Conscience de son corps dans l'espace

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
978 vues - 28 réponses - 0 j'aime - 9 abonnés

Pollux77

Membre d'honneur
    

Trust : 654  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3499
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 00h02

Bonsoir !

J'ai assisté hier à une journée de stage avec Andy Booth. La journée en elle-même j'ai adoré contrairement à ce que je pensais parce que clairement j'y suis allée par curiosité et pour voir ce que ça pouvait donner "en vrai".

Le gars est fun ce qui ne gâche rien lol
Réussir à me garder attentive plus de 2H sur un cours théorique dont je connais en plus déjà 80% du contenu c'est quand même un exploit moi qui ai une capacité de concentration d'un gamin de 5ans lol

Bref c'est pas le sujet de mon post ^^
C'est juste que pendant cette journée, il m'est revenu une chose à laquelle j'avais déjà essayé de réfléchir avant mais que j'avais mis de côté : la difficulté d'avoir pleinement conscience de notre corps dans l'espace.

Pas besoin d'un stage avec Andy pour savoir que la posture est hyper importante avec les chevaux ^^
Mais hier ça m'a donné envie de travailler dessus mais je ne sais pas comment faire !

Dans toutes ses démonstrations, que ce soit en salle en théorie ou en pratique avec les chevaux ensuite, on voit qu'il a quasi en permanence conscience de la position exacte de la moindre partie de son corps. Et ceux qui sont capables de ça m'épatent parce que je trouve ça super compliqué...

Déjà sans parler de maîtriser aussi précisément ses mouvements (ou ses immobilités), apprendre à être assez à l'aise dans son corps pour se mouvoir librement serait une étape sympa ! Surtout pour qqun comme moi qui suis très complexée et qui ai toujours essayé de me faire la plus discrète voire invisible possible ^^

Quels sont les exercices ou autre qui peuvent aider à travailler la dessus ?
J'avais pensé au yoga mais j'avoue ne pas trop connaître et ne pas savoir si c'est une bonne piste ou une piste suffisante.

Je suis toute ouïe sur vos avis et expériences

Louvecerise

Expert
   

Trust : 69  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 730
2 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 12h10

La plupart des sports permettent de travailler notre proprioception (un certain nombre de pratiques artistiques aussi) mais comme pour tout "travail" ça prend du temps puisque la répétition des gestes et des postures "ancre" dans le temps la conscience du corps.
J'observe des personnes ont "ça" beaucoup plus naturellement mais avec du temps il est possible d'évoluer et on peut devenir plus fluide (même en partant sur un capital parfois discutable ).
Je suis un peu une bille à la base dans ce domaine (non, vraiment, connecter corps et tête parfois c'est un peu plus compliqué que de les rattacher par un cou ), mais avec du temps et des pratiques différentes on peut prendre de plus en plus conscience de son corps (ou au moins assez pour sentir la différence)...

Je vois des transferts parfois entre ceux que j'ai pratiqués/que je pratique et l'équitation : danse, jujitsu, chant... mais ce que je trouve aussi intéressant c'est l'état de "concentration" (je ne trouve pas le mot exact) qu'on peut atteindre en pratiquant un sport ou une autre activité et qui amène beaucoup quand on le retrouve à pied ou à cheval (le corps réagissant automatiquement sans qu'on ai besoin de mentaliser ++).
Je ne sais pas si c'est très clair .

Wintershine

Membre VIP
  

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4873
2 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 12h13

Pour développer et soigner la proprioception, rien de mieux que du Feldenkrais

Pollux77

Membre d'honneur
    

Trust : 654  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3499
2 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 12h14

himaliae Oui la méditation je n'y avais pas pensé mais c'est le type de chose que je recherche effectivement.
C'est marrant parce que je connais bien mon corps "pour lui-même" : je gère à peu près mes pathologies dorsales, je connais bien mon système digestif, je m'écoute beaucoup quoi. Par contre extérieurement, la conscience de ce corps dans l'espace, c'est plus compliqué ^^

badmonster C'est vrai que se filmer à cheval est une bonne idée pour se rendre compte de son travail ! Travaillant seule c'est d'ailleurs la seule solution possible.

cherchour Oui c'est vrai que les cours de type prise de parole en publique ou réunion travaillent ça ! Ce que je recherche pour le travail du cheval fonctionne également entre humains ^^
L'intention est essentielle effectivement et je travaille pas mal dessus aussi depuis un moment. Notemment sur mon travail sur ma tendance à avoir la colère facile lol

erell29 Merci ! C'est le mot auquel je pensais mais je ne le retrouvais pas et j'étais pas sûre de sa définition exacte !
Je vais aller regarder ça

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 410  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15422
5 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 12h33

pollux77 Même sans travailler seul, à un moment je bloquais sur un truc à ski, mon prof me disait "tu es comme ça, il faut que tu sois comme ça", et ce n'est que en voyant la vidéo que j'ai compris que malgré mes sensations, c'était pas assez. ça aide vraiment je trouve, et malheureusement rares sont les écuries avec une glace dans le manège.

