Compléments alimentaires efficaces ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
2886 vues - 19 réponses - 0 j'aime - 3 abonnés

Melen

Novice

Trust : 32  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36
Compléments alimentaires efficaces ?
Posté le 19/03/2018 à 21h50

Bonjour
Mon poney est atteint sévèrement de dermite, c'est à dire que c'est pas juste un peu de gratouille au niveau des crins
Pour le traiter, il a une couverture intégrale + masque, et de la cortisone.
J'ai entendu dire que l'ail était efficace pour repousser les insectes. C'est vrai ?
Si on quels autres compléments auriez vous à me conseiller pour la gratte et la repousse du poil et des crins ?
Des produits pour la repousse des crins ?
Merci d'avance

Melen

Novice

Trust : 32  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36
0 j'aime    
Compléments alimentaires efficaces ?
Posté le 27/03/2018 à 11h31

stphe

Cmv ? Ça veut dire quoi ?

Stphe

Membre d'honneur
 

Trust : 133  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1905
0 j'aime    
Compléments alimentaires efficaces ?
Posté le 27/03/2018 à 13h15

Compléments mineral vitamine

Vanell

Novice

Trust : 7  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 29
0 j'aime    
Compléments alimentaires efficaces ?
Posté le 27/03/2018 à 13h29

Bonjour à tous,

Votre discussion sur les compléments alimentaires m'intriguent

De quel CMV a besoin un cheval ? Car en liberté, il ne vas pas en trouver des "tout prêts" c'est donc pour ça que je m'interroge sur la nécessité d'avoir ces compléments alimentaires.

D'après ce que je lis, un cheval qui vit au pré et complémenté au foin doit forcément avoir des compléments alimentaires ? Si oui, lesquels ? Et sous quelle forme ?

Merci de vos réponses :)

Édité par vanell le 27-03-2018 à 13h30



Shiho

Membre VIP

Trust : 142  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3568
2 j'aime    
Compléments alimentaires efficaces ?
Posté le 27/03/2018 à 21h57

vanell Le cheval est un animal nomade qui est sensé parcourir de grandes distances et consommer ce qu’il trouve sur son chemin, à savoir des espèces végétales variées, bien loin de nos variétées domestiques, sélectionnées pour leur rendement (particulièrement les graminées type orge)
Un cheval au pré, à l’herbe ou au foin, est loin de vivre dans ces conditions, même avec une bonne rotation des parcelles.

Du coup il ne peut pas satisfaire ses besoins en minéraux. Il faudrait varier les apports de foin ce qui est compliqué en terme de logistique.
L’utilisation d’un CMV permet de combler ses apports en vitamines et minéraux sans lui fournir d’énergie via un aliment complet ou des céréales par exemple.
A noter que les chevaux (pas plus que les humains) ne stockent quasiment pas les minéraux. La complémentation ne se fait pas en cure mais en continu.

Libre à toi ensuite de jongler. Cet été mon cheval était à l’herbe et travaillait peu, pas besoin d’aliment pour le garder en état. Je lui donnais donc un CMV dans une poignée d’aliment ou une salade pommes/carottes. A l’automne, entre l’appauvrissement de l’herbe et la baisse des températures, j’ai fait une transition avec un aliment complet qui lui apporte l’énergie + les minéraux. J’ai donc réduit le CMV en même temps que j’augmentais l’aliment, jusqu’à arrêter le CMV. On refera probablement la transition en sens inverse d’ici quelques semaines.

melen : pour ce qui est de la dermite, je n’y connais rien.
Pour l’aliment, je donne du Pavo Care4Life à mon cheval depuis bientôt 1 an et demi.
Le gros point positif à mes yeux c’est qu’il est prévu pour être donné à raison d’environ 2L/j pour un cheval « standard » de 500kg. Ça passe bien en une ration. Par contre il n’est pas très énergétique (ce qui était aussi un point positif pour moi).

Regarde ce que préconise le fabricant de ton aliment. S’il recommande de donner 6 à 8L/j, c’est que les teneurs en minéraux sont prévues de façon à ce que les 6-8L en question couvrent les besoins journaliers, sans excès.
Du coup, si tu ne donnes que 2L, tu n’apportes à ton cheval qu’1/4 à 1/3 de ses besoins, d’où la nécessité d’un CMV.

Evidemment, tous les chevaux n’absorbent pas les minéraux de façon identiques, leurs besoins ne dépendent pas que de leur poids, et les minéraux peuvent être plus ou moins bien métabolisés selon leur origine et leur préparation. On est sur du grossier, il faudrait analyser le foin / l’herbe (aliment principal) et connaître la quantité ingérée pour être précis. Ça donne juste une base de ration, à affiner ensuite si nécessaire.
Page(s) : 1 2
Compléments alimentaires efficaces ?
 Répondre au sujet