Base de la génétique

 Répondre au sujet
Auteur
507 vues - 14 réponses - 1 j'aime - 3 abonnés

Lorette_cassy

Novice

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 20
Base de la génétique
Posté le 26/04/2021 à 19h31

Bonjour tout le monde,

comment allez vous en cette période de confinement ?

J'ouvre ce poste pour avoir de vos conseils, en espérant qu'il n'y ait pas d'autres postes de ce styles existant déjà sur le forum. Auquel cas, je m'excuse.

Etant, cette année en classe de terminale, je fais partie des premiers à passer le nouveau bac. Avec le covid, seulement deux épreuves ont été maintenu en présentiel, l'épreuve de philo et le grand oral.
Le grand oral consiste en un exposé de 5 minutes (ce que je trouve plutôt court d'ailleurs ) sur un sujet en rapport avec nos deux spécialités choisies. C'est là que j'ai besoin de vous. L'un de mes sujets porte sur l'utilisation de la génétique dans l'élevage équin et je n'ai que les connaissances de base qu'on apprend en cours, je voulais donc savoir si vous connaissez des bouquins ou des sites pour apprendre les bases de la génétique des chevaux. Pas quelque chose de trop complexe vu que l'exposé ne dure que 5 minutes et qu'on n'a le droit à aucun support pour illustrer notre exposé...

Merci d'avance à ceux qui prendront le temps de me répondre

Indynimbus

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 954
2 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 26/04/2021 à 19h40

Hello!

Tu as ce site: https://xviidixsept17.wixsite.com/robes-et-genetique qui explique plutôt bien la génétique des robes je trouve! C'est ce qui sera le plus simple à étudier pour toi je pense :) Tu peux aussi trouver quelques infos sur le site équipédia ifce (ici: https://equipedia.ifce.fr/elevage-et-entretien/elevage/genes-majeurs/genetique-des-robes-de-base-le-ba-ba ) qui est très clair pour les robes de base mais ça se mélange un peu les pinceaux pour le reste

Bon courage!

Lakchmi

Membre d'honneur
   

Trust : 465  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2801
3 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 26/04/2021 à 19h43

Bonjour,

Le cheval étant un mammifère, il se reproduit de la même façon que les autres mammifères, et ça tombe bien, à ton programme scolaire, il y a la reproduction des mammifères (des humains mêmes).

Ca fonctionne comme pour les humains : gamètes, méiose, mitose, allèles, génome, toussa.

Donc tu as déjà les bases.


Maintenant si tu veux l'appliquer à l'élevage, c'est comme pour n'importe quelle espèce (et on fait la même chose avec les plantes) : on sélectionne les reproducteurs qui ont les caractéristiques que l'on veut garder, et on les fait se reproduire en plus, donc les allèles se transmettent... Voilà.

Lorette_cassy

Novice

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 20
0 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 26/04/2021 à 20h06

indynimbus lakchmi merci pour vos conseils, je vais commencer à m'y mettre alors ^^

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1431  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22059
3 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 26/04/2021 à 20h31

En 5 mn c'est court mais tu peux aussi aborder l'autre versant : les maladies génétiques. En une phrase ça pourrait donner : l'éleveur doit aussi tenir compte des maladies génétiques dans le choix de ses reproducteurs.

Scoudi

Membre VIP
 

Trust : 285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4006
0 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 27/04/2021 à 10h01

Après en dehors de la génétique des robes tu as celle qui permet de sélectionner des capacités sportives avec les indices génétiques (bcc, bso, bdr).

Tu as des fiches génétiques sur pas mal de sujets sur l'IFCE

Normalement tu connais déjà tout le principe de gène recessif, brassage génétique, sélection (avec Darwin) etc

Édité par scoudi le 27-04-2021 à 10h01



Obsonine

Membre d'honneur
  

Trust : 235  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2052
1 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 27/04/2021 à 11h38

scoudi Ca me paraît un peu complexe pour un sujet de terminale de 5 min.

Pour discuter un minimum de l'intérêt de ces indices, il faut tout de même avoir un minimum compris les mécanismes sous-jacents et donc savoir ce qu'est un QTL, comment ils s'expriment et interagissent entre eux (dominance/additivité/épistasie...)

Sauf si le programme a changé, seuls les gènes majeurs intervenant sur des traits qualitatifs sont étudiés en terminale...


Citation :
sélection (avec Darwin)

Je suppose que tu voulais parler de Mendel

Scoudi

Membre VIP
 

Trust : 285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4006
0 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 27/04/2021 à 11h45

obsonine Je pensais juste les évoquer/expliquer grossièrement le principe de l'indice mais c'est vrai que si tu veux le faire de façon exacte c'est sûrement trop compliqué ici

J'ai cité Darwin pour la sélection naturelle (car je me rappelle l'avoir vu au lycée) mais effectivement si Mendel est au programme de term ce serait encore mieux !

Édité par scoudi le 27-04-2021 à 11h46



Obsonine

Membre d'honneur
  

Trust : 235  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2052
1 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 27/04/2021 à 12h34

scoudi Disons que c'est risqué d'évoquer quelque chose dont on n'a pas un minimum compris les tenant et les aboutissants dans un oral car il faut savoir répondre aux questions du jury. Du genre, quel est l'intérêt de l'indice pour un reproducteur qui a déjà des résultats en concours ? Ou est ce qu'il vaut mieux choisir un reproducteur avec de bons résultats mais dont on ne connaît pas l'indice ou un reproducteur avec un bon indice mais qui est peu ou pas sorti en concours ?

Je dis ça mais c'est surtout que mon opinion sur le sujet n'est pas complètement neutre
De mon point de vue, ces indices sont relativement foireux mais il faut avoir des bases un peu plus solides en génétique pour se rendre compte à quel point...

