Mauvaise période avec mon cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
3248 vues - 47 réponses - 1 j'aime - 14 abonnés

Ever2505

Novice

Trust : 28  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 11/12/2018 à 17h47

Bonsoir à tous et toute , j'ai besoin de me confier donc je n'ai pas besoin de critique ou quoi que ce soit mais de conseils!
J'ai récemment acheté mon cheval vert dans le travail
Au début tout allait pour le mieux et après il a commencé a montré son caractère que ce soit à la longe , à pied, et monté au galop il m'embarque et il na vraiment pas de respect
Je l'ai monté ce week end je suis repartie en pleurs car je n'arrive pas à le géré malgré que je le dispute . Il a énormément de force
Je ne sais plus quoi faire étant donné que je ne suis pas connaisseuse à 100% de l'éthologie je ne sais pas comment m'y prendre pour lui réinstaurer le respect
Et il n'y a pas de cavalier ou autre personne dans mon écurie pour m'aider donc je suis vraiment toute seule
Et je trouve que vendre un cheval n'est pas une solution car j'ai vraiment envie d'y arriver
Je pense faire venir l'ostéopathe aussi
Donc voilà merci d'avoir lu

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4922
7 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 12/12/2018 à 15h03

kaywest

Pour le coup, le mot éthologie n'a vraiment rien à voir avec ce que tu décris.
C'est du recadrage éducatif, ni plus ni moins. ça n'a rien à voir avec de l'éthologie c'est même tout le contraire puisque tu décris une remise aux ordres musclée ("séance violente" dis-tu... ... )
Ni méthodes douces, ni méthodes éthologiques. Du recadrage et ils t'ont donné un "mode d'emploi" pour garder du contrôle. Bon, heureusement, on peut aussi rééduquer les chevaux sans leur rentrer dedans On peut être ferme et déterminé sans être violent.

ever2505 a besoin d'un enseignant, d'un encadrement. Il est clair qu'on n'apprend pas à éduquer un cheval, encore moins à le rééduquer dans les livres ou sur internet quand on a 13 ans. Le problème est plutôt un souci d'adéquation entre le niveau de la cavalière et le cheval, d'autant plus si elle est seule avec lui. Il a eu vite fait de trouver les failles et prendre le dessus. c'est très classique hélas.

Quant à la gérante/monitrice, nous n'avons ici que la version de la très jeune fille... je serais curieuse d'avoir la version de l'enseignante et des parents...

Le seul conseil qui vaille pour une jeune fille de 13 ans qui se fait déborder par son cheval c'est : être encadrer, prendre des cours. La situation actuelle, telle qu'elle est décrite est dangereuse.

D’ailleurs cela fait plusieurs fois que la question est posée et toujours pas de réponse :
Qu'en pensent les parents ?

Édité par couagga le 12-12-2018 à 15h03



Ever2505

Novice

Trust : 28  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10
3 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 12/12/2018 à 15h10

couagga mes parents ne s'y connaissent pas dans les chevaux mais je leur ai parler de la situation et nous cherchons une autre écurie

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4922
2 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 12/12/2018 à 15h17

ever2505

c'est une bonne décision.

Il faut choisir un endroit où tu pourras prendre des cours régulièrement et si ton cheval peut avoir des sorties au paddock ou au pré quasiment tous les jours ce serait vraiment l'idéal.

Lilou32

Membre d'honneur
 

Trust : 78  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1871
0 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 12/12/2018 à 15h25

ever2505
Tu ne nous a pas parlé de toi. Quel est ton niveau? Tu as eu des DP avant?

