Diaz, de la compétition au loisir

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1341 vues - 21 réponses - 6 j'aime - 19 abonnés

Mellejessou

Initié
 

Trust : 64  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 190
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 16/09/2019 à 20h06

Coucou,

Etant depuis cet été en graaaande remise en question de mon équitation, je me suis dis que ça pourrait être sympa d'échanger la dessus et de vous conter le quotidien avec mes loulous et spécialement ma jument.

Côté cavalière, je suis une amoureuse des chevaux depuis toujours (merci papa qui m'amenait toujours voir les chevaux à la foire agricole du village, il s'en mord les doigts maintenant ). J'ai officiellement commencé l'équitation vers 6 ans et....je suis toujours restée sur ce sport depuis malgré les nombreuses tentatives de mes parents pour me trouver un autre sport plus "pratique" (et en vrai, j'étais une casse cou qui adorait essayer plein de sport ). J'en ai même fait mon métier puisque j'ai passé le BPJEPS il y a 5 ans, métier que j'ai adoré mais que, malheureusement, j'ai du arrêter car le corps n'a pas suivi ( merci la génétique pourrie ). Qu'à cela ne tienne lorsqu'il m'a fallu faire un choix entre mon métier et ma passion, j'ai préféré conserver ma passion et mes chevaux que de continuer dans ce milieu pour finir avec une prothèse.

Après avoir eu la chance de vivre d'incroyables expérience avec mon premier cheval, j'ai acheté la relève quand il a fallu le mettre en retraite anticipée. Me voilà, à acheter ce que j'avais dis que jamais je n'achèterais....Une jument ET une Lusitanienne Ne jamais dire jamais sérieux Donc voilà la Princesse de son surnom, Diaz de son vrai nom, jument Lusitanienne hein du coup que j'ai acheté à ses 3 ans. On progresse ensemble depuis bientôt 3 ans. Achetée pour faire du dressage pur (on a fait une saison en Cycle Libre) elle se révèle adorer sauter et donc la voilà reconvertie en jument de CSO l'année dernière et de CCE cette année. Oui,oui j'aime les contradictions dans ma vie



(On notera la jolie perte d'étriers après un joli saut en force....Mamie a eu du mal à s'en remettre )

Et donc, comme je le disais plus haut avant d'écrire tout ce roman inutile (si vous êtes encore là, toutes mes félicitations !), après avoir été une cavalière vivant pour la compétition je me retrouve à devoir changer tout ça car de un, je n'ai clairement plus le temps pour monter aussi souvent qu'avant, de deux, je suis fiancée et j'aimerais donc un jour avoir une vie de famille et de trois (et c'est le plus important), à force de me mettre autant de pression pour une saison de concours notre relation se dégradait beaucoup trop. Doooooonc depuis cet été, virage à 90% où le mettre mot est SE FAIRE PLAISIR. On ne sera jamais championnes du monde, on n'ira jamais en Pro comme c'était le projet à la base, on n'ira pas faire les championnats de France mais, tant pis, on s'amusera toutes les deux.

Sauf que voilà, je me retrouve à touuuuuuut remettre en question et...bah ça fait bizarre. Voilà pourquoi je fais ce post, pour avoir une sorte de "journal de bord" où je pourrais noter un peu notre vie et échanger dessus :)

Lydo

Expert
   

Trust : 264  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 502
2 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 16/09/2019 à 21h02

Tout d'abord, superbe jument, comme quoi, on finit parfois avec quelque chose que jamais on n'aurait souhaité, ça marche souvent au coup de coeur aha

Je comprends complètement ta remise en question puisque je suis passé par exactement la même. C'est toujours très compliqué de se dire que c'est un changement radicale, c'est normal. Même si j'ai horreur des concours et n'en ai fait que quelques uns pour ''tester'', je me donnais a fond pour progresser un max et atteindre ce que je juge un bon niveau. Pour se faire, j'ai bossé a fond sur moi pendant tant d'années, je suis passée sur plusieurs DP très axées sport et je montais énormément a la semaine. Mais voilà, grosse remise en question, tout comme toi et aujourd'hui je me retrouve sur un petit cheval de balade, et on fait exclusivement de grosses randos.
Au début j'ai eu énormément de mal, je me suis dis ''flûte quoi, m'être donné autant de mal pour pouvoir atteindre un certain niveau et décider de tirer un trait sur tout ça, c'est dommage'', mais au final, je ne regrette rien. C'est une toute autre approche de l'équitation, peut être plus humaine (sans pour autant dire que les compétiteurs ne sont pas humains hein, qu'on s'entende !) et c'est un super point de passer par cette remise en question. Tu verras, ça change tout, certes, et il y a quelques années auparavant jamais tu n'aurais pensé faire ce choix, mais on apprend tellement plus a apprécier les chevaux ainsi.