Himaliae

Membre ELITE Or
  

Trust : 183  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10000
2 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 12h42


louvecerise a écrit le 13/02/2021 à 12h10:

(même en partant sur un capital parfois discutable ).

(non, vraiment, connecter corps et tête parfois c'est un peu plus compliqué que de les rattacher par un cou )


Complètement d'accord avec ton message louvecerise et tu m'as bien fait rire avec ces deux phrases tout à fait réalistes!

Malavita

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 284
0 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 12h54

pollux77
Je vais suivre car c'est un sujet qui m'intéresse énormément

Pollux77

Membre d'honneur
    

Trust : 654  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3499
2 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 12h59

louvecerise Si si c'est très clair ! C'est tellement ça pour la connexion corps / tête

Je suis quelqu'un d'assez instinctive, je fais beaucoup au feeling, mais du coup j'ai tendance à manquer de "technique". Disons que quand je bosse mes chevaux je sais parfois trouver ce qui ne va pas, ce que j'ai mal fait mais je suis incapable de dire à quelqu'un ce qui ne va pas dans ce qu'il fait. Ni vraiment ce qu'il faut faire ^^

D'ailleurs ça me fait penser qu'au final le moment ou j'ai la meilleure analyse de ce que je fais, c'est quand j'essaie de l'expliquer à une autre personne. Je me remets dans la situation, j'essaie de retrouver mes actions / gestes et je les retranscrit à l'oral. C'est pas évident comme exercice !

Dans l'équitation en général je trouve compliqué d'être attentif au cheval (en entier : lui et ses réactions) et à soi-même (notre corps et notre objectif). Ajoutez un coach et vous pouvez être sûr que je perds un des trois éléments lol

wintershine Je ne connais pas ! Je vais voir ça ^^

Pollux77

Membre d'honneur
    

Trust : 654  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3499
0 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 13/02/2021 à 13h03

groubi Pas forcément pour le trampoline ! Comme à cheval ça peut être important de savoir quelle partie du corps va réceptionner lol

Dans le domaine des transferts de "compétences" entre disciplines, le judo m'a beaucoup aidé pour me faire moins mal quand je tombe. On n'a pas toujours le choix de sa réception, parce qu'en plus parfois on fait cheval/sol sans avoir eu le temps de savoir qu'on allait le faire lol
Mais quand on a qq secondes pour anticiper c'est bien !

Deasby

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 136
0 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 14/02/2021 à 07h44


pollux77 a écrit le 13/02/2021 à 12h04:

Une des stagiaires avant hier avait très bien compris à quel moment précis elle devait faire tel mouvement sur un exercice mais elle avait beau essayer chaque fois elle se plantait et elle le savait lol
Elle râlait même avant qu'Andy ou l'autre intervenant lui dise que ça avait foiré parce qu'elle le savait mais son corps réagissait avant qu'elle contrôle lol


Décrit comme ça pour moi c'est plutôt un problème de coordination.

Tu sais que tu est censé avancer la jambe gauche et c'est la droite qui part parce que tu dois aller vite pour répondre au cheval. Je ne vois pas ça comme un problème de proprioception, le mouvement est simple et tu perçois bien la position de tes jambes, c'est juste qu'avec la vitesse de réaction demandée tu n'a pas le temps de décomposer ton geste et tu utilises un mauvais automatisme.
Il n'y a pas de mouvement compliqué en TAP qui demandent une proprioception particulièrement raffinée (comme en gym par exemple). (C'est sans doute assez différent en selle)
C'est pour ça qu'à mon avis le yoga n'est pas utile, parce qu'il ne te demande pas de développer des automatismes et d'avoir une réaction rapide en réponse à un mouvement extérieur, ce qui est le truc qui va poser problème à cheval.
Si tu es bien tranquille sur ton tapis de yoga tu contrôles parfaitement la jambe gauche et la droite.

De ce que j'ai retenu de gens comme Andy Booth et surtout Andrew McLean c'est qu'on est beaucoup trop dans la croyance que le cheval va réagir de façon "innée et instinctive" à certaines de nos demandes, et qu'il faut au contraire comprendre que les réponses doivent être apprises et automatisées avec un code explicite qui puisse être utilisé par différents cavaliers. Andrew McLean insiste sur le fait que le cheval doit répondre aux indications même si tu n'es pas en forme ce jour-là, que c'est un enfant qui le demande, etc.

