Vaccination

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
906 vues - 17 réponses - 0 j'aime - 7 abonnés

Kankan59

Novice

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 09h51

Bonjour, j'ai lu quelques posts sur la vaccination et pour information la grippe n'est du tout obligatoire sauf si votre cheval fait de la compétition...s'il n'en fait pas, seuls le tétanos et la rhinopharyngite sont utiles. Le vétérinaire ne peut et ne doit pas vous obliger à effectuer celui de la grippe.
Un petit conseil également, après la campagne de vaccination, faites faire à votre cheval un drainage type zéolite pour éliminer les métaux lourds (en poudre) à raison de 10g/jour pendant 3 semaines, cela évite notamment les abcès aux pieds, qu'elle soit bien pure ou 99%, le pot se conserve bien

Divin

Membre d'honneur
   

Trust : 47  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2728
0 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 10h08

Mon véto vient de cacciner ma jument : T-G soit tétanos et grippe.

Depuis elle a une petite boule sur l'encolure, où elle fut piquée... IL y a trois semaines.

Sinon, en drainage je donne de l'artichaut dans sa ration.

Mooxis

Membre d'honneur
   

Trust : 684  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2844
2 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 10h35

Yes la grippe n'est pas obligatoire, sauf si concours ou si la pension la demande.

Et je confirme pour le drainage, à faire absolument. Idem lors de la prise d'un gros traitement chimique type antibio d'ailleurs. Mais les vétos n'en parlent que rarement de tout ça

Édité par mooxis le 16-02-2017 à 10h36



Kiiwii

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 91  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7129
2 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 10h35

AUCUN vaccin n'est obligatoire tant que le cheval ne participe pas aux compétitions et rencontres officielles.

Une pension, un concours, un rassemblement (non officiels) peuvent cependant exiger qu'un cheval soit vacciner pour entrer.

Tiama

Membre d'honneur
 

Trust : 128  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
1 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 10h45

kankan59

Rhino pharyngite ? Ce n'est pas plutôt la rhinopneumonie ?

Par contre c'est vrai que je ne pense jamais à faire un drainant suite aux vaccins, je le fais seulement en cas de traitements médicamenteux ...

Merci pour l'info, cela dit je ne suis pas prête d'utiliser un produit tel que la zeolite, on ne trouve presque rien comme études sur le sujet. Je ne jouerais pas aux apprentis sorciers sur mon bestiau

Édité par tiama le 16-02-2017 à 10h55



Bdch

Initié
 

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 162
4 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 12h09

En effet ce n'est pas obligatoire mais c'est quand même recommandé.
La grippe équine reste quand même le virus respiratoire le plus important des équidés. Si aujourd'hui, nous avons très peu voir aucunes épizooties (le cas en 2013 et 2016), c'est en partie grâce à la vaccination.
Si on arrête de vacciner ça peut prendre une ampleur importante comme ça été le cas en Australie en 2007.
La politique du pays était de ne pas vacciner les chevaux jusqu'au jour où une épizootie a eu lieu... résultats : 70 000 chevaux ont été infectés et le coût estimé pour contrôler et enrayer la maladie sur le territoire a dépassé les 670 millions d'euros.
Quand on connaît les impacts ça fait réfléchir et faire vacciner son cheval c'est 1 le protéger mais 2 également protéger les autres chevaux.

Beaucoup ont des apriori sur la vaccination mais elle a tout son intérêt et il vaut mieux prendre conseils auprès de son vétérinaire s'il y a des questions ou hésitation

Claroutte

Apprenti
  

Trust : 158  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 240
0 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 12h59

Un article intéressant

https://libequus.wordpress.com/2016/11/21/protocole-de-survaccination/

Lunacaramel

Membre ELITE Bronze

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6483
1 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 13h30

La grippe est la même chose que pour nous donc le virus mute se qui rend le vaccin loin d'être très efficace, et elle est surtout grave pour les sujets a risques (jeunes et âgés)


bdch tu parle du cout du traitement pour une épidémie de grippe mais quel est le cout de la vaccination?

