Travail d'un trotteur réformé

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
14682 vues - 37 réponses - 1 j'aime - 4 abonnés

Cam3p

Maître
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1146
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 15/12/2008 à 16h27

Je viens d'acquérir un trotteur et j'aimerais avoir un peu de votre expérience pour savoir par quoi vous avez commencé lorsque que vous avez eu votre trottou, quel travail vous avez effectué étape par étape...
Le mien n'a fait que de l'entrainement mais aucun travail n'a été fait par la suite.

Carine62

Membre d'honneur
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2813
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 14/01/2009 à 08h42


cherrycam a écrit le 14/01/2009 à 08h08:

Une fois que le travail au pas et au trot se passe nickel, (aussi bien pour les muscles du cheval que pour ce qui est des ordres à la voix et aux aides naturelles) je suis passée au galop en extérieur. Voila, j'y ai mis le temps ( presque 1 an de travail patient) mais ma petite trotteuse galope très bien et trotte sans prendre la panique de la course.


C'est cela de la patience. Moi j'ai mis plus d'un an à obtenir le galop en extérieur et pouvoir l'arrêter. Mais c'est parce que j'ai pris mon temps énormément... Et c'est encore en chantier pour la mienne, on y arrive mais y a encore du travail !!

Edité par carine62 le 14-01-2009 à 08h44



Audain

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 207
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 14/01/2009 à 19h04

bonjour à vousj'ai montée mon pépère,audain trotteur français pp baie de 6 ans dimanche aprèm,et une fois de plus il refusa d'avancer,je me suis dit bon julie tu ne vas pas continuer à te balader à pieds à coté de ton cheval,se n'est pas un petit toutou donc monte dessus et fais lui comprendre avec un peu plus de conviction qui est le chef,j'ai donc mis le pieds dans l'étrier et pris une cravache comme aide,au bout de 5 à10 minutes que je lui répété l'ordre de marcher en le talonnant et cravachant(sans avoir la main lourde évidement)à ma grande surprise il s'est mit à avancer en trottant les oreilles bien dressées vers l'avant tout fière l'air de rien!!!!vous imaginez un peu ma joie,j'étais encore plus fière que lui!!!!!on a passer un super aprèm,il ma fait vraiment plaisir tout au long de la balade,il m'écoutait attentivement,aux doigts et à l'œil on pourrait mm dire!!!je me suis vraiment vraiment régalé,on était comme deux complices,je n'avais plus rien à en redire!!!!après avoir passé 4 mois ensemble à apprendre à se connaitre,il venait toujours vers moi pour me faire des câlins,il est très très câlins ,gros bisous grattouilles ....mais une fois monté je n'arrivai plus rien à en tirer!!!les gens me disaient du à sa maigreur que je devrai l'échanger chez l'éleveur,que je n'en tirerai rien,et le faite qu'il n'avançait pas,s'était pire,tous le monde me disait que s'était qu'une mule et qu'il n'avancerait jamais......LA PREUVE,ON LEUR A BIEN DÉMONTRER LE CONTRAIRE!!!!non seulement il avance mais en plus de sa il a du sang,il est chaud,il est vif,je n'en revenais pas moi mm!!!il est doux,très très câlin affectueux,il a un cœur gros comme sa,oui il est un peu maigre encore mais il mange a sa faim donc il prendra du poids avec le temps,franchement que demander de plus???je suis la plus heureuse avec mon pépère!!! ps:désolée pour le roman

Asika

Membre ELITE Argent

Trust : 416  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7774
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 16/01/2009 à 13h34

moi j'ai un souci avec le filet il ne le supporte pas ...

Maelyn

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 35
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 06/02/2009 à 15h32

Elles sont interessantes vos experiences, et ca fait plaisir de lire des gens qui choisissent de prendre leur temps. Surtout avec ces chevaux la. Ils sont si généreux, qu ils apprennent tres tres vite (j ai connu un cheval reformé a 9ans, en 6 mois il etait en reprise niveau intermediaire!)
Mais apres la vie qu ils ont eu dans le courses, on peu bien, pour une fois, s adapter a LEUR rythme plutot que de leur demander, une fois de plus d'aller vite, loin, haut, fort....
N oubliez pas que ce sont des chevaux debourrées et entrainés des leurs 2/3 ans,! c est tres jeune. A 3 ans, ils font les qualifs, S ils passent les qualifs, ils retournent a l entrainement pour courrir. S ils passent pas.... disons que les plus chanceux atterissent chez vous, chez moi, chez nous...

