 14h23

Bonjour à tous,

Question qui me perturbe aujourd'hui sur le placé du cheval. Je sais qu'un cheval se place avec le cheval, et que ça ne résulte pas que de l'inclinaison du chanfrein j'ai lu énormément de choses là-dessus.

Maintenant la question qu'il me reste et à laquelle je ne trouve pas de réponse c'est : quelle action faire avec les mains ?

Pas de droite/gauche, ne pas jouer avec les doigts, je sais ce qu'il ne faut pas faire, mais réellement, que faire ? Ne pas tirer, ne pas les avoir trop basses, quoi d'autre svp ?

Disons que j'y arrive pas j'ai du mal à garder mon cheval rond, SURTOUT au trot. J'essaie d'être stable au maximum, de lui laisser suffisamment de rênes pour qu'il puisse allonger l'encolure (il a un équilibre horizontal), tout en gardant un contact constant ...

Je suis preneuse de conseils/avis si il y a !

Merci :)

Fidjim

Apprenti
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 356
2 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 19/07/2019 à 14h27

lau7796

Bonjour,
Déjà le problème doit être pris dans l'autre sens. C'est par l'action des jambes qu'on place le cheval. Il faut surtout veiller à l'engagement des postérieurs et la monter et tonicité du dos du cheval.

De plus si tu parle de déséquilibre de ta jument, il vaut mille fois mieux qu'elle engage même si elle ne se tient pas ronde tout le temps.

Lau7796

Apprenti
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 242
0 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 19/07/2019 à 14h46

fidjim Bonjour, oui c'est bien ce que j'ai noté, on place avec les jambes je le sais bien

Mais concrètement avec les mains on fait quoi ? Je ne trouve absolument rien. On les pose et on agit pas ? Rien du tout ?

C'est ça ma question au final ...

Et non mon cheval n'est pas spécialement déséquilibré ... il engage les postérieurs sous la masse mais l'engagement global n'est du coup pas respecté puisque pas réellement placé ... C'est un ensemble quoi

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4914
5 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 19/07/2019 à 15h17

lau7796

c'est quoi pour toi "réellement placé" ?

les mains ne sont pas sensées agir.
Le cavalier n'est même pas sensé "placer le cheval".
C'est bien la progression de l'état de disponibilité général du cheval qui va produire telle ou telle attitude.

La longueur des rênes et l'encadrement des jambes vont donner au cheval un cadre de travail dans lequel son attitude va évoluer, dans lequel il doit pouvoir bouger librement. Ce qui stabilise l'attitude du cheval c'est la propre stabilité du cavalier, sa capacité à combiner les exercices qui amélioreront les qualités locomotrices du cheval en termes d'équilibre, de rassemblé, de souplesse et de tonicité.

Si un cheval perd de la rondeur au cours du travail, ou s'il en manque, c'est que les exercices choisis n'en produisent pas (défaut dans la réalisation ou mauvais choix..). La rondeur concerne l'ensemble de la tige vertébrale, de la nuque à la queue, pas seulement l'encolure.. Un cheval peut être rond avec une attitude haute et un angle tête encolure relativement ouvert...

Prio

Expert
   

Trust : 384  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 787
0 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 19/07/2019 à 16h13

Pour "placer" un cheval comme tu dis, il n'y a que l'action des jambes, tu dois sentir les postérieurs avancer sous la masse comme dit mon coach. les mains ne font rien, le cheval doit tendre son dos, être en contact avec le mors mais toi tu n'agis pas. Après forcément il est mieux d'avoir les mains souples qui accompagnent, elles ne doivent pas être "verrouillées"
Tout se joue dans l'impulsion :)

Titanesque

Initié
 

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 147
2 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 20/07/2019 à 15h05

Engagements des postérieurs comme déjà dit est primordial. Ne pas chercher à placer son cheval à n'importe quel prix, cela ne sert à RIEN, il le fera de lui même beaucoup plus tard. Pourquoi ? :
c'est là où interviennent tes mains, tes rênes doivent être au contact mais souples (surtout pas courtes comme enseigné hélàs!!!) et ton cheval doit prendre un appui léger sur le mors. Coudes au corps et mains fixes et doigts souples, au dessus du garrot et de très légères pressions des doigts jusqu'à ce que le cheval fasse un semblant de céder au niveau de la nuque. Relâcher immédiatement et caresser. Au pas dans un premier temps et cela prend beaucoup de temps. Il faut être très patient. Sans enrênnement bien entendu. Juste en filet simple c'est-à-dire sans muserolle. A la longue tu obtiendras un cheval léger (Ecole de légèreté). Exercices quotidien d'une demi-heure pour ne pas dégouter le cheval.
J'ai rééduqué mon trotteur ainsi, cela m'a pris deux ans. Il est "placé" (je n'aime pas ce terme qui ressemble à une contrainte), disons rond aux trois allures.