Pour la rhinopneumonie, il y a plusieurs cas de réaction au vaccin, le virus se transmet par contacte directe.

Donc mes chevaux ne sont pas en pension et sorte pas en concours, je ne vois aucun intérêt à les vacciner contre la grippe et rhino je fais que le tétanos.

Pour le choix de "vacciner" il faut peser le risque de contamination et le risque du vaccin puisque que malgré se que beaucoup croit la vaccination n'est pas si anodin et comporte des risques.

Bellacastor

Expert
   

Trust : 328  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 519
1 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 13h52

lunacaramel ah je suis contente de trouver quelqu'un qui pense comme moi mes juments sont chez moi au pré en pleine forêt dans un trou perdu donc aucun contact avec d'autres chevaux et autant de pas leur "infliger" de vaccins "inutils" du coup que tétanos aussi, mais du coup toi tu le fais tous les combien le tétanos ? J'avais pensé à 1 fois tous les deux ans.

Lunacaramel

Membre ELITE Bronze

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6483
2 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 14h23

j'utilise le tetapur donc après la primo vaccination, rappel au bout 1 mois, deuxième rappel au bout 1 ans puis tous les 3 ans
http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=TETAPUR

Bellacastor

Expert
   

Trust : 328  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 519
1 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 15h10

lunacaramel d'accord merci les miennes sont au stade du rappel mais étaient revaccinées tous les ans avant cette année on va espacer un peu les rappels du coup ^^'

Bdch

Initié
 

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 162
0 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 16h03


lunacaramel a écrit le 16/02/2017 à 13h30:
La grippe est la même chose que pour nous donc le virus mute se qui rend le vaccin loin d'être très efficace, et elle est surtout grave pour les sujets a risques (jeunes et âgés)


@bdch tu parle du cout du traitement pour une épidémie de grippe mais quel est le cout de la vaccination?


Pouvez vous me donner les articles scientifiques (de vraies articles publiés par des vraies chercheurs, médecins, vétérinaires et non pas du tout venant repris de forum et/ou de sites internets non fiables) sur lesquelles vous vous êtes basée pour affirmer que le vaccin contre la grippe équine est loin d'être efficace ? Cela m'intéresse vivement si vous les avez.
Ou alors peut-être avez vous participé à des essais sur les efficacité des vaccins et que vous avez les données qui permettent d'affirmer ce propos ?

Parce qu'en réalité, le vaccin contre la grippe équine est très efficace !!
Je suis Docteur et il s'avère que je travaille sur le virus de grippe (entre autres), que j'ai participé à des essais visant à connaitre l'efficacité des vaccins contre la grippe et que j'ai réalisé des tests sur une cohorte de chevaux vaccinés pour connaitre leur niveau de protection et donc in situ l'efficacité des vaccins.
A ma connaissance, il n'existe AUCUNES publications scientifiques qui démontrent que le vaccin contre la grippe équine est inefficace comme vous l'insinué.

En effet, le virus de la grippe est un virus qui évolue beaucoup (étant donné que c'est un virus à ARN) comme on peut l'observer chez l'homme mais il s'avère que l'évolution est beaucoup lente chez le cheval. On parle de "frozen evolution". Et de ce fait (contrairement à l'homme), les mises à jours des vaccins sont beaucoup moins fréquents et sont de l'ordre d'environ 6-8 ans. Tous les ans, une réunion est organisée par l'organisation mondiale de la santé animale (réunion auquel je participe) pour faire un état des lieux des souches virales ayant circulées dans le monde pour s'assurer qu'il n'y ai pas de dérive trop importante.

Donc d'une les vaccins sont efficaces et de deux, le virus évolue lentement comparé à l'humain.


Ensuite, je ne parlais pas du coût du traitement mais du coût global (veille sanitaire, analyses, vaccins...).

