Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1422 vues - 27 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Lauranne21

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 21h20

Bonsoir à tous et à toutes,

Je suis actuellement en 1ère S et cela fait maintenant 10 ans que je pratique l'équitation.
Alors voilà, comme tout cavalier(e), je désire acquérir un jour mon propre cheval. Je n'allais pas très bien depuis quelques temps, mais je redeviens peu à peu sereine et monter à cheval m'a permis de tenir dans certains moments compliqués.

Pour mes parents, m'acheter un cheval a toujours été non, par peur de l'investissement financier et aussi du temps à y consacrer. Mais dernièrement voyant que cela m'apaisait énormément, ma maman avait évoqué la possibilité de l'achat d'un cheval si cela pouvait m'aider à me sentir mieux. Je lui avais alors dit que non car étant en 1ere S, je n'ai pas beaucoup de temps en dehors des cours, je commence à 8h et finis quelques fois à 18h, prendre un cheval me paraissait inconscient et pas judicieux car je travaille beaucoup et sort peu à part pour l'équitation.

Récemment, je suis tombée sur l'annonce d'une ponette à vendre et ça a été un réel coup de coeur, comme ceux auxquels on ne s'y attend pas. Depuis, beaucoup de questions me trottent dans la tête ...

Devrais-je tenter d'en parler à mes parents ? Aurais-je le temps l'année prochaine avec le bac, de m'occuper d'un cheval en plus des longues journées que j'aurais et du lourd travail qui m'attend ?

Vous comprenez que j'hésite énormément, je ne veux pas prendre un cheval et délaisser mes études ou l'inverse. Mais en même temps je me dis que l'on a qu'une vie et que c'est trop bête de passer à côté d'un tel bonheur même si ça demande du temps. De plus, je me sens prête à assumer un cheval et j'aimerais me poser avec une seule monture pour maintenant progresser à deux. Côté financier je pense que ça ne sera pas un problème même si on est à l'abris de rien ...

Donc voilà si une personne a vécu cette situation avec les études et l'achat d'un cheval, j'aimerais beaucoup avoir votre ressenti, votre organisation, etc

Merci d'avoir lu,
Bonne soirée

Spiritdancer

Membre VIP

Trust : 883  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3535
1 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 21h30

Disons que ce n'est pas le moment idéal pour acheter un cheval. Après, tout dépend de ce que vous souhaitez faire en post-bac. Ma fille est beaucoup moins montée à cheval en terminale et depuis qu'elle est en prépa en région parisienne, elle ne monte plus du tout. Elle a prêté l'une de ses juments à une amie à moi pour faire un poulain et ses autres chevaux, c'est moi qui m'en occupe, avec les miens...
Cela dépend aussi des finances de vos parents : s'ils peuvent/veulent payer une pension si vous n'êtes pas là ou pas. Mais, ne surtout pas s'imaginer faire des économies en laissant le poney chez papa/maman. C'est un cadeau empoisonné que vous leur feriez. Gérer un cheval à la maison, c'est pas un monde magique avec des paillettes et des arcs en ciel, surtout quand on n'a pas l'habitude de gérer des chevaux. (et je passe sur le fait qu'un cheval ne doit pas vivre seul).
Enfin attention aux contes de fée qu'on se raconte sur photos d'annonce... Avant de vous imaginer former THE couple, allez essayer ledit poney...

Sakee

Initié
 

Trust : 60  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 120
2 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 21h32

lauranne21

Bonjour,
Il faut penser aussi après le bac car on est encore plus pris niveau temps. L'autre solution qui peut être envisagée est de prendre une demi pension qui a les mêmes avantages que être propriétaire

Mimidada

Membre VIP
 

Trust : 540  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4335
2 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 21h32

Je suis passée aussi par là et à l époque, mes parents ont refusé. Je leur en ai voulu à l époque mais avec le recul, c était la meilleure chose. Je suis partie après pour mes études et je ne sais pas comment j aurais pu gérer un cheval.
Tu ne peux pas prendre une demi pension plutôt en attendant ?