Alors oui, je me dis que forcément, je vais perdre beaucoup de niveau et beaucoup de pratique, mais comme tu l'as dis, le plaisir passe avant tout et mon plaisir aujourd'hui, c'est les chevaux, non plus l'équitation.

Lutin01

Membre VIP
  

Trust : 626  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4639
1 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 16/09/2019 à 22h39



Après les concours ça dépend de ce que c'est aussi. Je sais que moi, je kiffe pas trop les cso, beaucoup de stress, de bordel au paddock ... J'ai découvert le TREC l'année dernière et ça n'a rien à voir ! On "part en balade" déjà ! Du coup l'ambiance est trop sympa, on retrouve des petits groupes sur le chemin etc Et puis le PTV c'est super plaisant avec l'alternance d'obstacles montés ou en main. Ca fait pas du tout grosse ambiance concours, vitesse et résultat quoi !
Le dressage j'en ai fait un, j'ai beaucoup aimé. C'est très calme, très sérieux, très précis donc pas de stress lié à l'heure approximative de "quand vais-je me mettre à cheval ?", ambiance parfaite pour la concentration, le plaisir d'essayer de dérouler quelque chose le plus propre possible ...
Je pense qu'il faut juste trouver la bonne discipline, celle dans laquelle on est super bien.

B3l3tt3

Membre d'honneur

Trust : 469  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1434
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 07h18

Je vais vivre la même expérience que toi, sauf que moi je subis :

J’ai toujours été une cavalière de concours (cso). J’ai choisi mon cheval y’a 5 ans, selon son aptitude sportive.
On avait récemment atteint mon objectif : tourner en amateur élite.

Seulement voilà : Mon cheval s’est blessé au printemps.
Selon le veto, je pourrai refaire du concours mais il y a un risque que ça que mon cheval se blesse à nouveau.
Je ne veux pas prendre le risque de lui faire du mal juste pour m’amuser en concours.
On va donc essayer l'équitation sans concours et sans sauter autant qu’avant.
J’ai hâte de voir si ça peut nous convenir mais j’ai très peur que ça ne me plaise pas.

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 364  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15397
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 07h42

Bienvenue !
Tres belle jument, vive les lulu !!

Ancienne cavalière de cso je sortais environ 2 fois par mois + les championnats a lamotte
Je me suis reconvertie en dressage... Mais plutôt loisir avec 2 3 concours par an juste pour se faire plaisir :)

Mellejessou

Initié
 

Trust : 64  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 190
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 10h31

lydo : Merci pour elle. Clairement ça a été un coup de foudre dès que je l'ai vu sortir du box, le genre de ocup de foudre inexplicable où tu SAIS que c'est celui là peu importe ce qu'il arrivera et, depuis presque 3 ans j'ai zéro regret !

Rolala, je me retrouve exactement dans ce que tu dis. Depuis que j'ai posé mes fesses sur un cheval, j'objectivais chaque année de monte et j'étais une accro de la compet'. J'aime ça, j'aime cette adrénaline et j'aime encore plus ce travail acharné sauf que bah avec le boulot et la vie de famille ce n'est plus forcément compatible. Donc il a fallu lever le pied un petit peu et, au fur à mesure, ma jument me fait comprendre qu'elle a juste envie de s'amuser. La contrainte, elle n'aime pas et elle préfère quand on s'éclate toute les deux....d'où la grande remise en question. Je suis contente d'en être arrivée là car je me rends compte que je me mettais une pression de dingue pour...rien en fait vu que j'ai décidé de garder l'équitation comme loisir mais il a fallu de nombreuses semaines, et même des mois, pour accepter ce virage à 90°.Je crois que je commence tout juste à réaliser le choix qui DOIT être fait pour nous deux.

