Remédier à la faible sensibilité d'un cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1189 vues - 29 réponses - 0 j'aime - 2 abonnés

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 13h32

Bonjour,
ma jument a 10 ans et je l'ai depuis 7 ans, elle n'a pas été débourrée dans la finesse et pas super bien traitée entre ses 2 ans et 5 ans (je ne m'en suis rendue compte que longtemps après malheureusement). Elle a été montée par les cavaliers d'un club pendant 4 ans environ. Tout a changé depuis 3 ans puisqu'elle est montée par ma mère, moi et les moniteurs du club ou elle est, soit 3 niveaux différents mais on ne demande pas les mêmes choses non plus.
On a également fait des concours de saut, mais suite à un manque de dressage, elle prenait les obstacles dans la foulée, le lus vite possible, n'a jamais refusé (sauf s'il y a quelque chose à manger dessus), même un plot, elle le sautera et n'a peur de rien... bref, elle se démène pour son cavalier même si on l'amène n'importe comment.
Souhaitant remédier à cela, nous avons entrepris des cours de dressage pour évoluer en saut mais avoir plus de finesse dans la transmission des aides et la réponse... et là, ça bloque, elle est très peu sensible (enfin répond mais par rapport à d'autres chevaux que j'ai monté, elle manque de finesse, donc je renforce mon action des jambes comme je peux avec un stick pour que ce soit le plus clair et précis possible) et moi, je découvre les sensations à avoir avec d'autres chevaux histoire de sentir si les réponses collent à mes demandes sur ma jument....

Savez-vous comment augmenter la sensibilité d'un cheval dans les jambes, l'assiette et même les mains?

Je précise qu'elle a vu le dentiste l'année dernière qui lui a enlevé des dents de loup qui la gênait (on a vu la différence), on regarde tous les mois sa bouche et dentition et un ostéo est également passé pour plusieurs chevaux mais ma jument n'a pas de soucis de dos d'après lui.

Mel312

Membre ELITE Or
  

Trust : 103  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12305
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 16h57

couagga non pas pour sensibiliser biensure. juste come securite pour sa mere. que la jument s echappe pas de la main en mettant exagerement la tete en l'air.

Couagga

Membre ELITE Argent
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8895
4 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 17h19

Bien dans ce cas, je pense que ma réponse ne va pas plaire à chevalounette14 mais je préfère être honnête et claire :
Si la maman manque de niveau pour la jument, soit il faut qu’elle travaille sérieusement avec un encadrement approprié, c’est un dire un bon prof, soit il faut qu’elle travaille avec un autre cheval plus en phase avec son niveau pour progresser avant de monter sa jument mais dans tous les cas, la jument n’a pas à payer un manque de niveau d’un de ses cavaliers en se coltinant un enrênement coercitif qui va totalement à l’encontre des objectifs équestres exposés ici, à savoir : acquérir de la finesse.

Tout ce qui se passe sur le dos et dans la bouche de cette jument conditionne sa relation aux aides. Il faut donc unanimement aller dans le sens de la justesse. Les approximations et les lacunes de la maman ne sont pas atténuées par la présence d’un gogue ou d’une martingale. Les enrênements empêchent juste la jument de s’en protéger. si elle sort de la main et embarque cette dame, et ne le fait pas avec d'autres ou que les autres arrivent à gérer cela sans artifice, l'artifice ne sert à rien d'autre qu'à détruire un peu plus les capacités de progression de la jument.

Je ne juge pas cette personne. Nous avons tous débuté et nous avons tous encore des progrès à faire. Mais c’est un travail qui concerne le cavalier. Je ne sais plus quel écuyer a dit « chaque cheval que l’on travaille est le brouillon du suivant…. ». Le problème c’est que le brouillon de la maman, n’est pas le même que celui de chevalounette14 !

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 18h00

Je vais répondre directement dans le message

couagga a écrit le 14/02/2017 à 16h53:


@chevalounette14
Une leçon de jambe bien faite ne devrait pas avoir besoin d’ être reconduite à chaque séance et plusieurs fois à chaque séance… Si c’est le cas, il ne s’agit pas d’une leçon de jambe mais juste d’un usage inapproprié de la cravache comme punition.