Bdch

Initié
 

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 162
0 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 16h13


lunacaramel a écrit le 16/02/2017 à 13h30:
Pour la rhinopneumonie, il y a plusieurs cas de réaction au vaccin, le virus se transmet par contacte directe.

Donc mes chevaux ne sont pas en pension et sorte pas en concours, je ne vois aucun intérêt à les vacciner contre la grippe et rhino je fais que le tétanos.

Pour le choix de "vacciner" il faut peser le risque de contamination et le risque du vaccin puisque que malgré se que beaucoup croit la vaccination n'est pas si anodin et comporte des risques.


Tout à fait, si vous n'en ressentez pas le besoin, l'envie etc... la vaccination n'est pas obligatoire.
Personnellement, ayant vu des chevaux atteints de grippe ou de l'EHV-1 est bien ça me conforte dans l'idée de vacciner mes chevaux. Parce que je ne leur souhaite pas d'être malade et risquer qu'ils aient des séquelles...

Justement, si on pèse le risque contamination contre le risque du vaccin et bien il n'y a pas photo, il y a beaucoup beaucoup moins de risque de faire vacciner son cheval ! A moins que vous ayez des données sur les tests d'innocuité des vaccins à me communiquer ?

Il faut pas oublier qu'il y a quelques décennies, la première cause de mortalité au monde était les maladies infectieuses. Aujourd'hui si l'espérance de vie à augmenter, c'est bien parce que les vaccins sont apparus tout comme les antibiotiques et que maintenant on ne meurt plus de ces infections (sauf dans le tiers monde, personnes immunodéprimées...). C'est pour ça que maintenant on est confronté au cancer parce qu'avant on ne vivait pas assez longtemps. On mourrait d'une maladie infectieuse avant même d'avoir un cancer. Il faut remettre les choses dans leur contexte et prendre du recul.

Édité par bdch le 16-02-2017 à 16h15



Lunacaramel

Membre ELITE Bronze

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6483
0 j'aime    
Vaccination
Posté le 16/02/2017 à 21h38

Pour la grippe quel est le 0% d'efficacité et vos sources (pas d'étude de labo qui vendent le vaccin)?
De mon côté sur le site d'un labo on peut lire que le vaccin "réduit les symptômes" ou sur le CBPI "L?efficacité des vaccins est également déterminée par la concentration en antigènes et la parenté antigénique entre les souches du vaccin et les souches circulantes."
Ou sur un doc de l'OIE "Cependant, compte tenu de la variabilité des souches virales circulantes et de la difficulté que constitue la sélection d?une souche vaccinale adaptée à celles-ci, la vaccination ne permet pas toujours de prévenir l?infection"
Et en plus de devoir refaire un rappel tous les 6 mois

Quel est l’intérêt de vacciner grippe+tétanos tous les 6 mois quand on sait que le rappel de tétanos est tous les 3 ans.



bdch a écrit le 16/02/2017 à 16h13:


Tout à fait, si vous n'en ressentez pas le besoin, l'envie etc... la vaccination n'est pas obligatoire.
Personnellement, ayant vu des chevaux atteints de grippe ou de l'EHV-1 est bien ça me conforte dans l'idée de vacciner mes chevaux. Parce que je ne leur souhaite pas d'être malade et risquer qu'ils aient des séquelles...

Quel est le risque pour mes chevaux d'être atteint par le virus EHV-1 sachant qu'ils ont 0 contacte avec des chevaux?
S'est le même principe que si moi je me faisais vacciner le paludisme au cas où je l'attrape alors que je ne sors pas de France.
J'ai aussi vu des pathologies graves sur des chevaux, autres animaux ou humains et je ne vire pas à la parano alors que mes animaux ne sont pas dans une situation a risque.


bdch a écrit le 16/02/2017 à 16h13:

Justement, si on pèse le risque contamination contre le risque du vaccin et bien il n'y a pas photo, il y a beaucoup beaucoup moins de risque de faire vacciner son cheval ! A moins que vous ayez des données sur les tests d'innocuité des vaccins à me communiquer ?