lutin01 : Merci :) J'étais cavalière de CSO à la base puis avec une blessure de mon premier cheval on s'est réorienté vers le dressage et le hunter (puis au final que le dressage). Avec Diaz l'objectif c'était de sortir en dressage, discipline que j'adore mais par soucis d'emplois du temps et de santé on a du lever le pied. En changeant d'écurie, on a trouvé coach qui nous a (re)mise à l'obstacle (première pour elle et mamie fallait qu'elle reprenne le pli ) puis on a découvert le cross et ...révélation pour la jument. Elle A-DO-RE sauter et crosser. On se lance donc dans le complet cette année mais on va également s'ouvrir à d'autres disciplines. Je me dis que quitte à cesser de ne vivre que pour la compétition (d'une à deux disciplines mais avec comme objectifs de monter d'épreuves chaque année) autant en profiter pour découvrir plein d'autres choses. Tu parles du TREC et bien, justement, on va se lancer en équipe très certainement pour faire un concours vers le mois de Novembre, même si je ne suis pas du tout cavalière d'extérieure. Les balades j'aime bien mais à petite dose (je préfère largement les trottings ) mais à plusieurs ça change vraiment la donne.

b3l3tt3 : Je compatis, j'ai vécu sensiblement la même chose avec mon premier cheval. On était concours à fond, d'abord CSO puis Mr se blesse et il y a un risque de reprendre sur la hauteur et sur les barres. Donc virage à 90 degrés, on part en dressage. Après des années de galère (cheval compliqué sous la selle), on arrive enfin à se faire plaisir au bout de 8 ans et au bout de 9, on découvre la joie des classements à chaque sortie. Quasiment 10 ans de travail de longue haleine, de doutes, de remises en questions et de pleurs pour réussir enfin sur une saison à classer....Ouais....ça a duré 6 mois avant qu'un tendon décide de lâcher comme ça sans raison. Verdict : retraite. Allez bim, on venait de découvrir le bonheur sans prise de tête et on nous l'enlève. Je l'ai très mal digéré (encore aujourd'hui) et c'est d'ailleurs pour ça que la miss est arrivée, il me fallait remonter.
Pour le cas de Diaz c'est totalement différent de toi, mais pour avoir vécu/subit ça avec mon premier, je ne peux que comprendre ton état d'esprit actuel. J'espère que vous trouverez quand même de quoi vous faire plaisir, peut-être partir sur une autre discipline ?

juu_lie : Merci pour elle :) Oui, ce sont vraiment des chevaux en or !
Comment tu t'es décidé à changer complètement d'objectif ?
Pour moi c'est parce que boulot très prenant et pension à 30 minutes de route (je travaille à Disney donc horaires variables et larges) + fiançailles donc vie de famille (et un bébé dans quelques années donc il va falloir me dégager du temps) mais, ça file une claque de se dire qu'on "abandonne" les objectifs de 20 ans d'équitations pour changer complètement

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 364  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15397
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 11h09

mellejessou j'ai toujours admiré les iberiques mais j'avais jamais eu l'occasion d'en monter jusqu'a ce que je rencontre ma dp il y a un an !
J'en suis amoureuse ^^

Une de mes anciennes dp s'est blessé apres notre premier cso ensemble, plus le droit dz sauter, du coup j'ai découvert la monte vraiment pour le plaisir, sans prise de tête...
Er puis par la suite j'ai eu des chevaux en dp qui sautaient pas ou peu... Donc j'ai pris goût ai dressage ^^
Mon lulu saute du feu de dieu (sorti en 120) mais pas encore eu l'occasion de sauter avec vu qu'on a pas d'infrastructures

Mellejessou

Initié
 

Trust : 64  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 190
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 11h35

juu_lie : C'est l'inverse de moi alors, j'ai jamais été trop intéressée par les ibériques xD Mais depuis que j'ai monté des lulu dans un petit élevage je dois avouer que c'est des chevaux extraordinaires !
Oki, je comprend du coup le côté loisir...mais d'un autre côté, c'est pas plus mal de se recentrer sur la relation et l'animal :)

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 364  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15397
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 11h49

mellejessou comme quoi des fois les coups de cœur ^^

Après j'avoue que j'ai hâte de re sauter et voire même refaire quelques cso mais plus une saison complète avec objectif championnat, juste pour le plaisir quoi ;)

Carole32

Expert
   

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 856
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 12h42

mellejessou coucou ! j'ai lu ton post (oui en entier) et je trouve courageux et honnête ta reconversion. Petite info je suis fan des juments j'adore leur caractère bien trempé leur sensibilité et ..... leur amour pour leur maîtresse (maitre) pardon propriétaire cavalier. J'ai eu 2 juments une qui n'est plus et la mienne actuellement que j'adore et que je découvre encore. Oui je l'aime fort et elle me le rend bien. C'était une parenthèse Diaz est splendide et elle a des capacités je pense sincèrement que tu as raison de te faire plaisir. Les concours c'est bien mais il faut le mental le temps et .... beaucoup d'énergie ! ton esprit est sain et sincère quoi de mieux pour une si belle jument. Je serai contente de suivre vos évolutions à Diaz et toi même. .... c'est pas une mince affaire la remise en question.

