Opération ou euthanasie... le dur choix du destin

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
7225 vues - 66 réponses - 0 j'aime - 19 abonnés

Lafolie31

Novice

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 26/03/2018 à 19h17

Bonjour à tous.

Après de nombreuses années a arpenté ce forum sans jamais avoir posté, je viens vers vous aujourd'hui un peu égoïstement, car malheureusement je ne trouve pas grand chose sur internet et je me dis que peut être d'autres personnes ont vécu la même situation que moi.

Vendredi dernier, dans l'après midi, mon cheval s'est fracturé en 3 morceaux l'os du carpe de l'antérieur droit. C'est arrivé comme ça, en fin de séance, sans choc ni chute en particulier. Le vétérinaire est arrivé rapidement pour faire des radios et poser un premier diagnostique.

Au début, on me parle de "bander l'articulation", en espérant une recalcification des os, sans grande chance que cela se produise.

Puis dans un deuxième temps, on me dit qu'une opération est possible, une arthrodèse complète de l'articulation, avec entre 25 et 40% de survie selon le chirurgien.
Sachant qu'il faut que l'opération réussisse, que le cheval se réveille, qu'il passe 4 mois au boxe avec un plâtre jusqu'au coude, sans faire de complication de type fourbure, que l'os se recalcifie, puis passer encore 6 mois au boxe sans plâtre. Ce qui nous amène à une année enfermé sans sortir de son boxe ...

Quoi qu'il en soit, son pronostique vital est engagé. Je précise que mon cheval a 15 ans, qu'il a toujours été en parfaite santé. Il n'y a pas de lésions anciennes aux radios, c'est une cassure franche de l'os.

D'un côté, je me dis que malgré sa fracture, il est "comme d'habitude", a savoir l’œil pétillant, il mange, fait de beaux crottins. Il est très calme et arrive bien à s'appuyer sur son membre fracturé.
Mais j'ai très peur de lui faire courir un risque énorme, avec une faible chance de rémission. De plus, il est entier, et malgré la castration chimique proposé par le chirurgien en post opératoire, j'ai très peur pour sa condition de vie ...

Ma famille est très divisée sur le "choix a faire". Ils me conseillent d'abréger ces souffrances. Après tout, n'est-ce pas égoïste de vouloir le sauver a tout prix ? Pour pouvoir le voir encore quelques années a brouter dans son pré, avec une patte totalement raide. Il ne pourra plus se déplacer correctement, je ne sais même pas si il pourra être avec un autre congénère, qui pourrait risquer de le blesser ...

Ce matin j'étais persuadée qu'il fallait le sauver, peut importe le coup de l'opération et les risques. Maintenant je ne sais plus rien. Il faut que je prenne une décision avant demain matin, et c'est la pire chose que j'ai eu a faire dans ma vie.

Avez vous déjà eu ou vécu ce type d'intervention sur un cheval de cet age ?
Est-ce raisonnable de laisser un cheval enfermé dans un boxe pendant 1 an ?

J'aimerai beaucoup avoir votre avis, car je suis perdue et anéantie ...

Merci à tous.

Lelaitage

Membre d'honneur

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1352
7 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 26/03/2018 à 22h00

Plein de courage pour ta décision. Vraiment dur comme choix.

Pour ma part, ma jument a fait 18 mois de box ferme suite à son opération du boulet. Le veto avait evoqué l'arthrodèse mais renseignement pris, auprès d'autres vétos et plusieurs lectures scientifiques sur le thème notamment, c'est une opération avec peu de chances de succès et beaucoup de souffrance pour le cheval dans tous les cas meme quand ca reussit, il y a une grosse gêne et un report conséquent sur le membre opposé.

Si le cheval peut poser le membres sans trop de difficulté, pourquoi pas l'immobilisation sous contension deja dans un premier temps?

