Equitation... réseau sociaux... et frustration...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
3258 vues - 42 réponses - 10 j'aime - 11 abonnés

Aurerlierouet

Apprenti
  

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 284
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 11h52

Salut à tous,

Comment on fait à l'heure actuelle... envahit de photos parfaites, de vidéos qui vendent du rêve...
Pour prendre patience, survivre à notre modeste niveau...

Fan d'Alizée Froment, d'Ingrid Klimke, Pierre Beaupère et d'un million d'autres références peu importe la discipline... connu ou pas...

J'ai l'impression de ne plus savoir me contenter de mon petit niveau... (qui n'est déjà pas si mal pourtant!)
J'adore apprendre et évoluer mais j'ai l'impression que mon envie de 'faire aussi bien eux' me bouffe parfois...

Quand j'étais en club, y'a 20 ans de ça... Je voulais juste être la meilleur de mon groupe de 8...
Pcq on avait moins de vue sur les pros sauf via les ChevalMag and co mais ça paraissait intouchable ^^

Mais y'a aussi la frustration du petit cavalier qui veut s'en sortir à l'époque du Avec/sans mors, avec sans/fer, avec/sans tel type d'amortisseur, de bridon, d'étrier, de guêtres....ça c'est le top puis finalement non...

Et dès que tu veux t'ouvrir l'esprit sur ce monde parfait...
PAF retour à la réalité faut claquer au moins 150 euros pour un stage/ un apprentissage...

Ben des fois, moi ça me saoule grave ! pcq je sais plus quoi devenir!

Clochette11

Membre VIP
 

Trust : 265  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4269
3 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 14h19

plume29
C’est tout à ton honneur de vouloir montrer la vraie vie de tes chevaux; En même temps, le but de l’élevage , c’est, entre autre, la vente.
Du coup, c’est logique de faire de belles photos de chevaux propres et brossés.
Le cheval boueux, décoiffé et mal cadré, mal éclairé et pas au carré , ça fait pas beaucoup rêver.
Comme pour les cavaliers pros, le but est de vendre un produit.
C’est normal ;)

Claireda42

Apprenti
  

Trust : 29  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 214
3 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 15h22

Au début, avec tout ce que je lisais, voyais, je me sentais frustrée de ne pas avoir cette "relation idyllique" que peuvent montrer les photos sur les réseaux sociaux de certains cavaliers et certaines cavalières...jusqu'au jour où je me suis rendue compte que j'allais passer à côté de ma propre relation avec ma jument à force de comparaison...

Finalement, en prenant du recul et en relativisant, j'ai décidé de profiter de ma jument, avec ce qu'elle me donne, ce que je peux lui donner et cela me suffit amplement. Je suis très bien avec elle et même si je n'ai pas le niveaux de tous ceux qui font légion dans leurs domaines, je m'en moque. Je fais au mieux, en piochant ce que je peux piocher à mon niveau pour progresser mais je ne me prends plus la tête.

Je te dirais de profiter de ton cheval, d'arrêter de te faire du mal à vouloir ressembler à Pierre, Paul ou Jacques, de progresser pour toi et ton cheval.

Aurerlierouet

Apprenti
  

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 284
0 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 15h42

audekr Ah ben oui vu comme ça c'est tout de suite moins crédible ! et ça aide vachement à faire la différence entre le réel et le virtuel...

plume29 Derrière l'élevage il a aussi sujet à très grands débats j'imagine ! Les chevaux toilettés, présentés c'est une chose... Mais quand on admire le magique 3ans qui est parfait saute comme un dieu/ allonge comme jamais le mien ne le fera il y'a aussi "la face cachée de l'iceberg"...
Perso, je trouverais ça sympa de voir que 'mon futur' cheval à une vie de cheval mais ça.... !

tikva Merci de ton partage, j'aime bien l'idée et vais essayer de négocier avec mon p'tit cerveau pour qu'il me lâche un peu la grappe ^^

harasstgermain Là, elle résonne dans la tête la voix de la sagesse ! Hihi


claireda42 "Finalement, en prenant du recul et en relativisant, j'ai décidé de profiter de ma jument, avec ce qu'elle me donne, ce que je peux lui donner et cela me suffit amplement. Je suis très bien avec elle et même si je n'ai pas le niveaux de tous ceux qui font légion dans leurs domaines, je m'en moque. Je fais au mieux, en piochant ce que je peux piocher à mon niveau pour progresser mais je ne me prends plus la tête."

