Les orties

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
1067 vues - 33 réponses - 1 j'aime - 7 abonnés

Pticali

Membre VIP
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4557
Les orties
Posté le 04/04/2019 à 19h35

Bonjour

J'ai pleins d'orties chez moi,plutôt que de couper et jeter,je me dis que je peux peut-être en faire quelque chose. Est-ce que certains d'entre vous les utilise? Sous quelles formes et pour quels usages?

Gobi

Membre VIP
 

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4325
7 j'aime    
Les orties
Posté le 05/04/2019 à 12h03

Ben le "trop" c'est comme tout. C'est sur que nourrir que à l'ortie, ça peut poser des problèmes mais normalement nos chevaux ne sont pas complètement incompétents et en capacité de diversifier leur alimentation "naturellement" pour peu qu'on leur offre une diversité suffisante... Chercher à tout maitriser et controler c'est aussi les priver de leur capacité d'apprentissage et d'autonomie... enfin ce n'est que mon avis.

Patyhorse

Membre d'honneur
   

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2677
0 j'aime    
Les orties
Posté le 05/04/2019 à 15h43

gobi

Oui, ça pourrait être l'idéal, effectivement, je suis d'accord... sauf que parfois la réalité est autre...rapport au cheval qui s'échappe. qu'on retrouve le nez dans la réserve de grains, ou dans le champ de luzerne du voisin, etc...

Parfois, on est bien obligé d'intervenir... la gloutonnerie l'emporte (et c'est de notre faute, bien sûr... dès l'instant qu'on les soustrait à la vie pour laquelle ils sont programmés...une vie de liberté... ils perdent leurs repères.

Gobi

Membre VIP
 

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4325
1 j'aime    
Les orties
Posté le 05/04/2019 à 19h50

patyhorse

Je pensais particulièrement aux orties et à l'alimentation hors accident, pas aux sorties intempestives donnant accès à des choses que les chevaux ne pourraient pas côtoyer dans un environnement "naturel", Dans le cas de tête dans la graineterie, faut faire face à une urgence...

Édité par gobi le 05-04-2019 à 19h57



Patyhorse

Membre d'honneur
   

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2677
0 j'aime    
Les orties
Posté le 05/04/2019 à 22h02

Oui, j'ai bien compris la subtilité... il faudrait tester leur limite aux orties, par exemple... j'essaierai cette année... te tiens au courant.

Anipeps

Membre d'honneur
 

Trust : 1176  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1972
1 j'aime    
Les orties
Posté le 05/04/2019 à 23h20

simplement couper et laisser sécher sur place, mes chevaux les mange et c'est très bon pour eux!

Marie.me.92

Expert
   

Trust : 391  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 878
0 j'aime    
Les orties
Posté le 06/04/2019 à 00h52

Un petit topo sur le fer qui n'est pas de moi
Et un article en anglais

pticali il faut garder à l'esprit que le fer est déjà présent en excès dans les pâtures et foins en France. C'est donc prendre un risque. Personnellement je le prends lorsque je suis intéressée par un soutien au système immunitaire, alors je sais que je mets au second plan la qualité des pieds de ma jument (primordiale puisqu'elle est pieds nus). Il faut simplement le faire en toute conscience mais non, il n'y a pas besoin d'une dose énorme puisque l'excès est déjà là :) après je pense pas que sur une seule soupe ça change la vie. Mais le donner juste comme ça parce qu'il y en a dans le coin, je ne pense pas que je le ferais, je préfère le garder pour un usage précis.

gobi Je rejoins très largement patyhorse sur le fait que les chevaux ne vivent pas dans leur milieu naturel et donc qu'on ne peut pas compter sur leur autonomie... Déjà parce qu'ils se jettent sur l'herbe bien grasse alors que sa toxicité est bien connue (avec un effet relatif bien sûr, ma jument est à l'herbe et le vit bien, ça ne change pas le fait que l'herbe est toxique ^^) avec des maladies très courantes par exemple. Parlons aussi des innombrables intoxications aux seneçons que l'on trouve en masse dans nos pâtures, ou encore des chevaux qui mangent les samares, fruits des erables qui sont responsables de la foudroyante MAE... Si nos chevaux disposaient de TOUS les minéraux dont ils ont besoin, peut-être refuseraient-ils de manger de l'ortie. Ce n'est jamais parfaitement le cas, donc ils vont peut être manger de l'ortie pour combler leurs carences en minéraux malgré le taux élevé de fer qui lui est responsable d'une mauvaise assimilation du cuivre et du zinc... serpent qui se mord la queue. D'ailleurs, il y a plein d'orties dans mon pré, ce sont des zones de refus la plupart du temps. Quand je les sèche et les mets dans la ration de ma jument... c'est aller au delà de son autonomie, évidemment.