Bref tout ca pour dire, que oui, on peu remettre tres vite un trotteur dans le bon ordre, surtout les jeunes, qui n ont fait que l entrainement mais n ont jamais courru, et qu on recupere vers 2/3 ans. Ceux la meritent une bonne année de mise au vert avant de reprendre le travail, (les autres aussi cela dit) pour les laisser finir de grandir en paix.

De mon experience, j ai recupéré il y a 1 an et demi, un trotteur de 9 ans, qui avait fait l entrainement et a eu une carriere somme toute tout a fait honorable (il a meme ete courrir dans le "temple" du trot, a vincennes ou il a gagané qulques courses)
Bref, ca n a pas ete facile au debut.
Je precise tout de suite, que je suis avant tout cavaliere d exterieur, donc la reprise du loulou s est faite en exterieur principalement.
J ai beaucoup fait de balades, au pas et au trot. les premieres etaient courtes, mais rapidement, j ai pu faire de longues balades de 2/3 heures sans probleme.
Au debut, pour le tot, j authorisais quelques foulées seulement, 5/6 foulées, et repasser au pas, puis peu a peu, j ai allongé les temps de trot. 10 foulées, repasser au pas, puis jusqu au tronc biscornu, puis jusqu a la mare etc.....
quand j ai pu sans probleme maitriser les temps de trot plus ou moins long, au bout que quelques semaines, j ai commecné un long travail de transitions. Transitions arret, pas, trot, pas etc... et meme trot arret. Mais aussi des transitions dans l allure, jusqu a pouvoir obtenir, au pas et au trot, 3 allures: une lente, une "moyenne" et une rapide.
Une fois que j ai pu avoir tout ce panel de variations, alors seulement, on a commencé a travailler sur le galop.
Je precise aussi que paralellement a ca, j ai beaucoup travaillé a pied, dans le rond de longe, et que les premiers galops se sont fait en liberté dans le rond, sans avoir a supporter "ce crétin de cavalier" (en l occurence, moi!)

Lorsque j ai pu commencer a galoper dehors avec lui, il a fallu choisir le terrain: suffisamenet long (si dans 300 metres y a une route c est pas une bonne idée! lol), pas trop dur, mais pas trop profond. Bref un bon chemin en plaine qui va bien!
Les premiers galops, c etait le vrac total: il ne savait pas comment s y prendre. Pas grave, ma priorité etait de lui faire comprendre que OUI! il avait le droit de galoper et que le galop n etait plus sinonyme de sanction. Inutile donc de lui arracher trois dent au bout de 2 foulées, meme si c est le vrac, (apres tout on a 3 kilometres de piste degagée devant nous, servons nous en pour prendre le temps de le reprendre correctement!)
Une fois qu il y a pris gout, le galop, devenu un plaisir, j ai pu commence a travailer ce galop. La c etait pas de la tarte par ce qu il se jettait comme un damné dans le galop, et il etait effondré sur les epaules. Mais petit a petit, j ai pu le reequilibrer, "mettre le moteur à l arriere".
Voila pour les allures.
A coté de ca, y a aussi un gros travail d assouplissement, car lorsqu ils sont les des brancards du sulky, ils ne peuvent pas s incurver: ils tournent donc comme des paquebot, sur des courbes tres larges, donc la encore, tout un aprentissage (mais la j ai trop la flemme lol, mais si vous voulez je pourrait vous raconter). Et bien sur beaucoup de travail au sol.

Apres, tout depend aussi de la discipline que l on souhaite pratiquer. Donc evidemment, chaque experience est tres differente. Et puis chaque cheval est different, et avec ces chevaux la, on doit sans esse essayer de comprendre que certaines de leurs reactions sont des reflexes conditionnés par des conditions de vie dont on a pas idée. Il fait le prendre en compte avec les reformés plus qu avec n importe quel autre

PS: bravo si vous avez le courage de tout lire! j ai encore ecrit un roman! lol

Menudo

Membre VIP
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5926
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 06/02/2009 à 16h31

Maelyn ton expérience est hyper interessante!