Édité par deasby le 14-02-2021 à 07h50



Couagga

Membre ELITE Argent
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8895
1 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 14/02/2021 à 12h13


Citation :
De ce que j'ai retenu de gens comme Andy Booth et surtout Andrew McLean c'est qu'on est beaucoup trop dans la croyance que le cheval va réagir de façon "innée et instinctive" à certaines de nos demandes, et qu'il faut au contraire comprendre que les réponses doivent être apprises et automatisées avec un code explicite qui puisse être utilisé par différents cavaliers. Andrew McLean insiste sur le fait que le cheval doit répondre aux indications même si tu n'es pas en forme ce jour-là, que c'est un enfant qui le demande, etc.


C'est bien sur ce point là que je n'adhère pas. Oui le cheval réagit de façon innée et instinctive et aussi avec tous les acquis de son espèce, ceux transmis pas les siens et qui nous sont fort utiles. D'où l'importance de connaitre l'espèce à qui l'on s'adresse, de faire connaissance avec l'individu auquel on s'adresse, pour agir habilement et bénéficier de toutes ses compétences.
Pour moi et de ce que j'ai appris et qui fonctionne, c'est justement d'utiliser au maximum les fonctionnements innés, spontanés, instinctifs, propres au cheval pour développer la compréhension et la collaboration plutôt que le conditionnement et l'obéissance mécanique. Faire appel à sa réflexion, sa capacité d'analyse, de compréhension et d'adaptation pour qu'il développe des réponses logiques, donc transposables.

C'est bien en coordonnant au maximum la proprioception du cavalier et celle du cheval, grâce à une communication kinesthésique la plus poussée possible, que l'on obtient à mon sens le meilleur partenariat avec le cheval. Celui où il se sent écouté, compris, pris en compte et de fait, en confiance, dans la volonté de proposer, d'écouter lui-même, volontaire et expressif.
Pour moi il faut pousser le cheval à penser avec nous et non le mécaniser.
Certaines choses ne peuvent être que codifiées, plus dans l'éducation au sol à mon sens, mais une fois en selle c'est justement en développant l'écoute de ses sensations et de son corps que l'on perçoit le corps du cheval et ses sensations à lui et que l'on peut alors travailler en cohérence biomécanique.

Pour moi l'équitation savante est stratégique et n'a que peu de lien avec un conditionnement pavlovien qui agrège un stimuli à une réponse sans logique.

Édité par couagga le 14-02-2021 à 12h47



Couagga

Membre ELITE Argent
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8895
1 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 14/02/2021 à 12h15

Pour développer la conscience de son corps, je trouve la sophrologie très intéressante. A défaut d'avoir un prof d'équitation capable de transmettre ça dans la pratique équestre.

Édité par couagga le 14-02-2021 à 12h16



Pollux77

Membre d'honneur
    

Trust : 654  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3499
1 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 14/02/2021 à 12h34

couagga C'est également comme ça que je vois les choses ! Exprimé de meilleure façon que je ne puisse le faire ^^
Comme quasiment toujours quand je lis tes messages sur le forum d'ailleurs.

J'ai effectivement moins de mal à cheval qu'à pied puisque je ressens les choses physiquement sans avoir besoin, ou très peu, du visuel. Je n'ai pas à analyser les choses, juste à les sentir et ça fonctionne mieux pour moi.

D'ailleurs quand on me demande pourquoi je ne mets pas mon cheval à l'attelage (c'est demi trait assez costaud, les gens comprennent pas lol) c'est la raison principale : mon cheval est.... blagueur et autant à cheval je sens venir ses acrobaties, autant en attelage on pourrait mourir 10 fois lol

Je n'avais pas pensé à la sophrologie pour ça, je pensais que ça ne concernait que la gestion de ses émotions. Mais effectivement elles sont liées au corps, ça pourrait faire d'une pierre deux coups.

Couagga

Membre ELITE Argent
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8895
0 j'aime    
Conscience de son corps dans l'espace
Posté le 14/02/2021 à 12h39

pollux77

Oui en sophrologie tu travailles la conscience de chaque partie du corps, c'est de la pleine conscience d'ailleurs, avec un travail sur le relâchement, la relaxation, donc comment ta pensée, ta conscience va venir modifier ton état corporel.

J'ai trouvé beaucoup de similitude avec l'enseignement que j'ai reçu en équitation.
Page(s) : 1 2
Conscience de son corps dans l'espace
 Répondre au sujet