Pour mon cas, ma jument a trés trés bien vécu l'enfermement. On était dans de tops conditions, c'est vrai mais elle etait supra cool et zen, adorable et oeil vif, bon appétit. Meme au niveau physique , elle est restée en état magnifique (on n'a jamais compris comment c'etait possible!). C'était box strict meme pas de brouting en main. Seuls deplacements, les aller-retours en clinique. Ca ne devait être "que" 8 mois- 1an au depart mais les traitements successifs n'ont pas eu les effets escomptés.
Et au final, 9 ans après son opération et 7 ans après la fin de son enfermement, elle va assez bien, en retraite. Jusque l'an passé on pouvait encore faire quelques balades au pas mais desormais elle a developpé une fourbure de posture car malgré tout, ses boulets continuent à bouger.

Personnellment à refaire je ne referais pas et pourtant je ne regrette pas de l'avoir fait. Je sais c'est paradoxal. Outre le gouffre financier (j'ai arreté de compter à 25000euros), le temps à y consacrer (tous mes congés y sont passés sur plusieurs années et biensur pas le temps de monter à coté du coup), c'est cette charge emotionnelle constante. Beaucoup de rebondissements, beaucoup de déceptions, l'impression de ne pas avoir pris la bonne décision etc.. c'est tres lourd à vivre aussi sur le long court et meme une fois le gros du souci passé, la prise en charge d'un cheval à besoin specifique c'est tres intense. L'angoisse à chaque fois que je ne la vois pas de suite dans le pré ou pire quand je la vois moyen dans ses pieds.
Ca m'a appris à prendre du recul aussi, je suis plus zen face aux soucis désormais.

Le truc c'est qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise décision malheureusement :-/

Courage

Salem

Membre VIP
 

Trust : 210  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4094
1 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 26/03/2018 à 22h25

Bon, je n'ai pas lu tous les témoignages mais veut juste apporter ma propre expérience :
Ma jument de 9 ans s'était pris un coup de pied au jarret
1er diagnostic erroné suite à erreur du 1er veto
Le 2eme passe,arthrite septique et fracture décelé à l'école veto, on le demande ce qu'il faut faire (à l'époque j'étais au chômage et 1 enfant à charge), ni Une, ni deux, même s'il y a des chances infimes que ça fonctionne, je tente me coup, ma jument c'est ma pote, je ne abandonnerai pas, la seule chose est que je ne veux pas c'est qu'elle souffre (je savais que si ça fonctionnait, elle ferait tondeuse mais elle en valait 1 million de fois le coup), je l'ai faite opéré, après Ça, on serait laissé 15 jours après l'opé, 3 semaines passent, impeccable, le 1er jour de la 4eme semaine, rebelote, boiterie comme au 1er jour, on a détecté de laver la gaine infectée, ça a soulagé ma belle mais quelques jours après, il a fallu se rendre à l'évidence, même si elle avait bon appétit et l'oeil pétillant, je la connaissais par coeur, j'ai vu au fond de son regard qu'elle me "permettait de la laisser partir
Je lui ai dit au revoir le 6 octobre 2013 , je crois que je m'en souviendrai toute ma vie


Je te souhaite bon courage, il n'est pas égoïste de vouloir garder un ami prés de soi le plus longtemps possible, les vétérinaires peuvent être de bons conseils

Anaislink

Membre d'honneur
    

Trust : 660  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3194
2 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 26/03/2018 à 22h56

Si c'était moi, je tenterais le tout pour le tout....
Imagine qu'il soit dans les 40 % de réussite.
Je ne pourrais pas le laisser partir sans au moin avoir essayer.
Bon courage en tout cas quelque soit ta décision

Stphe

Membre d'honneur
 

Trust : 133  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1905
2 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 08h40

Et pour avoir connu 1 seul cheval opéré après facture (je ne sais pas s'il y a eu arthrodese) avec box (et sangles pour ne pas se coucher) pendant 1an, il est en pleine forme a 25ans environ (opération autour des 15ans) et a même repris les compétitions de cso quelques années après sa blessure (petites hauteurs et 2 ou 3ans), je ne laisserai pas passer la chance aussi infime soit elle.

