Des aesh ici ? besoin d'infos

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
9986 vues - 42 réponses - 0 j'aime - 7 abonnés

Twobo

Membre VIP
 

Trust : 900  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4384
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 20/12/2021 à 14h50

Bonjour,

Voilà je viens d'être recrutée pour être aesh, je commence début janvier...

Je viens du commerce, cela fait quelques années que je souhaitais faire ce métier mais pôle emploi ne me le permettait pas (que des contrats cui cae).
Bref je décide d e postuler directement à mon académie et 1 semaine après je signais mon contrat de 24h.

Je n'ai jamais fait ce métier, j'ai hâte de commencer mais j'avoue qu'être jetée dans le bain sans formation me stress un peu...

Comment se passe une journée type ? Quel est mon rôle (dans et hors classe)?

Merci pour vos conseils :)

Édité par twobo le 20-12-2021 à 14h51

Tam89

Membre ELITE Or
  

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12539
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 21/12/2021 à 07h30

cristalmarie

On n'a pas le droit de se mettre en lien avec la famille ou n'importe quel organisme qui les suit.

On doit tout faire avec l'instit, et en aucun cas avoir de contact direct avec les parents, et encore moins avec les organismes.

Cristalmarie

Apprenti
  

Trust : 93  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 415
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 21/12/2021 à 11h39

tam89 ça m'étonne car en tant qu'educ je rencontre les aesh des enfants que j'ai suivi et mes collègues du SESSAD les voient aussi toutes les semaines pour un suivi collectif de l'enfant. Les AESH ont un lien avec les parents quand ils se voient à l'école et certains échanges. Ce qui il me semble est plus cohérent que de faire chacun de son côté. Surtout que chaque handicap est très spécifique et nécessite une prise en charge particulière. Donc si l'AESH n'est pas formée à cet handicap (exemple de l'autisme) cela peut être compliqué. En étant en lien avec tous les acteurs de la vie de l'enfant (et sa famille est en premier plan) il y a plus de chance de réussir.

Mais je ne remets pas en doute ce que tu dis. Peut être est ce différent d'une région à l'autre.

Tam89

Membre ELITE Or
  

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12539
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 21/12/2021 à 12h01

cristalmarie

Alors ça fait presque 10 ans que je fais ça, au début en Bourgogne et là je suis en région Centre et les AESH ne doivent avoir de contact avec la famille que par le biais de l'instit ou le prof.

Et à chaque journée de "formation" qu'on a on nous le répète assez pour qu'on comprenne bien que jamais on ne doit être en contact avec eux sauf si il y a l'instit présent.

Quand au formation, ça n'existe pas ...
Personne n'est formé à quoi que ce soit, j'ai fait 3 ans avec des enfants autistes, aucune formation, l'année dernière j'étais avec une petite fille sourde, aucune formation non plus.

Et je vais même aller plus loin, on ne sait pas forcément ce qu'à l'enfant, si les parents ne veulent pas le dire on en sait rien donc on fait comme on peut.
Il y a 2 ans j'étais avec un petit garçon, j'ai passé 1 an avec lui je ne sais toujours pas ce qu'il avait ... Parce que pour les parents tout allait bien et qu'il ne comprenaient pas pourquoi il avait une AESH et pourquoi il était diagnostiquait "avec un handicap" donc on n'a jamais rien su.

Cristalmarie

Apprenti
  

Trust : 93  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 415
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 21/12/2021 à 12h52

tam89
J'imagine que ça ne doit pas être toujours facile dans ce cas. Sais tu pourquoi le système est comme ça ? Parce que franchement d'un point de vue bien être de l'enfant et bienveillance envers les pro c'est tout pourrie !

Ça me déprime un peu ce que tu écris je dois dire... Pour quoi interdiction d'être en lien avec les familles ?? C'est comme même eux qui sont au premier plan et qui connaissent le mieux leur enfant.. nous en formation d'éduc on nous dit au contraire que le travail avec les famille est primordiale !
Quand du coup je lis que tous les acteurs sociaux n'ont absolument pas les mêmes informations ou la même culture ça me dépite...