Moi ca m'interesse ta démarche pour les assouplissements! raconte!!!

Maelyn

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 35
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 08/02/2009 à 19h56

pour les assouplissements, je n ai rien fait d extraordianire par rapport a un travail classique d assouplissement, mais par contre, j ai pris mon temps, et lui en ai demandé peu a la fois.
Donc, beaucoup de travail sur des cerces, avec beaucoup de changements de direction pour ne pas le blaser a toujours tourner en rond dans le meme sens. Par exemple, des que j btenais une ou deux foulée avec une belle incurvation, hop, on cesse, on s arrete, on felicite, .. et on repart dans l autre sens.
Pour varier, j ai essayer d integer des slaloms (au pas et au trot), a faire a plusieurs par ce que c est stimulant et amusant pour tout le monde (les chevaux comme les cavaliers)
A pied, beaucoup de flexions d encolure, coté du cavalier, mais aussi du coté opposé, envois sur un cercle.
J aii aussi ete pas mal aidé par le fait d avoir un rond de longe a disposition: suffisamment grand pour faire plein d'exos en lib, et assez petit pour que, tout en jouant dans le rond, ils se mette spontanément sur un cercle, favorisant ainsi imperceptiblement le travail d incurvation.
Cela dit, y a encre beauuuuucoup de travail pasque j ai beau faire, il reste quand meme un peu raidouille. Mais bon, c est pas un cheval pour le dressage non plus donc bon!

Coolhand

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 14/02/2009 à 10h35

J'ai récupéré un trotteur reformé de 11 ans qui avait subi quelques galères en course (pneu de sulky qui éclate) perte de controle et on fini dans le champ.

Bref, il avait été un peu travaillé avant et tombait a peine dans le galop.

On a commence a le cadencer au trop et a lui faire perdre cette habitude de foncer. Donc travail au petit trop uniquement, voir légèrement sous cadencé, sur des barres au sol.

L'objectif était double. Lui faire gagner en équilibre et ne pas le dégouter en lui faisant faire des jeux sympas. Il était très craintif avant, de par les pépins qu'ils avaient eut en course; le moindre geste brusque ou bruit inhabituel le faisait sursauter. Mais malgré tout, très volontaire car même en reprise avec des chevaux qui sortent en série Pro, il faisait toujours de son mieux.

Beaucoup de travail en cercle au pas et au trot, avec incurvation et contre incurvation. Beaucoup de latéral au pas qui m'ont amené un confort au galop.
Les barres au sol rapprochées ont permis a lui faire sentir qu'il avait 4 pattes et que ce n'était pas évident de s'en servir. Il trébuchait souvent (même si ca lui arrive encore)

Au début il galopait a plat. Après le travail au pas, on sentait la souplesse et l'équilibre gagné durant la séance. Surtout au galop a gauche, car il est raide de ce coté ci.

Puis de temps en temps, des tours au pas, au trop et au galop sur la piste de vitesse du club pour lui montrer qu'on peut aussi aller dessus sans chercher la vitesse.

C'est ici que je me suis fait peur deux ou trois fois en fait. Il avait du mal a tenir un galop, même avec moi en équilibre et il tendait a débrayer au trot. Ca fait drôle quand on voit les antérieurs du cheval au niveau des oreilles, et surtout ça secoue fort.

Toujours enormement de caresses apres un exercice reussit, meme si le mouvement est pas super bien réalisé, mais c'est l'effort qu'il fait qu'il faut féliciter.

On a commencé a nouer des liens de confiance tous les deux et on a pu débuter le travail a l'obstacle.
Je revenais de 5 ans de blessure grave et je ne voulais pas ressauter. Je reprenais l'équitation juste pour le fun comme ca.

Puis on s'est orienté vers une reprise de la compétition. Premier concours en club 1, j'ai fini par terre sur un mur. C'était la première fois de sa vie qu'il en voyait un comme ça. Pas de cravache de punition ou quoi que ce soit. On a fait des club 3 et 2 par la suite avec beaucoup de boulot a la maison sur des obstacles divers et variés. Puis en milieux de saison déclic: on finissait souvent les tours sans fautes mais contre les petit chevaux, pas évident de jouer le chrono. C'était a la maison, on s'est sentit bien et on a attaqué ce fameux chrono pour accrocher le top 10. L'équilibre était la, la capacité a accélérer et reprendre juste avant l'obstacle.