B3l3tt3

Membre d'honneur

Trust : 469  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1434
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 13h13

Comme toi je n’en suis pas à mon premier essai : j’avais acheté un chouette Juju de 3 ans pour le CSO.
On a mis des années à apprendre et elle a eu une desmite l’année de ses 8 ans. Je l’ai soignée pendant 9 mois puis on a repris gentiment la rééducation, puis un peu de saut, puis un peu de concours... mais son ligament a re-pété.

Contrairement à toi, je n’ai pas pu me résoudre à renoncer au CSO. Je l’ai mise à la retraite et j’ai acheté mon 2e cheval.

Mais ce coup-ci, je n’arrive pas à renoncer à la complicité qu’on a obtenue. Il m’a fallu des années pour le comprendre et pour l’aimer.
Je veux continuer à vivre notre complicité.
En même temps, j’ai peur de m’ennuyer, de ne pas trouver d’objectif...

Pour moi, les concours de dressage c’est niet. J’ai été assez souvent assistante de juges de dressage et je les trouve trop ignorants, arbitraires, inconstants et injustes dans leurs jugements.

Mellejessou

Initié
 

Trust : 64  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 190
1 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 17/09/2019 à 13h29

juu_lie : Oui je comprend. C'est pareil pour moi, j'étais contente de pouvoir ressauter mais pas de là à en faire une saison complète. Par contre, j'avais pas eu l'impression que ça m'avait tant manqué et pourtant ^^'

carole32 : Coucou, oh merci beaucoup ! Ce message me touche énormément. A contrario, j'ai toujours eu du mal avec les juments, sans vraiment savoir pourquoi, en règle générale c'est ça passe ou ça casse. Soit j'aime l'individu soit ça ne marchera jamais C'est exactement ça pour les concours, ça demande du temps et de l'énergie...Que je n'ai plus maintenant comparé à avant alors, plutôt que de me prendre la tête (comme ce fut le cas la saison dernière) parce qu'on ne progresse pas comme on devrait parce que je n'ai pas le temps nécessaire ou autre et bien je préfère miser sur notre relationnel Oh que non mais c'est tellement important de passer par ses grandes étapes de remise en question.

b3l3tt3 : Aïe, dur, deux fois coup sur coup c'est vraiment pas chouette J'espère que tu trouveras le bon équilibre pour vous deux ainsi que, peut-être, la bonne nouvelle discipline :) L'avantage c'est que dans notre sport, ce n'est pas ce qui manque ^^

Mellejessou

Initié
 

Trust : 64  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 190
3 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 18/09/2019 à 09h41

Mardi 17 Septembre 2019


Le mardi c'est cours hebdomadaire avec Coach et ça nous fait toujours du bien ! Après une semaine à ne pas faire grand-chose, on se remet au boulot ( week-end chaud donc pas de travail car la miss ne supporte pas et jeudi je commençais à m'énerver donc on a finit par faire des trucs très cool pour rester sur quelque chose de bien).
Cette année on est un peu plus dans le cours....6 cavalières, c'est encore grandement raisonnable. La détente se passe bien, j'ai un métronome au galop, elle m'a clairement vendu du rêve, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été aussi cadencé au galop. Au trot, elle précipite encore en début de détente et je DOIS la laisser faire. Voilà, le mettre mot de la séance, je DOIS lâcher prise et accepter que tout ne soit pas parfait tout de suite. Oui, mon plus gros défaut mais à force de travail je ne désespère pas en venir à bout un jour (et il parait que l'espoir fait vivre en plus ).

Donc pendant la détente, j'essaie de la laisser faire, de la laisser avancer pour qu'elle crache son jus et....c'est vrai que ça marche mieux car elle vient se caler d'elle-même après. Depuis quelques semaines elle se calait directement dès le début de la séance donc je pensais qu'elle n'avait plus besoin de sa période de flottement mais apparemment y'en a encore besoin. On va donc revenir sur ce qu'on faisait avant la pause estivale et lui laisser le temps de se mettre dedans.