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 666
4 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 12/12/2018 à 15h30

couagga c'était avec Manuel Godin en charge de la formation professionnelle à la Cense.

il m'a lui même dit qu'avec le type de cheval que j'avais, il était nécessaire de passer par des méthodes qui pouvaient sembler fortes. le fait d'imposer des règles très strictes a permis de poser un cadre auquel la jument se soustrayait. Elle était d'ailleurs décontractée en fin de séance et j'ai pu la reprendre pour effectuer tous les exo.
A chaque fois qu'elle comprenait, il récompensait. En revanche lorsqu'elle se servait de la force pour le "traverser" quitte à se mettre elle même en danger, il reprenait le travail de base : contrôle de la distance homme/cheval - contrôle des hanches - contrôle des épaules -contrôle des pieds - contrôle des mouvements et de l'allure. Et en bonne jument butée elle a mit du temps à comprendre. Au bout de 2h la jument était métamorphosée et durablement.

Ca a été violent à mon sens car la jument avait des réactions disproportionnées: partait d'un coup au galop, cherchait à le mordre ou le bousculer quand il voulait qu'elle cède, avait peu de réactions aux stimulis, se mettait raide debout, cherchait à taper....etc et donc Manuel devait réagir en conséquence.

Effectivement le mot éthologie n'est pas forcément bien utilisé dans ce contexte. je dirais que son intervention a permis de créer une relation codée avec l'homme ainsi que des règles qui lui étaient étrangères au vu de son passé (jument de commerce en hollande donc ballotée de camion en camion, débourrée à la va vite, barrée à l'obstacle, présentée à de nombreux cavaliers...)

Bref, pour revenir au cas d'Ever, il faut peut être analyser le passé du cheval (si possible bien sur) et faire appel à un pro :)
c'est une bonne chose de changer d'écurie je pense !
bon courage en tout cas !!

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4922
4 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 12/12/2018 à 16h40

kaywest

Peu importe son nom. La Cense prétend vendre de "l'éthologie" mais ne fait que pratiquer les mêmes méthodes de soumission basées sur des rapports de force et des conditionnements de l'animal. "La jument est butée, elle a des réactions disproportionnées"... bref, c'est elle qui a un problème quoi. Tout cela est à l'opposé de la connaissance éthologique de l'animal. Des mots révélateurs de l'incompréhension et de cet irrépressible besoin qu'à l'humain de rentrer dans des rapports de forces avec l'animal pour arriver à ses fins le plus vite possible.

Aucun cheval ne nécessite d'employer des méthodes brutales. Dire cela c'est juste admettre qu'on ne sait pas faire autrement, se donner un passe droit pour exercer des pressions physiques et psychologiques jusqu'à la soumission. Ne pas confondre non plus le renoncement et la décontraction... au bout de 2h de sollicitations intenses n'importe quel cheval baisse les armes, par épuisement psychologique.
Cela n'a rien de glorieux, encore moins d'éthologique et ne fait pas grand honneur à l'art équestre, de mon point de vue.

Le passé du cheval n'a pas grand chose à voir la dedans. il était bien au début. Donc il est arrivé éduqué et montable. Il a évalué son environnement, il y a perçu des failles, probablement du à la jeune expérience de sa nouvelle petite propriétaire. Il a pris les choses en main progressivement car le cheval étant un animal sociable, en quête de sécurité et de cohésion, s'il n'identifie pas un cadre dans lequel se situer, il impose le cadre et se situe lui-même. Un scénario commun.

Les parents n'y connaissant rien, il est probable qu'ils n'ont pas évalué la réalité du risque de laisser une jeune fille de 13 ans se dépatouiller avec un cheval.

Ever2505

Novice

Trust : 28  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10
0 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 12/12/2018 à 17h29

lilou32 j'ai le niveau etrier d'or je ne sais pas cela représente quel galop en France
J'ai eu plusieurs dp dont une qui a duré plus de 6 mois

Agathe89

Initié
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 130
2 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 12/12/2018 à 19h36

couagga pour le coup je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, et le témoignage de kaywest est assez réconfortant pour moi.

Qu'on se le dise : on ne fait pas d'éthologie, si nous voulions vraiment en faire nous mettrions nos chevaux en troupeau dans un pré de 250 hectares, et on leur ficherait la paix le plus possible.

