Vos horse trauma ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
2250 vues - 23 réponses - 0 j'aime - 12 abonnés

La.cavaliere.pa

Initié
 

Trust : 82  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
Vos horse trauma ?
Posté le 31/03/2024 à 11h31

Bonjour à tous !
Ici je me suis dit que ça serait bien de parler un peu de nos horse trauma !

Je commence :moi mon horse trauma c'est quand un chasseur a failli nous tirer dessus en balade,la balle est passé à 1m de nous.

Voilà
Bonne journée !

Globs

Membre d'honneur
    

Trust : 209  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3132
3 j'aime    
Vos horse trauma ?
Posté le 01/04/2024 à 06h24

domipac19 très glauque ....mais cela peut aussi faire réfléchir.....pour ma part bien vérifier s'il n'y a pas un passage plus sécurisé que celui que je pense devoir emprunter.
Ou ne jamais lâcher un cheval en extérieur ( j'ai une anecdote rigolote sur le sujet avec les chevaux qui se barrent en rando...mais dans le Vercors, aucune route à l'horizon...)
Ou effectivement être sûre d'avec qui l'on part...


Après il y a malheureusement des évènements totalement imprévisibles

Astorio

Expert
   

Trust : 288  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 848
3 j'aime    
Vos horse trauma ?
Posté le 01/04/2024 à 12h30

globs

Je trouve ça intéressant d'analyser la survenue de ce type d'événement. Au delà des conséquences, c'est surtout de comprendre les facteurs qui interviennent.

Leif

Membre ELITE Bronze

Trust : 1370  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6422
0 j'aime    
Vos horse trauma ?
Posté le 01/04/2024 à 14h44

J'en ai eu quelques uns...

Le jour où mon cheval a tiré au renard sur une barre d'attache faite en poteaux téléphoniques en bois, pas de ficelle à ballot, la gérante nous interdisait d'en mettre

Il a eu peur d'un cheval que sa proprio faisait galoper comme un con dans la carrière...

Mon cheval a littéralement arraché le poteau du haut, j'ai vu le moment où c'était soit la longe, soit le licol, soit ses cervicales qui cassaient...
Je me suis mis devant lui, j'ai reçu le poteau dans les côtes, je suis tombée, mais j'ai réussi à le calmer !

J'ai évidemment changer ce matos de merde de chez Decath qui ne casse pas en cas de danger

Et de pension


Le jour où, une nana a changé de stalle un cheval en cours de débourrage car elle en avait peur et voulait y mettre la jument qu'elle montait
Le jeune s'est retrouvé à côté d'un cheval qu'il ne connaissait pas, ils se sont battus

Le jeune a rué et s'est empalé sur un poteau en bois
Un cheval qui hurle de douleur c'est très spécial...

J'étais dans le manège avec mon ancienne mono sur son poney en cours de débourrage, elle est partie devant, j'ai sauté du poney, je l'ai dessellé et enlever tout équipement pour éviter un accident et j'ai vu la scène

On s'est mis à 3 pour le sortir du poteau, mon ancienne mono et le mono du club qui le faisaient basculer et moi qui tenais la tête car il mordait de douleur

Je l'ai vu tourner de l'oeil

La gérante l'a direct amené en clinique, malheureusement, la propriétaire a préféré le faire piquer car il n'aurait potentiellement pas pu faire du CSO en haut niveau


Le jour, où mon hongre et moi n'avons pas compris nos attentes mutuelles
En balade, dans la nouvelle maison, ni lui ni moi ne connaissions les chemins
Il m'a largué comme une merde dans un pré et est parti au galop

J'ai dû tenter de le retrouver et j'ai appelé la gendarmerie

Heureusement, il a su retrouver la maison

Nafnaf16

Apprenti
  

Trust : 532  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 428
3 j'aime    
Vos horse trauma ?
Posté le 01/04/2024 à 22h53