Lilyetlesdadous

Maître
    

Trust : 200  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1241
1 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 09h13

lafolie31


Je n'ai pas été confronté à des fractures avec loulou mais "seulement" à une belle blessure ouverte jusqu'à l'os sur quasi toute la face intérieure du canon avec séquestre osseux. (cette semaine le véto passe pour faire des échos parce que j'ai comme un pré-sentiment que quelque chose cloche)

Je tenais juste à te dire que je te comprends, je pense que toutes nous comprenons ta détresse, ta peur, tes angoisses face à une prise de décision telle que celle-ci.
Mais il n'y aura que toi qui puisse choisir pour ton gros.

Outre le fait de te demander si ton loulou supporterai tout cela, est-ce que toi tu te sens de gérer les soins sur 1 an ou plus (je parle pas du côté financier mais plutôt mentalement) ? Il n'y a aucune honte si ce n'est pas le cas.
Les animaux ont la chance, que nous humains n'avons pas encore totalement, pouvoir partir.

Certains loulous sont ,mentalement &/ou face à la douleurs, de vrais guerriers; d'autres sont plus fragiles.

Si tu choisis l'opération; pour les longs mois de box, pour lui rendre la vie plus belle pour sa convalescence, tu as aussi la solution de lui offrir une pension où malgré le fait que les chevaux soient en boxs ils puissent être en contact pour se faire des gratouilles. (les boxs avec uniquement séparation jusqu'au poitrail)
On est plusieurs à avoir dû immobiliser nos loulous sur des périodes +/- longues et avoir dû gérer des soins, des protocoles etc... on pourra toutes t'aider à travers nos expériences; en discuter...

Mon message n'aide pas en grand chose.
J'espère que la nuit a pu aider à prendre une décision.

Encore courage.

Édité par lilyetlesdadous le 27-03-2018 à 09h28



Cymoril

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 260  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7220
3 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 09h34

Je te souhaite plein de courage dans cette situation affreuse, c'est le pire cauchemar de tous les propriétaires je crois.
Moi j'ai toujours été persuadée qu'en cas de pépin avec mon cheval, si quelque chose était possible je le ferais, quel que soit le coût et les chances de réussite. Et puis il y a la réalité ... maintenant je n'en suis plus si sûre. Pour avoir un cheval naviculaire, donc pas de problème qui mette sa vie en danger, mais quelque chose de pénible à gérer au quotidien, le yoyo émotionnel permanent, ça va mieux, et puis le lendemain ça va moins bien, et puis on se demande si on fait tout au mieux, si on a pas fait une erreur, si il serait pas mieux avec un autre propriétaire ... c'est très lourd à gérer quand on est attaché à son cheval. Aujourd'hui si j'étais confrontée à une situation similaire à la tienne, je crois que je laisserais partir, même si j'en pleurerais pendant des années. Financièrement c'est des choses très lourdes, et émotionnellement encore plus.
Maintenant on ne peux jamais vraiment se mettre dans une situation à moins d'y être confrontés, et il n'y a pas de bons conseils à donner à part de bien prendre le temps de la réflexion autant que possible et d'essayer de suivre ton instinct au mieux.
Vraiment je te souhaite beaucoup de courage en tous cas, et quelle que soit la décision ne culpabilise pas, c'est une situation compliquée et le genre de décisions qu'on ne devrait pas avoir à prendre.

Cath87

Membre ELITE Or
  

Trust : 181  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14126
2 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 11h26

c'est tellement personnel comme décision... je ne saurais quoi dire....

j'ai un cheval "convalescent" à la maison ou plutôt "en palliatif" les raisons son différentes, car moi c'est la maladie qui l'emporte petit à petit....
il va bien, est en forme.... mais le voir se décharner chaque jours qui passent... le voir s'affaiblir au fil du temps.... avoir la boule au ventre d'une nouvelle crise.....
ben pour être franche.... d'un côté je suis heureuse de le savoir "bien" et de profiter de ses derniers mois au pré et d'un autre côté..... égoïstement.... j'aurais presque préféré que la maladie l'emporte très rapidement....
faut juste, émotionnellement parlant être capable de supporter quand l'issue est la même....

dans ton cas...je pense que tant qu'il est "bien", je tenterai un truc... et au moindre signe de souffrance j'offre la dernière piqure....
et encore..je dis ça mais... je sais pas...
il a tellement peu de chance de s'en remettre pour récupérer une vie à minima confortable pour la suite.....