S'est exactement avec vos paroles que l'on voit que vous parlez sans avoir tout les données juste se qui vous arrange.
Donc pour le cas de mes chevaux :
- pour EHV-1
0 contacte étroit avec d'autres chevaux donc risque d'attraper la maladie 0 (ou tout proche)
Pour les risques tous les effets secondaires (voir la notice, dont choc anaphylactique) + tous les excipients injectés avec le vaccin.
Donc le choix est vite fait.
Pour la grippe le risque de contamination est un peu plus élevé, mais des chevaux dans la force de l'age et en bonne santé. Si ils sont atteint au pire ils seront en arrêt (on fait que de la balade)
Pour le vaccin idem dessus.
Donc pour MES chevaux le risque est moins élevé de ne pas vacciner.


bdch a écrit le 16/02/2017 à 16h13:

Il faut pas oublier qu'il y a quelques décennies, la première cause de mortalité au monde était les maladies infectieuses. Aujourd'hui si l'espérance de vie à augmenter, c'est bien parce que les vaccins sont apparus tout comme les antibiotiques et que maintenant on ne meurt plus de ces infections (sauf dans le tiers monde, personnes immunodéprimées...). C'est pour ça que maintenant on est confronté au cancer parce qu'avant on ne vivait pas assez longtemps. On mourrait d'une maladie infectieuse avant même d'avoir un cancer. Il faut remettre les choses dans leur contexte et prendre du recul.

Se n'est pas une raison pour survacciner ou vacciner quand il n'y en a pas besoin.
La survaccination a aussi permis d'avoir des individus avec un système faibles en vieillissant, s'est le cas de certaines maladies infantiles.
Quand aux antibio, on en revient de les avoir distribué comme des bonbons.

Et pourquoi ne pas non plus vacciner contre la rage? la France est rarement touché mais le risque n'est pas non plus de 0?


bdch a écrit le 16/02/2017 à 16h13:
Je suis Docteur et il s'avère que je travaille sur le virus de grippe (entre autres), que j'ai participé à des essais visant à connaitre l'efficacité des vaccins contre la grippe et que j'ai réalisé des tests sur une cohorte de chevaux vaccinés pour connaitre leur niveau de protection et donc in situ l'efficacité des vaccins.

Je vous félicité pour votre doctorat, tout de suite sa donne plus de poids a vos dires (s'est le but je pense?) mais je vous rassure j'ai aussi un doctorat (on peut comparer nos notes, mentions, lieu d'étude voir qui est le meilleur.... )
Si je peux me permettre une question, où travaillez vous?


Donc je maintient, vacciner a tout va alors que l'individu n'est pas a risque ne sert a rien sauf a affaiblir l'organisme.

Édité par lunacaramel le 16-02-2017 à 21h44



Bdch

Initié
 

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 162
1 j'aime    
Vaccination
Posté le 17/02/2017 à 00h20


lunacaramel a écrit le 16/02/2017 à 21h38:
Pour la grippe quel est le 0% d'efficacité et vos sources (pas d'étude de labo qui vendent le vaccin)?
De mon côté sur le site d'un labo on peut lire que le vaccin "réduit les symptômes" ou sur le CBPI "L?efficacité des vaccins est également déterminée par la concentration en antigènes et la parenté antigénique entre les souches du vaccin et les souches circulantes."
Ou sur un doc de l'OIE "Cependant, compte tenu de la variabilité des souches virales circulantes et de la difficulté que constitue la sélection d?une souche vaccinale adaptée à celles-ci, la vaccination ne permet pas toujours de prévenir l?infection"
Et en plus de devoir refaire un rappel tous les 6 mois


Si vous prenez le temps de lire des articles scientifiques vous pourrez lire que cela dépend du vaccin administré mais également de l'intégrité physique de l'animal. Mais cela va de 85 à 95%. Mes sources : Gildea et al. 2011 ; Heldens et al. 2004 ; Paillot et al. 2013 ; Daly et al. 2007 etc... (si vous voulez d'autres articles scientifiques qui abordent l'efficacité des vaccins faites le moi savoir, je vous donnerai la liste).

