Monter sans mors

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1163 vues - 20 réponses - 1 j'aime - 6 abonnés

Psotka

Novice

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 16h23

Bonjour à tous :)

Alors voilà j'ai une jeune jument de 4ans en cours de débourrage.

Elle a déjà eu le mors, a déjà été longée avec le mors et le tolère bien mais je la sens moins à l'aise qu'en licol.
Pour le travail monté par contre je l'ai montée qu'en sidepull (elle n'a meme pas été montée 10 fois en tout).

Elle est très très respectueuse que ca soit pour s'arrêter ou la direction et réagit au poids du corps mais pour le moment on travaille que rênes longues les transitions et la direction...

Autour de moi absolument tout le monde monte en mors y compris les coach avec qui je la monterai à la fin du débourrage et j'ai moi meme toujours monter avec un mors.

L'année prochaine j'aimerai éventuellement la sortir en cso jeune chevaux.

Se pose donc la question est ce que je la passe au mors ou je continue en side y compris pour le travail ?

L'idée de la laisser sans mors me séduit de plus en plus mais j'ai envie de bien faire.

J'ai lu que le side est autorisé en CSO quelqu'un peut confirmer ?

Certains ici travaillent en side voir sortent en concours ?

Est ce réellement possible d'avoir un cheval tendu et sur la main avec un side ?
La façon de travailler doit est différente d'avec un mors (pour le contact, la mise sur la main etc) ?

Je n'ai pas de coach autour de moi qui pourra me coacher en concours qui est ''pro sans mors'' donc si c'est pour mal faire autant ne pas faire...

Merci d'avance pour vous témoignages

Cavalierevendee

Membre d'honneur
 

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1654
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 16h37

Par chez moi, je ne connais quasi personne qui sort en sans-mors en concours club (style cso), je n'en vois qu'en endurance.

C'est peu répandu et pourtant parfaitement possible (et autorisé en CSO).

Il suffit d'établir les codes entre votre jument et vous, sans mors, aucun souci là dessus.
Il n'y a pas "besoin" de mors pour avoir un cheval "tendu", il faut juste travailler pour trouver ce qui place votre jument dans la bonne attitude.

En revanche, je vous conseille de garder/trouver un encadrement pour continuer à évoluer dans le bon sens et en toute sécurité :) quitte à travailler avec les deux outils sans et avec mors.

Callysto

Expert
   

Trust : 40  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 615
2 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 16h42

Ta première erreur est de penser que c'est le mors ou l'équipement présent sur la tête de ton cheval qui va le tendre et le mettre dans le bon sens. Surtout pas.

C'est la propulsion des postérieurs qui va créer la tension dans le dos et la mise en place du cheval, le but du mors c'est de réceptionner et canaliser cette tension et propulsion et d'offrir un cadre de travail dans lequel le cheval peut s'installer.

Mais penser à tout ça avec un poulain de 4 ans c'est même plus la charrue avant les boeufs, c'est emmener la charrue à l'arrivée quand les boeufs sont encore au pré. A 4 ans déjà il faut qu'elle finisse de grandir, qu'elle apprenne les codes de la relation humain/cheval à pied et monté, et qu'elle apprenne comment gérer ce nouveau mode de fonctionnement.

Si tu la sens à l'aise en side pull, garde là en side pull, si tu la sens mieux avec un mors, mets-lui un mors. La seule chose qui compte c'est son confort à elle et ton confort à toi avec l'outil que tu utilises, ce que font les autres on en a rien a cirer, et personne n'a son mot à dire sur comment et avec quoi tu travailles ta jument, du moment que ta priorité est son confort et son bien-être à elle.

Pour ce qui est des compétitions je n'en fais pas, donc je ne saurais pas te dire, mais il me semble avoir vu des cavaliers concourir en sans mors.

Ecoute ta jument, elle te diras tout ce dont elle a besoin :)

Psotka

Novice

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 16h47

Merci pour votre réponse.
Il est bien entendu hors de question d'arrêter de prendre des cours surtout avec une jeune jument qui a tout à apprendre. :)

Disons que je me demande si je peux prendre des cours classiques avec des coach habitués au mors ou non...