Et tu as fais ça comment ? Simplement en faisant le ménage dans ta tête ? c'est à ça que je dois arriver, j'en suis consciente


En tout cas, un grand merci pour vos retours, me sent seule parfois avec les démons de ma tête !

Plume29

Membre ELITE Or
  

Trust : 1022  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16768
1 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 16h01

clochette11 Il y a forcément des belles photos, et au final aucune ne les dévalorise c'est évident

Mais quand tu n'as QUE des photos de magazines, il y a un moment tu te demandes comment est réellement le cheval quoi.

Tu peux avoir une belle photo d'un cheval "décoiffé" comme tu dis ( ouais naturel quoi) et boueux tout en étant bien cadré et avec une belle lumière hein.... Fin bon là tu tombes dans l'extrême de ce que j'essaye d'expliquer ....

Mooxis

Membre d'honneur
    

Trust : 702  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3022
4 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 16h04

Tous les messages sont hypers intéressants à lire et je trouve qu'ils tendent tous vers une choses primordiale pour avancer dans la relation avec son propre cheval : le fameux lâcher prise tant recherché !

Je pense que ce travail sur l'esprit est valable en équitation mais aussi dans notre vie au quotidien

L'égo a besoin de se comparer, se challenger, s'auto critiquer afin de pouvoir exister.
On vit dans une société où notre mental est sans arrêt conditionné par tout ça (les réseaux sociaux et le côté paraître à l'extrême n'arrange rien...) alors qu'apprendre à s'écouter, à se faire confiance et à simplement vivre sa vie pour soi et son propre bonheur est beaucoup plus productif et enrichissant personnellement !

Bref tout ça est un travail de chaque instant que chacun doit faire selon son propre rythme !
Le tout avec patience, bienveillance et sans jugement... Comme dans le travail avec nos chevaux !



Il n'y a plus qu'à apprendre à te détacher de tout ça et à ne pas oublier que personne n'est parfait !
On a tout à fait le droit de faire des erreurs, d'essayer des choses, de revenir en arrière, de se tromper...
Et CE N'EST ABSOLUMENT PAS GRAVE



Edit : Je te conseille grandement la méditation régulière (et aussi de lire les 4 Accords Toltèques), un premier pas vers ce travail sur soi et la prise de conscience ^^

Édité par mooxis le 19-04-2019 à 16h05



Claireda42

Apprenti
  

Trust : 29  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 214
1 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 16h11

aurerlierouet

En fait, je me suis rendue compte que cela met une pression énorme sur le cheval et sur toi quand on veut ressembler à x ou y, qu'on peut être si obnubilée par le résultat qu'on en grille les étapes pour tenter d'y arriver et au final, est-ce qu'on est si heureuse que ça finalement de faire comme x ou y ?

Oui, j'ai soufflé un bon coup, je me suis demandée ce que je voulais comme équitation et, même si je mets plus de temps pour faire des exercices que tartempion fait superbement et rapidement, ben, ce n'est pas grave. je n'ai plus envie de me prendre la tête, je ne veux que me faire plaisir en étant bien avec ma jument (et qu'elle soit bien). Je suis contente que x ou y soit comme ça et moi, je suis contente de faire ce que je fais de mon côté même si ce n'est pas exceptionnel.

Ces personnes peuvent nous tirer vers le haut, mais ne pas oublier de prendre du recul et relativiser. Elles ne montrent que ce qu'elles veulent bien nous montrer.

Cela peut te donner des objectifs pour progresser mais ai confiance en toi, en tes capacités, en ton équitation. teste, essaye des choses mais ne te prend pas le chou.

Ce n'est pas évident, mais oui, un bon coup de ménage dans ta tête ! C'est un travail sur soi à faire, plus ou moins facile.

La-rowane

Membre d'honneur
   

Trust : 110  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2648
6 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 16h19

Pour ma part, je ne suis pas envieuse de nature.

Les belles photos FB d'Alizée et tout, elles me font baver mais ça reste un peu du domaine de "l'inaccessible" pour moi.

D'un autre côté, je prenais des cours particuliers et j'allais vers là où mon moniteur de l'époque estimait pouvoir m'emmener... jamais je n'aurais imaginé en achetant mon cheval pouvoir enchaîner 130 ou bosser la pirouette.

