Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 184 185 186 187 188 189 190 191
Auteur
199628 vues - 2855 réponses - 57 j'aime - 116 abonnés

Argamelle

Membre d'honneur
 

Trust : 603  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1763
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 09/11/2018 à 17h49

Je suis tombée aujourd'hui sur la couverture de ce magazine

je suis soulevée d'indignation.

Muserolle double, en corde, extraordinairement serrée (au point de modifier la forme du chanfrein, on dirait que l'animal a un bec)
Avez vous remarqué? en dessous des rondelles, il y a une rondelle dentelée, en métal semble t-il.


Cliquez pour voir l'image   



Je jure solennellement ne plus JAMAIS assister à un quelconque grand prix de n'importe quelle discipline équestre tant que ces horreurs n'auront pas disparues.

Cautionner ça? JAMAIS

Et que le diable vous emporte, avec vos justifications du genre "c'est des pros, ils savent ce qu'ils font, on voit bien pire sur les terrains amateurs."

NON

mille fois NON

je vais sur les terrains amateurs, je n'ai jamais vu une telle cruauté.
Ces gens sont des malades

*************************************************************************************

Retrouvez ici la pétition https://bit.ly/2Dd2ne8

MERCI DE LIRE CI DESSOUS :
soyez mesuré dans vos messages
notre but est d'engager une modification DURABLE des esprits sur le traitement des chevaux de compétition

Il est donc ESSENTIEL d'apparaître comme des personnes déterminées, engagées, convaincues et légitimes.
Cela passe par des messages cohérents, réfléchis, à l'orthographe et à la grammaire correcte, et sans haine, mais avec beaucoup d'indignation
[/size]


************************************************************************************

Organisation du travail sur Discord et Google Drive

Le fichier de travail est désormais privé, contactez powlet ou lapsuscalami

but du fichier :
1 . Recenser les compétences des unes et des autres
2. Mieux se connaître
3. Organiser le travail pour ne pas se marcher sur les pieds
4. Discuter sur Discord pour ne pas engendrer des dizaines de pages par jour sur le post initial CA

Venez apporter vos compétences !

Nous avons également des discussions (animées) sur le serveur "Discord" pour les animations Facebook et autres, venez participer !

**************************************************************************************

La page Facebook est là
https://www.facebook.com/Riders-Not-Abusers-Collectif-pour-une-%C3%A9quitation-%C3%A9thique-1581362902010530/

**************************************************************************************

Nous avons décidé de publier ici aussi les publications facebook (pour ceux qui, comme moi, n'ont pas Facebook )

N'hésitez pas à commenter, avec science et conscience

je vais mettre des post it sur les publications, que chacun puisse lire lorsqu'il a deux minutes (par contre, si vous avez du retard, n'oubliez pas de spécifier à quelle publication vous faite allusion... :)
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par argamelle le 27-05-2019 à 22h18

Powlet

Maître
    

Trust : 648  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1174
2 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 29/01/2020 à 20h40

Cavaliere94

Initié
 

Trust : 46  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 141
2 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 29/01/2020 à 21h25

Effectivement d'après le Dr Pradier, le fait que le cheval baisse la tête (en engageant on est d'accord, et par "baissé la tête" on entend une vraie extension d'encolure pas un enrênement qui rapproche le nez du poitrail), incite -s'il est bien réalisé- le cheval à se servir de ses muscles suspenseurs du troncs et de ses pectoraux afin d'assurer la montée du garrot entre les omoplates. La montée du garrot améliore l'équilibre du cheval & contribue à tendre son dos, empêche les apophyses épineuses de se rapprocher ce qui arrive lorsque le rein est creux et/ou que le garrot est enfoncé.

Evidemment on ne parle pas juste d'une tête en bas, encore moins ficelée, c'est un tout mais l'extension bien réalisée est une façon d'arriver à une bonne attitude de travail & à une bonne musculature du cheval. C'est une méthode, il se peut que d'autres fonctionnent.

Je connais une écurie ou les chevaux sont travaillés comme cela, vous n'y verrez aucun cheval sur les épaules mais des chevaux dans une bonne attitude, de l'extension au rassemblé, qui fonctionne bien sportivement parlant mais aussi "joliment" pr les amateurs de dressage "axés concours".

Et un cheval le nez en bas n'est pas forcément "sur les épaules" niveau poids, cela dépend aussi de la verticale des aplombs.

Anecdote

Membre d'honneur

Trust : 145  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1449
1 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 30/01/2020 à 08h28

On a jamais dit qu’avoir une extension d’encolure c’était mauvais. D’ailleurs c’est pas mal pour les jeunes chevaux. Le dos du cheval n’est pas porteur de base (c’est la 1ère notion de bioméca). Sans muscle, les jeunes chevaux peuvent souffrir en nous portant. L’extension d’encolure permet de « soulever le pont » et diminue l’effort.
Voilà un autre exemple d’utilisation ! Sauf qu’il faut conserver un équilibre au minimum horizontal, les postérieurs sous la masse, le bout du nez vers l’avant etc...