Mo56

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 232  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7153
0 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 20/07/2019 à 15h24

Le place ne vient pas de l'action des mains.

Pour être placé, le cheval doit d'abord engager ses postérieurs sous la masse. Il va alors tendre son dos et s'arrondir.
On ne fait que "récupérer" cette énergie dans nos mains. Ca vient en fait de l'engagement qu'on demande via nos jambes.

Lau7796

Apprenti
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 242
1 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 20/07/2019 à 15h39

Alors au pas il le fait très bien et au galop aussi, mon problème est surtout au trot, pourtant les postérieurs s'engagent sous la masse

Je pense que le problème vient de ma fixité à moi

Et j'ai jamais personne pour me prendre en vidéo c'est un peu compliqué

Domipac19

Membre ELITE Or
  

Trust : 362  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14501
0 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 20/07/2019 à 16h03

Déjà, on ne place pas un cheval, c'est lui qi vient se placer. Ca ne vient pas tout seul, c'est le résultat de plusieurs chose.
Comme déjà dit, l'engagement des postérieurs y est pour bcp mais ça ne suffit pas. Il faut aussi que ton cheval soit prêt musculairement et qu'il soit décontracté. C'est un travail de longue alène.
L'encolure et la tête sont la porte du cheval, la bouche est la serrure et la décontraction en est la clé.
Tu pourras faire tout ce que tu veux avec tes mains, il ne viendra pas se placer s'il n'est pas prêt à la faire. Il faut commencer au pas, à le mobiliser dans ce sens. D'abord mobiliser les épaules au pas et au trot puis les hanches et ensuite, les deux ensembles. Là déjà, il va être un peu plus ans une attitude qui va lui permettre de se placer et franchir son mors.
Attention cependant, quand tu dis qu'il se place au galop, qu'il ne fasse pas l'inverse, c'est à dire à faire semblant de se placer, pour justement fuir la main et le boulot. Autrement dit, il ne tend pas sa ligne de dos et fait semblant de bosser.

Dolimos

Membre ELITE Bronze

Trust : 534  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6336
12 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 20/07/2019 à 17h18

Je trouve quand même que quand on dit que pour mettre un cheval sur la main ( j'ai pas dit le placer ..) , seules les jambes agissent , les mains ne font rien , c'est induire la personne qui demande "comment" en erreur .
Je m'en suis rendue compte en faisant bosser mon gamin de 13 ans ( specialiste du pinaillage , du "je prend tout au pied de la lettre ) . Si je lui dit ce que en gros la majorité des gens (sauf Couagga ) disent ici , ben il va choper une longueur de rêne , figer ses mains a ce qui lui semble etre la bonne place (pas trop hautes , legerement en avant du garrot ) , et faire avancer son cheval avec des actions de jambes . Ce qui aura pour resultat de faire précipiter le cheval , sur la gueule , sans avoir pour effet de le mettre sur la main !

Pourquoi ? parce que si la mise sur la main ne VIENT pas des mains , cela ne veut pas dire que les mains ne font rien !! Et c'est là toute la subtilité entre quelqu'un qui va arriver a mettre et garder son cheval sur la main et celui qui n'y arrive pas . C'est l'équilibre , le ratio , la coordination entre l'action des différentes aides qui vont créer ce fameux cadre dont parle Couagga , ce lien avec la bouche , cette disponnibilité et amener le cheval a fonctionner dans le bon sens .
Une bonne main n'est pas une main morte ni une main passive ! bien au contraire .
La main va rechercher a garder le lien avec la bouche = contact .
Mais là aussi , la notion de contact correct est tres difficile a faire toucher du doigt . Trop ,pas assez ... C'est tres subtile et surtout assez propre a chauqe cheval , et même phase de l'apprentissage du cheval !

Au debut avec les jeunes , on cherche un contact franc . On crée le lien . Donc on accepte dans certaines phases du travail un certain "poids ". Mais là aussi , il faut faire la diference entre un contact franc et un cheval qui force la main et se raidit dessus .
Au fur t a mesure de l'avancée du tavail , on affine l'equilibre , on construit le cheval afin qu'il porte avec aisance . Et là , le contact va s'alleger , mais sans jamais perdre le lien .
Un cheval peut facilement etre "en place " et leger sans etre tendu ni fonctionner correctement .

