Le "travail" du 4 ans

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
4736 vues - 18 réponses - 0 j'aime - 0 abonné

Michiwa

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 328  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7213
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 14h39

Bonjour à tous,

J'aurais voulu connaître votre point de vue et vos expériences sur l'avancée du "travail" d'un 4 ans. Pour vous, que doit savoir faire un 4 ans, aussi bien à pied que monté ?

Pour un cheval de loisir, compétition niveau club j'entends, le travail varie aussi en fonction des objectifs.

Quel est pour vous le planning idéal pour une semaine par exemple ? La durée des séances ?

Merci à tous de vos réponses !

Ecuriessaglini

Membre VIP
   

Trust : 398  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5669
1 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 14h53

Un 4 ans doit savoir la base, monté, ça s'arrete à la rectitude, l'impulsion, le rapport aux aides, l'équilibre basic.
ça doit rester très "hunter" dans le travail et l'exigence, simple mais bien fait.
Un 4 ans n'a pas besoin de bosser tous les jours et ce, quelque soit le niveau, les objectifs ou la qualité.
Beaucoup de mise en souffle, ballade, trotting, beaucoup de détente, galop de chasse en terrain varié, et surtout paddock, paddock et repaddock .
à l'obstacle, le basic aussi, sauts simples, enchainements coulants, ligne de mécanisation classique.
A cet age, il faut juste assoir la toute base, sans laxisme, avec justesse sans acharnement.
C'est le moment le plus difficile de la vie d'un cheval au travail, en faire assez sans en faire trop et rester dans le juste en tenant compte de son évolution et changements physiques.


Edité par ecuriessaglini le 04-12-2014 à 14h54



Allison44

Membre ELITE Or
  

Trust : 693  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 21303
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 14h56

Mon expérience à moi :)

J'ai récupéré un PS réformé en Septembre 2012, il avait 3 ans et demi.
Au pré jusqu'à ses 4 ans (Mars 2013) où j'ai commencé le re-débourrage : selle, filet, un peu de longe...
Ensuite, 1 à 2 balade montée, le reste, que du travail àpied (je n'avais pas de structures).
On commence le travail en carrière en Juillet 2013 avec 3 à séance par semaine en variant : balade, plat, longe, travail à pied, mais surtout beaucoup de balade.
J'ai "accentué" le travail à partir de fin Août où on a commencé à sautiller une fois tous les 15 jours.

Ecuriessaglini

Membre VIP
   

Trust : 398  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5669
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 14h59

y a pas de planning pour une semaine avec un 4 ans, c'est au jour le jour, tout faire en fonction de la veille (faire cool ou revenir sur un point précis qui peut avoir posé probleme la veille ou à confirmer), de l'état et la disponibilité physique aussi (avec la croissance certains chevaux peuvent avoir carrément besoin d'une à plusieurs semaine en mode off) etc...
Globalement des séances courtes (moins de 45 minutes max), même si ponctuellement il peut etre nécessaire de s'attarder sur un point (mais ça reste occasionnel).
Ne pas hésiter à se faire encadrer, c'est même parfois impératif pour les cavaliers qui manquent d'expérience avec un jeune, pour rester dans la justesse

Rougemont

Expert
   

Trust : 306  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 630
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 15h19

Alors sans rentrer dans le contenu des séances, ma 4 ans fait en ce moment:
2 plat
1 saut
1longe
1 balade
2 repos.

Et paddock tous les jours.
Pas plus de 45mn pour le plat ou le saut, échauffement compris, pas plus de 20mn la longe.

Michiwa

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 328  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7213
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 15h32

Merci pour vos précieux conseils.

Mon poulain a été débourré vers 2 ans et demi, puis a eu un travail très light voir le néant absolu jusqu'à ses 3 ans et demi. Depuis il est travaillé à pied ou monté environ deux fois par semaine.
Il vit au pré avec un copain à l'année.


Actuellement il sait faire :

A pied il maîtrise au top :
Marche en main
Pansage
Longe
Mobilisation des épaules et des hanches
Déplacement latéraux
Il commence aussi à faire tout ça en liberté

Monté :
Il peut être monté en filet ou licol en corde
Très bonne mobilisation des épaules et hanches
Pas et trot nickel
Galop il en fait peu pour le moment, il a du mal à maintenir l'allure
Niveau rectitude il fait un peu l'anguille (mais il a un peu de mal à être dans le mouvement en avant donc c'est normal)
L'incurvation est bien
Il sort en balade avec d'autres poneys et est globalement très serein
Il commence à se déplacer latéralement
Il recule sur quelques pas


Bref, pour moi c'est un 4 ans qui sait faire plein de choses, qui est hyper hyper bien dans sa tête.
Je ne prévois jamais de planning, je fais en fonction de l'humeur du jour. Et j'arrête la séance suivant ce que je ressens aussi, donc aucun temps défini.
Il n'a encore jamais sauté monté, car je suis bien plus axée dressage et je préfère qu'il soit au top sur le plat avant d'aller sautiller.