Le second déclic a eut lieux fin d'année, lors d'un grand prix en nocturne. J'y allais pour lui faire faire un tour de plus style entrainement en n'imaginant pas être qualifié. Le premiere tour, les 20 premiers passaient. Je vise toujours le travail sans faute et.... 19 ème. Bon ok, ben on va tenter le second tour alors en nocturne puis on verra bien. La ca se compliquait un peu, le chef de piste étant un ancien cavalier internationnal francais de complet, il avait mis un truc solide techniquement. Bon consigne de mon instructeur: Te prends pas la tete, comme d'habitude, trankilou et dessine bien tes courbes puis ca va le faire.

D'habitude il faisait un peu ce qu'il voulait a l'abord de l'obstacle décidant de partir a la place qu'il souhaitait et moi de faire le mieux possible pour le suivre et l'embêter le moin possible. Mais de nuit, avec le public, les ombres et les obstacles qui brillent avec l'humidite ambiante, pas pareil.
Et la sur le tour, il m'a fait ce super cadeau, sa confiance. Il a débranché le pilote automatique et m'a donné les commandes. Je le sentait pas inquiet, enfin pas plus que d'habitude, mais je sentait qu'il n'y avait pas cette quantité de mouvement en avant qu'il affichait a chaque fois.

Et ce petit filou et moi avons fini 10 ème donc, qualifié pour le troisième tour qui mène ensuite a la finale tournante a 4.

Beaucoup de patience, de calme. Pas de cravache ni de centaine de kg de fer dans la bouche et pas d'éperons.
Beaucoup de caresses pour récompenser chaque bonne action.
Puis je pense que le fait d'avoir attaquer les concours avec comme philosophie de ne pas jouer la gagne, mais juste essayer de finir son tour en montant proprement a fait le reste.

Âpres un an de travail a 2 heures de reprise par semaine, le reste au paddock, il a je pense une bonne base pour m'amener en série amateur cette année. Ya pas le style des beaux pur sangs, je ne l'ai pas sur la main et je ne gagnerai jamais un concours de dressage, mais, l'équilibre, le mental et la technique acquis durant cette année sont la et font de lui ce qu'il est, un super gentil cheval avec un cœur énorme et capable de faire de belles choses pour 2009.

Pour avoir monté un peu de tout et notamment des pur sang anglais qui ne pardonnent que peu l'erreur , des anglo arabes capricieux et des petits chevaux kanaks capturé dans la chaine, le trotteur est vraiment un cheval super pour tout. C'est la dose de patience et d'affection qui feront le reste.

Mais il faut manger de la base. Les transitions, dans la précision et la rectitude. Déja ça c'est pas évident au début. Et personnellement, je continue a faire énormément de travail au pas. Avant une séance de travail de n'importe quel type, 10 minutes d'épaule en dedans, reines longues et a sa vitesse de confort pour lui.

Au trot par contre, j'y vais molo, un maximum en équilibre car cest pas confortable pour moi et donc pour lui.







Sarahrabb

Novice

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 33
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 08/04/2012 à 19h56

Ce sujet m'interesse bcp puisque j'ai depuis Octobre 2011 en demi pension un trotteur réformé de 11 ans. Quand j'ai commencé avec lui, il sortait de plusieurs années de pré, donc pas de travail... la proprio a une carrière donc je travaille dedans, je n'ai pas encore suffisamment d'assurance pour pouvoir sortir en extérieur..
J'ai commencé par beaucoup de travail au pas, sur des cercles des slaloms (je suis seule à monter donc à plsieurs c pas possible ) pour travailler l'incurvation. Ensuite jai démarré le travail au trot, en commencant par seulement avoir un trot "normal" pas un trot à fond.. ensuite j'ai essayé de faire des grands cercles au trot puis j'ai réduit les cercles au fur et à mesure des reprises.. je continue aussi les slaloms au trot.. et la propriétaire a acheté 4 barres d'obstacles donc on a pu travailler sur les barres au sol : au pas d'abord et puis au trot.. Je fais aussi pour l'assouplissement des épaules en dedans. Actuellement le cheval a été remis " à l'herbe" et avec le printemps il est tout fringant et bcp sur l'oeil donc j'ai un peu l'impression de revenir en arrière au niveau du travail.. car je le sens très sensible, à la moindre branche d'arbre qui bouge un écart ou bien il s'arrete avec les oreilles bien droites.. je peux meme pas faire de trot il est trop sur l'oeil. Auriez-vous quelques conseils à me donner pour qu'il soit plus zen ? je pense que c le printemps qui lui monte à la tete
Sinon quand j'aurais repris le travail "normalement", je pense commencer à sauter un petit croisillon. Avant les barres au sol il en avait jamais vu de sa vie.. quels conseils me donnez vous pour bien débuter l'obstacle ?
Sinon j'ai vu qqun, je me souviens plus du pseudo dsl, qui parlait de la contre incurvation. Qu'est ce que c'est et quels exercices il faut faire pour travailler çà ?
Merci d'avance
Sinon c'est un cheval super qui comprend très vite et a beaucoup de coeur et de volonté çà c'est le moins qu'on puisse dire
Désolée pour ce pavé