Le boulot des mains , c'est donc de reguler ce qui vient de derriere et de donner des indications : " non là tu forces la mains , ce n'est pas ce que j'attends " ou " là tu as rompu le lien , et donc le dialogue , donc je te demande de te reconnecter a ma main " .
Et tout ça se fait par des actions fines , brèves , parfois imperceptibles a l'oeil , mais aussi parfois plus fortes pour s'opposer , des mains (+ bras + epaules + dos + bassin ) . C'est le fameux cadre !

La main doit pouvoir suivre, resister , rendre . La main est tout sauf passive .

La main agit en harmonie avec le reste des aides . Et c'est le bon dosage le bon timming dans la coordination de toutes les actions des aides du cavalier dans la combinaison et la realisation des differents exercices et figures choisis , qui va amener le cheval vers cette fameuse mise sur la main , et la stabilité dans cette mise sur la main .

Bref c'est une notion tres difficile a faire passer ! Il n'y a pas de "notice " universelle !
C'est la pratique encadrée , generatrice de bonnes sensations , qui va amener le cavalier a comprendre , sentir le fonctionnement juste et donc agir efficacement pour y amener un cheval qui n'est pas dans le bon focntionnement .

Ne pas oublier que la mise sur la main est liée a des notions telles que l'impulsion, l'équilibre , l'engagement , la décontraction , la disponibilité mentale .

Manu6601

Membre d'honneur
   

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2710
1 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 20/07/2019 à 20h42

dolimos

Merci de cette explication précise qui fait bien comprendre la difficulté pour un cavalier pas encore expert d'avoir un cheval sur la main.
Je monte un poney difficile de ce point de vue et je cherche encore. Mon équilibre et mes mains se sont pas mal stabilisés dernièrement mais ma difficulté réside dans le dosage de la main.
Il a fallu déjà rétablir l'équilibre longitudinal à main gauche. C'était plus ou moins acquis mais il y a des séances plus ou moins bien. Je l'ai peu monté pendant une semaine, il a fait un stage de CSO avec son autre petite cavalière et de nouveau je le trouve tordu..
Mon poney avec moi a le chanfrein toujours ouvert et pourtant je sens qu'il engage (dans la mesure de ses possibilités). Monté par ma mono, c'est un cheval différent, rond, presque encapuchonné parfois.
Je monte presque toujours encadrée mais j'avoue que ma mono ne m'a toujours pas fait atteindre l'objectif et ne sait pas me l'expliquer. Je trouve cela frustrant parfois. De plus elle me fait faire des choses différentes selon les séances, j'ai du mal à comprendre.
Je trouve très difficile de discerner entre le trop et le pas assez: cheval trop sur son mors ou cheval pas assez en appui?
Et comme ton gamin, je me demande toujours ce que doivent faire les mains...comment doivent-elles être placées, quand résister, quand céder. Comment interpréter les signaux qui viennent de la bouche....
Je n'ai pas de certitudes en ce moment (des choses validées), je cherche des solutions. Parfois ça marche un peu mieux mais la fois d'après, ce qui me semblait fonctionner ne marche pas toujours..

Lutin01

Membre VIP
 

Trust : 608  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4445
2 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 20/07/2019 à 22h06


titanesque a écrit le 20/07/2019 à 15h05:
Juste en filet simple c'est-à-dire sans muserolle.



Sauf que la muserolle a un rôle sur le filet, ne pas en avoir n'est pas forcément aussi bien qu'on le pense. Par contre, elle ne doit pas être serrée comme on le voit à peu près partout ...

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4914
3 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 22/07/2019 à 00h06

manu6601


en fait, il faut surtout essayer de comprendre cette histoire de "cadre des aides". C'est à partir de là que l'on peut plus facilement savoir à quel moment la main agit, pour faire quoi et à quel moment elle est passive.

En fait, le cavalier matérialise un espace relativement précis et dans cet espace, le cheval doit être libre de chercher son attitude, les réponses aux demandes, exprimer son aisance ou ses difficultés.