Je cherche actuellement à me faire encadrer pour pas faire de c*nnerie avec mon loustic. Sauf que, autant moniteur, qu'entourage de cavalier on me dit la même chose...
Apparemment à son âge (4 ans et demi donc) il faut que je passe à la vitesse supérieure. Il faudrait donc apparemment que je le travaille 5 fois par semaine, il faut qu'il se muscle, il faut qu'il travaille en place... Que ce serait à cet âge que tout se jouait, et que c'était maintenant qu'il fallait le faire. Qu'il faut que je m'écrive un planning, que je sache exactement quels exercices je vais faire tel jour.


Pour moi c'est de la c*nnerie, mon cheval n'est absolument pas prêt ni mentalement, ni physiquement, ni au vue de ce qu'il sait faire, à commencer un travail de dressage et à être en place. A mes yeux, je suis dans le juste et dans l'écoute de mon cheval. Mais ça commence à faire un paquet de personnes qui me le disent régulièrement donc commence à douter...

Alissonr

Expert
   

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 866
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 15h44

Si ca peut te rassurer, mon 5 ans commence seulement à "bosser" pour de vrai, et il n'en est pas moins bien.

Je l'ai acheté à 4, juste manipulé.
Je l'ai débourré tranquillement avec bcp de travail à pied.

Puis il a été malade + grosses incompréhension entre nous deux. Donc il a fait quelques séances avec ma coach ou d'autres cavaliers, mais à raison de deux à trois fois par mois.

Aujourd'hui, il a 5 ans (enfin prend 6 en janvier comme on dit)
Il bosse depuis 2 mois vraiment et apprend du coup super vite.
Physiquement il est quasiement fini, et est pret à exécuter tout ce que je lui demande.

Il a acquis, aux trois allures : la mise en avant, le report de poids d'une épaule à l'autre, les prémices de l'incurvation, la descente d'encolure, le déplacement des hanches et le début du saut sur obstacle isolé.
En deux mois, à raison de 3 séances la semaine on est a .... Si on parle en terme de temps moi ça me va.

Je connais des 6 ans déjà "en place" et mis sur un tour à 1m. Ba quand tu montes dessus, il manque clairement toute la base du travail sur le plat.. ça tourne à peine, ça tracte, ça n'a pas conscience de son corps...

A moins d'avoir un objectif de vente, peut importe le temps que tu prends, l'important est que ce soit bien fait

EDIT : attention, je ne dit pas être un exemple à suivre. Mon cheval aurait pu bosser depuis ses 4 ans tout doucement, les choses ont fait qu'il a eut la paix tout ce temps.
Je dis juste qu'il n'est pas "grave" d'avoir un cheval de 4 ans qui bosse léger.


Edité par alissonr le 04-12-2014 à 15h50



Ecuriessaglini

Membre VIP
   

Trust : 398  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5669
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 15h47

Si ton cheval a des problèmes d rectitudes c'est pas top d'aborder les déplacements latéraux. C'est trop tôt pour un 4 ans déjà mais encore plus parce que la rectitude qui est absolument primordiale n'est pas là ni même l'impulsion.
reculer pareil, sur un cheval qui ne bosse pas beaucoup et encore plus un jeune qui n'est ni dans la rectitude, ni l'impulsion, c'est à proscrire.
tu peux effectivement le bosser plus que deux fois la semaine, à ce rythme, ce n'est pas une mise au travail, il ne bosserait pas, ce serait pas loin d'être la même chose niveau condition physique et muscu

Edité par ecuriessaglini le 04-12-2014 à 16h06



Michiwa

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 328  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7213
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 16h06

Merci beaucoup Alissonr !


ecuriessaglini a écrit le 04/12/2014 à 15h47:
Si ton cheval a des problèmes d rectitudes c'est pas top d'aborder les déplacements latéraux. C'est trop tôt pour un 4 ans déjà mais encore plus parce que la rectitude qui est absolument primordiale n'est pas là ni même l'impulsion.


Ça je le sais bien, autant à pied il les réalise bien autant monté je trouve ça trop tôt... C'est ma monitrice qui le monte pour l'instant et c'est elle qui a fait le choix d'introduire les déplacements latéraux... Et je ne suis pas forcément d'accord avec ça (et d'autres choses), c'est pourquoi je recherche quelque chose qui colle à ma vision du truc, mais je retombe sur les mêmes propos à chaque fois...
Des fois je me dis qu'entre des gens qui ont 10, 20, 30 ans d'expérience, et moi gamine de 19 ans je suis à côté de la plaque.

