Avoir un cheval actif ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1111 vues - 17 réponses - 0 j'aime - 15 abonnés

Arya644

Novice

Trust : 56  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9
Avoir un cheval actif ?
Posté le 01/12/2019 à 19h31

Coucou CA :) ( attention pavé ! !)

Je suis cavalière depuis 6 ans, 1h/semaine en club, galop 4 :) Je vous écris pour avoir quelques éclairages sur la meilleure manière d'avoir un cheval actif. En effet, ayant toujours été une cavaliere molle, avec un gros potentiel somnifère sur les chevaux, l'apprentissage de l'impulsion est pour moi difficile, d'autant plus que ma monitrice ne m'y aide pas !
Il y a 2 ans, je montais dans un centre équestre où la détente se passait de cette maniere:
Détente aux 3 allures, calmement avec les rênes assez lâches mais refus dès le début que le cheval traîne les pieds. Sans être brutal, si dès le début le cheval ne faisait pas l'effort d'avancer au pas et ne répondait pas aux jambes -> coup de cravache derrière la jambe. Avec certains chevaux mous les 10 premières minutes pouvaient comporter pas mal de coups de cravaches, mais au moins les chevaux étaient dynamiques pour le reste du cours. Je m'en sortais pas si mal avec cette méthode...
Arrivée dans mon nouveau centre équestre, j'applique cette méthode dès le premier cours et là la mono me dit de ne pas agresser le cheval comme ça dès la détente. Comme les autres, je fais donc une détente aux trois allures rênes très lâches, avec un cheval tout mou.
Les exercices démarrent, le cheval et moi sommes toujours au niveau 0 de la tonicité et la la monitrice s'énerve car "les problèmes de réponse à la jambe ça se règle à la détente ". Coups de cravaches donc à ce moment là ( à la demande de la mono)
Les cours suivants, je fais donc une détente en mode shamallow pendant 10 min, et quand on approche de la fin, je me fâche un peu plus pour que le cheval avance (ça marche moins bien que dès le début j'ai l'impression...) mais la encore ça ne vas pas ! La mono n'est pas contente car c'est encore trop tôt pour demander d'avancer au cheval.
Je ne demande donc plus rien en détente, mon cheval est platonique. Et je me fais disputer après en début d'exercice car il n'avance pas et que je n'ai pas posé les bases de l'incurvation et de la réponse à la jambe plus tôt...
Depuis 2 ans c'est ça en permanence, quand je demande à mon cheval d'avancer c'est jamais le bon moment selon la mono, et quand je ne le fais pas ça ne va pas non plus et je "freine tout le monde". Je suis donc complètement perdue sur la manière de rendre plus dynamique un cheval, et je finis par donner des petits coups de cravaches par ci par là pendant le cours quand la mono rouspète, ce qui n'a aucun sens du point de vue du cheval je pense.

Ma question est donc de savoir à quel moment faut il demander à son cheval de mettre de l'énergie dans ses mouvements ? Des le début? Fin de détente? Début de travail ?
Et de quelle manière ? Je fais toujours : pas de réponse à ma pression de mollet -> coup de cravaches derrière la jambe. Est ce bien?
Bref j'ai vraiment besoin de vos conseils, je n'en demande plus à ma mono car elle est tellement lunatique que ce qui est vrai un jour est faux le lendemain x)

PS : je préfère préciser que je ne casse jamais ma cravache sur les fesses du pauvre cheval, au contraire j'ai tendance à "toucher" avec la cravache ce qui est rarement suffisant...

Un_poney_relou

Apprenti
  

Trust : 43  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 274
0 j'aime    
Avoir un cheval actif ?
Posté le 02/12/2019 à 17h10

domipac19 Merci pour "genre" je me coucherais moins bête ce soir.
Après pour "mou" on dirait que le correcteur automatique est passer par là.

Jazzmee

Initié
 

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
0 j'aime    
Avoir un cheval actif ?
Posté le 03/12/2019 à 18h51

De bons conseils t'ont déjà été donnés, tant pour ton équitation, pour le cheval que pour la monitrice qui manque clairement de pédagogie...

J'ajouterai juste une chose : ne pas porter ton cheval, jamais... C'est toujours contre-productif...

Donc soit leçon de jambe, soit tu comptes sur son impulsion, mais surtout tu évites le coup de jambe à chaque foulée, tu oublies, ça va te fatiguer et le fatiguer, et vous serez immanquablement dans la spirale infernale de l'endormissement : tu n'avances pas, je donne des coups de talons, tu es blasé je redonne des coups de talons, je me fatigue, tu te blases, etc...
Page(s) : 1 2
Avoir un cheval actif ?
 Répondre au sujet