J'en ai plusieurs en plus de 18 ans d'équitation

Quand j'avais 13/14 ans je pense, je montais dans mon club habituel et cette année j'étais tombée sur un moniteur pas super cool avec les cavaliers et les chevaux du club, mais je restais car a part lui c'était un club très correct.
Un soir on m'avait donné Joey un petit Irish cob, je l'avais jamais monté et je devais être en galop 2 ou 3 à tout casser. On était dans le manège qui était assez étroit et Joey était jeune et pataud. Quand je lui ai demandé de galopé je fus surprise de son galop de patate, je suis donc revenue au milieu pour pas gêner (c'était jeux a poney ce soir là, donc pas besoin non plus de tuer les poneys a la détente donc au pire le galop c'était pas grave)
Le moniteur a donc pensé que le poney ne voulait pas galoper, il a pris une cravache et a frappé mon poney qui s'est mi à galoper sans s'arrêter....
Le même mono qui quelques mois plus tard en stage est monté sur un cheval qui ne voulait pas sauter, le cheval a fait un refus, il a demandé à la cavalière sa cravache et lui a dit "je t'en paye une autre si je l'a casse"
Et bien il l'a cassé...
Heureusement ce moniteur s'est fait virer et s'est retrouvé a l'hôpital après que sa jument lui ai dit merde

Marlin

Membre VIP

Trust : 739  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3663
4 j'aime    
Vos horse trauma ?
Posté le 02/04/2024 à 12h53

Pauvre Joey...

Mis à part l'impensable, les chevaux ayant cette capacité édifiante à commettre l'impensable! La plupart des catastrophes vécues sont erreurs humaines.

Marlin

Membre VIP

Trust : 739  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3663
0 j'aime    
Vos horse trauma ?
Posté le 02/04/2024 à 13h22

Pour ne citer que 2 des plus récentes parmis tant d'autres ma jument n'aime pas être attachée, je la met à l'attache et la selle, il souffle.
Une branche se pose devant l'attache, elle tire, casse la corde, celle-ci se prend dans ladite branche frôle juju affolée et se carapate au galop vers la route, la branche tapant dans ses pieds la selle sous le ventre!

Heureusement elle fait demi tour pour retourner vers les autres, mais la branche ramasse des petits piquets fils avec, vous voyez le décor? L'autre qui galope avec tout qui la suit!
Par chance elle se plante devant le van et j'arrive à l'attraper, je détache tout en urgence, elle se calme aussi tôt. Son coeur sortait de sa poitrine et elle tremblait de panique.

La pâture des poneys est de l'autre côté d'une petite rivière, un seul point de passage par un pont de fortune (sans barrières et d'1m50 de large donc) à 2 mètres de hauteur, en contrebas bien étroit.
Les 1ères fois c'était chaud, l'une avait peur mais pas l'autre, dommage. Celle qui n'a pas peur suit en liberté l'autre.
Sur le pont elle estime? Je ne sais pas, de sauter depuis le pont! Je vois le geste je me précipite pour l'attraper, elle fait demi-tour saute de l'autre côté de la berge. Elle est donc coincée sur une mini parcelle d'herbe, pas inquiète elle y broute.
Je n'ai pas eu le temps de réfléchir qu'à pieds joints elle arrive à grimper-sauter le muret qui l'emprisonnait mais se retrouve à l'extérieur du parc et c'est là qu'elle panique car elle se rend compte qu'elle est toute seule. Elle a pensé pouvoir rejoindre la copine par le même chemin! J'ai pu la stopper dans cette brillante idée...

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1301  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6839
0 j'aime    
Vos horse trauma ?
Posté le 02/04/2024 à 14h20

J'étais jeune, on devait partir en balade avec le groupe.

Arrive Neuneu 1er qui veut se la péter, sa copine est galop 7, propriétaire d'une jument pleine de gaz. Neuneu 1er prend donc cette jument pour la balade, quelle merveilleuse idée.

Forcément la jument prend le mors devant une belle étendue de prairie et remonte tout le groupe triple galop.
Mon cheval lui s'est emballé fort et est parti droit vers la route. Il y avait un fossé plein d'herbe qu'il n'a pas vu, du coup on a fait un soleil.

J'ai fait un incroyable roulé boulé sur le bitume, avec la tête en premier. Sans la bombe je repeignais le macadam avec mon cerveau. Le cheval s'en est sorti avec une tendinite.