Ecuriessaglini

Membre VIP
   

Trust : 398  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5669
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 16h10


michiwa a écrit le 04/12/2014 à 16h06:
Merci beaucoup Alissonr !



Ça je le sais bien, autant à pied il les réalise bien autant monté je trouve ça trop tôt... C'est ma monitrice qui le monte pour l'instant et c'est elle qui a fait le choix d'introduire les déplacements latéraux... Et je ne suis pas forcément d'accord avec ça (et d'autres choses), c'est pourquoi je recherche quelque chose qui colle à ma vision du truc, mais je retombe sur les mêmes propos à chaque fois...
Des fois je me dis qu'entre des gens qui ont 10, 20, 30 ans d'expérience, et moi gamine de 19 ans je suis à côté de la plaque.


que ce soit à pieds ou monté les déplacements latéraux ne sont pas une priorité à 4 ans, ni même le reculer, il y a des bases que ton cheval ne maitrise pas et qui sont pourtant un fondement essentiel, ta monitrice ne maitrise pas le travail d'un jeune cheval pour l'avoir introduit sans l'acquis de la rectitude et l'impulsion.

Ecuriessaglini

Membre VIP
   

Trust : 398  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5669
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 16h18


michiwa a écrit le 04/12/2014 à 15h32:

Pour moi c'est de la c*nnerie, mon cheval n'est absolument pas prêt ni mentalement, ni physiquement, ni au vue de ce qu'il sait faire, à commencer un travail de dressage et à être en place.


en fait si, un cheval bien orienté et dans les aides, c'est la base dès le départ et c'est important dès le départ.
Mais ce qu'il est important, c'est de faire la différence entre dressage et Dressage. Le dressage d'un jeune cheval débute dès les premiers instants monté.
Le dressage ce n'est pas les déplacements latéraux ou le rassemblé. La base que j'ai cité c'est déjà du dressage et faut savoir bien le poser dès le départ.

Ptitelice78

Compte supprimé


0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 16h24

Pour mon 4 ans (première fois en selle le jour de ses 4 ans). Fin du débourrage en juin, jusqu’en octobre il n’a fait quasi que de l’extérieur (seul ou accompagné) deux à trois fois par semaine pour se muscler, prendre du souffle, et se forger un mental. Ponctuellement une courte séance à pied, ou 10 minutes en carrière au retour d’une balade pour revoir un point précis. Reprise du travail en octobre.

Ce qui est acquis :

A pied :
- Longe : pas et trot (pas insisté sur le galop, je travaille simplement les départs et privilégie la liberté pour travailler plus), transitions montantes et descentes, demi-tour, rappel
- Liberté / travail à pieds : aux trois allures, transitions montantes et descentes. Déplacements des épaules, des hanches, reculer, déplacements latéraux (au contact ou à distance). Cessions en tout genre (tête, membres, corps…). Et beaucoup de désensibilisation avec ce qui me tombait sous la main (bâche, bidon, drap, ballon, sac plastique, klaxon, moteur, etc… bref tout ce qui fait du bruit ou peut faire peur)

En selle :
- Travail aux trois allures avec pour objectif : cadence régulière, rectitude, impulsion.
- Figures en tout genre en essayant de conserver la même impulsion
- Allongements au pas et au trot
- Beaucoup de transitions
- Et depuis peu on travaille l’incurvation et les changements de pli pour l’assouplir, vu qu’il a vraiment bien compris le principe de la jambe isolée je vais voir les prochaines séances pour introduire le travail sur deux pistes (tête au mur, voire EED si je le sens bien).
- Obstacle (8 séances max) : travail sur des barres au sol (en liberté / en selle), puis sur des obstacles isolés, et dernièrement enchainement d’un parcours de 4 obstacles avec de grandes galopades et une ligne en trois foulées.

Il travaille le plus souvent en place maintenant, mais ce n’est pas du tout un objectif pour le moment et je ne focalise pas dessus, disons que ça vient avec le reste lorsqu’il est dans une bonne attitude générale.

Une semaine « type » depuis qu’on a repris le boulot en octobre :
- 2 séances en selle (voire 3 en fonction) : 20min max de vrai boulot après une bonne détente donc une séance de 40min max. Si après la détente en 5 minutes j’obtiens ce que je voulais, je n’hésite pas à descendre.
- 1 extérieur : balade entre 1h et 2h aux trois allures et en terrain varié

Plus de travail en longe ou en liberté car en hiver la petite carrière est noyée.

Voilà où nous en sommes dans le travail. Par rapport à d’autres je suis en "retard", mais le rythme nous convient, il apprend bien, j’atteins les objectifs que je me fixe… donc je ne compte pas changer pour le moment. En fonction de notre avancé sur le plat et à l’obstacle, nous irons peut être faire quelques parcours de saut en cycles libres première année en 2015.