Ca dépendait des moniteurs et j'ai même pas mal végété avec le premier, pourtant j'essayais toujours de progresser, dans l'idée de permettre à mon cheval de me porter dans les meilleures conditions physiques possibles.

Le fait de ne pas avoir d'objectif défini a fait que je prenais ce que voulait bien me donner mon cheval d'une manière positive et surtout très reconnaissante envers lui, car il faut bien avouer que je ne suis pas très douée et qu'il me pardonnait beaucoup grâce à son chouette caractère.

De fait, quand à une sortie plage l'un des cavalières du groupe a mis son cheval cordelette, là par contre j'étais éblouie et me disais que j'aimerais beaucoup pouvoir faire ça avec mon loulou !

Quelques mois après, je vois dans la carrière du club une cavalière qui bossait à pied avec sa jument et la faisait se coucher. Moi avec mon reflex sous le bras après avoir mitraillé le mien en liberté, je lui propose de lui prendre des photos. En l'occurrence elle venait de finir. Je lui demandais donc comment elle faisait, si elle se sentirait de me conseiller et tout... en fait elle était monitrice, mais pas salariée dans notre écurie .

J'ai donc pris des cours avec elle. Et on a pu faire plein de choses en cordelette ensuite avec mon loulou.

Finalement, c'est plutôt ce que j'ai sous les yeux qui me donne envie d'essayer ou pas, et je ne me lance jamais sans avoir des conseils avisés ou avoir épluché méthodiquement un paquet de pages sur le thème avant de tenter quelque chose...

Par contre su FB, je postais quelques déboires ou constatais une dégradation de ma position à l'obstacle après que j'aie arrêté de prendre des cours, voire quelques photos de chute, mais c'est sûr que je ne postais pas toutes les photos dossier sur le sujet ...

Et d'un autre côté, je faisais avec ce que mon cheval donc voulait bien me donner.

Si la monitrice étho avait eu plus de temps à m'accorder j'aurais continué à bosser à pied, mais tout aussi plein de bonne volonté et sensible qu'il était, il n'était pas du genre expressif dans son affection et n'avait pas tendance à suivre à pied, par exemple.

Alors on s'éclatait "au travail", j'ai eu la chance d'avoir le temps de l'emmener en cordelette à la plage et aussi sur un terrain de cross, où il a été magique.

Mais à pied, bah en liberté il préférait se défouler quand je le déclenchais, puis faire sa vie et voilà.

A côté de ça, ce sont les autres personnes de l'écurie qui me disaient qu'il était différent avec moi qu'avec eux, qu'il se mettait toujours la tête à la porte quand il entendait ma voiture arriver (ce n'était donc pas un hasard s'il avait la tête dehors quand j'arrivais :D !), que moi je pouvais le récupérer sans souci au paddock alors qu'à 3 mecs du staff et un seau de granulés il se fichait ouvertement d'eux . Ou la véto qui préférait que je sois là car il était traumatisé des vétos et qu'il était plus zen et facile quand j'étais là :D !

Bref, réfléchir et se prendre la tête avec les chevaux, je trouve ça chouette et sain, du moment qu'on garde en tête l'intérêt du cheval et l'envie d'aller de l'avant. Se fixer des objectifs au final, je trouve ça un peu "dangereux" si on ne fait pas attention aux moyens qu'on met en oeuvre pour l'atteindre.

Par exemple, j'avais vu une cavalière de mon club faire une ligne de changements de pied au temps avec un cheval du club, je me suis donc dit qu'avec du boulot on pourrait y arriver avec le mien. Au final, on a bien essayé mais même avec toute la meilleure volonté du monde, il n'avait pas le dos assez fort et avait été débuté (mal) en "cheval de CSO", donc il a toujours changé d'abord devant puis derrière...

Bah tant pis, j'ai assez vite abandonné l'idée et j'ai eu plein d'autres choses à essayer et réussir avec lui :).

Bref, c'est un peu brouillon, tout ça, mais le plus important je pense, c'est de garder en tête la bienveillance et l'envie de bien faire (ou faire du bien, via les exos de plat/dressage, même quand on n'aime pas trop ça) à son cheval, j'ai toujours pensé à la citation de Oliveira :

"je demande aux cavaliers qui me lisent et qui dressent leurs chevaux de regarder leur monture lorsqu’ils mettent pied-à-terre après une séance de travail, de contempler son oeil et de faire un examen de conscience pour se demander s’ils ont bien agi envers cet extraordinaire être vivant, ce compagnon adorable : le cheval".