J'en ai gardé une vraie peur de l'extérieur et une aversion pour les neuneus roulant des mécaniques, quelles que soient les circonstances

Tysolfege

Membre ELITE Or
  

Trust : 766  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14340
3 j'aime    
Vos horse trauma ?
Posté le 02/04/2024 à 14h59

ouh là...chez moi y en des pas mal...mais bon on ne va en garder qu'un seul, parce que celui-là m'a traumatisé des stalles avec crêches.

Etant donné que je fréquente les poilus à sabots depuis un certain temps, forcément y a eu des trucs gores.
Faut dire que l'environnement des chevaux à quand même vachement évolué depuis que j'ai commencé.
A savoir qu'il y avait très peu de chevaux en boxes c'était réservé pour les proprio, les chevaux de clubs c'était en stalle, la tête attachée au mur devant, au mieux avec une séparation entre les chevaux, et un râtelier devant le nez, avec soit une mangeoire, soit une crêche, autrement dit un grand bac en béton qui faisait toute la longueur de l'écurie. C'est bon vous imaginez le truc ?

Et dans la crêche, des tonnes de foin pour occuper le cheval toute la journée plutôt qu'il bouffe la paille à ses pieds. Au final...ça c'était bien hein ?

L'histoire se passe en montagne en hiver, 2 gamines (dont ma pomme) se retrouvent à garder une écurie d'une vingtaine de chevaux (et un cochon !), on doit avoir avoir dans les 14 ans (? mouais à peu près) on doit garder l'écurie pendant un week-end, c'est facile, faut abreuver les chevaux 3 fois par jour (il n'y a pas d'abreuvoirs, on va chercher des seaux à la rivière et on donne jusqu'à plus soif matin midi et soir) ,remplir les crêches de foin matin et soir et ramasser les crottins.
Et ensuite on a le droit de monter gratuitement ! c'est cool non ?

Le samedi matin grosse tempête de neige, un truc où il tombe 50 cm en 1 heure, les cols sont fermés, la plupart des routes aussi, on va à pieds s'occuper des chevaux, et là, catastrophe, il y a une jument de trait qui est montée dans la crêche et a glissé dedans. Grosse comme elle est, elle est vraiment coincée dedans, les postérieurs à l'extérieur de la crêche, sans point d'appuis, et les antérieurs allongés devant elle, elle se débat, mais étant ferrée, les antérieurs glissent sans fin dans la crêche.

On tire, on pousse, y a rien qui bouge, et la crêche est solide, elle ne cède pas non plus.
Faut dire aussi qu'on est 2 gamines bien fluettes.
Bref on appelle le proprio, pris comme tout le monde dans la tempête de neige.
Il essaye de contacter d'autres personnes, mais c'est pareil pour tout le monde, faut qu'on se débrouille ou plutôt qu'on attende que les routes soient à nouveau ouvertes.

On s'est acharné à essayer de sortir la jument, elle s'est acharnée aussi, elle s'est débattu dans tous les sens...elle s'est arraché l'oreille et l'oeil du côté où elle pouvait s'appuyer, et toute la face ...elle a aussi chercher un point d'appui avec les postérieurs, à savoir qu'elle s'est appuyé le postérieur coincé sous elle, sur son autre membre, sur sa cuisse...et le pied est passé à travers la cuisse, elle a repeint la stalle en rouge...

On a alors cherché un moyen d'arrêter l'histoire...mais on n'a même pas réussi à trouver un chasseur avec un fusil pour lui coller une balle dans la tête, la tempête avait faire fuir tout le monde au chaud...le proprio a réussi à passer le col vers minuit, à installer un palan pour sortir la jument, toujours vivante, mais elle est morte avant le matin. Elle avait 2 ans. Ce n'était pas le 1er cheval à crever dans ces crêches et des crêches comme ça, j'en ai vu à pleins d'endroits, j'ai même passé une nuit dans un gîte avec mon cheval attaché devant l'une d'elle...je lui avais mis 3 longes pour qu'il ne puisse en aucun cas s'approcher de ce truc ...
Page(s) : 1 2
Vos horse trauma ?
 Répondre au sujet