Coach nous a fait sauter, une petite ligne, pas grosse du tout mais de la technique sur du basique : calme- en avant- droit peu importe obstacle ou pas. On avait donc sur une longueur de carrière, une première croix puis au milieu un carré de barre au sol ( 4 barres pour les côtés + 4 petites barres au milieu pour faire les diagonales) et de nouveau une croix en sortie. Notre carrière est faite en descendant donc ça nous a permis de travailler la ligne dans les deux sens avec une jolie variations d'équilibre.

Bon comme à son habitude, Poney s'est senti pousser des ailes dès qu'elle a vu les barres au sol donc on a passé un bon moment dans la séance à juste venir au trot sur toutes les barres au sol du dispositifs sans qu'elle ne fonce pour galoper et sauter Je la surnomme Tornado/Speedy Gonzales quand on saute, dès qu'elle voit une babarre y'a deux fils qui se touchent là-haut . Une fois qu'on a réussi à calmer la bête (enfin calmer est un bien grand mot car elle est tout à fait gérable hein, faut juste qu'elle se détente du slip la miss) on attaque avec la mise en place de la première croix à l'entrée.....Rebelotte, ça y est y'a un obstacle, fiche moi la paie maman, laisse moi galoper je sais faire et c'est là qu'il faut que je bosse sur moi. Je cherche trop à la contenir et à la canaliser à tout prix, résultat.....je la tiens trop, tout le temps.... J'ai donc passé la séance à me dire de me relâcher dans mes mains et de la laisser se caler d'elle-même..... C'était mieux sur la fin mais il va quand même falloir que je fasse énormément de travail là-dessus car, du coup, elle en profite pour s'armer comme une dingue devant ses obstacles.

Bon on finit la séance par la ligne en descendant, montée entièrement, et après un passage plus que chaotique car il y avait la rivière-mangueuse-de-poney dans le coin (et que madame a préféré en avoir peur plutôt que de se concentrer sur ma jambe intérieure pour soigner le virage pour aller sur la ligne) on aborde le premier totalement de biais..que je la force à sauter, dans la ligne elle se décale pour éviter les barres au sol car elle est totalement en vrac, jambe gauche pour remettre droite, on reste droite jusqu'à la deuxième...on est droite oui mais complètement décalée à gauche mais je m'en fou, on y va quand même. Donc magnifique passage absolument pas académique du tout mais qui aura eu le mérite de la faire se concentrer quand on reviendra directement et qu'on passera de nouveau devant la famous-rivière-mangeuse-de-poney qui, cette fois, ne faisait pas si peur que ça et incroyable comme ça passe mieux quand on réussi à faire une courbe correcte

Bonne séance dans l'ensemble, à moi maintenant de la laisser aller un peu et de la laisser se prendre en charge. Je la materne trop alors que c'est une grande fille qui peut réfléchir à ce qu'elle fait. Bon bah..Y'a plus qu'à !

Vendredi on retourne voir Coach pour cette fois un cours particulier sur le cross, c'est pas l'tout mais y'a CCE le 6 Octobre (notre premier à l'extérieur )


Histoire d'illustrer, je vous laisse une petite photo de la Princesse ( son petit surnom car Môdame est une vraie fille de vraie de vraie )

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 364  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15397
0 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 18/09/2019 à 09h58

Top ce cours !
Eh ben effectivement elle a l'air d'aimer sauter lol

Bon le dernier passage acrobatique prouve qu'au moins elle est franche ^^

J'adore sa bouille, trop mignonne

Mellejessou

Initié
 

Trust : 64  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 190
1 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 18/09/2019 à 11h18

juu_lie : Je suis dégoûtée j'avais écris une réponse et...l'appli s'est fermé
Oui, elle adore ça c'est extrêmement drôle et très franche (pratique sur le cross). Je me sers de sa franchise pour, sur de petites hauteurs, lui faire comprendre que, si je décide d'une place et d'un tracé c'est pour une raison et que, si elle ne veut pas consentir à écouter et bah...on ira quand même de l'autre côté ^^' En général le passage suivant, elle a réfléchi ah ah

Mellejessou

Initié
 

Trust : 64  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 190
3 j'aime    
Diaz, de la compétition au loisir
Posté le 21/09/2019 à 11h10

Vendredi 20 Septembre 2019




Donc hier c'était cours particulier avec Coach pour nous remettre sur le cross. Troisième fois sur le cross pour nous deux (mamie ayant fait un peu de cross avant mais c'était il y a fort fort longtemps et le dernier était sur une bonne petite mobylette, faut que ça se remette dans le bain).Après une courte détente en carrière aux trois allures ( la miss était tellement bien, qu'on n'a pas eu besoin de faire long) on part sur le terrain, cavalière et gros poney au taquet !