J'ai sûrement fait des erreurs, comme tout le monde, mais j'espère qu'il a apprécié comme moi les moments qu'on a passés ensemble et quelques petits signaux discrets me laissent à penser que peut-être oui.

Mais punaise, qu'est-ce que c'est dur depuis qu'il n'est plus là

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
3 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 16h26

Je comprend totalement ton message, j'ai souvent l'impression que si on est pas au top alors on est rien, on a juste à retourner ramer et tout reprendre à 0 dans notre coin et s'enterrer tout au fond d'un terrier pour que personne ne nous voit.
Moi c'est le fait de monter souvent seule je crois qui exacerbe ce problème chez moi, avec un mono, d'autres cavaliers, tu as toujours des retours, et souvent des compliments quand tu réussis bien quelque chose, même si c'est après x tentatives, c'est rassurant et motivant. Moi qui manque de confiance en moi, j'arrive rarement à me dire "ok ça c'était bien", c'est jamais assez bien, je suis jamais à la hauteur.
Je ne parle pas tant des réseaux sociaux d'ailleurs (que je fréquente peu) que de ma propre idée de la bonne équitation, je me bat contre moi même en fait.
Enfin, c'est pas vrai toute l'année, mais en ce moment je suis en plein dedans, je me trouve en dessous de tout.

Bien sûr c'est ridicule hein, on fait tous avec nos moyens (techniques, financiers, physiques etc) mais parfois c'est dur de lutter contre cette impression. J'ai du mal à supporter d'être juste moyenne, ça me parait effroyablement triste et banal (et en même temps l'équitation est la meilleure école du monde pour ça : remise en question et humilité).

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 666
6 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 16h50

hello !

Et oui sur les réseaux, on voit beaucoup de belles choses qui ne correspondent en réalité qu'à un tout petit morceau du quotidien !
Certains cavaliers font l'effort de mettre également leurs périodes de doutes, leurs incertitudes, montrent les moments moins agréables ... Mais c'est loin d'être le cas de tous !

Et plus l'instagrammeur/ youtubeur est jeune (souvent a tranche 12-18 ans) et sort sur des épreuves un peu sympa( tournée des AS poney, 120cm etc..) plus il est suivi et approché par les marques qui veulent le sponsoriser. Ils représentent un peu la "vie rêvée" des jeunes cavaliers = chevaux à la maison ou dans une belle écurie, super matériel, camion/van perso, super coaching, super chevaux ...
Donc c'est surtout le positif qui ressort ou 5 min dans la journée.

Bref! Celles-là, sont rarement des personnes lambda, il y a papa/maman qui finance derrière car pour réussir à bon niveau c'est assez rare de voir le poney "cocktail de prairie", sorti du pré avec le matériel décathlon et le coaching une fois par semaine (je ne dis pas que c'est impossible mais quand on regarde les tours du BIP de fontainebleau... sur les plus grosses épreuves c'est pas ce qui ressort).

toi proprio lambda, tu raques pour payer ton cheval/ tes cours, tu n'as pas la dernière bombe GPA first lady, le pantalon Harcourt, le tapis Hermes et la veste Animo. tu as ton coach/ moniteur que tu adore même s'il n'est pas champion olympique et tu fais tes petits CCE une fois par mois en club ou amateur en essayant de t'améliorer à chaque séance.

Alors oui c'est frustrant quand on voit des gamins de 13 ans monter comme des dieux sur des tours à 120cm ou s'enquiller des pro elite en CCE à 20 piges, quand toi tu as 25 ans et que tu as couru ta première amateur 2 la semaine d'avant,que t'as fais 2 barres et 1 refus au cross alors que tu as l'impression d'avoir bien monté et que c'était l'exploit du siècle d'avoir franchi la grosse haie n° 6!

Bref! ne jalouse pas ses comptes ! chacun son équitation, chacun son niveau, ses moyens, sa sensibilité.. il peut y avoir de belles inspirations (je pense a Alizée Froment ou a Jessica Michel que j'aime bcp), à toi de trouver ta voie, tester pour voir ce qui te plait ou non.

edit : moi aussi je me flagelle a regarder les comptes de fiteuses à l’hygiène de vie impeccable et un corps ciselé alors que j'ai la main dans la boite de chocolats, quelques kilos en trop et que je devrais aller courir plutot que de m'affaler sur mon canap !