Et pour la non formation je le savais mais je trouve ça hyper dommage.. Parce que franchement travailler avec un enfant autiste ou un enfant déficient intellectuel ou encore un enfant avec un handicap physique, ce n'est absolument pas la même intervention et la même prise en charge !

Franchement je bosse depuis 10 ans dans le médico-social et depuis 3 ans au sein d'une école.. et l'éducation nationale me depite.

Cristalmarie

Apprenti
  

Trust : 93  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 415
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 21/12/2021 à 12h53

Par contre je maintien que par chez moi nous rencontrons les aesh en tant que service medico social pour travailler ensemble

Tam89

Membre ELITE Or
  

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12539
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 21/12/2021 à 13h12

cristalmarie

On ne doit pas avoir de lien direct avec les parents pour ne pas devenir "copain" avec eux ou trop proche, de la même façon on ne doit pas s'attacher ou avoir de geste "gentil" envers les enfants qu'on suit ...
Je me rappelle que sur une journée de "formation" qu'on a eu, une nana expliquait justement qu'elle aurait bien aimé avoir des infos sur la gamine avec qui elle était, parce que la petite était en moyenne section, à un moment de la journée elle se met à pleurer, fait "une crise", la petite veut un calin, son AESH lui fait et lui dit "c'est bientôt l'heure des papas / mamans" comme on dit à tous les petits, sauf que là, la gamine était placé depuis 3 mois et que son AESH n'en savait rien ...
Et bien elle s'est fait engueuler par la nana qui nous chapotte, parce qu'elle n'a pas à faire de calin à l'enfant ... elle aurait du la repousser et lui dire qu'elle ne faisait pas de calin aux autres donc qu'elle ne lui faisait pas de calin non plus.
On parle d'une gamine de 4 ans quoi ...

Pour te dire, la mère du garçon que j'accompagne est aussi AESH, on bosse dans la même ville, elle au collège, moi en primaire, quand on a des formations ils ne nous mettent pas dans les mêmes cessions pour pas qu'on ait envie de se parler ...

Alors par contre, tous les intervenants qu'on a sur ces journées le disent, c'est n'importe quoi cette règle de ne pas parler aux parents.
Une nana a eu rdv avec l'ergothérapeute d'un gamin, rdv évidemment en accord avec les parents, ils étaient là pendant le rdv, c'était hors temps de travail, elle s'est franchement fait engueuler quand elle en a parlé, alors que c'était une demande des parents ...

Il y a pas mal de chose à revoir pour que ce métier soit vraiment utile.

Cristalmarie

Apprenti
  

Trust : 93  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 415
1 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 21/12/2021 à 21h37

tam89 Rolala !!
Vraiment c'est dommage que les "direction" vivent encore dans un monde qui n'a plus lieu d'être ! C'est des dinosaures ! Cela fait bien des années qu'on sait qu'un enfant de 4 ans (et même plus vieux) à besoin de créer du lien, et un lien agréable, avec la personne qui s'occupe de lui ! Et puis alors faire copain copain avec les parents.... c'est vraiment ne pas vous faire confiance ! Et la juste distance professionnelle ? Bien entendu qu'on ne va pas aller faire une soirée chez des parents ou dire à un enfant qu'on va l'adopter ! Mais purée oui il faut de l'échange et du dialogue !!

En tt cas vous avez bien du courage de continuer dans cette branche et en même temps il faut des gens motivés pour faire avancer les choses.
Pour vos prochaines réunions/formation il existe ce que l'on appelle les " recommandation des bonnes pratiques professionnelles" (Rbppc). Ce sont des textes officiels, il en existe sur beaucoup de type d'handicap.. et crois dedans on ne dis pas qu'il ne faut pas faire de câlin à un enfant de 4 ans.. c'est préhistorique de penser ça.. après il faut plutôt être conscient de pourquoi on fait le câlin et à quel moment on peut le faire ou pas et comment.. selon le profil de l'enfant. Mais bon si on vous dis rien...