Ptitelice78

Compte supprimé


0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 16h29

Par contre pour le "planning et les objectifs" je trouve que ce n'est vraiment pas de la connerie. Cela permet de se fixer un but en accord avec le travail déjà effectué, de prévoir des révisions de points pas forcément acquis, de prévoir de nouveaux exercices en fonction de l'avancée...

Comme ça, ça évite de revenir 15 fois sur un point acquis, et de viser la difficulté juste au dessus pour continuer d'avancer dans le bon sens. Je trouve qu'une séance est bien mieux construite et menée lorsqu'avant de monter on a déjà en tête les exercices que l'on souhaite aborder, et les résultats que l'on souhaite atteindre.

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1424  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19841
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 16h42

Le mien a 4 ans venait tout juste d'être débourré.

Il a été monté pour la première fois au printemps de ses 4 ans (il est de mars).

A cet age là, il avait de bonnes bases à pied, on pouvait bouger ses épaules, ses hanches, le faire reculer, les flexions, il avait des codes pour marcher/trotter/galoper en liberté dans le rond de longe, s'arrêter, changer de main, varier son amplitude.
Il passait sur la bache, tenait à la barre d'attache donnait les 4 pieds.

Et monté bah ça s'est fait tranquillement cette année, une fois le cavalier on lui a appris les aides de bases, tourner, s'arrêter, marcher droit puis s'incurver.

Ce n'est vraiment que l'année de ses 5 ans qu'il a commencé à bosser

Chrysnono

Membre VIP

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3751
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 16h43


ecuriessaglini a écrit le 04/12/2014 à 15h47:
Si ton cheval a des problèmes d rectitudes c'est pas top d'aborder les déplacements latéraux. C'est trop tôt pour un 4 ans déjà mais encore plus parce que la rectitude qui est absolument primordiale n'est pas là ni même l'impulsion.
reculer pareil, sur un cheval qui ne bosse pas beaucoup et encore plus un jeune qui n'est ni dans la rectitude, ni l'impulsion, c'est à proscrire.
tu peux effectivement le bosser plus que deux fois la semaine, à ce rythme, ce n'est pas une mise au travail, il ne bosserait pas, ce serait pas loin d'être la même chose niveau condition physique et muscu


+1

Michiwa

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 328  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7213
0 j'aime    
Le "travail" du 4 ans
Posté le 04/12/2014 à 19h22


ecuriessaglini a écrit le 04/12/2014 à 16h18:


en fait si, un cheval bien orienté et dans les aides, c'est la base dès le départ et c'est important dès le départ.
Mais ce qu'il est important, c'est de faire la différence entre dressage et Dressage. Le dressage d'un jeune cheval débute dès les premiers instants monté.
Le dressage ce n'est pas les déplacements latéraux ou le rassemblé. La base que j'ai cité c'est déjà du dressage et faut savoir bien le poser dès le départ.


D'accord, merci.

J'ai essayé avec un autre moniteur, pour tester différentes approches et pendant la séance on a fait que du pas, et le but était de faire céder le cheval, en allant le moins vite possible mais sans que le cheval s'arrête ( pas d'impulsion ni rien) et en jouant dans les doigts. Bref, on s'est intéressé uniquement à la tête ce que je n'ai pas trouvé intéressant.

Pour moi ce travail là sans impulsion ne vaut pas grand chose. Je préfère un cheval dans l'impulsion qui vient chercher le contact avec son mors plutôt que de forcer le bout de devant à venir et "on verra après".
Apprendre à mon cheval l'extension d'encolure par exemple me dérangerai pas du tout, mais alors rentrer dans le lard comme ça en disant "faut que le cheval ai le chanfrein à la verticale, et tu gagnera du temps en serrant la muserole et en achetant un noseband"... Gloups !


Merci beaucoup Ptitelice78 pour ce post très détaillé et ton avis !
C'est vrai que j'ai un peu en tête ce que le cheval a besoin de travailler, et je compose donc en fonction de son humeur (et de la mienne). C'est peut-être pas l'idée du planning qui est bête mais moi qui ai un sens de fonctionner... étrange.


Quiebro13, j'aurais aimé qu'il soit débourré plus tard... Je suis toujours en train de me dire qu'il a quand même fait des "efforts" (bon faut pas pousser mémé dans les orties non plus mais c'était quand même plus physique que de rester au pré ) et donc qu'il faut le ménager.

Après je psychote peut-être un peu trop au niveau croissance et toussa, j'avoue que je suis propriétaire d'un poney de 16 ans en retraite depuis 2 ans parce que trop poussé et personne assez à l'écoute du poney... Ça a donné une tendinite + une entorse...
Page(s) : 1 2
Le "travail" du 4 ans
 Répondre au sujet