Édité par kaywest le 19-04-2019 à 16h52



Guimsly

Membre d'honneur
  

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2269
2 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 17h12

Je ne vais pas revenir sur l'effet réseaux sociaux et le fait qu'on ne montre que ce qu'on a envie

je te dirai de suivre l'évolution que tu peux faire. par exemple, j'ai acheté ma ponette à 18 ans (elle avait 4 ans), j'ai été suivi par une mono inefficace puis je suis tombée sur un mono top...
je me suis pris des buches (dans le sens propre comme figuré) mais j'ai avancé selon mes moyens...
en travaillant seule (car mono a déménagé), je suis passée d'amateur 4 en CCE à amateur 1... on devait attaquer élite quand je me suis défoncée le dos (accident de voiture), ça m'a permis d'avoir une autre vision des choses (quand les pompiers te sortent qu'à la vitesse normale, j'étais morte ça calme...) et j'ai repris le CCE après une grosse année de pause...

j'ai eu la chance de progresser auprès d'un bon cavalier de CSO (il a débuté dans le mm club que moi), d'avoir pu voir l'envers du décor de certaines compet de CSO (dont Equita) et de CCE, ça donne pas toujours envie

on fait des erreurs, il faut apprendre de celles ci ;)





et pour souvenir, j'ai vu Ingrid K. finir la tête dans l'eau sur un gué car son cheval s'est arrêté, on peut pas être parfait H24

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 872  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14046
0 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 19h09

dolimos

J'en suis peut être pas encore à ton niveau

Parce que même si c'est de plus en plus rare ça rime encore parfois avec frustration et pas motivation

Maintenant ça va je me suis détendue sur le sujet mais à une époque gros accrochage avec ma prof quand elle me disait que c'était bien je l'envoyer balader alors elle n'osait plus et j'avais l'impression de faire que de la merde ... sinon ce n'est pas le bordel dans la tête

Aujourd'hui je veux toujours mieux mais j'arrive à faire confiance à mes sensations. Peut être aussi parce que malgré moi et non sans mal mon cheval m'a fait accepter pas mal de choses.
Sûrement plus de recul, et un poil plus indulgente.

Mais tellement plus de plaisir ! Et finalement ça se passe mieux et les séances sont plus productives !

Bon ok pas taper ... la semaine dernière j'ai demandé à ce que l'on me filme j'ai trouvé ça horrible j'ai tout supprimé

Édité par quiebro13 le 19-04-2019 à 19h09



Khymette

Expert
   

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 835
0 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 20h09

quiebro13 oh non il faut pas ! Quand je regarde les vidéos tout de suite après je suis invariablement déçue : je suis trop comme ci et comme ça la jument est trop comme ci et comme ça etc. Mais quelques semaines après je reregarde et j’arrive a voir plus honnêtement le truc. Et ça fait un bon point de comparaison c’est toujours mieux qu’une photo poir voir sa progression.

Anipeps

Membre d'honneur
 

Trust : 1126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1906
2 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 22h51


aurerlierouet a écrit le 19/04/2019 à 11h52:
Salut à tous,

Comment on fait à l'heure actuelle... envahit de photos parfaites, de vidéos qui vendent du rêve...
Pour prendre patience, survivre à notre modeste niveau...

Fan d'Alizée Froment, d'Ingrid Klimke, Pierre Beaupère et d'un million d'autres références peu importe la discipline... connu ou pas...

J'ai l'impression de ne plus savoir me contenter de mon petit niveau... (qui n'est déjà pas si mal pourtant!)
J'adore apprendre et évoluer mais j'ai l'impression que mon envie de 'faire aussi bien eux' me bouffe parfois...

Quand j'étais en club, y'a 20 ans de ça... Je voulais juste être la meilleur de mon groupe de 8...
Pcq on avait moins de vue sur les pros sauf via les ChevalMag and co mais ça paraissait intouchable ^^

Mais y'a aussi la frustration du petit cavalier qui veut s'en sortir à l'époque du Avec/sans mors, avec sans/fer, avec/sans tel type d'amortisseur, de bridon, d'étrier, de guêtres....ça c'est le top puis finalement non...

Et dès que tu veux t'ouvrir l'esprit sur ce monde parfait...
PAF retour à la réalité faut claquer au moins 150 euros pour un stage/ un apprentissage...