[i]Et bien, le problème n'est pas qu'elle n'avance pas, elle est très réactive pour aller vers l'avant.
Par exemple, si je demande un départ au galop du pas, elle va me faire systématiquement un pas avant de partir correctement
si je demande une cession, elle va se déplacer mais il faut un fort contact avec ma jambe à chaque pas (j'aimerais qu'elle fasse la même chose avec un contact plus fin, alors, je recommence avec un contact moins prononcé et quand elle me le fais, je la félicite et relâche la "pression", si elle ne le fait pas, je vais renforcer avec un petit coup de stick derrière ma jambe et elle le fait, je la félicite...)
Si je l'incurve, souvent, même en gardant mes aides, elle se couche avec les épaules... donc je dois renforcer l'action, souvent c'est au passage d'une flaque d'eau, d'un cheval au galop à côté d'elle, un appareil qui bouge dans son champ de vision... bref, c'est un manque de concentration.
Souvent, elle est vraiment très raide pendant la détente (qui doit parfois être très longue pour lâcher son peps et la concentrer sur divers exercices), mais au bout de 20 min, ça passe et elle est beaucoup plus souple et réactive même si je trouve que par rapport aux autres, ce n'est pas suffisant.

Elle a beaucoup de peps mais elle est montée 3 fois par semaine, longée une fois et va au pré tous les jours... De plus, je peux parfois monter puis ma mère 2h après, elle aura un comportement totalement différent (comme si elle était bipolaire, c'est bizarre).[/i]

Sur le principe, plus on a recours à des outils de renforcement plus on désensibilise le cheval. Donc enrênements, éperons, cravache (hors l’application à bon escient de la leçon de jambes dans les règles), mors à effet, tout cela est à bannir, à mon sens. Tout comme renforcer tes actions, ça va dans le sens inverse de ce que tu souhaites. Plus tes aides sont fortes plus la jument va développer de la résistance.
c'est comme si tu criais à quelqu'un alors que tu voudrais qu'il t'écoute au moindre murmure !

Le souci c’est que si la jument est employée "sans finesse" depuis un moment (je n’ai pas dit brutalement, attention à ne pas interpréter mes propos ), et qu’en plus, elle a géré les choses comme elle a pu avec sa seule générosité, elle a probablement appris à être sourde à pas mal de chose d’un point de vue kinesthésique…
Quand tu dis que depuis qu’elle est jeune tu associes les aides et la voix mais qu’elle ne réagit pas aux aides, ça me questionne. N’y aurait-il pas eu quelques aides contradictoires dans les premiers temps du dressage ? Avec quels outils cette jument a-t-elle été entreprise ?

[i]Elle est arrivée à mon ancien centre équestre à 2 ans, elle a été parquée en box car les prés étaient inondés (et elle avait toujours été au pré), sortie tous les jours en manège, elle ne savait pas donner les pieds ni être caressée ni touchée, on ne pouvait pas lui enlever son licol au début car impossible de le lui remettre, heureusement qu'il ne la blessait pas... C'est moi qui me suis occupée de la désensibilisation et du pansage... J'étais jeune et je me faisais plus ou moins respecter, mon moniteur la remettait en place quand ça n'allait pas, mais il était un peu bourru.
Aucun soucis pour le débourrage à 3 ans qui s'est arrêté suite à une chute sur un pont et blessure que j'ai soigné pendant 2 mois (douche, désinfection et crème tous les jours), la jument était immontable mais la plaie se rouvrait quand on la sortait, donc on a vite appris à la faire trotter tous les jours en main pour éviter les violents départs au galop et déchirures...
Puis, elle a été vendue, mise au pré dans un troupeau d'après ce qu'on m'a dit. Elle est revenue à la fin de la période d'essai avec des traces de morsures, elle mordait hommes et chevaux, couchait systématiquement les oreilles dès que quoi que ce soit approchait (humain, animal, objet...)...
Bim, re période de désensibilisation (ne pas taper, ni nous marcher dessus, rester calme à l'attache...).
Peu avant ses 4 ans, elle a été remise en selle et ma mère l'a achetée... Puis elle a été utilisée par le club à partir de ses 4 ans... bref, forcément mal utilisée, avec des grosses engueulades au début car elle embarquait en permanence au galop en début de séance.

C'est là qu'on s'est rendus compte qu'elle n'étais pas assez sortie (vers 4,5 ans)... On a signalé, tout est rentré dans l'ordre. Après, petit à petit, elle s'est calmée (ou résignée allez savoir)... J'ai monté seule l'année de ses 5 ans uniquement en dressage voyant le manque de cours de dressage dans le club puis ai repris les cours l'année d'après.