à partir du moment où nous faisons le "caprice" de vouloir les domestiquer, nous les aliénons un petit peu. Nous les soumettons, même si ce mot peut déplaire et qu'on peut lui préférer le mot "éduquer". Mais soyons honnêtes quand même : nous souhaitons être aussi bienveillants que possible avec nos chevaux, mais il faut quand même que l'on soit les tauliers...

J'ai dû un peu revoir ma copie depuis que j'ai acheté une allemande. J'en rêvais depuis des années, ma coach a tenté de m'en dissuader car elle sait que ce sont de gros caractères, mais je suis têtue ! Je l'ai achetée il y a 6 mois et j'ai dû un peu revoir ma copie quant à mes grandes théories de douceur et bienveillance. Alors que, depuis 32 ans au contact des chevaux, j'avais quand même une approche bien "bisounours"... Au cours de ces années j'ai débourré plusieurs poulains toute seule, réadapté plusieurs réformés des courses, toujours avec douceur et carottes... et ça c'est plutôt passé comme dans les livres !

Ma choupette allemande, elle a commencé par me dire "non" comme aucun autre cheval. Cela m'a un peu ébranlée je dois l'avouer... Je me suis retrouvée, comme le décrit Kaywest, avec une jument droit debout qui essaie de mordre parce que j'avais osé lui demander de reculer en main. J'ai bien dû claquer la longe vers le bas une ou deux fois, dire très fermement "ça SUFFIT !" et montrer le stick (je n'ai pas eu besoin de m'en servir). ça a été réglé assez vite, nous avons une super relation à présent (je fais ce qu'il faut...). Il est clair que je suis la patronne, et qu'elle aurait bien aimé prendre ce rôle : il a fallu un peu de fermeté pour que cette question soit tranchée entre elle et moi...

Bref, je suis assez heureuse de savoir que chez la Cense aussi, on est parfois contraint d'être un peu plus musclé que sur les vidéos d'un monde parfait (les 2 ou 3 fois où j'ai dû remettre les points sur les i avec choupette, j'en dors pas de la nuit pendant 2 jours après, de culpabilité ! )

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 666
1 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 13/12/2018 à 09h38

agathe89 moi aussi je suis méga pioupiou avec mes chevaux et j'aime que ça se passe en douceur. Mais pour certains chevaux c'est impossible ! Dans le cas de la Cense j'ai fait appel à des pro reconnus pour que les choses soient bien faites.

J'ai refais des séances axées étho avec une monitrice spécialisée (elle ne fait quasiment que ça) et a été impressionnée du sérieux de la jument.

Ce n'est pas une jument qui était intelligente. Elle avait besoin d’énormément de répétition pour comprendre sans se chauffer le casque, la moindre nouveauté la rendait compliquée d'où l'importance de lui donner des repères.

Dans mon cas la jument avait vraiment besoin de codes quitte à lui imposer de force sinon elle était dangereuse pour nous mais aussi pour elle même !

Quand je l'ai vendue c'était le jour et la nuit. D'une jument impossible à manipuler, compliquée à seller, compliquée en main, dans les transports, sans respect de l'homme, extrêmement butée à cheval on est passée à une jument toujours sensible mais transportable sans soucis, sans problèmes en concours (à pied et montée), que l'on pouvait toucher quasiment partout et sereine au pansage (au début je me contentait de l'encolure, épaule et dos en évitant les coups de pied et de dents) et sympa sous la selle même si pas du tout adaptée à un niveau moyen.

Certains chevaux surtout les étrangers ont besoin d'un cadre et de routine pour être rassuré.

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4922
6 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 13/12/2018 à 11h15

agathe89

être bienveillant ne signifie pas qu'on se passe de rigueur et de fermeté.

pas question d'être laxiste ou bisounours. Ne pas passer d'un extrême à l'autre

L'éthologie est une science qui n'a rien a voir avec une quelconque pratique équestre. Donc les "séances axée étho" ne sont que des séances d'éducation cadrées... et brutales si je comprends bien. Donc pitié, ne pas employer le mot étho pour se donner bonne conscience.

