Traitement piroplasmose?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
841 vues - 44 réponses - 0 j'aime - 5 abonnés

Daryl

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13
Traitement piroplasmose?
Posté le 08/04/2019 à 20h57

Bonjour à tous,

J'aurai besoin de témoignages avis de personnes qui s'y connaissent et dont les chevaux ont déjà souffert d'une piroplasmose. La mienne a fait une piroplasmose aiguë cet hiver (Babesia caballi), avec presque 41 de fièvre. On a traité avec 2 injections de carbesia à 48 heures d'intervalle, précédés par une injection de calmagine.

Ça a tout de suite été mieux, pas de réaction au Carbesia, et après un mois de repos, elle a repris le travail.

Il y a qq semaines, je l'ai trouvée un peu essoufflée a l'effort. On a donc vérifié l'anémie, et elle l'était un peu. Donc on a refait une PCR, et elle est à nouveau (ou encore?) positive à Babesia caballi...

Alors on a recommencé les injections de carbesia, mais mon veto m'indique qu'il faudrait y ajouter une antibiothérapie au Ronaxan. Mais j'avoue que je ne comprends pas bien pourquoi. Elle est négative à Lyme, anaplasmose, et lepto, et je croyais avoir compris que la piroplasmose était un parasite, et non une bactérie. Alors je me demande s'il est nécessaire de lui infliger un traitement antibio avec tous les désagréments que cela suppose, si ce n'est pas utile...

Alors j'aurai voulu avoir les avis de personnes ayant déjà traité leurs chevaux contre la piroplasmose, et savoir si une cure antibio leur avait été prescrite en plus du Carbesia?

Merci pour vos témoignages :-)

Foine

Expert
   

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 927
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 11/04/2019 à 17h31

elodu25 Pas possible... Ma jument a eu les 2 en même temps d'après les examens or elle n'a pas eu de phase aigue. Ou alors je suis passée à côté mais bon faut le faire.

Elodu25

Membre ELITE Or
 

Trust : 482  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9673
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 11/04/2019 à 19h34

foine moi aussi il a eu les 2 . Mais les symptômes
D'un cheval à l'autre est très différent !

Même entre 2 crises , sur le même cheval tu as encore des symptômes bien différent !

Après tu peux regarder sur les études

Daryl

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13
1 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 11/04/2019 à 22h04

foine

Pour prendre la température, c'est tout simple, c'est dans le rectum avec un thermomètre normal, comme pour les humains. La température oscille entre 37 et 38 en fonction des moments de la journée, des cycles de la jument, etc... au delà de 38 on peut considérer qu'il y a un peu de température. Quand tu passes 39, ça devient préoccupant (Tu appelles le véto), et à 40/41 tu es dans le rouge complet, c'est véto d'urgence. Moi elle est montée à 40,7 en décembre pour la piro, mais elle mangeait et buvait normalement. Elle était juste un peu calme. Oui je te conseille d'en avoir un dans ta caisse de pansage, moi je l'ai toujours avec moi depuis cette piro. Ça prend 1 minute et des fois la température est le seul signe d'alerte.

B.chr

Maître
    

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1097
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 11/04/2019 à 23h39

elodu25

Voici ce qu'on peut trouver effectivement sur Wikipédia:
Selon plusieurs études, cette molécule représente un danger pour les abeilles 5, est susceptible de provoquer des perturbations endocriniennes en féminisant certains insectes mâles 6,7 mais aussi des lésions du foie et des poumons chez certains mammifères 8. Une étude le qualifie même de « carcinogène génotoxique »9.

Si on poursuit les recherches en regardant les références on va trouver pour les lésions du foie (texte en anglais à la base traduit par google...)
:
Effets biochimiques du vépacide (d'Azadirachta indica) sur les rats Wistar au cours d'une exposition subchronique.
Rahman MF 1 , député Siddiqui .

Toxicologie biochimique, Division de biologie, Institut indien de technologie chimique, Hyderabad 500 007, Inde. rahman@iict.ap.nic.in

Nous avons étudié l'effet de Vepacide (d'Azadirachta indica), un pesticide à base de neem, sur la phosphatase acide (AcP) et alcaline (AkP) dans différents tissus de rats mâles et femelles albinos Wistar. Des doses subchroniques de Vepacide dans de l'huile de noix de coco (80, 160 et 320 mg / kg; volume maximal de 0,2 mL) ont été administrées par voie orale pendant 45 ou 90 jours. L'administration de Vepacide a entraîné une augmentation significative de l'AcP et de l'AkP dans les tissus sériques, rénaux, pulmonaires et hépatiques (l'AkP uniquement dans le foie), alors qu'une diminution significative de l'AcP dans le foie a été observée chez les rats mâles et femelles après 45 et 90 jours. traitement à doses modérées et élevées. Les altérations des tissus sériques, hépatiques, rénales et pulmonaires des rats mâles et femelles causées par ce composé étaient statistiquement significatives, et les modifications étaient également dépendantes de la dose et du temps. Les modifications chez les rats mâles n'étaient pas statistiquement significatives par rapport aux rats femelles, ce qui indique qu'il n'y avait pas de différences sexuelles. L'étude de sevrage (28 jours après le traitement) a révélé une récupération significative indiquant une inversion des symptômes toxiques une fois que le toxique a été éliminé. Il y avait un degré élevé de corrélation positive entre les résultats pour le sérum et ceux pour les reins, les poumons et le foie (AkP uniquement pour le foie). Cependant, il existait une forte corrélation négative entre les résultats AcP pour le sérum et ceux pour le foie. Les altérations de ces enzymes ont indiqué que le tissu pulmonaire était le plus susceptible, suivi du foie et des reins. AcP et AkP sont des enzymes marqueurs, et leur augmentation dans le sérum, parallèlement à des augmentations dans différents tissus, pourrait être due à la perméabilité accrue des membranes plasmiques. La diminution de l'AcP hépatique peut être due à la nécrose des tissus cellulaires. Les changements observés dans ces activités enzymatiques pourraient être utiles en tant que biomarqueurs de l'exposition à Vepacide.