A ses 6 ans, j'ai entrepris de petits concours de saut car elle aimait ça, en liberté elle sautait les obstacles sans qu'on ne lui demande rien.

Les 2 premières fois, aucun soucis pour embarquer dans le camion, à 5 ans elle avait gagné un modèles et allures et était rentrée sans problèmes dans un van avec moi. Puis, les soucis ont commencé vers ses 6,5 ans, elle refusait d'entrer dans le camion avec le propriétaire des écuries, puis avec le moniteur après, puis avec leur apprenti... Comme elle reculait et se cabrait et qu'ils refusaient tous que je l’emmène moi-même dans le camion, ils la frappaient au balai, ça a été horrible. Il l'ont fait monter comme ça et elle s'est "battue" tout le trajet dans le camion (je ne sais pas comment car les chevaux étaient attachés court). Elle est descendue au galop avec moi du camion, j'en ai parlé à ma mère vu que c'était elle qui payait la pension et que mes paroles n'avaient aucune portée pour eux.
Du coup, à partir de ce moment, je l'embarquais et la débarquais, tampis si cela prenait "trop de temps" pour eux.
J'ai remarqué cette année là (2014-2015), où je me suis qualifiée pour les championnats de France qu'elle a perdu un puis 2 trous au niveau de la sangle et qu'en hiver elle était vitreuse, le poil terne et totalement démusclée et qu'elle n'avançait pas alors qu'en hiver, les chevaux tentent de se réchauffer avec le froid... De plus, elle se jetais sur la nourriture... J'en ai parlé, on m'a dit que c'était sûrement un soucis de vermifuge, elle devait avoir des vers. Du coup, je la vermifuge (commençant à avoir des doutes sur s'ils le feraient ou pas), elle était un peu mieux après mais ne re grossissais pas...
En février 2015, elle m'a mangé un bout d'oreille car son voisin a eu sa ration avant elle et que je trainais entre les deux chevaux pour fermer son box... Je ne pouvais plus m'en occuper ni aller la voir pendant 1 mois (risque bactérien...), quand j'y suis retournée, elle refusait de m'approcher et n'ai pas pu la monter pendant 3 semaines de plus, je la sortais en liberté et la longeait...
Je sais qu'ils lui ont énormément taper dessus quand elle m'a fait ça (je me suis évanouie de douleur car j'étais en sang au niveau des écuries), mais n'ai pas tout vu.

On est allés à Lamotte ou elle était bien nourrie et bien traitée et sortie tous les jours pas uniquement pour "travailler" mais comparé aux autres centre équestres, on n'avait beaucoup moins de paille et j'enlevais 2-3 fois par jour les crottins dans son box car elle est très sale.
C'est au retour que tout s'est dégradé, le centre équestre a fermé à cause de l'inculpation du proprio, tout le monde a été licencié un peu plus tard pour s'occuper des derniers chevaux dont ma jument. Elle a été "transférée" d'un centre à un autre lors d'un concours ou je n'étais pas là car en stage en Martinique...
Ils l'on fait rentrer dans le van avec des barres car en concours hors de question de la taper devant tout le monde (c'est le gérant de l'autre club qui a vu ça) et elle était dans un état déplorable et avait perdu je ne sais combien de kilos... rachitique m'ont ils dit et obsédée par la nourriture (le moindre brin d'herbe, bout de paille, foin), elle aurait viré la personne qui la tenait pour aller manger... arrivée à son nouveau centre elle était immontable et peu sortable (uniquement au pré quelques heures pour éviter qu'elle ne dévore toute l'herbe du pré et éviter toute maladie...), elle avait du foin à volonté. A priori, d'après les "rumeurs", elle n'aurait pas été nourrie pendant 3 jours et pas sortie de son box pendant 1 semaine avant de partir de son ancien centre...
Puis, après avoir repris, elle a été vu par un vétérinaire, un dentiste et un ostéo (à ses 8 ans), c'est là qu'ils ont constaté qu'elle avait été battue et sa santé négligée. Elle est depuis rééduquée et a repris son poids normal (donc de nouveau rationnée) et ça se passe mieux, mais on ne peut pas effacer ça dans la vie d'un être...[/i]