Sauf que dans la réalité, la plupart bosse à l’envers l’extension d’encolure. Dans 95% des cas on a le bout du nez vers l’arrière, un cheval sur les épaules et les postérieurs qui n’engagent pas mais plutôt un cheval qui court sur ses épaules car le cavalier confond vitesse et engagement.
Alors non généralement ça fait plus de mal qu’autre chose...

Édité par anecdote le 30-01-2020 à 08h29



Sudest1

Apprenti
  

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 222
11 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 30/01/2020 à 16h42

voici un "schéma" que j'aime bien ^^

Il montre bien que pour une bonne extension d'encolure il faut que le cheval rassemble ses postérieurs sous lui, ait de l'équilibre, fasse fonctionner ses abdos et un angle tête-encolure ouvert ^^



j'aime également celle-ci, car beaucoup confondent l'étirement et l'extension ^^

Cavaliere94

Initié
 

Trust : 46  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 141
0 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 30/01/2020 à 20h09

anecdote On est d'accord sur le fond, à priori ce n'est pas à vos commentaires que je réagissait ^^

Couagga

Membre ELITE Bronze

Trust : 69  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6030
5 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 30/01/2020 à 20h41

sudest1

et on notera au passage les différences de position du cavalier.

Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2800
3 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 31/01/2020 à 10h03

Excusez-moi mais quand vous parlez de Mode émergeant de Pradier et Denoix, il ne s'agit pas de mode, il s'agit de recherche en médecine vétérinaire.
L'équitation ce n'est pas du prêt à porter, c'est une discipline sportive avec des travaux en physio et en kiné qui accompagnent les pratiquants (de haut niveau j'entends). Alors oui, il y a une évolution. Elle est de nature scientifique par contre.
La mode vous la trouvez sur l'équipement: du textile aux embouchures, il s'agit de marketing. oui.
Mais on ne peut pas tout mélanger non plus.
Déplier (qui est une flexion en fait) revient à raccourcir la ligne du dessous et à mettre à disposition les muscles dorsaux pour la locomotion. Faciliter la montée du garrot tête à niveau ou plus bas. C'est bien explicité dans les messages précédents. C'est développé dans tous les sens dans des publications très sérieuses faites par des équipes de recherche vétérinaire. Ca ne remet pas en cause le travail des grands écuyers mais ça ajoute autre chose à des approches empiriques. En évolution, sans ça, on reste du côté de Lamarck, on n'étaye pas la sélection naturelle, et on ne la pondère pas avec le neutralisme et les équilibres ponctués. Donc attention à ça aussi.

Lolafindez

Apprenti
  

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 347
1 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 31/01/2020 à 10h32

sudest1 par rapport à la première photo, entre le dernier et l'avant dernier schéma, comment amener le cheval à utiliser correctement son dos et à ne pas se creuser ? j'ai l impression qu'on peut demander un certain engagement et une certaine hauteur de nuque, mais que pour modifier la tension du dos on a moins d'action

Argamelle

Membre d'honneur
 

Trust : 603  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1763
3 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 31/01/2020 à 10h36

agentmulder

c'est moi qui parlait de mode :)
mais je ne parlais pas des travaux de Pradier
j'en parlais pour l'apparition assez récente (pour moi, maintenant je ne suis pas centenaire non plus) de la volonté de "travailler" et de "muscler" le dos, en le maintenant en tension, avec des enrênements le plus souvent

pour moi, la "souplesse" et la "musculation" du dos viennent d'un travail bien construit et surtout très progressif, et pas d'une somme d'exercices répétés avec une position d'encolure précise

Sudest1

Apprenti
  

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 222
1 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 31/01/2020 à 10h42

La différence entre les deux c'est que le cheval se précipite dans l'avant dernier schéma ^^ en reportant le poids sur l'arrière main, il utilise mieux ses abdos donc son dos ne se creuse pas ^^ un cheval qui engage, se tend sans précipiter, ne va pas chercher à mettre son nez par terre ^^ le nez par terre vers les pieds c'est pour garder l'équilibre tant bien que mal ^^

le dos se creuse quand le cheval n'engage pas et que l'angle tête-encolure est trop fermé ^^

si votre cheval engage et qu'il a le chanfrein au delà de la verticale, il aura + d'équilibre et donc aura plus de chances de tendre son dos ^^

effectivement, on ne peut pas agir seulement sur le dos, par exemple un cheval encapuchonné et qui n'engage pas ne pourra pas bien utiliser son dos

Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2800
1 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 31/01/2020 à 11h04


argamelle a écrit le 31/01/2020 à 10h36:
@agentmulder

c'est moi qui parlait de mode :)
mais je ne parlais pas des travaux de Pradier
j'en parlais pour l'apparition assez récente (pour moi, maintenant je ne suis pas centenaire non plus) de la volonté de "travailler" et de "muscler" le dos, en le maintenant en tension, avec des enrênements le plus souvent

pour moi, la "souplesse" et la "musculation" du dos viennent d'un travail bien construit et surtout très progressif, et pas d'une somme d'exercices répétés avec une position d'encolure précise


tu n'es pas la seule à avoir employé le terme je crois, mais qu'importe.
C'est ce qu'il faut comprendre, à mon sens de l'équitation. Le parallèle est à effectuer avec tout autre geste sportif dans une autre discipline. La discipline conditionne le morphotype et la musculature optimaux requis, et ceci se construit avec un ensemble d'exercices préparatoires qui ne sont pas tous orientés dans la même direction. Le propos des ostéo vétérinaires amenant une "méthode", n'est surtout pas de faire de leur méthode le seul élément de la préparation physique du cheval. Pradier c'est un très bon exemple. Après c'était un mec un peu dogmatique et comme souvent avec ce type de personne, on a vite fait de déformer son propose et d'utiliser sa boîte à outil comme la seule. Donc il peut en résulter des chevaux impossibles à remonter ou des chevaux pur lesquels il manque un lien technique entre l'extension paroxystique très antalgique et le travail tête à niveau où les problèmes reviennent. Mais ça c'est à cause de l'usage et de l'interprétation qui sont faits de ses travaux, pas de ses travaux en eux-mêmes.

Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2800
0 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 31/01/2020 à 11h05

Sinon effectivement concernant l'impact sur la ligne du dessous c'est intéressant de regarder le morphotype construit, par dessus les qualités physiques recherchées, des chevaux de reining. Leur ligne d'abdo est proprement spectaculaire et de sont des chevaux travaillés très bas avec des hanches qui entrent très fort dessous. En équitation américaine, le rassembler est bas devant, mais c'est le travail des hanches qui le définit.

Anecdote

Membre d'honneur

Trust : 145  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1449
4 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 31/01/2020 à 12h16

agentmulder
Rassembler ce n’est pas avoir la tête haute mais les hanches en dessous. C’est pour ça que les chevaux d’équitation western peuvent littéralement s’assoir même en étant en extension.

La différence c’est qu’en équitation classique, on met la nuque au point le plus au haut (en plus du rassemblé) pour permettre aux genoux de se lever, beaucoup de rebond, travailler les épaules et la montée du garrot. Ce qui aboutit, in fine, aux allures relevées. En équitation western, on cherche des allures plutôt rasantes, un cul fort avec un cheval assis et équilibré et une extension d’encolure. On recherche la même chose en endurance par exemple. Parce que c’est ce qui le moins difficile pour le cheval : s’assoir, remonter le « pont » du dos et raser le sol pour s’économiser que ça soit sur du longue distance ou en équitation de travail. Le travail du dressage classique demande du rebond et une certaine montée de garrot que les autres disciplines pré-citées n’ont pas. C’est propre à chacune.

Les deux sont incomparables en terme de finalité. On ne recherche pas du tout le même chose. Et pourtant on a la même base, qui est la même pour n’importe quelle équitation, pour faire fonctionner un cheval correctement et sans douleur : équilibre vers/sur les hanches, fermer le compas des postérieurs, rectitude, impulsion/énergie et bout du nez jamais vers l’arrière. Pour le reste : rebond ou allures rasantes, pirouette ou arrêt glissé... ce n’est propre qu’à la discipline choisie.

Édité par anecdote le 31-01-2020 à 12h22



Agentmulder

Membre d'honneur
   

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2800
0 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 31/01/2020 à 14h51


anecdote a écrit le 31/01/2020 à 12h16:
@agentmulder
Rassembler ce n’est pas avoir la tête haute mais les hanches en dessous.


Oui c'est bien ce que je dis moi aussi.

Tekkenyo

Membre VIP
   

Trust : 336  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5751
1 j'aime    
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
Posté le 13/02/2020 à 22h38

J'ai pensé à vous, mes abonnements Twitter canadiens / américains sont en train de lyncher Marilyn Little, cavalière de complet qui, si elle le pouvait, monterait certainement avec du barbelé. Je crois qu'on a déjà retrouvé la bouche de ses chevaux en sang 6 ou 7 fois, sans jamais aucune sanction, si ce n'est la perte de certains sponsors.
Sur des vidéos on voit sa groom courir à l'arrivée du cross pour essuyer la bouche du cheval avec une serviette rouge foncée, alors qu'il est toujours au trot. L' "accident" est tellement courant que la groom prévoit la serviette à l'avance... Ça en dit long



Releveur double canons torsadé branché en direct, surmonté d'une muserolle hackamors à chaînette et d'une martingale à anneaux
Page(s) : 1 ... 184 185 186 187 188 189 190 191
Il faut que cela cesse ! Drive, Facebook et Cie :)
 Répondre au sujet