Cet espace est délimité grâce aux aides et à la longueur des rênes. Ce qui implique un cavalier conscient des capacités de son cheval et de son niveau d'échauffement. Car plus le cheval est au début de sa séance, plus il est vert dans son travail, plus le cadre sera grand, plus le cheval avance dans son échauffement et dans son niveau de dressage plus le cadre se réduit.
La main est donc une "frontière" que le cheval ne doit ni franchir et sur laquelle il ne doit pas s'appuyer. Une fois le cadre choisit par le cavalier, si le cheval vient s'appuyer ou tente de traverser la main (donc aller au delà du cadre de travail, la main doit lui signifier un désaccord. Par exemple, en fermant les doigts sur les rênes, en vibrant,...

Au départ on est sensé éduquer le cheval à venir prendre contact avec la main et a rester au contact. C'est la notion de stabilité. Ce contact dit être confortable pour le cavalier et le cheval. On le compare parfois à la tenue d'un œuf, d'un oiseau ou de la main d'un enfant. Il ne faut pas lâcher mais il ne faut pas faire mal. La bouche du cheval est vivante, sensible et demande autant de soin que la main d'un enfant, un oiseau, un œuf, sinon, on la brise !
Un fois ce contact établi, le cheval va apprendre à suivre la main. C'est à dire qu'il ne doit toujours pas s'appuyer dessus, ni tenter de la traverser mais il doit aussi la suivre si elle s'avance, s'élève, s'abaisse, recule, sans rompre le contact et dans le mesure où le cavalier saura avancer, élever, abaisser, reculer ses mains avec tact pour modifier le cadre de travail.

Ainsi la main n'a pas grand chose à faire de plus, et c'est déjà un monumental objectif que de faire cela bien.

Le cheval sait parfaitement se placer et tendre sa ligne du dessus lorsqu'il évolue en liberté. Il n'a nullement besoin d'avoir des rênes et des mains sur lesquelles prendre appui pour s'équilibrer. Il sait très bien le faire seul et lorsqu'il est monté il est capable de le faire aussi pour peu que le cavalier sache l'orienter.

Obtenir des cessions de mâchoires et de nuque en les déconnectant du reste du cheval n'a qu'un intérêt thérapeutique sur un cheval particulièrement rigide et contracté. Dans la logique de l'équitation, la cession de mâchoire du cheval, suivi de la cession de nuque (donc un cheval qui cède)ne s'obtiennent pas par une quelconque action de main mais sont la conséquence du bon fonctionnement du cheval dans son ensemble : impulsé, équilibré, décontracté. le cheval cède, spontanément, lorsqu'il est juste dans son fonctionnement. C'est donc SA validation. On ne doit donc pas le faire céder. C'est lui qui offre cela si on est un bon dans le travail.

A noter que la nuque ne doit pas céder avant la mâchoire. Toujours la mâchoire avant la nuque.

C'est donc le cheval qui se place dans le cadre (des aides) matérialisé par le cavalier et grâce à une gymnastique bien menée.

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4914
0 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 22/07/2019 à 00h13

lutin01

la muserolle maintient le cheval proche du mors en limitant l'ouverture des mâchoires.
Donc très logiquement, plus on la serre plus on donne de l'impact au mors et on limite les capacités du cheval à exprimer sa peine s'il en a. Plus le réglage est correct, plus on laisse au cheval la possibilité de se soustraire à des erreurs de mains ou à exprimer ses délicatesses tout en le gardant proche du mors.

Et lorsqu'on la vire, on lui laisse l'entière liberté de s'éloigner du mors autant qu'il peut s'il en éprouve le besoin, de faire toutes les grimaces possibles s'il se sent offusqué par la moindre faute de main ou la moindre difficulté dans le travail.

Lutin01

Membre VIP
 

Trust : 608  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4445
0 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 22/07/2019 à 09h36

couagga D'après ma BF ça ne sert pas qu'à ça, ça sert aussi à mieux répartir les pressions du filet, l'enlever peut parfois déséquilibrer l'ensemble.

Lau7796

Apprenti
  

Trust : 194  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 242
0 j'aime    
Action de mains pour placer un cheval
Posté le 22/07/2019 à 09h46

Merci pour ces réponses très instructives, cela répond très bien à ma question.

Comme dit précédemment, même si c'est toujours bon de le rappeler, je sais parfaitement qu'un cheval se place avec les jambes. Et que l'engagement des postérieurs sous la masse ne signifie ni engagement global ni cheval placé

Je me doutais que la main ne se contentait pas d'être posée à "rien faire", je voulais plus de précisions là-dessus, ce que j'ai pu obtenir dans vos messages

Concernant la muserolle je me posais justement la question de son utilité hier donc merci pour les réponses :)
Page(s) : 1 2
Action de mains pour placer un cheval
 Répondre au sujet