Kiran

Apprenti
  

Trust : 164  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 358
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 22/12/2021 à 08h40

tam89 mais d'où on ne peut pas faire un calin à un enfant placé??? Je vais chaque semaine dans un foyer pour aider les petits à faire leurs devoir, jamais les éducateurs nous ont demandés de repousser un enfant qui veut un calin...

Bref pour revenir au sujet j'ai vu pas mal d'aesh exercer et j'ai même eu un peu ce role pendant un an (pas en france), donc en vrac:

- par pitié soit bienveillante! Un enfant trubulent/qui a des difficultés ne se résume pas à ca. En stage dans un collège pro, je suis dans la classe d'un garcon que j'ai eu plusieurs fois en colo. A la récré je me retrouve à discuter avec son avs, "xxx est un gamin pationnant!
- Ah non, pas vraiment
- Il s'interesse beaucoup aux sciences. Il connait plein de choses.
-...
- C'est très sympa de discuter avec lui.
- Franchement je trouve pas"
Cette dame le rembarait beaucoup en classe, bref je n'ai vraiment pas aimé son attitude. Le petit était loin d'être un monstre.

- lors de mon dernier stage l'aesh suivait un enfant qui avait "seulement" des problèmes de comportements. En classe souvent ca allait, alors elle lisait. Elle était là en cas de crises pour isoler l'élève et le faire descendre en pression. Donc elle était très vigilante en sport, sur la cours, à chaque temps mort. Elle avait plusieurs autres élèves sur l'école.

- sinon j'ai suivi une petite pendant un an. Je devais être là pour toute la classe mais au final elle avait besoin de quelqu'un en permanence donc j'étais presque exclusivement avec elle. (Violence, troubles de l'apprentissage et troubles du comportement) Les débuts étaient très durs mais au fur et à mesure que la confiance s'installe les choses s'améliorent. Ce que j'en ai retenu c'est qu'il faut laisser le temps à l'enfant de nous connaitre.

Kiki26

Membre d'honneur
    

Trust : 262  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3134
1 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 22/12/2021 à 08h50

cristalmarie

Ici, c'est non, le lien direct avec les familles.

Les familles connaissent l'enfant, mais pas forcément l'élève et encore moins l'élève dans le groupe classe.

Je pense notamment à une maman qui nous a fait un scandale car surveillant l'aesh (oui oui) au moment de la recréé, elle a constaté qu'elle laissait sa fille seule... Et oui la cour est un lieu sécurisé, l'aesh surveillait du coin de l'oeil mais la petite était surveillée comme tous les autres enfants par ailleurs, mais pour elle, c'était inconcevable vu qu'elle ne la laissait jamais sans adulte proche à la maison, ou dans leur jardin.

Et attention aux parents qui peuvent vouloir imposer une méthode en passant par l'aesh, alors que les modalités pédagogiques relèvent de l'enseignement

Réunion avec les parents, oui bien sûr dans un cadre dédié avec présence de l'enseignant.

Mais je rassure, ça se passe très bien à 99% des parents ! Surtout que vu les difficultés à recruter des AESH, ils sont souvent très attendus !

Édité par kiki26 le 22-12-2021 à 09h06



Kiki26

Membre d'honneur
    

Trust : 262  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3134
2 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 22/12/2021 à 08h59

Je peux donner quelques exemples du pourquoi...

- pendant le confinement, des parents exigeaient que l'aesh vienne à la maison (c'est non bien sûr), alors que ça leur serait pas venu à l'esprit une seconde pour l'enseignant !

- scandale à chaque rentrée pour certains parents, si y'a un changement d'aesh. Pourtant pour l'enseignant, ça paraît normal ?

- parents qui n'expliquent pas à l'enseignant comme faire son travail, mais à l'AESH ah bah si !

- parents qui veulent que l'aesh suive telle formation à leur frais pendant ses vacances

- contacts sur des heures pas possibles aux AESH qui ont eu le malheur de donner leur numéro.

- demande d'un rapport journalier sur l'enfant, les autres parents ont ça ? Non.

Je pourrais continuer la liste... Mais surtout c'est un élève comme les autres, les parents doivent donc suivre le circuit de communication comme les autres parents. L'interlocuteur de n'importe quel parent, c'est qui ? L'enseignant ! Il est responsable de cet élève comme tous les autres !