Darwin, c'est surtout la théorie de l'évolution, mais pour expliquer la sélection (naturelle ou non) il vaut mieux citer Mendel. Je me souviens en avoir entendu parler dès la troisième (pour les notions de dominance/récessivité)...

Scoudi

Membre VIP
 

Trust : 285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4006
0 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 27/04/2021 à 12h39

obsonine Pour les questions que tu poses pas besoin d'être très poussé en génétique pour pouvoir y répondre ! ^^ si on connaît la différence de base entre ISO et BSO ça roule !

Lequel des indices te pose problème ? Tu pourrais m'expliquer ?


Ah super si Mendel est évoqué aussi tôt ! Darwin on me l'avait poussé un peu plus que la simple évolution en cours il me semble, mais tu as raison citer l'autre nom en élevage est plus judicieux.

Lorette_cassy

Novice

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 20
0 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 27/04/2021 à 17h10

Merci tout le monde pour vos réponses ^^

Après en avoir discuté un peu avec mon professeur de SVT, je pense partir sur la génétique des robes.

Obsonine

Membre d'honneur
  

Trust : 235  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2052
2 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 27/04/2021 à 18h07

scoudi Oui, c'est vrai que quand on se base sur ce qui est expliqué sur les fiches, ça à l'air tout simple et c'est facile de répondre aux questions
Mon "problème" c'est que, comme je travaille dans le domaine de la génétique, j'ai tendance à avoir une vision beaucoup plus technique
Personnellement, je serai incapable d'apporter une réponse concise aux questions que j'ai cité (surtout à la seconde)

Le principal problème que je vois dans ces indices, c'est déjà leur nom...
A partir du moment où ils n'incluent pas des données de marquage moléculaire des individus, c'est un gros abus de langage d'appeler ça des indices génétiques.

En génétique, on considère que la variance phénotypique (ici, les performances en concours) se décompose de la façon suivante : génétique de l'individu + effet environnement + interaction génétique*environnement

En se basant uniquement sur les performances de l'individu et de ses apparentés, sans aucune information sur le génome de l'individu considéré, on est incapable de dissocier ces différents effets.
Un reproducteur médiocre peut donc se retrouver avec de bon indices si par hasard, il se trouve que lui et ses apparentés qui sont valorisés évoluent dans un environnement qui leur sont particulièrement favorables (conditions de vie, soins, alimentation, fréquence et méthode d'entraînement, relation avec l'homme, façon de monter de son cavalier...)

Un indice génétique au sens auquel je l'entends est centré sur l'information qu'on a sur le génome de l'individu. Les liens de parenté et leurs performances permettent d'affiner le modèle mais dans l'absolu, avec une équation de prédiction un minimum solide, on peut différencier le potentiel reproducteur de deux "plein frères" (même père, même mère) avant même leur débourrage, là où avec les indices tels qu'ils existent aujourd'hui (basés sur un potentiel d'hérédité et non sur la génétique) ils seraient indifférenciés avant d'avoir eux même des résultats.
Pour peu que le "meilleur" des deux se blesse et ne concoure jamais, ou pire, qu'il soit mis sur le terrain avant d'être totalement remis et s'en sorte avec de mauvais résultats avant d'arrêter définitivement les concours, il se retrouvera avec un "indice génétique" moins bon que celui de son frère, alors que sa blessure n'aura rien changé à son patrimoine génétique...


Bref, la génétique, c'est très simple de prime abord mais plus on creuse le sujet, plus on trouve matière à se faire des nœuds au cerveau


Mais ça n'en est pas moins passionnant et la génétique des robes est un sujet parfait pour un niveau de terminale. Il y a beaucoup à dire là dessus et plein de manières différentes d'aborder le sujet

Édité par obsonine le 27-04-2021 à 18h09



Scoudi

Membre VIP
 

Trust : 285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4006
0 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 27/04/2021 à 21h03

obsonine Super intéressant comme message !!

Même si c'est très imparfait le système de calcul de l'ifce essaie de prendre en compte le biais du cavalier, du nombre de participants auquel est confronté le cheval sur une épreuve ainsi que du niveau de ses concurrents. Après cela reste du bricolage et rien de précis comme tu évoques.

Mllegiuliana

Expert
   

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 647
0 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 05/05/2021 à 19h15

Bonjour,

Je pense que tu n'as pas bien compris le déroulement du grand oral.

https://www.education.gouv.fr/baccalaureat-comment-se-passe-le-grand-oral-100028

Le jury attend une présentation, quelque chose de clair mais concis : pourquoi cette question, qu'est-ce que la génétique, comment cela me permet de répondre à mon interrogation posée? Puis, réponse.

Ton épreuve dure 40 minutes.
Préparation de l'oral (20 mn).
Première partie (5 mn) : tu poses le décor.
Seconde partie (10 mn) : tu montres que tu t'y connais.
Troisième partie (5 mn) : tu expliques pourquoi tu veux faire véto/agro/tagada-tsoin-tsoin et pas droit.

Et reste zen. Tu ne joues pas ta vie.

Gaby790

Membre VIP
   

Trust : 869  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5489
0 j'aime    
Base de la génétique
Posté le 05/05/2021 à 21h44

Si tu veux parler de génétique des robes tu peux aussi parler des pathologies liées aux robes :

Risques de mélanomes bien plus élevés chez les gris, poulains homozygotes frame overo (LWO) --> poulain non viable : lethal white, pathologies oculaires (MCOA) chez les homozygotes silvers et autres pathologies oculaires chez les chevaux fews spots... Etc etc.
Base de la génétique
 Répondre au sujet