Perdue dans mes études: changement de voie

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1338 vues - 24 réponses - 0 j'aime - 6 abonnés

Lilyrodeo

Apprenti
  

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 02/01/2019 à 15h43

Bonjour et bonne année à tous !

Il y a longtemps que je n’avais plus posté et participant très peu au forum faute de temps, je me décide aujourd’hui car je me retrouve complètement perdue dans mes études, en ce moment je suis en vacances donc le moment propice aux remises en question. Des oreilles attentives sont les bienvenues et les conseils aussi, j’ai besoin d’avis de personnes extérieures. Je m’excuse d’avance du futur pavé et je remercie celles (et ceux !) qui auront le courage de tout lire.

En 2014 j’obtenais mon bac ES avec mention assez bien ; pourtant, je n’ai jamais aimé l’école et l’idée de faire des études courtes m’effleuraient l’esprit depuis la 3ème, mes parents m’en ont fortement dissuadé et m’ont beaucoup poussée, c’est grâce à leur aide que je suis parvenue jusqu’au bac et avec le projet de devenir professeur des écoles et mes premières motivations étaient (très mauvaises, je sais…) d’avoir beaucoup de vacances et des horaires cool compatibles avec une vie de famille, ce qui est très important pour moi. D’ailleurs on m’a fait souvent la remarque qu’être une femme et professeur, c’est professionnellement parlant le top pour avoir des enfants et du temps pour eux. A la base, j’aurais voulu travailler dans les chevaux comme palefrenière ou dans l’élevage mais pour le coup je remercie mes parents de me l’avoir déconseillé à l’époque parce qu’avec ma santé je serais actuellement en reconversion si je m’étais écoutée.

Je suis donc partie en licence de psychologie ou j’ai eu ma première année de justesse, les cours étaient intéressants mais franchement compliqués. En début de deuxième année j’ai eu un gros problème de santé et une opération très invasive, j’en garde encore des séquelles aujourd’hui dont des problèmes de concentration, de vue, lorsque je suis fatiguée (fatigue intellectuelle uniquement). Je n’ai donc pas pu me rendre en cours pendant deux mois à la suite de mon opération, et le retard que j’ai pris ne m’a pas permis d’obtenir mon année : j’étais complètement larguée à mon retour en cours. J’ai été découragée, je ne me voyais pas continuer dans cette licence et l’année d’après, en 2016, je me suis tournée vers une licence de lettres modernes avec toujours cet objectif de devenir professeure des écoles.

Avec du recul, je pense qu’inconsciemment je m’interdisais de « baisser de niveau » si je puis dire, par peur de décevoir mes proches si je choisissais des études plus courtes. Je n’ai même pas pensé à regarder du côté des études autres que les licences et donc j'ai complètement occulté les études moins diplômantes qu’un bac + 5 . Mes choix d’études ont été trop précipités et pas assez réfléchis, ma façon de penser était vraiment idiote et totalement motivée par la volonté de satisfaire mes parents. Quoi qu’il en soit j’ai très bien réussi ma première année de lettres, dans le même temps j’ai déménagé chez mon copain, le futur me paraissait plus clair. C'était plus difficile l’année dernière mais j’ai tout de même eu mon année malgré mes doutes de plus en plus présents.

C’est maintenant que tout se complique : je suis en dernière année de licence, plus sure du tout de là ou je vais, je remets en question tout mon avenir et le métier que je visais me parait désormais inaccessible, totalement incompatible avec mon caractère timide et angoissé. Je n’arrive même pas à parler en public, je suis incapable de faire un exposé devant ma classe et cela se termine généralement par une crise d’angoisse… je me rends à l’évidence que professeur des écoles n’est pas une véritable vocation pour moi, oui j’aime les enfants et je suis toujours bienveillante envers eux, mais j’ai l’impression que mes principales motivations à exercer ce métier sont bien trop mauvaises.
Mon orientation se jouera dans les mois à venir, c’est le stress, j’envisage même une autre réorientation (encore) à la fin de ma licence, de toute façon mes notes sont catastrophiques en ce moment et si je ne l’obtiens pas je ne pourrais plus redoubler car plus droit à la bourse l’an prochain, donc ça passe ou ça casse.

