Débuter l'endurance avec un trotteur reformé

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
915 vues - 21 réponses - 0 j'aime - 7 abonnés

Jadebriot

Novice

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
Débuter l'endurance avec un trotteur reformé
Posté le 02/06/2019 à 22h54

Bonjour à toutes et à tous,

Je lance un appel au secours à tous les connaisseurs et cavaliers habitués des terrains d'endurance. En effet, je souhaiterais m'essayer à cette discipline avec un cheval qui m'a été confié. Le seul problème reste le fait que je n'ai jamais fait d'endurance et que mon cheval non plus.

Pour mieux comprendre la situation, mon grand bébé est un trotteur âgé de maintenant 12 ans qui est retraité des courses depuis un peu plus de deux ans (sa dernière course remonte au mois de mai 2017). Le loustique vit au pré toute l'année (pieds nus) et n'a pas été monté depuis octobre 2018. On se connait depuis un petit mois et commençons doucement le travail à pied ensemble afin de nous connaitre un peu mieux et installer doucement un climat de confiance. Mon but premier, en ce moment, est de lui refaire un dos et un cardio ; pour cela, on fait pas mal de séance de longe, du TAP et des ballades en main pour le moment. J'ai comme projet de lui présenter la selle bientôt mais en y allant étape par étape car il n'en a pas porté une depuis looongtemps. Je tiens vraiment à faire les choses dans le respect le plus total et surtout en prenant notre temps (un peu paradoxal quand on sait que techniquement on aurait seulement 4 mois pour se préparer). J'envisage un 20km pour commencer.

Donc voila, j'ai lu le règlement (plusieurs fois hihi) et j'ai un peu retourné internet et notamment le site de la ffe et des comités régionaux mais je pense que rien ne vaut l'explication d'un(e) cavalier(e) expérimenté(e). Tout cela en sachant que notre première sortie serait programmée en octobre si notre avancement/cohésion dans le travail nous le permet.

Je me pose donc pas mal de questions :
Quel équipement dois-je impérativement avoir sur le terrain de concours ? Est-ce qu'il y a des démarches à faire pour l'engagement sachant que ce n'est pas moi la propriétaire du cheval ? Quel entrainement pour habituer au mieux mon cheval à la discipline ? Y a-t-il des équipements interdits (type mors interdits ou autres) ? Contrainte de poids ? Mesures sanitaires pour le cheval (vaccins) ? Et plus généralement, comment préparer au mieux mon concours ?

Merci à tous ceux qui voudront bien m'aider :)
Jade
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par jadebriot le 03-06-2019 à 22h43

Domipac19

Membre ELITE Or
  

Trust : 362  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14498
1 j'aime    
Débuter l'endurance avec un trotteur reformé
Posté le 04/06/2019 à 22h22


jadebriot a écrit le 03/06/2019 à 22h10:
le fameux règlement, sur le quel je me suis bien sur penchée, c'est quand même un sacré pavé :

Ben en fait, vu certaines de tes questions, on se demande. Les mors sont précisés dedans, par exemple, les équipements interdits aussi. Pour la pesée, c'est aussi mentionné dans le règlement. Après, non, ce n'est pas un pavé indigeste, il suffit de savoir le lire. J'entends par là qu'il va de soi qu'on ne le lit pas entièrement mais on lit les chapitres importants. Donc on regarde "concurrents", équidés" et "normes techniques". Après, si on veut plus de précisions ou bien des trucs un peu plus spécifiques ou plus larges alors on va voir le chapitre/article concerné mais on ne se paye pas la totalité de l'histoire sinon, c'est clair qu'on n'en retient rien.

Jadebriot

Novice

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
0 j'aime    
Débuter l'endurance avec un trotteur reformé
Posté le 05/06/2019 à 21h17

lenahaha Franchement ça m'impressionne ! Mais à adapter en fonction des chevaux je pense. Personnellement, le mien ça doit faire environ 10 mois qu'il n'a pas été monté et il est plutôt de nature peureuse (bien qu'il se montre très brave face au nouvelle chose si on lui présente calmement) donc tout ce qui est nouveau ou qu'il n'a pas vu depuis un moment ça a le don de le stresser. Je ne vois vraiment lui poser une selle sur le dos et faire comme si de rien n'était. C'est ma façon de voir les choses en tout cas.
Merci pour ta réponse !

Jadebriot

Novice

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
0 j'aime    
Débuter l'endurance avec un trotteur reformé
Posté le 05/06/2019 à 21h19

domipac19 je te confirme que je l'ai lu le règlement mais que je souhaitais seulement que des cavalier(e)s pratiquant la discipline me "l'explique" avec leur expérience des terrains...
Merci pour ta réponse.

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4903
2 j'aime    
Débuter l'endurance avec un trotteur reformé
Posté le 14/06/2019 à 16h51


plumesquivolent a écrit le 03/06/2019 à 14h27:
Bonjour

Je m'incruste

Je lis qu'il ne faut pas longer plus de 1 fois par semaine?