Avoir une éducation cadrée ne nécessite jamais de rentrer dans le rapport de force avec le cheval.
Avoir de l'autorité ne signifie pas être brutal, violent que ce soit par des pressions physiques ou psychologiques.



Citation :
Certains chevaux surtout les étrangers ont besoin d'un cadre et de routine pour être rassuré.


Tous les chevaux ont besoin de routine et de cadre, pas plus des étrangers que les autres... c'est quoi d'ailleurs un cheval étranger ???

Et encore une fois, mettre du cadre c'est tout à fait différent que de contraindre par la force.
Mais c'est sûr que lorsqu'on ne sait pas faire autrement, on justifie le recours à la brutalité de cette façon.

C'est très habituel aussi hélas de voir que face à un cheval plus délicat qu'un autre, la seule réponse soit l'emploi de la force et c'est encore une fois l'aveu de la méconnaissance du cheval et d'une absence de techniques éducatives raisonnées et patientes. Vite fait mal fait on tacle l'animal jusqu'à ce qu'il cède.

Ce qu'on obtient par la contrainte n'a de valeur ni équestre ni relationnelle. c'est juste l'expression d'une domination primaire. Un truc de consommateur qui ne veut pas perdre du temps à comprendre et dont la priorité est l'usage uniquement. C'est un choix. Chacun fait ce qu'il veut après tout. Mais au moins nommer les choses telles qu'elles sont et arrêter de se raconter des histoires pour se dédouaner serait plus honnête.

Il y a des gens qui procèdent autrement, avec respect et efficacité.

Édité par couagga le 13-12-2018 à 11h15



Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4248
8 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 13/12/2018 à 11h58

Tous les chevaux ont besoin d'un cadre. Et pouvoir leur expliquer ce cadre rapidement évite d'en arriver à des situations extrêmes de chevaux sur la défensive ou violents.

On retrouve souvent deux cas de figure (pour faire très simple) :
- le cheval dont les conditions de vie ne correspondent pas aux besoins, et donc qui exprime son mal être
- le cheval a qui on n'a pas apporté les bonnes réponses aux bons moments et ça fini par dériver
Parfois on a une combinaison des deux.

Un cheval se met rarement à avoir de comportements très dangereux de suite. En principe il y a d'abord des petits signes, qu'un cavalier expérimenté ne voit pas forcément, ou y répond mal. Et ça fini en escalade de comportements non souhaités.
et c'est à nous propriétaire d'être assez éclairés pour savoir les reconnaitre et avoir la capacité d'apporter une réponse adaptée avant que ça dérive (ou demander de l'aide si on ne sait pas.

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4248
3 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 13/12/2018 à 12h18

agathe89 J’ai un allemand aussi.
Qui a son petit caractère, comme beaucoup de chevaux de toutes races, mais qui est foncièrement gentil une fois qu'on lui explique les limites, comme pour n'importe quel cheval. Disons qu'il n'hésite pas à prendre de la place si on lui en laisse. Il est comme ça avec les chevaux, c’est naturel chez lui. Mais une fois qu'il sait quelle est la sienne, il s'y tient.

Outre le caractère, sur le mien je note une grande sensibilité. Quand je monte en carrière avec des gens qui crient/brutalisent leurs chevaux ou sont énervés ça le mets en stress.
Il n'a jamais été maltraité, juste il est comme ça, tout doux, et il ne comprend pas si on s'énerve dessus, ou si on ne le respecte pas. Ca le fait rentrer dans une coquille, soit il devient mutique, soit il explose. En plus de ça il a tendance à être motivé par rien. Donc il fallait trouver le juste milieu entre imposer des choses et l'amener à se donner, sans non plus le brusquer et lui faire perdre ses moyens