Et enfin, ça protège l'élève et sa relation avec l'aesh, il a le droit à sa bulle secrète à l'école, s'il sait que l'aesh ne dit rien aux parents (hormis des généralités), il sera en confiance et sur le chemin de l'inclusion comme les autres et pourra raconter ou non sa journée, bêtises ou "mensonges" s'il a envie.

Kiki26

Membre d'honneur
    

Trust : 262  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3134
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 22/12/2021 à 09h03

Et oui les parents sont libres de dire le diagnostic ou pas... Et dans certaines situations, il n'y aussi pas de diagnostic.

Je suis aussi sceptique sur le fait de coller une étiquette... Un TSA, ça veut dire quoi ? D'un élève à l'autre, c'est tellement différent...

La formation, 60h d'adaptation à l'emploi, mieux que rien... Mais comment former ? Si y'avait y'avait une recette magique pour les TSA par exemple, ça se saurait.

Par contre, oui faire appel aux conseiller pédagogiques, aux IEN ASH, aux référents autisme, aux ERS, à l'équipe médico-sociale qui gravite autour de l'élève/l'enfant mais dans le cadre d'un travail au sein de l'institution scolaire avec l'enseignant.

Encore une fois, c'est l'élève à l'école et non l'enfant alors qu'en tant qu'educ, c'est l'enfant

Édité par kiki26 le 22-12-2021 à 09h08



Kiki26

Membre d'honneur
    

Trust : 262  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3134
1 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 22/12/2021 à 09h13

Je rajouterai aussi que ça protège les parents...

On a eu une AESH qui a lâché aux parents le vendredi soir un "on s'en sort pas, c'est très compliqué, c'est crise sur crise... Et bla bla".

Les parents sont partis en weekend avec "ça". La mère était en pleurs le lundi pour ramener son enfant à l'école, pensant qu'on le prendrait plus à force...

Alors qu'il en n'était pas question une seule seconde ! Faut s'imaginer le weekend qu'on dû passer les parents avec ce résumé plus que maladroit de l'AESH.

Ou alors en mathématiques, où les parents ont bossé tout le weekend sur les divisions... Et demandant à l'AESH s'il a réussi, "non"... Alors que la logique est, du point de vue de l'enseignant, en train de se mettre en place et qu'il est en progression !

Édité par kiki26 le 22-12-2021 à 09h15



Kiki26

Membre d'honneur
    

Trust : 262  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3134
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 22/12/2021 à 09h22

Par contre, je me souviens d'une anecdote, où là l'équipe a fait appel aux parents...

Un élève TSA, une école en travaux, la classe se retrouve dans un ALGECO, crises sur crises pour l'élève, impossible de rentrer en classe...
L'équipe a fait des essais, chercher le pourquoi du comment en vain...

Réunion avec les parents, dans la dite salle, ils ont rigolé... Le problème a été identifié en deux secondes, le mur bleu marine du fond de l'ALGECO. Le lendemain, inversion de deux classes, zéro problème.

Louvecerise

Maître
    

Trust : 79  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1180
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 22/12/2021 à 09h39

Hello,
Je travaille régulièrement avec des aesh, rarement directement mais j'en croise beaucoup et il arrive qu'on travaille ensemble quand un enfant accompagné l'est sur un temps où j'interviens.
Les recommandations ne sont pas toujours exactement les mêmes d'une région à l'autre manifestement (je n'ai encore jamais vu une aesh avoir le moindre soucis pour avoir rassuré/sécurisé un enfant en acceptant un calin, surtout en maternelle) et dépendent parfois de chaque situation (certaines peuvent être délicates et demander d'avoir un peu de recul).
Globalement ce que je vois être le plus efficace c'est de mettre en place un bon relationnel avec l'enfant (en s'intéressant réellement à lui notamment) tout en cadrant correctement et en ayant espoir dans sa capacité à évoluer/apprendre. Se coordonner avec l'enseignant aussi pour voir ses attentes (niveau sonore, adaptation du matériel ou des consignes...) et ne pas hésiter à régulièrement faire un point pour s'accorder sur ce qui est fait (mais aussi pour faire remonter les réussites & difficultés de l'enfant)