Camaziiiing

Expert
   

Trust : 154  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 450
0 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 21h39

Hey !
Alors je comprend totalement ta situation car j'ai acheté mon cheval quand j'étais en 1ère également.
C'est possible de concilier les deux, mais c'est compliqué.
Il faut savoir ce que tu veux, ce à quoi tu es prête à renoncer. Car c'est du temps, de l'investissement, et il faut bien s'en rendre compte et y réfléchir avant l'achat ! Car ça veut dire moins de temps pour voir les copains qui ne font pas d'équitation, moins de temps pour faire des sorties le week-end si tu n'a pas le temps de t'en occuper la semaine avec les cours ...
Personnellement, je ne regrette rien, j'aime mon cheval plus que tout au monde et si c'était à faire je le referais ! MAIS j'ai eu énormément de chance : pour l'achat, je connaissais le propriétaire donc j'ai pu payer un peu tous les mois et pas tout d'un coup (ça m'a pris un an et demi pour le payer entièrement car j'étais étudiante sans revenu et il était convenu avec mes parents que je devais me débrouiller toute seule)
De plus, mon cheval est chez mes parents et sur un terrain qu'un voisin nous prête de bon coeur, donc 0 frais de pension.
Et en plus, je pouvais concilier cours/devoirs et cheval car je pouvais faire mes devoirs en rentrant puis passer voir mon cheval après car il était à 5mn à pied. Quand il est en pension plus loin, et que tu n'es pas autonome (je ne sais pas si ça serait ton cas ou pas), c'est plus difficile !
Enfin, le mari de ma mère est un professionnel dans le monde equestre, donc il a pu gérer quand j'avais trop de devoirs, pendant ma période du bac, etc..... Et m'aider à la moindre difficulté que je rencontrais avec mon cheval (car ça a aussi été mon premier cheval, qui de plus était poulain). Ce qui n'est pas donné à tout le monde !
Idem pour les vacances ! Mes parents sont là pour gérer quand je ne suis pas là !

Donc voilà, je pense que ce n'est pas insurmontable, mais il faut être prête à faire des sacrifices que d'autres ados/jeunes adultes n'ont pas à faire ni à penser ! (ce qui peut être lourd parfois je l'avoue)
Accepter aussi d'avoir des longues journées, car quand les autres ont fini leurs devoirs et se calent devant la télé, toi tu dois encore passer voir ton cheval, ou même le sortir ! (ce qui n'est pas sensé être une corvée quand c'est une passion, mais bon quand il pleut, quand il neige ou qu'il fait froid, ça donne moins envie )
Et surtout penser à tout : où vous allez le mettre (pension ? location de pré ?), les finances (maréchal, dentiste, véto, foin, éventuellement des compléments, matériel...)

En bref, ce n'est pas impossible, loin de là, mais réfléchis bien à tout !

Lauranne21

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14
0 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 21h54

spiritdancer tour d'abord merci pour votre réponse, c'est vrai je suis tout à fait consciente de la difficulté que représente l'entretien d'un cheval et c'est pourquoi au départ c'était non pour moi aussi. Pour ce qui est du cadeau empoisonné de toute façon je ne compte pas mettre au pré mais envisage plutôt en pension dans mon centre équestre actuel pour être encadré et me permettre de ne pas avoir cette obligation d'y aller tous les jours car je sais qu'on veillerait sur elle. Merci beaucoup en tout cas

Lauranne21

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14
0 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 21h56

sakee merci de votre réponse.
Alors j'avais envisagé la dp mais il y en a peu qui sont proposées dans les alentours de chez moi, et puis je n'ai pas forcément envi de m'attacher à un cheval qui ne m'appartient pas réellement si par la suite je dois le laisser etc ...

Lauranne21

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14
0 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 21h57

mimidada merci pour ta réponse
J'y avais pensé mais ce n'est pas ce qui m'intéresse réellement et très peu son proposées vers chez moi

Lauranne21

Novice

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14
0 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 22h01

camaziiiing merci beaucoup pour ta réponse très construite tu m'aides beaucoup
Les sacrifices ne me dérangent vraiment pas de ce côté là donc ça va. Après j'ai fait tout un tas de calcul pour essayer de voir par an/mois ce que cela coûterait, au niveau du temps comment je pourrais m'organiser etc ... en tout cas merci beaucoup ça m'aide énormément

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 912  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14386
2 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 22h43

Si déjà tu n'arrives pas à te libérer du temps en 1ère ce sera quoi après le bac ?