Bref, c'est simplement à garder en tête. On dit que tout excès est mauvais, mais pour le fer, vos chevaux sont déjà en excès donc toute plante riche en fer est à utiliser avec beaucoup de minutie je dis ça, mais comme précisé je le fais aussi, une à deux fois par an, quand j'en ressens le besoin, sur une cure très courte (jamais 3 semaines - vraiment vraiment trop long pour moi étant donné l'énooorme teneur en fer).

Pticali

Membre VIP
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4557
0 j'aime    
Les orties
Posté le 06/04/2019 à 08h43

marie.me.92

C'est vrai que tu as raison dans le fait de le donner "juste comme ça" parce qu'il y en a. Je me disais naïvement que c'était bête de gâcher. Si je fais sécher,j'ai moyen de les conserver pour plus tard non?

Pour quelles raisons fais-tu des cures? En début d'hiver pour booster le système immunitaire?

Je vais aller lire tes liens !

Pticali

Membre VIP
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4557
0 j'aime    
Les orties
Posté le 06/04/2019 à 08h51

Bon par contre c'est vraiment bête que je ne réfléchisse que maintenant à en faire quelque chose,car visiblement ça aurait été très bon pour ma jument qui a pouliné l année dernière.

Je vais l'utiliser pour ma vieille arthrosée par contre

Patyhorse

Membre d'honneur
   

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2677
1 j'aime    
Les orties
Posté le 06/04/2019 à 10h04

marie.me.92
Merci pour toutes ces précisions, j'en avais vaguement conscience sans toutefois avoir ces connaissances "scientifiques"...
Je ne dépasse guère les 50grs par jours (ce que préconise " au fil de l'ortie " qui est un site qui fabrique ses propres granulés d'ortie bio) je suis même bien souvent en dessous...

Moi aussi, je ne crois pas que NOS chevaux se régulent d'eux mêmes.. peut-être pour la pierre à sel, en revanche. J'ai remarqué qu'ils n'y touchent qu'à certaines périodes de l'année....
Quant à l'herbe, au printemps, oups ! c'est la tuerie... ils en boufferaient jusqu'à l'explosion... donc, la régulation comme tu dis, je n'y crois pas trop...

L'intervention humaine ayant souvent des conséquences plus ou moins désastreuses, et dans le domaine de l'alimentation Équine puisque nous sommes toutes là pour apporter nos témoignages de pathologies diverses, démontre une fois de plus, la dangerosité
qu'impactent de telles pratiques...

Patyhorse

Membre d'honneur
   

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2677
0 j'aime    
Les orties
Posté le 06/04/2019 à 10h12

pticali
Pour "ta vieille arthrosee" il y a d'autres moyens plus efficaces...

l'arthrose se combat (si on peut employer cette image) sur le long terme.
On vient de t'expliquer que la cure d'ortie doit être ponctuelle, sous peine d'entraîner un surplus de fer, ce qui pose problème... donc, dans ton cas ce n'est pas adapté... à mon avis... et ça ne changera rien à la dégénérescence déjà en place et à son évolution...

Édité par patyhorse le 06-04-2019 à 10h28



Gobi

Membre VIP
 

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4325
4 j'aime    
Les orties
Posté le 06/04/2019 à 16h44

marie.me.92

J'entends très bien ta position et la partage en partie.
Néanmoins je reste persuadée qu'à tout vouloir controler/maitriser/peser... que ce soit pour nos bêtes et/ou nous-même c'est contre-productif sur le long terme. Que ce soit au niveau de la capcité individuelle à se connaitre (et donc à se "faire du bien") qu'au niveau environnement avec tous ces compléments alimentaires qui sont soit-disant bons pour la santé mais surtout pour l'économie et très mauvais pour l'environnement. De manière empirique, plein de plantes médicaments ont été utilisées depuis des millénaires y compris avec des mélanges complexes mettant en jeu des dosages fins... Qu'avons-nous fait de ces compétences à l'heure actuelle ?