Bobinetpacha

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 657
1 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 07/05/2012 à 09h36

Salut je suis en pleine reflexion pour l'achat d'une trotteuse et quand je vois vos posts je n'en suis qu'admirative! ça me donne vraiment envie de me lancer dans l'aventure. Beaucoup d'amour et de patience pour obtenir cette complicité et cette confiance pour le couple cavalier-cheval ! Merci à vous !

Sianou

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 21
1 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 30/06/2012 à 21h09

Bonjour, je suis nouvelle sur ce forum et je cherche quelques conseils qui pourraient m'aider ^^
Je viens d'acheter une tf reformée de 5ans, elle est donc au poney club où elle est en pension. Je me suis cassée et luxé le coude il y a peu de temps et j'ai encore du mal avec ce bras et cette jument est très vive et ne tiens jamais en place, ma monitrice ne m'aide pas et ne voulait pas de trotteurs dans son club elle me repete donc de m'en séparer car elle est difficile et qu'elle ne galopera jamais.
J'aimerais donc vos avis, devrais-je la faire travailler en longe avant de la monter ?
Je ne veux pas m'en séparer et aimerai leur prouver que cette jument est capable d'être montée comme une autre jument.
Merci :)

Quatchlie

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 121
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 07/07/2012 à 11h55

Moi, j'ai eu ma trotteuse il y as 3ans maintenant.
J'ai commencé par des petite balade tranquillou rene longue ( mes parent me tenaient parce qu'elle partait a fond ).
Petit a petit, ils m'ont lachaient, je faisait des balades rennes longue, avec des balades de plus en plus longue, et en carriere au debut je lui apprenais a faire un petit trop, et as faire un pas calme !
Et petit a petit, je lui apprenais le galop, en sautant des barres au sol ( des qu'elle passais la barre au sol, elle partait au galop, mais il fallais que je la force quand meme ).

PS: Pensse a beaucoup faire travailler le dos, et apelle l'osteo, parce que tout ( ou presque ) trotteur a des probleme de dos :)
Voili, voilou :)

Sianou

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 21
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 07/07/2012 à 13h07

J'essayerai tout ca ! Merci pour ces conseils
Mais le plus dur c'est quelle est incapable de rester tranquille 1minute elle a toujours envie de marcher ou de bouger, c'est donc assez compliquer de la brosser et de s'en occuper ^^

1003nana

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 22/04/2017 à 21h56

Bonjour étant nouvelle ce forum j aimerais savoir comment se sont passé vos expériences avec vos trotteurs. Je viens d acquérir deux reformés besoin de conseils. 😊

Lise2728

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 01/05/2017 à 18h45

sianou peut être la laisser se défouler dans la carrière lui courir apres pour qu elle se défoule avant de la brosser pour apres lui laisser le temps de se calmé et ensuite la monter. Moi aussi j ai eu se problème au debut elle était excité ce moyens ma beaucoup aider !

Lolo77610

Initié
 

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
0 j'aime    
Travail d'un trotteur réformé
Posté le 01/05/2017 à 19h48

lise2728 je crois que tu n'a pas fait attention a la date de son post : - )
mais si on peut avoir des nouvelles ça peut être bien...
Page(s) : 1 2 3
Travail d'un trotteur réformé
 Répondre au sujet