Assumer un cheval, non dans cette situation ce sont tes parents qui vont l'assumer pas toi ...

Un coup de c?ur sur une photo sur leboncoin ? Tu ne trouves pas ça un peu exagéré ? Sans avoir réellement vu la ponette.

On a qu'une vie certes mais tu es super jeune tu as largement le temps d'avoir ton propre cheval.

Pourquoi ne pas partir plutôt sur une Dp ? C'est plus adapté vu ta situation et ça te laisserait le temps de voir comment tes études se déroulent notamment après le bac.

Ventdusud

Membre VIP
   

Trust : 110  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5137
4 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 22/04/2019 à 22h49

Ma fille à ton âge mais elle est en terminale S donc ce que toi tu vas vivre l'an prochain

personnellement je pense que c'est trop tôt ou trop tard pour envisager l'achat d'un cheval

si tu travailles déjà beaucoup en 1ère S le travail augmente en terminale S et ne parlons pas de la suite selon ce que tu envisages

ma fille a actuellement 2 chevaux mais elle a toujours eu des chevaux et ses conditions sont optimales

elle a beaucoup de facilités (en 1ère elle travaillait environ 1 quart d'heure le soir, elle se débrouillait d'avoir tout fait au lycée et un peu plus pour rendre les DM)

en terminale elle travaille 1h00 chaque soir et les vacances chaque matin

on a des conditions optimales elle a un niveau qui lui permets de travailler ses chevaux en autonomie donc gère son emploi du temps et ne dépends pas d'heure de cours

ensuite les écuries sont à 2km de la maison donc aucune perte de temps pour s'y rendre

mais l'an prochain elle va en maths sup à priori et c'est incompatible avec la pratique de l'équitation. On a eu le temps d'envisager des solutions pour les 2 prochaines années

il faut être réaliste ce n'est pas le moment de se lancer dans l'achat dun cheval

La-rowane

Membre d'honneur
   

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2782
1 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 23/04/2019 à 10h35

Je pense que ta première réaction auprès de tes parents était la bonne : ce n'est pas le moment !

Et comme il ne s'agit que d'un "coup de coeur sur photo", je pense sincèrement que faire le choix d'un achat maintenant serait une erreur... Tu es dans une phase d'études où tu vas devoir être à fond et placer un cheval à toi maintenant serait prendre beaucoup de risque !

Elea2008

Expert
   

Trust : 214  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 550
2 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 23/04/2019 à 14h24

Juste pour donner un autre point de vue, je partage avec toi une expérience qui s'est révélée positive.

Ma nièce a acheté sa jument (ou plus justement ses parents lui ont acheté sa jument) quand elle était comme toi en première S.
A l'époque ils m'avaient demandé mon avis, je pensais que c'était une très mauvaise idée - pour les raisons qui ont été évoquées dans les précédents commentaires - mais ils ne m'ont pas écoutée et ils ont eu raison! Puisque dans ce cas précis la suite m'a donné tort, c'est pourquoi je partage d'autant plus volontiers cet expérience qu'elle a fait évoluer mon regard.

Ma nièce était donc en première S, plutôt bonne élève, très sérieuse, voire trop parce que très anxieuse de ses résultats scolaires.
Elle a traversé cette année là un moment de mal-être adolescent, et comme elle prenait beaucoup de plaisir au contact des chevaux (elle avait un niveau G4/5 à ce moment là), ses parents lui ont proposé l'achat d'un cheval pour contribuer à son mieux-être dans cette période un peu difficile et lui permettre de gagner en sérénité.

Ils n'ont pas pris de risques sur le choix du cheval, puisque c'était une jument qu'une propriétaire du club de ma nièce possédait depuis plusieurs année, donc bien connue de sa monitrice, et que ma nièce a pu manipuler puis essayer à de nombreuses reprises avant de l'acheter.