Marie.me.92

Expert
   

Trust : 391  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 878
0 j'aime    
Les orties
Posté le 06/04/2019 à 17h29

pticali ma jument a la piro chronique, donc un système immunitaire défaillant. Donc quand je sens une petite baisse de régime (ou muqueuse un peu jaunes, ou saison difficile etc) je fais une cure d'orties. J'en fait aussi lorsqu'elle a un ulcère cornéen (ça arrive chaque année) pour l'aider à guérir vite. Je l'ai fait aussi l'été dernier lorsqu'elle a eu une boiterie dont on n'a jamais trouvé la cause, j'ai cru comprendre que ça avait aussi des propriétés anti inflammatoires
Je n'ai jamais cherché à les conserver on en a pas mal dans le coin donc je ne sais pas si ça dure longtemps une fois sec

gobi avec un cheval qui a une santé d'enfer, je me permettrais peut être de ne pas me prendre la tête haha. Ma jument pesait 250kg de moins lorsque je l'ai eue (et elle est fit aujourd'hui encore), a une maladie chronique, et est de toute façon issue d'une race sélectionnée pour ses aptitudes au sport et certainement pas pour sa rusticité. Donc j'ai fait le choix de tout calculer, parce qu'elle n'a pas la parole pour me dire ce qui va ou ne va pas, mais je ne le faisais pas avant, et avec un cheval plus rustique je ne l'aurais peut être pas fait

Anemone47

Membre ELITE Or

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9078
2 j'aime    
Les orties
Posté le 06/04/2019 à 17h36

[quote=marie.me.92 ] Ma jument pesait 250kg de moins lorsque je l'ai eue (et elle est fit aujourd'hui encore), k:[/quote]

sûr où approximatif parce que çà fait 50 % du poids moyen d'un cheval de selle standard

Gobi

Membre VIP
 

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4325
0 j'aime    
Les orties
Posté le 07/04/2019 à 08h29

marie.me.92

Je suis d'accord : je parle de la situation "normale" d'un être vivant ne présentant pas de symptomes.

Ardennesacheval

Membre VIP

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3964
1 j'aime    
Les orties
Posté le 07/04/2019 à 10h57

C'est vrai que tu as raison dans le fait de le donner "juste comme ça" parce qu'il y en a. Je me disais naïvement que c'était bête de gâcher. Si je fais sécher,j'ai moyen de les conserver pour plus tard non?
moi je pars du principe que faucher un bosquet d'orties deux fois par en et le laisser dans le parc ça ne va pas les rendre malades... Pa rapport au reste de leur alimentation ça reste anecdotique quand même ! Et "saisonnier"...

Evidemment si tu décides de faucher 1ha d'orties pour en faire le fourrage principal de tes chevaux vivant sur paddock sec c'est prendre des risques... le cheval est herbivore pas ortivore...

Moi aussi, je ne crois pas que NOS chevaux se régulent d'eux mêmes..
moi je crois surtout qu'on les force à vivre dans un environnement inadapté (herbe de culture au lieu d'herbes sauvages )
DONC ils sont comme un humain qui aurait accès à tout un supermarché avec ses produits transformés sans pouvoir aller juste au marché acheter de simples fruits, légumes à cuisiner...

C'est pourquoi on va régulièrement à la maraude, l'hiver brouter les ronces, au printemps brouter les bourgeons d'arbres, même si ce n'est que de temps en temps et qu'il vit dans un pré de 10 ha avec des haies, forêt, ça lui apporte "autre chose" (ne serait-ce qu'en termes de moral, partage) pour moi les orties font partie de ça, ce "petit plus".

sinon pour les risques toxiques je connais des chevaux qui ont toujours vécu en pâture, actuellement 20 et 23 ans, toujours la forme, sortent en balades montés, récemment la proprio du terrain a fait faire des analyses car elle voulait jardiner un potager, une voisine lui avait recommandé car c'est le site d'un ancien dépôt d'une usine : la terre n'est pas cultivable et elle ne doit absolument rien consommer qui en vient (champignons, jus de bouleau, pissenlit et même tisanes de reine des prés) ) sous peine d'intoxications sévères...

je ne dis pas qu' il faut passer outre toute précaution pour nos chevaux mais je suis assez d'accord avec Gobi sur ce point : on ne peut pas tout contrôler
et il faut bien mourir de quelque chose...
Page(s) : 1 2 3
Les orties
 Répondre au sujet