L'on m'a pourtant demandé de longer ma DP 15 min tous les jours avant de monter.
Mais ce denier a déjà des problèmes de jarrets...

Merci de vos lumières...


Un échauffement en longe avant d'être monté est très différent d'une séance de longe pure.
Il s'agit de donner au cheval un peu de temps pour se mettre en route sans son cavalier juste avant le travail monté. J'appelle ça "se mettre dans sa selle"
Il s'agit de faire marcher le cheval, varier un peu les tracer, alterner lignes droites, cercles et voltes en changeant bien régulièrement de main, le laisser se délier tranquillement, puis un peu au trot, sans forcer la cadence. Pour ma part ça se joue sans enrênement évidemment et quasiment jamais de galop dans ces doux échauffements.
Après, avec des chevaux un peu sanguins, ça peut être aussi une façon aussi de leur accorder un temps de défoulement préalable pour obtenir ensuite plus de concentration dans le travail.


Longer ne flingue les jarrets que si on fait tourner en rond des tours et des tours le cheval dans ses trois allures mécaniquement. Et longer en fait, ce n'est pas ça Savoir longer nécessite un apprentissage technique pour le longeur, justement pour ne pas faire n'importe quoi.

Dans le travail monté, l'usage abusif de transitions et de reculer, tout comme la répétition de sauts plusieurs fois par semaine flinguent largement voire plus les jarrets, les tendons et les articulations que la mauvaise longe...

c'est toujours le même problème en fait, ce qui est mauvais, c'est ce qui est mal fait

Spiritdancer

Membre d'honneur
    

Trust : 878  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3423
1 j'aime    
Débuter l'endurance avec un trotteur reformé
Posté le 14/06/2019 à 18h06

Je confirme ce que dit lenahaha : un cheval n'oublie pas tout.
Mes chevaux d'endurance ont de longues périodes de repos (la trêve hivernale que j'allonge toujours, vu que je manque de temps et de motivation pour entraîner au plus froid de l'hiver). La reprise se fait doucement, mais seulement pour éviter les courbatures.
De même, ma fille a débourré une jument qui n'a été montée que 5 ou 6 séances et qui a eu ensuite deux ans de pause pour des raisons de santé. Quand on est remonté dessus, on l'a fait direct : RAS. Après 4 séances tranquillou en carrière, on a fait un petit tour dehors. Et la fois suivante, on a fait une des boucles de 20 de nos circuits.

Grenouillealine

Apprenti
  

Trust : 84  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 257
0 j'aime    
Débuter l'endurance avec un trotteur reformé
Posté le 25/06/2019 à 10h14

J'ai 2 trotteurs, réformés à 2ans et demi tous les 2 , j'ai fait qq 20km l'année dernière avec mon premier qui a ajd 11ans, mais il a trop le mental course pour ça, difficile de rester derrière un autre où se faire doubler, et j'ai démarré la saison avec mon second qui a eu 9ans cette année, et un mental top pour la discipline.

Ce sont de bons chevaux et sur les épreuves club, jusqu'à 60km on en voit pas mal.

Mais, mes chevaux ont été réformés tôt et sont travaillés depuis plusieurs années, et franchement avec le deuxième qui avait un travail vraiment léger depuis 3ans, 4mois n'auraient pas été suffisants. J'ai du augmenter progressivement le travail depuis l'hiver dernier, à raison de 2 sorties en extérieur et une séance en carrière par semaine, mais le gros point faible qu'on rencontre encore (sur notre dernière 40 j'ai réalisé qu'il y avait encore du boulot) c'est le galop...


Il est capable de tenir un petit galop "économique" comparé à ce qu'il faisait avant, ce pendant 15/20min, mais qd il fatigue il me demande le trot, ce qui fatigue encore plus, alors qu'il ne fait plus son grand trot depuis belle lurette...

C'est vraiment ce que je cherche à améliorer avec lui, ça passe par du travail sur le plat en carrière mais surtout du travail au galop en extérieur sur de bons sols, plats, en plus du dénivelé au pas.
Et pourtant avant cela on a fait une petite saison de CSO quand il avait 5ans, on a donc bcp travaillé la qualité du galop et il est loin ajd d'avoir encore des allures de trotteur tout juste réformés. Mais pour aller plus loin que 40km va falloir bosser encore.

Après tu peux tjrs faire comme 2 nénettes que j'ai croisé sur ma dernière course, au grand trot de course tout le long sans se poser de question, pour finir au pas... Mais alors autant le grand trot sur 200m en ligne droite pour s'éclater, passe encore, mais rester 1h30 comme ça, moi je passe mon tour...


Donc TF réformé en endurance, moi je dis grand oui, vas y, mais pas tout de suite ! Car ton loulou a couru longtemps, il a besoin de se muscler différemment pour pouvoir galoper déjà correctement sans être en mode char d'assaut, et ensuite avec le travail pour arriver au galop le plus léger possible
Page(s) : 1 2
Débuter l'endurance avec un trotteur reformé
 Répondre au sujet