J’ai eu la chance de tomber dans une pension où on m'a dit : douceur et fermeté (mais sans violence), on compose un maximum et on le laisse trouver son confort dans les demandes.
Et si ce cheval m'a appris, c’est parce qu'il m'a fait déconstruire tout ce que j'avais appris auparavant dans ma vie de cavalière, être avec lui et l'amener à se donner. Plutôt qu'exiger des choses

J'imagine que beaucoup de chevaux de sport (ou même pas sport mais on sait que certaines races ont plus de sang), possédant la même sensibilité peuvent arriver à des comportements déviants, d'une part si on ne leur pose pas de limite, et en plus si on leur impose des méthodes de travail qui ne prennent pas en compte cette sensibilité

Édité par cherchour le 13-12-2018 à 12h22



Agathe89

Initié
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 130
0 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 13/12/2018 à 12h27

couagga pratique équestre éthologique est un terme un peu pompeux, j'en conviens bien volontiers. La véritable éthologie, c'est les regarder évoluer à l'état naturel, et surtout leur foutre la paix !

Néanmoins, bien que n'étant pas une grande experte de cette approche sommes toutes assez récente (cela fait 7-8 ans que je l'ai vu se développer un peu partout, comme tout le monde ici!), j'en retiens quelques enseignements qui me sont utiles. Transmettre un message dans un "langage" audible pour le cheval. La notion de confort/inconfort, que j'utilise avec beaucoup de parcimonie. Cesser toute demande lorsque l'on a eu la réponse attendue... La notion de phases dans les demandes (essentielle à mon sens) : ne pas mettre plus d'intensité dans la demande que ce qui est nécessaire pour obtenir la bonne réponse de son cheval. ça n'a l'air de rien, mais c'est extrêmement important. La phase 4 est musclée (d'où cette impression de brutalité ?), mais en pratique elle s'avère inutile avec 95% des chevaux je dirais...

en ayant compris ces petites bricoles depuis "l'émergence" de cette "grande école éthologique" incontournable (!), je crois quand même avoir progressé dans ma relation avec les chevaux.

Édité par agathe89 le 13-12-2018 à 19h58



Agathe89

Initié
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 130
1 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 13/12/2018 à 12h31

cherchour la description que tu fais de ton cheval me semble très juste, j'y reconnais à 90% ma jument (la seule nuance, c'est qu'elle n'est pas difficile à motiver, bien au contraire).

ces petites passades de tensions ont été très brèves, elle est aussi foncièrement gentille.

Comme dit ma coach, ce sont des chevaux très gentils mais "qu'il faut vouvoyer", je trouve l'expression très pertinente !

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4922
3 j'aime    
Mauvaise période avec mon cheval
Posté le 14/12/2018 à 17h54

cherchour

ma jument, une SF, présente les mêmes caractéristiques que ton cheval.
Une jument expressive qu'il faut vouvoyer. Je retrouve également cette expression très parlante, et c'est un de mes enseignants aussi qui l'utilisait agathe89


L'émergence de l'équitation dite éthologique a le mérite d'apporter un autre regard dans un enseignement globalement en déperdition. On peut juste regretter que cette nouvelle vague charrie encore un bon lot d'absurdités. Pour ceux qui ont eu la chance de recevoir un enseignement classique encore digne de ce nom, cet apport n'a pas été trop ressenti car les notions fondamentales d'une approche "éthologique" les plus intéressantes, intuitives, y figuraient déjà, elles apparaissent dès Xenophon, Oliveira, 2000 ans plus tard, en livrant aussi énormément dans ces écrits.

Je trouve un peu dommage qu'on ne donne pas aux cavaliers une vraie initiation à l'éthologie du cheval et même de l'humain pour l'aider à comprendre les comportements. Plutôt que des méthodes éducatives totalement basées sur des conditionnements du type "bâton/carotte".
Finalement, une meilleure compréhension de l'espèce éviterait bien des erreurs et d'en arriver à des situations comme celles décrites précédemment.
Page(s) : 1 2 3 4
Mauvaise période avec mon cheval
 Répondre au sujet