Bon votre réponse me conforte dans l'idée.
C'est aussi aussi autorise en cycle libre et amateur pas que en concours club ? J'ai du mal à trouver l'info officielle.

Psotka

Novice

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
3 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 16h52

Je ne pense pas mette la charrue avant les boeufs en pensant à l'avenir. Clairement pour le moment c'est pas ce travaille qu'on fait mais autant s'informer et chercher les infos à l'avance que de faire n'importe quoi le jour venu ;)
Pour le moment à 4ans elle a été montée 5fois moins de 10min et deux balades de 15min je pense que ca va pour elle 😂
Merci pour la réponse en tout ca.
Je m'informe car certaines personnes disent qu'on ne peut pas avoir de contact en side etc etc
Et SURTOUT j'ai peur de faire n'importe quoi n'ayant pas de pro pour m'aider mais visiblement avec ou sans mors je peux garder le même encadrement donc je suis rassurée :)

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 17h30

Une de mes meilleures amies monte sa jument en hackamore doux depuis plusieurs années, elle sort en Club Élite et a commencé les Amateurs en fin de saison. Elle prend des cours et est suivie par le coach de son club, le même que lorsqu'elle montait en mors. Elle pensait que ça irait mieux à sa jument, elle a essayé, elle avait raison et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes . Ça n'a pas changé grand chose dans leur planning, mais elles ont toutes les deux bien progressé depuis

Marjogirl-21

Membre d'honneur
  

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2326
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 18h06

Si le sans mors convient bien à ta jument et que tu es à l'aise avec, je continuerais comme ca.
On entend trop souvent que le mors sert de direction mais si le cheval est travaillé correctement, c'est l'attitude du cavalier, sa posture qui va diriger le cheval.
Apres tu peux toujours la monter un coup sans mors et un coup avec le mors , de toi même tu vas voir avec lequel tu la sens mieux.

edit: je monte l'une de mes jument en hackamors et l'autre uniquement avec un mors .

Édité par marjogirl-21 le 03-10-2021 à 18h06



Hisatis39

Membre VIP

Trust : 210  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3543
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 18h08

Si tu souhaites monter sans mors c'est tout à fait possible. Mais ne te ferme pas au mors juste parce-qu'elle est juste moins à l'aise. C'est un objet nouveau et délicat. Comme pour nous la première fois qu'on a met des talons. Faut le temps de comprendre et de s'habituer. Après y en a qui ne supportent pas du tout, des qui accepterons dans certaines conditions uniquement et des qui seront bien qu'avec.

Indji

Expert
   

Trust : 124  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 757
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 18h14

Je monte ma jument avec les rênes sur une muserolle française depuis son débourrage. Pour avoir un contact qui permet d'avoir des sensations similaires à celles qu'on a avec un mors, il faut un side-pull qui ne soit pas réglé trop bas et qui ne soit pas trop rigide ni trop fin. Sinon, le contact n'est pas confortable pour le cheval.

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 640
1 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 03/10/2021 à 19h12

psotka
J'ai démarré mon jeune sans mors, en side-pull, et je ne lui ai jamais mis de mors... Je n'en ai jamais ressenti le besoin.
Je travaille en side-pull exactement comme si j'étais en mors, avec une muserolle large et confortable autorisant le contact.
Et avec les pro, qui connaissent rarement le sans-mors, le mieux c'est de ne pas prendre la tête, de faire exactement comme si on était en mors. Si ça marche, ils tairont le sempiternel " tu serais tellement mieux en mors..."

Et je suis extrêmement vigilante, je travaille très régulièrement sur le plat pour conserver la légèreté (l'écueil d'une muserolle confortable je pense, si on n'y prend pas garde).

On est sorti en TREC club élite sans aucun soucis.