On rebouge un peu dans le cross pour qu'elle puisse prendre ses appuis et...déjà qu'elle a une très bonne gestion de son équilibre à la base, les balades/trottings qu'on a fait depuis un mois (j'essaie d'alterner un extérieur et une séance en carrière) l'ont vraiment bien aidé, elle n'est gênée par rien.

Bon, c'est partit, on commence tranquillement par un petit enchaînement en ligne droite, spa + petite maison blanche et rouge puis on part faire un enchaînement un peu plus long de 4 obstacles de club 3. Comme d'habitude, elle est parfaite. Elle s'éclate, prend du plaisir et on ose enfin galoper un peu plus (Non parce que le dernier complet, j'ai vu une partie en vidéo et...on est au galop de hunter ).

A partir de là, coach nous fait essayer la pointe....Et là, c'est le drame. Madame ne comprend pas et, comme à chaque fois qu'elle ne comprend pas du premier coup, se braque. On s'est littéralement battu avec elle pendant dix/quinze bonnes minutes pour qu'elle franchise cette pointe. Alors autant elle est adorable, autant quand elle décide de buter sur quelque chose c'est horrible. J'ai eu l'impression de la massacrer avec ma cravache et mes jambes..bref...vraiment le pire moment de la séance Tout ça pour, une fois qu'on a (enfin) réussi, à franchir cette fichue pointe, ça passe crème à chaque passage Buté le Lusitanien ? Nooooooooooooon

Bon, donc après cette horrible pointe, on s'attaque au contre-haut/contre-bas....mais pas le petit, de la club 3 non non celui de la club 1 Alors faut savoir que j'ai toujours admiré le cross mais que j'ai une peur bleue du panache (la fameuse fixette du "oh punaise si on touche c'est du fixe !") et que c'est uniquement parce que la jument adore que j'ai décidé de m'y mettre (bon au final j'adore aussi mais...faut pas que ça soit trop gros, sinon Môman elle a plus confiance en elle pour passer ). Donc là, quand je vois qu'il commence à nous sortir le contre-haut/contre-bas de club 1 je me dis qu'on va bien manger dans la séance Pour en revenir à nos poneys, aucun soucis pour ces deux-là, elle les passe comme si elle en avait toujours fait (mamie a par contre un peu de mal à suivre sur le contre-bas puisque Môdame saute en avant au lieu de descendre ).

Direction ensuite un autre bout du cross, pour retenter le famous trou mangeur de poneys qui avait posé tant de problème la dernière fois ( même scénario qu'avec la pointe sur cette séance, coach avait même du la tenir pour passer le trou à pied avec elle --" )et bien là....on a l'impression qu'elle l'a fait toute sa vie.
On enchaîne donc un petit contre-bas puis le trou, dans un sens, dans l'autre et tout passe. Mamie est soulagée car on repasse sur des obstacles club 3 tout mignons et tranquilles....

Ouais bah c'était une feinte! On enchaîne ensuite avec un joli tronc massif et trakehnen en montée Passage impec...enfin qui aurait pu être parfait si mamie se faisait un peu plus confiance et n'avait pas mis un micro doute dans la tête de la jument au dernier moment mais bon.


Vous pensez que c'est fini ? Ouais moi aussi je croyais mais coach voulait nous tester sur un autre truc....Une combi avec grosse maison/bute/trou/bute avec une foulée sur la bute à chaque fois.... Bon, mon pauvre courage a prit un coup lors de l'explication de la ligne mais,encore une fois, la Miss était tellement au taquet que bah..je me suis pris au jeu aussi.


En résumé, une excellente séance de cross avec plusieurs points à retravailler. On va bouffer du directionnel pour banaliser le truc (remember the famous pointe) et on va beaucoup plus travailler le contrôle des épaules qui pose parfois un peu problème, dans les combinaisons notamment. Résultat des courses, nous sommes engagés dans la Club 1 (ancienne club 2) du CCE de Marolles en Brie le 6 Octobre



Une photo hors sujet pour illustrer ce gros pavé

Page(s) : 1 2
Diaz, de la compétition au loisir
 Répondre au sujet