Ben des fois, moi ça me saoule grave ! pcq je sais plus quoi devenir!


Et si tu profitais simplement de ce qu'il t'ai donné de vivre avec les chevaux, sans te retourner le cerveau, juste par plaisir, envie et juste avec des objectifs lié à toi même, progression par rapport à toi et non par rapport aux autres....juste profiter en pleine conscience du plaisir que cela te procure....

Parasi

Membre d'honneur
    

Trust : 898  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3221
1 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 19/04/2019 à 23h46

Je ne reprends pas sur ce qui a été dit avant sur la face cachée des réseaux sociaux, j'en suis totalement d'accord !

Sinon, pas besoin de claquer un fric monstre pour faire des choses folles ...

Tu peux aussi réfléchir par toi-même, tester, essayer autre chose si ça ne marche pas ... Demander des conseils aux personnes que tu connais qui ont la même vision que toi ou qui font les choses que tu aimerais faire. Te filmer et t'auto-critiquer après ...

J'ai TOUJOURS été seule. Je me suis toujours débrouillée seule et ça ne fait que très peu de temps que j'ai trouvé une personne pour m'encadrer dans le travail à pied. J'ai pas attendu de la rencontrer pour commencer à vivre ce don je rêvais. Et moi au moins, je sais me débrouiller seule même dans une situation complexe avec l'un de mes poneys. ;)

On peut apprendre par soi-même aussi. C'est même hyper intéressant comme approche. Je dis pas qu'il ne faut pas se faire encadrer loin de ça, moi j'ai toujours rêvé d'avoir un encadrement et j'ai jamais réussi à l'avoir avant il y a un mois (ça fait des années que j'en rêve). Mais t'es pas obligée de restée à zéro dans la monte sans mors, le travail à pied / en liberté si t'as pas les moyens de te payer un stage. ;)

Lorsque j'ai prit mon premier cours de travail à pied, la monitrice m'a dit que ça se voyait que j'avais déjà fait +++ du travail à pied avant car j'avais des bonnes bases. Pourtant c'était mon premier cours et j'ai tout appris toute seule en même temps que mes chevaux :)

Donc, ne te mets pas des barrières. Réfléchis, et accepte de faire des erreurs. C'est comme ça qu'on avance. Tu es suffisamment consciente de toi et de ton cheval pour ne pas tenter des trucs complètement fou, tu peux avancer étape par étape et les choses s'ouvriront à toi au fur et à mesure que tu seras prête pour les faire :)

Ednx

Initié
 

Trust : 184  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 188
1 j'aime    
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
Posté le 20/04/2019 à 10h31

Positiver positiver positiver !
Lorsque tu es avec ton cheval, quoi que tu fasse, il y a toujours du positif.
Ne te concentre jamais sur ce qui ne vas pas.
Tu le sais ce qui est à améliorer. Tu le sais les défaillances qu'il y a eu.
Mais ressort toujours des séances avec le sourire !

C'est les " réseaux sociaux " et plus particulièrement YouTube qui m'on redonné le goût du cheval.
Pas dans le sens ouah c'est trop cool je veux être comme ça, je veux faire comme ça. C'est impossible car je ne suis pas elles et ma ponette n'est pas leur cheval.

Ça doit être compliqué de faire ça lorsque tu pars en mode ouai je vais essayer de faire ça avec mon cheval.
J'ai voulus faire un truc avec ma ponette puis rapidement j'ai vue qu'elle en avait rien a faire, j'ai été déçue sur le coup puis je me suis mise à m'adapter directement et j'en suis ressortie avec des choses qui me plaise MOI et que (sûrement) d'autres trouverais naze.

Il faut savoir ce détacher des avis des gens.
Tu peux essayer de t'exercer en : je n'attend rien de cette séance, je prend ce que me donne mon cheval et tu verras c'est à partir de ce moment là que tu pourras voir ce dont il est capable, ce qu'il est possible de faire et travailler dans son/ce sens

Enfin après c'est ma vision de l'équitation il faut savoir que je ne cherche pas de résultat et que je ne suis jamais allez en concours. Tout dépend de tes objectifs.
Le sport ? Ou le cheval ? Ou le spectacle ?
Tout part de là finalement.
Que cherche tu as faire ?
Page(s) : 1 2 3
Equitation... réseau sociaux... et frustration...
 Répondre au sujet