Je dois reconnaître que cette expérience a fait énormément de bien à ma nièce. Le fait de développer une relation privilégiée avec sa jument, de s'en occuper et de la monter, a fortement contribué à un mieux être chez elle, et ne l'a pas pénalisée dans ses études, bien au contraire.
Elle a du être extrêmement organisée pour pouvoir concilier son travail scolaire et le temps consacré à sa jument, et du coup, cela l'a obligée à cloisonner (alors qu'auparavant elle pensait à son travail ou s'y consacrait en permanence, ce qui était chez elle générateur de stress)
Par contre, elle ne montait pas tous les jours, mais 3 fois par semaine en hiverenviron (mercredi, samedi, dimanche), et elle passait 1 ou 2 autres jours dans la semaine pour y consacrer entre 30 et 60 mn (pansage, massage, éventuellement séance de longe)
Pendant les vacances scolaires, elle consacrait tous les jours une demi journée à son travail, une demi journée à sa jument.
Par contre elle a du "sacrifier" ses autres loisirs éventuels, et n'avait pas une vie sociale très intense pour son âge, par manque de temps, mais c'est un choix qu'elle a fait en connaissance de cause et qui lui convenait.

Vu son niveau elle n'avait pas d'objectifs en compétition (ce qui aurait peut-être été plus compliqué) : elle avait une pratique polyvalente (dressage, CSO ++, un peu de TREC, un peu d'equifeel), et elle faisait quelques épreuves Club dans différentes disciplines mais pas de manière intensive.
Cela a duré 1 an et demi (jusqu'à la fin de sa terminale) et ne l'a pas empêché de réussir son Bac S très correctement (mention bien)

Ensuite elle est partie faire des études d'architecture assez loin de chez ses parents. Elle est partie sans sa jument, que le club a pris en demi-pension (c'est un club avec une petite activité, donc la jument n'était pas du tout surexploitée, plutôt montée par les cavaliers G6/7). Elle s'en occupait pendant les vacances scolaires. L'année a été assez dure pour elle, pas sur le plan scolaire mais sur le plan psychologique car elle supportait assez mal l'éloignement familial.

Cette année elle est en deuxième année d'archi, et avec ses parents ils ont décidé de rapprocher sa jument. Ils ont assez longuement cherché l'été dernier une pension qui soit à la fois proche de son lieu d'étude/de résidence et où la jument puisse être bien, ce qui a été un peu compliqué. ça a d'ailleurs motivé ma nièce pour passer son permis, ce qui est une très bonne chose car elle étudie sur un campus qui est assez isolé et excentré, et le fait d'être véhiculée lui a permis beaucoup d'autonomie.

Elle a donc sa jument avec elle cette année, dans une pension pré/boxe, et elle va s'en occuper environ 4 jours par semaine, un peu moins en période d'examens, et un peu plus dans les périodes creuses. Ce rythme leur réussit à toutes les deux et ma nièce concilie sans problème sa jument et ses études, encore une fois avec une organisation très rigoureuse mais qui dans son cas précis (et j'insiste là dessus) est plutôt structurante et donc bienfaisante pour elle.
Mais je répète aussi que c'est une jeune fille qui a, en dehors de sa pratique équestre, très peu de vie sociale pour son âge (pas de soirées étudiante, très peu d'activités entre amis) Ceci dit, c'est sa nature (et non pas la conséquence du fait qu'elle doive s'occuper de jument) donc ça ne lui pèse pas, mais clairement ça peut ne pas convenir à tout le monde, surtout à cet âge là.
Elle continue une pratique polyvalente, plutôt axée CSO mais toujours sans objectifs de compétition (elle ne fait que les concours qui sont organisés dans sa propre écurie, don quelques week-end par saison)
Son année se passe beaucoup mieux que la précédente. Elle revient moins dans sa famille pour les vacances (mais si elle doit le faire, la jument est dans une écurie de confiance, au pré en journée, et avec possibilité de pension travail "à la carte" - c'est-à-dire par séance et non pas au mois - qui permet à la jument d'être travaillée quand elle n'est pas là.)