mon cas est différent, mon cheval est condamné mais, les organes vitaux fonctionnent bien.... il ne semble pas y avoir de souffrance , juste son corps qui va s'épuiser de lui même.... donc l'euthanasie n'est pas suggérée...
mais que c'est dure de voir son cheval souffrir....

outre l'aspect financier (qui n'est pas négligeable).... je sais pas si je serais capable de faire connaître un enfermement d'un an à mon cheval.....
trop de souffrance psychologique....pour derrière être diminué au pré, douloureux ailleurs.....
(mon 1er poulain a passé 3 mois au box sans sortir et il a pété un câble... il a fallut 4 ans pour qu'il retrouve un comportement normal et plus dangereux)////

Cherchour

Membre ELITE Argent
  

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8816
3 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 12h30

Ca me fait penser au cheval noir qui avait eu une fracture, une opération, des mois d'immobilité pour finir euthanasié à cause d'une décalcification des os (liée à l'immobilité si mes souvenirs sont bons). J’ai oublié son nom.
Je m'étais dit pauvre cheval sur le coup, sans juger la propriétaire qui a fait ce qui lui semblait le mieux.

Mais si ça arrivait au mien (je me suis déjà demandé), ce qui me poserai beaucoup question ça serait : si je lance une opération, que mon cheval passe des mois au box puis en convalescence pour qu'au final ça ne marche pas, quel aura été l'intérêt de l'opération?
Si des mois de placards étaient une étape certaine pour derrière avoir un cheval qui fini sa vie tranquillement, je dirai si tu as les moyens vas y.
Là les chances de réussite sont quand même faibles, sans compter hors opération les soucis annexes lié à l'immobilité. Et je crois que je préfèrerais qu'il parte au pré heureux avec l'oeil vif.

Je sais pas ce qui est le mieux (ou le pire), entre laisser un cheval finir sa vie dans des conditions pas super ou choisir de mettre fin à sa vie malgré un oeil brillant.

Il n'y a pas de réponse, c'est juste toi qui va devoir faire ton choix suivant ce que tu ressens.
Tu as tout mon courage car l'épreuve doit être vraiment dure

Chonchon_damour

Expert
   

Trust : 104  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 496
0 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 13h07

Je pense que tu connais ton cheval mieux que nous, et qu'on ne peut pas te conseiller pour prendre cette décision, elle doit t'être personnelle.
Ton post m'a beaucoup retourné parce qu'il m'a fait prendre conscience que si la même chose arrivait à mon loulou, qui m'a sauvé la vie il y a 8 ans quand il est arrivé à la maison ... Ben je pense que je prendrai la décision de l'euthanasier. Parce que je sais que moralement, il ne supporterait pas.
Alors que sa copine de parc, que j'adore mais avec qui je n'ai pas un lien aussi fusionnel, je crois que je tenterai l'immobilisation en box. Parce que je sais que moralement, elle pourrait le supporter.
A toi de prendre la décision ... Dans tous les cas, la décision que tu prendras sera la bonne.
Je te souhaite beaucoup de courage

Tagadafraisou

Membre d'honneur
   

Trust : 183  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2605
6 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 13h13

C'est mon deuxième message :) je vois souvent sur le post et d'autre, est ce que cela vaut la peine si cela ne fonctionne pas de le laisser vivre les derniers mois dans la douleur....

La vie est ainsi et pour de grosses patho, de gros accidents... on passe nécessairement par une phase de soins douloureuse, avec une une issue incertaine, des déceptions, des complications... mais on n'a pas le choix si on veut s'en sortir... la souffrance... douleur... une fois remis sur pied , même un peu bancale ça en vaut largement la chandelle.. Si on part du principe qu'on ne veut pas de douleur et d'échec on euthanasie beaucoup d'animaux et beaucoup d'humains... Pour réussir les choses, ou tenter de les soigner on doit nécessairement passer par là bien souvent, avoir le choix de l'euthanasie ne doit pas à mon sens nous empêcher d'aller au front... sinon on abandonnerait bien trop souvent...