Le but de la vaccination est que l'animal ne soit pas malade... donc c'est normal que cela réduise les signes cliniques.

Ce que vous avez pu lire sur le CBPI est tout à fait fondé et je peux vous assurer que les vaccins actuels respect ce propos. Souches vaccinales en adéquation avec la situation terrain et à des charges suffisantes pour induire une immunité.

Pour ce qui est du doc de l'OIE, vous auriez pu citer la phrase en entier qui est : "Cependant, compte tenu de la variabilité des souches virales circulantes et de la difficulté que constitue la sélection d’une souche vaccinale adaptée à celles-ci, la vaccination ne permet pas toujours de prévenir l’infection mais peut en réduire la sévérité et accélérer la guérison."
Ces propos sont justes puisque par le passé (dans les années 80-90), il y a eu ce que l'on appelle des "vaccine breakdown" (Cf. Woodward et al. 2015 entre autres). A cet époque les systèmes de surveillance des souches circulantes n'étaient pas encore mis en place donc en effet cela rendait difficile de sélectionner les bonnes souches vaccinales. De nos jours, cela est peu probable d'arriver étant donné qu'il existe des réseaux de surveillance efficaces qui permettent justement de choisir les souches à incorporer dans les vaccins s'il y a besoin de faire des mises à jour.
La fin de cette phrase tirée de l'OIE est importante puisqu'encore une fois le but de la vaccination est d'éviter que l'animal soit malade. Lors des vaccine breakdown qu'il y a eu par le passé, on a pu constater que bien que les souches vaccinales étaient éloignées des souches virales circulantes, les chevaux vaccinés étaient très peu malade (signes cliniques mineurs).



lunacaramel a écrit le 16/02/2017 à 21h38:
Quel est l’intérêt de vacciner grippe+tétanos tous les 6 mois quand on sait que le rappel de tétanos est tous les 3 ans.


Aucun. C'est pour ça qu'il existe des vaccins monovalents grippe. Ca sert à rien de vacciner tous les ans grippe+tétanos mais uniquement la grippe.



lunacaramel a écrit le 16/02/2017 à 21h38:
Quel est le risque pour mes chevaux d'être atteint par le virus EHV-1 sachant qu'ils ont 0 contacte avec des chevaux?
S'est le même principe que si moi je me faisais vacciner le paludisme au cas où je l'attrape alors que je ne sors pas de France.
J'ai aussi vu des pathologies graves sur des chevaux, autres animaux ou humains et je ne vire pas à la parano alors que mes animaux ne sont pas dans une situation a risque.


Pour votre information, l'EHV-1 est transmis par inhalation ou contact direct (pas uniquement que par contact) avec des matières contaminées (Reed and Toribio 2004 entre autres). Quant à la grippe équine, elle se transmet par inhalation de particules infectieuses. En ce qui concerne la grippe, ces particules virales peuvent se propager sur plusieurs dizaine de km par l'action du vent (Spokes et al. 2009). Ce n'est pas parce que vos chevaux sont à l'écart et pas en contact direct avec d'autres équidés qu'ils ne peuvent pas pour autant contracter la maladie. C'est ce qui s'est passé lors de l'épidémie de 2012 où des chevaux de haras voisins étaient infectés alors qu'ils n'ont jamais été en contact entre eux.
Après c'est votre choix de ne pas vacciner vos chevaux mais personnellement, je fais le choix de vacciner mes chevaux parce que je connais les risques et les conséquences. Et comme dit le bon vieux adage "mieux vaut prévenir que guérir".