Liti33

Membre VIP
  

Trust : 235  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4638
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 04/10/2021 à 00h08

Le mors pour le cheval, ça s'apprend... C'est tout à fait normal qu'elle ne soit pas à l'aise avec ça, et puis ça depend quelle utilisation en est faite pour l'instant, et comment il a été integré aussi...L'erreur serait de croire que ça vient du mors ;), on peut aussi tourner la phrase comme ça! Et puis quel mors?
Bref, oui on peut monter sans mors en cso, mais pour être passée par le même cheminement (avec un but moins élevé pour ma part), mon erreur avec le mors c'etait mon travail, pas l'outil. J'ai mis un moment à l'admettre et à le comprendre.... Du coup je travaille avec mors, sans mors et en cordelette, pas de soucis d'éthique, l'utilisation d'un mors de me chagrine pas, ou disons plus....

Psotka

Novice

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
2 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 04/10/2021 à 07h20

Merci à tous pour vos réponses.
Alors pour faire une réponse général son mors est un mors droit en résine souple. Elle l'accepte très bien que ca soit en longe ou longue rêne. Elle le prend facilement etc y a pas à dire.
Évidemment je suis consciente qu'avec du travail elle sera sûrement tout aussi à l'aise que sans.
Mais je me dis pourquoi faire ? Pourquoi m'embeter si je peux faire le mêmes choses sans?
En tout cas merci pour vos reponses :)

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 640
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 04/10/2021 à 10h25

liti33

Citation :
Le mors pour le cheval, ça s'apprend... C'est tout à fait normal qu'elle ne soit pas à l'aise avec ça, et puis ça depend quelle utilisation en est faite pour l'instant, et comment il a été integré aussi...L'erreur serait de croire que ça vient du mors ;), on peut aussi tourner la phrase comme ça!

C'est la question que je me suis posée avec ma 2e jument, qui dès son débourrage, montrait plein de petites défenses en mors. Je suis passée en sans mors (des années après), et elle était beaucoup mieux.
J'ai réintroduis le mors des mois plus tard (avec dans ma tête la phrase de ma prof de dressage, "vous avez une bonne main, il ne faut pas avoir peur, elle serait tellement mieux en mors"....). Et beurk. Et bien non, elle était mieux en side, sans aucune différence dans son travail, dans sa tenue.

Ma première jument, elle, était incontestablement mieux en mors. (Elle s'appuyait trop sur une muserolle, l'importance de l'éducation dès le plus jeune âge... en licol ?)

Et mon dernier... Au débourrage j'ai introduis le mors, juste pour l'habituer. Mais... je crois que j'ai fait l'erreur ensuite de ne plus jamais lui proposer. Six ans après, parce que je suis curieuse, je lui ai remis un mors en bouche... Et mon dieu l'inconfort qu'il a manifesté, malgré plusieurs essais, en lui laissant juste en bouche, sans rien demander. Je me suis dit que si je voulais le monter en mors, j'en aurais pour des mois et des mois pour qu''il accepte à nouveau ce truc en bouche (et j'utilise un mors en résine souple, vraiment rien de rebutant).

Bref, chaque cheval / cavalier a ses préférences. Mais si on pense utiliser les 2 outils (suivant les disciplines, le sans-mors n'est pas autorisé en dressage par ex), je crois qu'il ne faut pas comme moi en oublier un pendant plusieurs années.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
1 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 04/10/2021 à 11h01

psotka

Les ennasures ne donnent pas la possibilité au cheval de répondre finement aux actions exercées sur l'os de son chanfrein, tout simplement parce que la zone est totalement passive.
Le fait que l'outil repose directement sur un zone osseuse, sans couverture de muscle ou de gras pour amortir les contacts, n'en fait pas obligatoirement un outil plus confortable.
Ce qui rend un outil confortable au cheval, c'est la qualité des actions et de la présence du cavalier dans l'usage.

La bouche du cheval est une zone sensible mais c'est aussi une zone active avec la présence de muscles et de tissus mous amortissants et dynamiques. La langue est un muscle particulièrement fort et mobile. Le mors offre une réciprocité d'actions que n'offre pas l'ennasure. Le cheval peut agir sur le mors et c'est tout l'intérêt de cet outil. Il ne peut pas agir sur l'ennasure, l'intérêt de celle-ci est de préserver la délicatesse de la bouche pour différentes motivations.