Je n’en ai encore parlé à personne mais depuis quelque temps j’envisage de passer un CAP en 1 an, soit dans l’esthétique soit dans la petite enfance, deux domaines qui me plaisent beaucoup ; d’une part parce que financièrement c’est galère en ce moment pour mon copain et pour moi et qu’il faudrait une entrée d’argent rapidement, d’autre part parce que je n’en peux plus des études, ça fait 5 ans que je suis dans la théorie et maintenant j’aimerais du concret, de la pratique : plus j’avance, plus le bout me parait loin et décevant… Je regrette un peu de m’être engagée dans des études longues alors que je ne veux pas d’un métier à hautes responsabilités. J’avais pourtant planifié ma vie autour de ce métier car mon rêve est de fonder une famille rapidement, me marier et acheter une maison et aujourd’hui tout est remis en question… Mais choisir un métier par défaut, pour avoir du temps et des moyens pour sa vie personnelle, est-ce vraiment un choix épanouissant ? Et d’un autre côté, n’est-ce pas une perte de temps et du « gâchis » d’avoir fait tant d’années d’étude pour finalement se retourner et exercer un métier peu qualifié ? Je ne veux pas décevoir mes parents et encore moins mon copain qui a les mêmes attentes que moi dans la vie.

Ca peut paraitre anodin comme problème, mais ça me ronge depuis des mois et j’ai besoin de vider mon sac, j’espère au moins que c’est lisible....

Édité par lilyrodeo le 19-08-2019 à 15h58

Lutin01

Membre VIP
  

Trust : 628  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4643
1 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 03/01/2019 à 16h38

feugeres Oui c'est vrai, de mon côté je m'en sors parce que ça fait 2 ans que j'ai été contrainte de retourner chez mes parents, ça limite les dégâts. J'ai une amie de formation avec 2 enfants encore petits et c'est bien plus compliqué même si heureusement, il y a des aides de la région.
On a un super point de contrebalance par contre quand on reprend comme ça, c'est qu'on sait qu'on a pas le droit à l'erreur, on ne pourra pas se permettre de recommencer donc on s"y donne à fond.

Pimbou

Maître
    

Trust : 48  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1004
1 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 03/01/2019 à 17h11

Pour le coup je suis prof des écoles. J'ai fait une licence de bio, j'ai toujours été interessée par l'enseignement. Je ne me suis libérée dans les études que quand ça a touché à ça. Toute ma famille ou presque est dans l'enseignement, j'ai vraiment eu la vocation... Aujourd'hui je déchante. Je bosse la moitié de mes vacances, je suis baladée d'une école à l'autre, j'ai pas un salaire mirobolant ( je bosse encore à côté pour pouvoir m'investir correctement dans ma passion de l'équitation ... ), et je bosse entre 45 et 55h par semaine ( EDIT : En moyenne, et je comprends les vacances dedans ! ). Je suis à un stade où j'adore mon boulot, j'adore être avec les enfants, j'aime enseigner, mais le navire prend l'eau et je ne veux pas rester à bord. Je vais reprendre des études à distance pour exercer une activité parallèle avant de partir définitivement. Alors que j'adore ce que je fais, je suis à bout physiquement et psychologiquement. Alors je n'imagine même pas exercer ce boulot correctement sans en avoir vraiment envie, et pour des raisons qui te décevront forcément. Courage à toi !

Édité par pimbou le 03-01-2019 à 18h31



Xponylove

Initié
 

Trust : 19  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 169
0 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 03/01/2019 à 18h31

Bonjour, tout d'abord, c'est déjà une très bonne chose que d'avoir conscience de tout ça ! De plus, tu es encore très jeune alors il ne faut pas voir tes années de fac comme perdues mais comme de l'expérience (comme dit précemment !). C'est pas parce que tu mets 3, 4, 5 ans à savoir où tu veux vraiment aller que tu gâches ton temps.

Tu dis que le métier d'ATSEM t'attire davantage, alors pourquoi pas te renseigner de ce côté là ? T'es-tu renseignée sur les différents métiers liés au secteur de la petite enfance ? Vu qu'il t'intéresse :)

Ensuite, tu parles d'avoir les moyens financiers pour fonder une famille, as-tu consulté les grilles de salaire des instits ? Parce que non ce n'est pas incroyable comme salaire clairement. De plus, la majorité des métiers permettent, selon moi, de pouvoir fonder une famille, sinon énormément de gens n'en auraient pas. Après il est évident que plus on gagne d'argent plus c'est confortable, mais il ton travail reste l'endroit où tu passes la majeure partie de ton temps donc autant être dans qqch qui nous plaît un minimum

Le meilleur conseil que je peux te donner serait d'aller faire un rendez-vous avec une conseillère d'orientation, mais ATTENTION, une vraie, pas celles qu'on trouve dans les lycées qui généralement n'aident en rien. Renseigne-toi, cherches des associations. J'ai fait un suivi avec une conseillère dans une asso' et ça avait été vraiment intéressant pour se connaître mieux et cibler ses attentes / compétences / possibilités !

Pouneypower

Membre d'honneur
 

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1963
1 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 03/01/2019 à 18h36

lilyrodeo hmmm... Prof des écoles c est tellement compatible avec la vie de famille que plein de mamans sont à 50% ou 75%...