Dans ma région il est très clair que l'AESH a des contacts avec les parents, si et seulement si l'enseignant(e) est présent(e) ou dans le cadre de réunions dédiées (présentation en début d'année, point en cours d'année...), cela évite un certain nombre de problèmes : ceux décris par kiki26 mais il m'est aussi arrivé de croiser des aesh qui essayaient de se "substituer" à l'enseignante, ou même une qui disait du mal de l'enseignante aux parents (vive l'alliance pédagogique...) et s'imaginait que l'enfant ne faisait "rien quand elle n'était pas là" (ce qui était faux). C'est rare mais ça existe malheureusement, tout le monde n'ayant pas construit la bonne distance pro dès le départ.
L'un des principes c'est qu'on fonctionne en équipe, qu'il n'est pas non plus question de déresponsabiliser l'enseignant (l'enfant reste son élève, AESH ou non), ni de faire tout porter à l'aesh (que cela se passe bien ou non). Dans les faits je sais qu'il y a parfois des contacts aesh/famille en dehors (quand le relationnel est bon, c'est précieux) mais c'est rare (surtout que les nôtres courent d'une école à l'autre), souvent c'est pour transmettre une information à l'équipe à un moment où l'enseignante est prise par le reste de sa classe (un rdv qui fait que l'enfant sera absent par exemple...). On essaie de fonctionner dans un cadre qui ne posera pas de problèmes par la suite: s'il y a désaccord entre la famille et l'aesh ou l'enseignante il est préférable de se poser tous ensemble pour en parler et rappeler les rôles de chacun, tout comme il est intéressant de souligner en équipe les progrès

Les accompagnement dépendent de l'enfant accompagné, parfois il faut être très présent, répéter les consignes, s'assurer que l'enfant suit "le bon chemin" pour réaliser son exercice, le relancer en cas de besoin... d'autres fois on visera plus l'autonomie, avec des relances plus distantes. Parfois il s'agira de gérer des crises (plus ou moins prévisibles) et de s'assurer qu'il ne se blesse pas, qu'il trouve un espace pour redescendre... et le reste du temps sera plus "calme". Tout dépend de l'enfant. Et en fonction de ses problématiques il en sera de même pour l'accompagnement en dehors de la classe (certains ont besoin qu'on soit bien présents en récréation, d'autres non...).

Pour la formation, c'est très variable et souvent insuffisant ou pas assez ciblé (surtout au début), mais il y a quelques bases qui sont données dans l'année. Je dirai que le bon sens et la bienveillance envers l'enfant (ce qui n'empêche pas de cadrer) et la communication avec l'équipe restent des bases importantes.

En tout cas, les aesh sont précieuses, dans les équipes où elles sont bien intégrées c'est juste top : certaines équipes enseignantes sont plus distantes... chacun ses choix mais pour moi nous sommes tous collègues et c'est dommage quand on ne peut pas fonctionner ensemble (ce qui reste dans mon secteur la situation la plus courante, de très loin). Elles (il y a très peu d'hommes) sont attendues avec espoir par la famille et l'école, souvent après une attente importante (constitution du dossier, passage en commission + recrutement... parfois c'est très long).

Lalie34

Membre ELITE Or
  

Trust : 449  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12151
0 j'aime    
Des aesh ici ? besoin d'infos
Posté le 22/12/2021 à 14h38

Il fait effectivement distinguer l enfant de l élève, aesh et educ c est pas vraiment pareil. A l école l enfant doit etre élève et les aesh servent à permettre ça.

Pas de formation parce que c est beaucoup trop vaste à couvrir.

Je confirme qu on n a pas le droit d être seul avec les familles. Parce que l élève reste sous la responsabilité de l enseignant et non de l aesh.

J ignorais qu il y avait des remplaçant aesh.

La journée type, y en n à pas, ca dépend des élèves, établissement etc..

Bon courage.

Édité par lalie34 le 22-12-2021 à 14h39



Page(s) : 1 2 3
Des aesh ici ? besoin d'infos
 Répondre au sujet