lunacaramel a écrit le 16/02/2017 à 21h38:
S'est exactement avec vos paroles que l'on voit que vous parlez sans avoir tout les données juste se qui vous arrange.
Donc pour le cas de mes chevaux :
- pour EHV-1
0 contacte étroit avec d'autres chevaux donc risque d'attraper la maladie 0 (ou tout proche)
Pour les risques tous les effets secondaires (voir la notice, dont choc anaphylactique) + tous les excipients injectés avec le vaccin.
Donc le choix est vite fait.
Pour la grippe le risque de contamination est un peu plus élevé, mais des chevaux dans la force de l'age et en bonne santé. Si ils sont atteint au pire ils seront en arrêt (on fait que de la balade)
Pour le vaccin idem dessus.
Donc pour MES chevaux le risque est moins élevé de ne pas vacciner.


J'ai des données c'est pour ça que je me permets de tenir ces propos. Si je n'en avais pas, je me serais avisée. Si je n'étais pas certaine de mes propos, je ne dirai rien surtout parce que je ne veux pas raconter n'importe quoi contrairement à ce que font d'autres personnes. Si je veux approfondir un domaine que je maitrise peu ou pas et bien, je lis des articles scientifiques, reviews etc...



lunacaramel a écrit le 16/02/2017 à 21h38:
Se n'est pas une raison pour survacciner ou vacciner quand il n'y en a pas besoin.
La survaccination a aussi permis d'avoir des individus avec un système faibles en vieillissant, s'est le cas de certaines maladies infantiles.
Quand aux antibio, on en revient de les avoir distribué comme des bonbons.

Et pourquoi ne pas non plus vacciner contre la rage? la France est rarement touché mais le risque n'est pas non plus de 0?


Je suis tout à fait d'accord avec vous et je suis la première à rager quand je vois qu'il y a certains excès. La vaccination a sa raison d'exister mais elle doit respecter les protocoles de vaccination.
Par contre que le système immunitaire s'affaiblisse en vieillissant c'est un processus totalement normal. Quelles sont vos sources sur l'affaiblissement de l'organisme ?

Parce que la rage se transmet suite à une morsure contrairement aux virus respiratoires qui eux se transmettent par inhalation et donc ça touchent plus d'individus.



lunacaramel a écrit le 16/02/2017 à 21h38:
Je vous félicité pour votre doctorat, tout de suite sa donne plus de poids a vos dires (s'est le but je pense?) mais je vous rassure j'ai aussi un doctorat (on peut comparer nos notes, mentions, lieu d'étude voir qui est le meilleur.... )
Si je peux me permettre une question, où travaillez vous?


Donc je maintient, vacciner a tout va alors que l'individu n'est pas a risque ne sert a rien sauf a affaiblir l'organisme.


J'ai précisé mon statut pour que vous sachiez qu'elle était mon domaine d'expertise. C'est pourquoi je suis intervenue dans ce topic parce que j'ai lu des choses totalement fausses et c'est comme ça que certaines personnes ont des idées reçues qui n'ont pas lieu d'être.
A chacun son domaine d'expertise, je ne vais pas aller parler de nutrition en prenant le risque de porter des propos totalement faussés. J'interviens que si je sais de quoi je parle.

Je travaille dans un laboratoire universitaire.

Édité par bdch le 17-02-2017 à 00h31



Oubeule

Membre d'honneur
    

Trust : 204  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3455
0 j'aime    
Vaccination
Posté le 17/02/2017 à 20h57

kankan59
Pour mes chevaux seulement tetapur pour le tétanos et même pour les juments gestantes et c'est la politique de nombreux éleveurs.
Je vaccine le nécessaire et non à outrance en ayant peser les risques d'un côté comme de l'autre et je fais la même chose pour moi.
Page(s) : 1 2
Vaccination
 Répondre au sujet