Je ne parle pas forcement du cas de ce coco, mais de façon GENERAL :) le choix reste difficile , douloureux et personnel mais tant qu'il y a de l'espoir même petit .... ma philosophie c'est de tenter. Le bandage semble à l'heure actuelle un bon compromis vu de loin bien sur.

Des nouvelles ??

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 262  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11553
6 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 13h56

lafolie31

Il n'y a pas de bonne, ni de mauvaise décision dans ce cas... juste une décision à prendre selon son cas personnel, sa vision des choses, sa connaissance du cheval concerné...

Bon courage !

Édité par expar le 27-03-2018 à 15h44



Cherchour

Membre ELITE Argent
  

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8816
1 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 14h25

tagadafraisou Parfois c’est bien aussi d'admettre qu'il est bien de renoncer pour le bien être de l'animal. La où toi tu verra quelqu'un qui ne veut pas voir de douleur, ou qui ne veut pas se battre, la personne qui fait ce choix verra, elle, qu'elle n'a pas envie d'imposer plus de douleur inutile à son animal.

Mariane

Maître
    

Trust : 286  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1194
3 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 15h51

Bonjour,
Dans la pension où sont mes juments, je connais un cheval qui a vécu tout cela.

Fracture de l'antérieur gauche , opération, 2 mois de clinique, il est ensuite arrivé dans notre pension, plâtré, obligé de faire du box pendant plusieurs mois.

Ce cheval a gardé un moral d'enfer tout le temps, oeil vif, il venait en sautillant sur son autre antérieur à la porte de son box pour se faire caresser ou pour se goinfrer de carottes que sa proprio lui amenait en quantité.

La seule chose qui nous faisait peine, ce sont les escarres de frottement du plâtre, mais bien entendu, soignés, nettoyés, désinfectés..Lui ne semblait pas souffrir..

Puis il y a eu les premières sorties de quelques pas, de plus en plus longues..

Maintenant, ce cheval gambade, fait le con, il passe ses journées dans son grand paddock et la nuit au box, sa proprio est rayonnante de le voir comme cela..Cela fait un an et demi qu'il est arrivé..

Mais c'était ce cheval qui avait un moral du tonnerre avec cette proprio qui le chouchoutait le plus possible, et aussi, les gérants de la pension qui le géraient au quotidien, lui amenant du foin très souvent pour l'occuper, prenant en charge les sorties et les soins quand sa proprio ne pouvait pas venir, lui faisant un petit paddock en herbe pour qu'il puisse se régaler...

Bref, avec tous les paramètres réunis, ce cheval vit une retraite heureuse, il a même refait quelques petites balades monté au pas de 15 minutes, il n'avait qu'une envie, partir en grand galop, mais bon, faut quand même être raisonnable.

Voilà un témoignage positif, bon courage en tous cas dans ta prise de décision, j'espère ne jamais me retrouver dans cette situation...

Tekesuta

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 534  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6606
1 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 16h08

Au club on a eu un cheval de 19 ans avec une facture soudaine aussi (au parc), il a été plâtré et est resté au paddock malgré tout, avec un copain... il s'allongeait régulièrement pour compenser, il avait la nourriture sous le nez pour lui éviter les déplacements, il a eu un soutien à la deuxième jambe pour éviter qu'il ne se l'abîme. Maintenant il est en retraite, beau et heureux comme tout !

Alors pourquoi ne pas essayer ainsi, dans le but de le laisser en retraite ensuite ?

En tout cas, bon courage.

Tagadafraisou

Membre d'honneur
   

Trust : 183  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2605
1 j'aime    
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
Posté le 27/03/2018 à 16h14

cherchour

S'il reste de l'espoir alors je ne vois pas cela comme inutile .... J'ai parlé de façon général... et précisé également que cela reste un choix personnel et difficile.. Je n'indique pas non plus de persister juste pour dire j'ai essayé, quand la réalité est crue et tragique et que rien ne peut être fait alors oui notre rôle est d'aider à partir dans la douceur et la dignité.
Page(s) : 1 2 3 4 5
Opération ou euthanasie... le dur choix du destin
 Répondre au sujet