La nature du contact est donc totalement différente, le type de dialogue avec le cheval via les rênes aussi.
L'équitation repose essentiellement, du moins le devrait-elle à terme, sur un dialogue et des actions initiées par l'assiette, le dos, les jambes, le poids du corps et son orientation, donc normalement, le choix de mors ou de l'ennasure, ne doit pas trop impacter la façon dont on monte si les bases sont bien posées.

Pour ce qui est de la longe, je ne suis pas du tout adepte de le faire sur le mors. L'impact est bien plus important sur la bouche qu'en selle sans que le longeur ne puisse le ressentir. De plus les forces exercées sur la bouche sont hyper latéralisées
Je pense bien plus confortable et juste de travailler en longe avec un licol, un caveçon ou une muserolle de pluvinel.

Liti33

Membre VIP
  

Trust : 235  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4638
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 04/10/2021 à 12h38


Citation :
cube Bref, chaque cheval / cavalier a ses préférences. Mais si on pense utiliser les 2 outils (suivant les disciplines, le sans-mors n'est pas autorisé en dressage par ex), je crois qu'il ne faut pas comme moi en oublier un pendant plusieurs années.

C'est ce que j'ai fait, pendant deux ans ou presque, je n'ai utilisé que le licol ou le side, parce qu'en fait, je ne savais pas comment régler mon soucis... Il me tordait les mors en résine, bouffait ceux en metal, devenait "rétif" pour certaines choses..... Bon dans son cas c'est complexe, il presente un soucis de locomotion, qui du coup le gène jusque dans la tête, donc le mors venait "accentuer" ça (ou c'est pas super clair mon explication!), bref, j'etais trop neuneu pour avancer, l'osteo m'a aidée, puis un bon pareur, puis un bon prof.... et j'ai fait passer une bit-fitteuse, bon là à posteriori je suis plus réservée, car en fait, on m'a vendu un mors hyper "technique" qui peut-ètre ce jour-là, à l'instant T, nous convenait bien, mais je ne suis pas douée, pas "régulière" dans l'utilisationd de mes mains, et ça mon cheval il me le pardonne pas.... Du coup je suis repartie sur un truc tout basique tout droit en résine, où il ose se poser, et où je peux faire quelques fautes de main sans qu'il encense comme un fou....
Mais voilà, pour autant il est top sans mors aussi, c'est un cheval que j'aurais pu monter comme ça jusqu'à la fin de ses jours, mais je suis pas sure que je puisse faire les mêmes choses en fait.... J'aurais dit l'inverse il y a deux ans, sauf qu'en fait, je savais pas le mobiliser et le faire travailler juste, je ne savais pas quoi rechercher, et encore moins comment l'obtenir, et là je me rend compte que le mors m'aide bien.... Mais ce raisonnement ne vaut que pour moi, avec mes lacunes, je ne me permettrais pas de dire que c'est ton cas évidement!

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 640
0 j'aime    
Monter sans mors
Posté le 04/10/2021 à 13h57

couagga

Citation :
Les ennasures ne donnent pas la possibilité au cheval de répondre finement aux actions exercées sur l'os de son chanfrein, tout simplement parce que la zone est totalement passive.

Cette zone est passive mais sensible. Un cheval est capable d'y percevoir et de répondre à une minuscule pression.


Citation :
Le fait que l'outil repose directement sur un zone osseuse, sans couverture de muscle ou de gras pour amortir les contacts, n'en fait pas obligatoirement un outil plus confortable.

C'est exactement l'écueil à mon sens...
On croit souvent que passer au sans-mors c'est se "délivrer" des fautes de main. Ô que non. Si on souhaite monter avec du contact, de la précision, il faut être mille fois meilleur(e)....
Et c'est très difficile de trouver une muserolle adéquate. Trop épaisse pour la vouloir confortable, elle transmet mal les vibrations des doigts. Je rêverais de pouvoir tester plusieurs modèles, avec plus d'élasticité dans la matière.
Page(s) : 1 2
Monter sans mors
 Répondre au sujet