Voilà. Elles en sont là aujourd'hui, ma nièce a 5 ans d'études en tout a priori, donc cette organisation devrait se poursuivre jusqu'à la fin de son cursus, ensuite c'est à voir.
Pour l'instant la seule inconnue un peu complexe à gérer, ce sont les vancances d'été : elle veut retourner dans sa famille, mais elle ne veut pas laisser la jument seule pendant 2 à 3 mois. Donc pour l'instant deux solutions sont envisagées (mais pas tranchées): soit elle fera des aller-retours (mais ça a un coût), soit elle ramènera la jument avec elle pour l'été (mais pas évident vis-à-vis de la pension où elle est et qu'elle souhaiterait retrouver à la rentrée)

J'espère que ce témoignage aura pu t'éclairer un peu. A toi de voir s'il y a dans cette expériences des choses dont tu peux t'inspirer ou qui au contraire te semble trop éloignée de tes souhaits

Bon courage pour la suite.

Ekv18

Expert
   

Trust : 38  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 580
0 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 23/04/2019 à 15h41

Bonjour bonjour !

Alors je suis désolée, mais je vais aller à l'encontre de la majorité des réponses qui t'ont été données jusqu'ici ..

Je ne critique pas ton coup de coeur, qu'il soit sur photo, sur LBC, de visu .. J'ai bien eu un coup de coeur pour une Camargue pas débourrée, chez des personnes âgées, sur les dires d'une copine .. Mais je savais déjà que c'était "Elle" sans même l'avoir vu. De ce que ma copine me disait, c'était tout à fait le type de jument qui me correspondait.
BREF.

Moi je te dirai de foncer. Les coups de coeur ne sont pas fréquent (sauf si tu es un coeur artichaut bien sûr ). Donc tu risques de regretter plus tard MAIS tu peux aussi avoir un autre coup de coeur plus tard.

Par contre, je ne suis pas d'accord quand on dit qu'un cheval prend énormément de temps. Certes il faut nourrir. Mais pardon, un cheval pied nus, au pré, n'a pas besoin d'humain pour être heureux. Donc surveiller que tout va bien, bien évidemment. Mais je pense que ça reste compatible avec le reste. Tout dépend des conditions dans lesquelles vivrait cette-dite ponette. Pension ? Loin de chez toi ? Quels projets pour la suite de tes études ? C'est là je pense qu'il manque certaines informations dans ton post.
Parce que peu importe les études que tu comptes faire (ou pas), il te restera TOUJOURS du temps pour assurer le minimum quant à ton cheval. Après, si tu veux monter souvent, faire des compétitions etc, oui ça demande plus de temps.

Mais à ta place : je foncerai (SOUS RESERVE que ton coup de coeur se confirme, que les conditions de vie du cheval soient ok etc..). Et si le temps de tes études tu as juste le temps de lui assurer du confort, de la sécurité .., des conditions de vie correctes quoi, je vois pas où est le problème. Quand tu seras plus "libre", tu pourras plus en profiter.
Ton cheval ne t'en voudra absolument pas si il n'est pas monté tous les jours ou si il te voit pas pendant quels jours. Mais je reviens sur ce que j'ai dit, je vois pas vraiment quelles études ou travail te coupe complètement du monde et ne te laisse AUCUN répit, où tu travailles h24 7j/7.

Voilà pour mon avis

Ventdusud

Membre VIP
   

Trust : 110  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5137
0 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 23/04/2019 à 17h31

ekv18 une prépa si c'est incompatible comme une 1ère année de médecine ....

par contre pour info les jeunes qui montent avec de vrais objectifs compétition (pas Lamotte mais au dessus) Jeunesse et sport négocie pour des aménagements mais ce n'est pas possible pour les prépas

Elicendi

Membre d'honneur
   

Trust : 56  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2955
0 j'aime    
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
Posté le 23/04/2019 à 17h46


ventdusud a écrit le 23/04/2019 à 17h31:
@ekv18 une prépa si c'est incompatible comme une 1ère année de médecine ....

par contre pour info les jeunes qui montent avec de vrais objectifs compétition (pas Lamotte mais au dessus) Jeunesse et sport négocie pour des aménagements mais ce n'est pas possible pour les prépas


tu peux très bien mettre le cheval en pension et ne monter que le week end,

ce que font pas mal de cavaliers qui ont un job à temps plein avec toute la vie quotidienne à gérer à côté qui est souvent plus prenant que des études , aussi lourdes soient elles!
Page(s) : 1 2
Possibilité achat d'un cheval mais est-ce judicie
 Répondre au sujet