Et la sensibilité, ça revient plutôt moins vite que ça ne s’en va….
Et comme à la base, tous ne sont pas dotés de la même réactivité… Mais bon, si elle embarque ta mère, c’est qu’elle en a quand même sous le pied cette petite louloute

Bref, pour apprendre au cheval à écouter le murmure des aides, il faut commencer par murmurer dans un silence absolu, encourager l’écoute, valoriser l’attention et toute tentative d’envie de répondre…. Sans même se soucier de la justesse des réponses ! Il faut récompenser les intentions. C’est déjà une entreprise de patience en partant d’un cheval vierge mais alors en partant d’un cheval insensible aux aides, c’est un sacré boulot qui demande humilité, persévérance, temps, abnégation…

Pour avoir un cheval réactif et sensible au souffle des aides, il faut avoir des aides précises et ultra fines, une bonne indépendance pour ne pas être contradictoire. Tant qu’il y a un risque de confusion ou de mauvais timing, le cheval ne peut développer sa finesse.
Pareil, plus un cheval a de cavaliers différents en même temps, plus c’est difficile pour lui d’être minutieux avec chacun. Il va souvent s’accommoder d’une moyenne de l’ensemble pour établir un seuil de réponse.
Autant il peut faire la distinction entre quelqu’un d’approximatif et quelqu’un de précis, autant si ce panel augmente en nombre et en niveau ça va devenir compliqué pour lui.

Actuellement, ta jument, elle est donc montée en gogue par ta mère, sans enrênement par toi et les moniteurs et tout le monde avec le même mors, c’est ça ?

Oui, tout le monde a le même mors, avant je la montais en mors aiguilles avec du caoutchouc mais c'était de la pure bétise

Bon, la discussion avance pendant que je travaille ma réponse !... Donc je continue !!!
Si ta mère n’a pas le niveau et remédie à cela avec un gogue, tu vas avoir du mal à construire quelque chose de correcte et stable à mon avis. Désolée de te dire cela, mais je pense que la première chose à faire, c’est de clarifier l’utilisation de la jument pour lui permettre de poser une base saine et progresser. Parce que la polyvalence de niveau c’est sympa mais ça fait rarement des chevaux fins.

Se fâcher ne me semble pas judicieux vu que le contexte est trop confus pour la jument, elle n’y est pour rien

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 18h07

couagga
Notre prof arrête pas de dire à ma mère que cette jument n'est pas faite pour elle car elle en a peur, déjà qu'elle n'est pas rassurée devant un équidé, mais là, elle l'a mise par terre plusieurs fois avec blessures de ma mère (hernie discale, poignet tordu et maux de dos en tous genres...)...
Elle montait auparavant d'autres chevaux de club calmes et gentils (dans le sens qu'ils ne la prenaient pas pour un jeu à tester et qu'ils tenaient moins compte de sa peur)

Et oui, elle n'embarque que ma mère, même ma petite sœur de 8 ans s'en sort mieux, elle reste calme dessus et douce et la jument répond très bien. Même mon copain peut faire une ballade de temps à autres et elle ne lui fera rien, alors qu'il ne monte pas à cheval.

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 223  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10284
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 18h31

Je dirais comme Couagga, il faut monter avec le même objectif pour que le cheval réponde avec la légèreté qu'il faut, quand on est à plusieurs cavaliers sur un cheval.
Pas besoin d'éperon, etc. Juste rester cohérent dans le travail et dans le temps. Et le fait que ta mère n'ait pas le même niveau, ben, ça n'aide pas du tout, voire, ça va à l'encontre de ton objectif.

Vu qu'il semblerait que la juju ne lui corresponde pas du tout, n'est-il pas envisageable que tu lui rachète la juju pour la prendre totalement à charge ?
Et ta mère, soit elle reprend des cours sur les chevaux de club adaptés, soit elle s'achète un cheval qui lui conviendra bien mieux. Bref, elle se ferait bien plus plaisir et arrêterait d'avoir peur.

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 18h34

je suis désolée pour la longueur du message, j'ai voulu détailler le contexte qui pouvait avoir en partie amené la jument à réagir ainsi

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 18h37

expar
Je pourrais la racheter, mais elle ne serait pas heureuse avec moi, car je pars travailler à Madagascar dans 2 mois pour au moins 6 mois, renouvelables en CDI, si j'ai un moyen de la faire venir, je le ferais peut être mais, ça ne me semble pas une bonne idée, j'ai peur de me la faire voler ou pire manger....