B.chr

Maître
    

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1097
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 11/04/2019 à 23h43

Le vepacide est indiqué comme étant un pesticide à base de neem.

Elodu25

Membre ELITE Or
 

Trust : 482  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9673
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 06h30

b.chr tu parle de ? L'huile de neem ?

Édité par elodu25 le 12-04-2019 à 06h35



Foine

Expert
   

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 927
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 10h48

elodu25 Je suis peut-être passée à côté de la phase aigüe car symptômes peu visibles certes...

daryl Cool, c'est comme les humains en fait. Je vais m'équiper rapidement d'un thermomètre, je voudrais pas louper un début de rechute. Merci pour les infos !

Elodu25

Membre ELITE Or
 

Trust : 482  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9673
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 12h00

foine moi aussi a la première crise il avait les 2 et j'avais pas eu de passage aigüe , il maigrissait juste fébrilement jusquna devenir un squelette .

2ème crise de Tequi comme Bequi était blanchis , il m'a fait une grosse crise aiguë avec hyper ventilation et raide à plus marché des 4 membres un matin au pré ...

Chaque crise est différente

Foine

Expert
   

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 927
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 12h04

elodu25 Je vois ! Mais du coup est-ce qu'on peut vraiment dire que l'une des formes ne s'exprime que sous forme aigue ?

Elodu25

Membre ELITE Or
 

Trust : 482  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9673
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 12h10

foine oui car guérissable ! Chronique = inguerrisable

Foine

Expert
   

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 927
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 12h22

elodu25 Ok je n'avais pas compris la définition de "aigu" alors !

B.chr

Maître
    

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1097
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 13h38

Oui je parlais de l'huile de neem (Azadirachta indica) et de son principe actif l'azadirachtine, par rapport à un de tes messages. Mais en fait j'aurais dû le citer, cela aurait été plus explicite.


elodu25 a écrit le 11/04/2019 à 06h28:
Huile de neem " . Mais même dans le naturel il y a de la chimie et si l'huile de Neem est un insecticide c'est que l'azadirachtine, son principe actif, est potentiellement dangereux. Les études actuelles montrent qu'elle aurait des impacts négatifs sur les milieux aquatiques, qu'elle provoquerait des atrophies sur les jeunes abeilles et ,pire, ce serait un perturbateur endocrinien (si vous tenez à votre fertilité vous savez ce qu'il vous reste à faire..). "


L'huile de neem est utilisée en cosmétique. Elle est utilisée en onction, massage, application locale. On considère qu'elle est, en usage cutané: Anti-bactérienne Anti-fongique Insectifuge Émolliente Nourrissante Régénérante Anti-inflammatoire (Passeport santé), conseillée aussi sur doctissimo. On en trouve chez Aroma zone, Ooreka, Nature et découverte....

Après je pense qu'il est important de s'assurer de la provenance, qu'elle soit bien vierge extra.

Elodu25

Membre ELITE Or
 

Trust : 482  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9673
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 14h10

b.chr bah désolé avec ce qu'il y a dedans je préfère utilisé le butox qui lui est efficace a 100% et qui n'est pas plus nocif que l'huile de neem.

B.chr

Maître
    

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1097
0 j'aime    
Traitement piroplasmose?
Posté le 12/04/2019 à 14h33

Le butox contient de la deltaméthrine, qui est un composé chimique de la famille des pyréthrinoïdes. Utilisée principalement comme insecticide et répulsif pour les insectes ou les serpents en raison de ses propriétés neurotoxiques (dixit wikipedia...).

La deltaméthrine est très toxique chez les poissons d'eau douce, faiblement toxique chez les oiseaux exposés par voie orale (c-à-d quand elle a été ingérée), très toxique chez les abeilles (DL50 par contact de 0,0015 à 0,051 µg/abeille et DL50 par voie orale de 0,049 à 0,079 µg/abeille). dixit
SAgE pesticides est propulsé par le CRAAQ Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec
Page(s) : 1 2 3
Traitement piroplasmose?
 Répondre au sujet