En plus, j ai l impression que tu réfléchis plus aux avantages que tu peux tirer de ce métier qu au métier en lui-même : or C est très dur aujourd'hui de tenir dans ce boulot, alors mieux vaut être passionné par ce qu on fait...

Bref moi je suis prof en rep+, je m éclate, j ai une très bonne qualité de vie, ça on peut pas le nier (salaire grace aux primes, temps pour les loisirs, les animaux etc) mais à côté de ça bah oui y a beaucoup de boulot, beaucoup de responsabilités, beaucoup de maturité professionnelle à avoir face à un public compliqué... Faut aimer quoi et faut savoir dans quoi on s engage...je connais pas mal de collègues qui craquent autour de moi car les conditions de travail sont terribles parfois.

Lilyrodeo

Apprenti
  

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
1 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 03/01/2019 à 19h41

pimbou C'est bien ce que je pensais, difficile de faire ce métier sans vocation car on se doit d'être bien impliqué dedans. Tes semaines doivent être énormes, bon courage à toi aussi pour ta reprise d'études!

xponylove Le métier d'ATSEM me plait, tout comme auxiliaire de puériculture, assistante maternelle ou (rien à voir) esthéticienne. Oui je connait un peu le salaire de profs, justement il est plus élevé que tous les métiers cités... J'ai déménagé dans une région pour vivre avec copain, ou le prix de l'immobilier est globalement cher (Alsace) et ou il m'est impossible de ramener ma jument tant le prix des pensions est élevé. Donc une solution serait de déménager là où un achat immobilier serait plus accessible et la vie moins chère, bon c'est un autre débat lol
Comme tu dis, on passe beaucoup de temps au travail donc autant s'y plaire ... et ne pas vivre pour les vacances! Et ça, je que c'est ce que je ferais si j'étais prof.
J'étais voir le conseiller d'orientation de ma fac car pas les moyens ailleurs, bon pour lui j'aurais perdu mon temps si je me réoriente encore donc il me conseille de continuer en master


pouneypower En effet je me suis bien rendue compte que je pensais trop aux avantages que je pouvais retirer de ce boulot, j'ai très peur qu'en exerçant ce métier je ne vive que pour les vacances, ce que je fais actuellement à la fac et que j'ai toujours fait depuis que je vais à l'école. J'ai tellement envie de trouver ma voie et d'être heureuse d'aller au travail...

Xdarkangel

Expert
   

Trust : 86  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 753
0 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 03/01/2019 à 21h53

lilyrodeo J'ai passé que l'écrit du concours car je ne voulais pas m'infliger du stress supplémentaire avec les oraux alors que je savais que je continuerai pas

Je suis allée travailler en usine 2 mois pour mettre des sous de côté et surtout pour me changer de l'ambiance de merde qu'il y avait à l'école.

Actuellement je suis l'activ projet de Pôle emploi car je suis complètement paumée professionnellement parlant

Lilyrodeo

Apprenti
  

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
1 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 04/01/2019 à 15h18

xdarkangel Je te souhaite aussi de trouver enfin ta voie. Finalement on est quand même beaucoup à ne pas savoir quoi faire de notre vie et à se questionner...

Xponylove

Initié
 

Trust : 19  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 169
1 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 04/01/2019 à 18h06

lilyrodeo en même temps c'est pas facile de faire ce genre de choix ! Encore plus quand on est jeunes... et puis quand on choisit on a l'impression que c'est pour toujours, que si on se plante c'est grave etc alors que finalement ça ne l'est pas :)
Mais c'est sûr que y a énormément de pression autour de tout ça...

Lilyrodeo

Apprenti
  

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
2 j'aime    
Perdue dans mes études: changement de voie
Posté le 19/08/2019 à 16h08

Bonjour tout le monde :)

Je reviens pour donner des nouvelles, et avec (encore) quelques questions!

Finalement, après beaucoup d'hésitation, j'ai décidé de ne pas faire de master MEEF. Je ne me sens pas la motivation d'entreprendre un master, encore plus si le métier derrière ne me plait pas vraiment... Malgré la déception de mes proches, je veux faire ce que j'ai envie et me lance donc pour cette année dans la préparation du CAP accompagnant éducatif petite enfance. J'aimerais le passer en candidat libre, mais je ne sais pas si c'est possible car encore faut-il que je trouve des conventions de stage. Sinon, je m'inscrirais dans cette formation par correspondance. Si quelqu'un a passé un cap via le cned ou le centre européen de formation, je serais curieuse de connaitre vos avis sur ces organismes, le déroulement de la formation etc
Page(s) : 1 2
Perdue dans mes études: changement de voie
 Répondre au sujet