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 18h39

expar
Je pourrais la racheter, mais elle ne serait pas heureuse avec moi, car je pars travailler à Madagascar dans 2 mois pour au moins 6 mois, renouvelables en CDI, si j'ai un moyen de la faire venir, je le ferais peut être mais, ça ne me semble pas une bonne idée, j'ai peur de me la faire voler ou pire manger....

Couagga

Membre ELITE Argent
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8895
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 14/02/2017 à 21h37

Après la lecture de ton récit, je me dis que cette jument, elle a besoin qu'on la laisse tranquille un bon moment, juste du calme, une vie au vert avec des copains, avec des papouilles, une relation amicale et bienveillante avec un humain qui ne lui demandera rien et viendra juste pour lui être agréable.
Puis lorsque le temps de la reprise d'activité sera revenu, elle a besoin d'un seul et unique cavalier. Un cavalier calme, précis et bienveillant qui n'exigera pas grand chose d'elle au moins pendant un ou 2 ans. Un mors tout simple, des exercices hyper basiques pour juste la détendre, l'assouplir, la ramener dans un monde simple et relaxant.

Il y a trop de monde qui s'occupe d'elle et qui la monte. On lui demande trop de choses. Elle est à la fois fébrile et hermétique. Elle en a beaucoup trop vu des vertes et des pas mûres Rien de stable et de rassurant dans sa vie. Même si je ne doute pas de ton attachement pour elle et de ta volonté de vouloir le mieux pour elle, tout ça c'est déjà bien trop pour un cheval. Tu as de la chance d'avoir une bien gentille louloute, on ne peut pas lui en vouloir d'être un peu blasée aux aides. Avant de lui demander plus de finesse au travail, à mon avis, il faudrait déjà lui offrir un havre de paix pour qu'elle se repose de tout ce qu'elle a traversé.
Peut-être profiter de ton départ pour lui permettre ça et à ton retour, repartir sur de nouvelles bases en laissant toutes ses aventures douteuses loin derrière vous Je suis sûre que tu retrouverais un louloute bien plus zen et disponible.

Je ne pense pas pouvoir t'apporter de meilleure réponse et je me doute que ce n'est pas ce que tu attends comme conseils. Je suis désolée.

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 15/02/2017 à 09h04

Et bien c'est ce que j'ai fait en partant 6 mois en stage de février à septembre 2016 pourtant et ma mère a eu une hernie et lumbago donc venait la voir pour la sortir mais c'est tout, la caresser... Avec ma sœur qui la brossait... Certes, ce n'est pas 2 ans mais il y a eu son retappage aussi ou on ne la montais pas... Elle doit sortir seule au pré même si elle a des contacts avec d'autres chevaux dans d'autres pres.... Je me disais que c'était suffisant, mais elle sera remise au calme durant mon séjour....

Couagga

Membre ELITE Argent
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8895
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 15/02/2017 à 12h14

chevalounette14

je crois aussi qu'il lui faut un seul cavalier pour la remettre en route et sur un temps assez long.

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 15/02/2017 à 12h23

couagga
c'est là tout le problème... Ma mère a trop peur d'elle, un niveau trop faible et ne vient pas assez souvent pour être la seule à monter... Je crains que ce problème ne se solutionne jamais alors...
Merci de tes conseils et de ceux de toutes les autres personnes qui m'ont conseillées.

Couagga

Membre ELITE Argent
  

Trust : 126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8895
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 15/02/2017 à 22h33

chevalounette14

Mais toi à ton retour, tu pourrais ?
Ta maman pourrait prendre des cours avec des chevaux à son niveau pendant ton absence et encore pendant que tu remets la juju en route gentiment... Et comme ça dans 2 ou 3 ans, peut-être avant, ta maman aura le niveau, la juju sera plus accessible pour elle

Chevalounette14

Membre ELITE Bronze

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6310
0 j'aime    
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
Posté le 17/02/2017 à 19h00

Et bien tout dépend de mon travail, je souhaite m'expatrier et non travailler en France... Ma petite sœur prendrait le relais car ma mère gagne moins vite en niveau qu'elle.
Page(s) : 1 2
Remédier à la faible sensibilité d'un cheval
 Répondre au sujet